background preloader

Philippe Meirieu : Prendre soin de l'humain

Philippe Meirieu : Prendre soin de l'humain
Nous savions que la vie était fragile, que l'humain c'était par moments et que la démocratie était menacée par les forces archaïques qui habitent encore le monde. Nous savions que, face à la vacuité de nos modèles économiques fondés sur la consommation compulsive, notre occident peinait à offrir un autre idéal que l'assujettissement aux intégrismes. Nous savions que tout ce qui nous tient à coeur est mortel et que l'obscurité absolue peut, un jour, faire oublier l'espoir de toute lumière... Que cette nuit terrible où nous avons éprouvé la terreur de la pénombre, nous rappelle notre fragilité et notre finitude. Qu'elle renforce ainsi notre détermination à prendre soin de toute vie, de toute pensée libre, de toute ébauche de solidarité, de toute joie possible. Prendre soin de la vie et de l'humain, avec une infinie tendresse et une obstination sans faille, est, aujourd'hui, la condition de toute espérance. Philippe Meirieu

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/11/15112015Article635832165116108052.aspx

Related:  Ressources pédagogiques suite aux événements du 13 nov 2015Les attentats du 13 novembre 2015balloo

Sylvain Connac : Réagir de manière éducative en tant qu’éducateur Que faire ? Comment réagir à cette infâme barbarie qui touche de manière aléatoire près de chez nous ? « Plus jamais ça » disait Célestin Freinet au sortir de la Grande Guerre. Comment continuer cette œuvre après ce qu’il vient de se passer ? Activer la force du collectif Tel fut certainement le questionnement de beaucoup dans la nuit de vendredi à samedi. La classe plaisir : Youssouf à la bibliothèque Il y a deux ans, l'inspectrice, qui venait d'observer ma classe de PS-MS dans cette grosse école maternelle d'un quartier dit « sensible », me demanda : « Madame, êtes-vous consciente que vos élèves ne sont pas des enfants d'ingénieurs ni d'enseignants ? » Après avoir hésité à claquer la porte, je répondis : « Oui, c'est pour ça que je suis là ». « Ces enfants-là ont besoin d'un cadre, et d'équité » continua-t-elle… me laissant dubitative : ces enfants-là… Souvenirs Freinet

Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS Après les attentats, des livres pour parler aux enfants Chaque semaine dans Les pages jeunes, « Libération » passe en revue l’actualité de la littérature jeunesse. Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ? Que faire lundi quand on est professeur en collège ou au lycée ? Psychologue, psychanalyste et psychiatre de métier, Serge Tisseron est bien connu des enseignants, notamment pour ses travaux sur les écrans et les jeunes. Il présente les points sur lesquels les enseignants doivent mettre l'accent suite aux fusillades.

eduscol - les programmes scolaires, progressions Une aide à la mise en oeuvre des programmes... Pour chacun des deux cycles, les progressions s'organisent par domaine d'enseignement et suivent strictement les libellés des programmes pour proposer une approche détaillée des connaissances, capacités et attitudes à maîtriser par les élèves. Elles favorisent une gestion des temps d'apprentissage des élèves plus précise et rigoureuse sur l'ensemble de la scolarité élémentaire. À partir de ces documents, les enseignants et les équipes pédagogiques établissent des répartitions annuelles et de cycle en prenant en compte l'organisation de l'école, les niveaux de classe, les classes à niveaux multiples.

L’après-attentats : « offrir un temps d’expression de l’émotion puis introduire la réflexion » Comment parler des attentats du 13 novembre en classe ? Que ce soit en primaire ou en secondaire, les enseignants privilégient l'écoute, puis la mise en relief. Ecole © Chlorophylle Ce lundi, et toute la semaine, les enseignants, de primaire, de secondaire et d’université, aborderont probablement avec leurs élèves le sujet des attentats qui ont été perpétrés vendredi 13 novembre, à Paris. Comment aborder ce sujet, notamment avec des enfants, à l’école et au collège ? Sur Twitter, de nombreux enseignants ont répondu à notre appel du 14 novembre, qui était : « Enseignants, comment agir pour changer les choses ?

Espagnol: Parler des attentats Inquiétude, tristesse, colère, révolte, incompréhension,... seront certainement quelques uns des sentiments que les élèves auront envie de partager lundi matin avec leurs enseignants lorsque ils se retrouveront en classe. Que pouvons-nous mettre à leur disposition pour évoquer ces terribles événements parisiens de ce vendredi 13 novembre 2015? Des faits, un malaise et un élan de solidarité Dès l'entrée en classe, un malaise se fera sans aucun doute sentir, et des regards profonds, perturbés, abattus se croiseront. Mais comment transformer ce malaise en moments de partages, d'échanges constructifs?

Programmes et accompagnements - Présentation Les programmes scolaires définissent, pour chaque cycle, les connaissances essentielles qui doivent être acquises ainsi que les méthodes qui doivent être assimilées. Ils constituent le cadre national au sein duquel les enseignants organisent leurs enseignements en prenant en compte les rythmes d'apprentissage de chaque élève. Ils font l'objet d'un effort permanent d'actualisation et de modernisation.

Attentats à Paris - Parents, enseignants et professionnels de l’éducation : des pistes pour accueillir et parler avec les enfants Toutes les ressources Attentats à Paris - Parents, enseignants et professionnels de l’éducation : des pistes pour accueillir et parler avec les enfants 15 novembre 2015 17:20 Mise à jour le 16/11/2015 à 14h25

Lettres - Aborder les attentats terroristes Compilation des messages des colistiersLe temps de l’écoute « N’y a-t-il pas d’abord à les écouter longuement (et ce, quoi qu’ils disent, même si cela nous choque...) ? » « Tous nos trésors de sensibilité et de culture aggravent parfois notre sentiment de responsabilité, de culpabilité et d’impuissance juste après le choc : Qu’avons-nous fait ? Qu’aurions-nous dû faire ? Qu’allons-nous dire ?

PUBLINET - Calendrier Session 2016 Calendriers Résultats Consultation des résultats individuels (Relevé de notes, convocation) (jj/mm/aaaa) / / Accueil > Calendrier Primaire : Agnès Florin : Que faire lundi matin ? Que faire dans sa classe lundi matin après les fusillades parisiennes ? Professeure de psychologie, spécialiste de l'école maternelle, Agnès Florin invite à laisser s'exprimer les enfants et à donner toute sa place au sens du collectif. Lundi matin, les enseignants vont se retrouver à l'école face aux enfants. Quels conseils leur donner ? Beaucoup d'enfants ont entendu parler des attentats.

Loi n°55-385 du 3 avril 1955 instituant un état d'urgence et en déclarant l'application en Algérie. L'état d'urgence est déclaré sur le territoire de l'Algérie et pour une durée de six mois. Un décret, pris en exécution de l'article 2, fixera les zones dans lesquelles cet état d'urgence recevra application. L'état d'urgence déclaré par l'article 15 emporte, pour sa durée, application de l'article 11 de la présente loi. Pour l'application de la présente loi : a) A Mayotte : 1° La référence au département est remplacée par la référence à Mayotte ;

Related: