background preloader

Qu'est-ce que le Salafisme ? - Le Dessous des Cartes

Qu'est-ce que le Salafisme ? - Le Dessous des Cartes

http://www.youtube.com/watch?v=tAP4uW1Qz5E

Related:  Attentats de ParisComprendre / expliquer le terrorismeterrorisme 2015DJIHADISME, ETAT ISLAMIQUEclejardinier

L'état d'urgence, qu'est-ce que c'est ? L’état d’urgence est un régime d’exception qui doit être déclaré par décret pris en Conseil des ministres (ce qui a été fait ce samedi matin, voir le Journal officiel du 14 novembre). Il résulte d’une loi votée en 1955, puisqu’il s’agissait à l’époque de faire face aux événements d’Algérie. L’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou une partie du territoire, soit en cas de «péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public», soit en cas d'«événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique».

Qu’est-ce que le terrorisme ? On t’explique Qu’est-ce que le terrorisme ? Pourquoi y a t-il eu autant de personnes tuées à Paris ? Dois-je avoir peur ? Pour répondre à ces questions qu’il est légitime de se poser, le Square de l’info est allé interroger Daniel Oppenheim. C’est un psychiatre qui travaille beaucoup avec les enfants et qui a notamment écrit un livre sur le terrorisme. «Un kamikaze ne se radicalise pas seul» Spécialiste des phénomènes de radicalisation, le sociologue franco-iranien Farhad Khosrokhavar, directeur d’étude à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), auteur notamment de Radicalisation (Maison des sciences de l’homme, 192 pp., 2014), analyse pour Libération les profils des auteurs d’attentats-suicides. Jamais il n’y avait eu jusqu’ici d’attaques-suicides en France. Est-ce un tournant ? Jusqu’ici, les attaques jihadistes commises sur le sol français étaient toujours ciblées, visant par exemple Charlie puis la communauté juive, en janvier 2015, ou des militaires français musulmans, comme le fit Merah avant de s’attaquer à une école juive de Toulouse.

Vidéo : Daech expliqué en sept minutes - En bref Tandis que les récits des exactions perpétrées par l'organisation de l'Etat Islamique (Ei, ou Daech, son acronyme arabe) s'ajoutent les unes aux autres, jour après jour, peut-être avions nous besoin d'un peu de recontextualisation. LeMonde.fr a produit dans ce but une courte vidéo de sept minutes pour faire le point sur ce qu'est Daech, d'où vient cette organisation terroriste, où elle en est et quels sont les rapports de force dans la région. L'approche est aussi économique, religieuse et étayée par de nombreuses cartes. Pratique. Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes, par Le Monde :

Daech - Naissance d’un État terroriste L’État Islamique en Irak et au Levant, Daech en arabe, contrôle aujourd’hui un territoire grand comme la moitié de la France, à cheval sur deux pays, la Syrie et l’Irak. Sa fortune est comparable à celle d’un pays africain. L’organisation est devenue une sorte d’État hors la loi qui attire militants et combattants du monde entier. Inconnue il y a un an, cette start-up du terrorisme, née en Irak sous l’occupation américaine, est devenue une multinationale de la terreur. La tentation du Djihad chez de jeunes Européens Des jeunes gens européens, essentiellement originaires de Belgique, France et Grande-Bretagne, s'engagent dans le Djihad en Syrie et en Irak. Pourquoi partent-ils combattre au nom d'Allah? Ont-ils un profil psychologique particulier? Qu'est-ce qui les attire dans l'EIL?

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes. Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Affaissement des Etats, diffusion du djihadisme, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, octobre 2013) Déjà fragiles et rongés par les conflits où prospèrent des dictateurs corrompus, le Proche-Orient, le Maghreb et leurs marges ont connu, depuis le 11-Septembre et le lancement de la « guerre contre le terrorisme », quatre interventions occidentales majeures, auxquelles s’ajoutent les guerres israéliennes au Liban et à Gaza. Ces interventions ont contribué à l’affaiblissement des Etats et à l’extension des groupes djihadistes. Comme le montre la carte, des combattants traversent les frontières, exportant leurs idées, leurs méthodes d’action, leur savoir-faire. Les conflits attirent des volontaires venus de partout, y compris d’Europe. Afghanistan, septembre 2001.

« Pour les désespérés, l’islamisme radical est un produit excitant » LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Propos recueillis par Soren Seelow Cet entretien a été réalisé avant les attentats qui ont touché Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre. Professeur de psychopathologie à l’université Paris-Diderot, dont il dirige l’UFR Etudes ­psychanalytiques, Fethi Ben­slama s’intéresse au fait religieux depuis les années 1980. Son premier essai sur la fondation subjective de l’islam sort en 1988 (La Nuit brisée, Ramsay), quelques mois avant l’affaire Salman Rushdie, dont il prendra la défense à la suite de la fatwa le ­condamnant à mort. Gilles Kepel : « L’Etat islamique cherche à déclencher la guerre civile en France » Propos recueillis par Nicolas Truong Ces terribles massacres du 13 novembre vous ont-ils surpris ? Malheureusement non. Depuis plus d’an, l’Etat islamique (EI) appelle à frapper les Français. Le 22 septembre 2014, Abou Mohamed El Adnani, le porte-parole du groupe, a appelé à frapper les Occidentaux partout où se trouvent et particulièrement les « sales et méchants Français ».

Dounia Bouzar : "Le registre de la raison est inefficace pour parler à un jeune embrigadé" Djihad Dans Comment sortir de l'emprise « djihadiste » ?*, l'anthropologue Dounia Bouzar dévoile la méthode conçue par son association pour lutter contre l'embrigadement des jeunes Français dans l'islam radical. © Les cahiers de l'islam Créé en avril 2014, le Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI) interroge les mécanismes d'embrigadement des jeunes dans l'islam radical. Dounia Bouzar, mandatée par le ministère de l'Intérieur, dirige avec brio cette association qu'elle « aurait aimé voir naître plus tôt ».

Related: