background preloader

Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé

Vendredi 13 novembre, 6 attaques terroristes ont eu lieu en même temps, à Paris. C'est la première fois que la France fait face à un attentat aussi meurtrier. 129 personnes sont mortes et plus de 350 sont blessées. 1jour1actu t'explique ces événements très graves et te dit pourquoi il faut garder son calme. À Paris, ce week-end, devant les lieux des différentes attaques, les Parisiens sont venus déposer des bougies et des fleurs en mémoire des victimes (© LIONEL BONAVENTURE / AFP) N'hésite pas à demander à tes parents de lire cet article avec toi. Ce qu'il s'est passé est grave, et il est important que tu comprennes bien, sans être seul. Que s’est-il passé ? Vendredi soir, entre 21h30 et minuit et demi, 6 attaques terroristes ont eu lieu dans le centre de Paris et à Saint-Denis, une ville toute proche, où se trouve le Stade de France. C'est là que la première attaque a eu lieu, alors que le match de football France-Allemagne avait commencé. Qui a commis ces attaques ?

http://1jour1actu.com/france/attentats-paris-80694/

Related:  Attentatscdidoc13frédiAttentats Paris - Novembre 2015Après le 13 novembre 2015

6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images. Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. L’occasion en cette période sombre de rappeler quelques principes de base que l’on apprend (ou que l’on devrait apprendre) dans toutes les écoles de journalisme avant de diffuser ou reprendre une image: Établir qui en est l’auteur. Corroborer l’endroit, la date et l’heure approximative à laquelle l’image a été prise. Confirmer que l’image correspond avec ce qui est dit qu’elle montre et enfin obtenir la permission de l’auteur ou l’expéditeur de l’utiliser. J’en oublie peut-être.

60 illustrations pour évoquer les attentats Ma sélection des images et illustrations trouvées sur le web et les réseaux sociaux ces dernières 48 heures. Célèbres ou inconnus les auteur(e)s ont voulu par un dessin dire ce que les mots ne peuvent plus dire. Des illustrations qui vous serviront peut-être à évoquer les attentats aveugles de ce week-end avec vos élèves ou étudiants. Pour finir deux images qui font partie de mes préférées par ce qu’elles disent et revendiquent haut et fort. Le dessinateur Zep dans Le Monde : Vous trouverez sur cet autre article une compilation de ressources pour parler et faire parler vos enfants et vos élèves des événements du 13 novembre 2015.

Attentats : Les mesures ministérielles 14-11-2015- 18h30 - Minute de silence, annulation des voyages scolaires et des formations, limitation des sorties scolaires, cellules psychologiques, le ministère vient de faire connaitre ses décisions suite aux attentats. Aide psychologique Le ministère annonce une aide psychologique importante : " des cellules psychologiques sont déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur, en Île-de-France, où les élèves, leurs familles et les personnels de l’Éducation ont été particulièrement affectés, mais aussi ailleurs à la demande des directeurs d’école et chefs d’établissement". L'association APPEA nous a confié avoir un fichier de 10 000 psychologues capables d'aider les psychologues scolaires à faire face aux besoins. Interdictions de sorties

Attentats : 5 ressources en ligne pour aider les enseignants Ce lundi, les enseignants vont devoir expliquer, et répondre aux questions des élèves, sur un thème des plus sensibles. Ce lundi, avec la reprise des cours dans les écoles, les enseignants vont devoir expliquer, répondre et éclairer les élèves face aux drames de vendredi soir à Paris. S'y ajoutera la minute de silence, prévue à 12h. Un exercice, hélas, déjà pratiqué par les enseignants, suite aux attentats de janvier dernier. Non, cette femme n’a pas subi quatre attentats différents INTOX. Alors que des personnes cherchent encore, notamment via les réseaux sociaux, des informations sur des disparus, certains internautes véhiculent l’histoire d’une jeune femme brune qui aurait survécu aux attentats de Paris le 13 novembre ainsi qu’à ceux du marathon de Boston en 2013 et à une fusillade dans une école américaine. L’histoire de cette survivante est partagée des milliers de fois par les internautes. Il s’agit d’une version réchauffée et réactualisée d’un hoax qui a déjà sévi sur Internet.

Regardez “Djihad 2.0”, un documentaire d'Olivier Toscer Derrière les kamikazes de Daech sévit un bataillon de communicants. Des jeunes connectés qui élaborent des vidéos codifiées et maîtrisent parfaitement l'art de la cyberpropagande. L'endoctrinement a lieu sur Internet bien plus que dans les mosquées où beaucoup d'imams sont désavoués. Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné.

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère Le niveau "alerte attentat" s'applique en Ile-de-France et dans les Alpes-Maritimes. La "vigilance renforcée" continue de s'appliquer sur le reste du territoire. Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l'Éducation nationale, parents d'élèves, élèves de prendre connaissance de ces consignes et de les respecter afin d'améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements. Consignes pour les écoles, collèges et lycées Télécharger l'infographie (PDF) Soyons fiers de notre école La vitesse de la réaction du monde scolaire aux attentats de vendredi 13 novembre a été inédite. Quand il se passe quelque chose de grave, nous nous tournons vers l’école. Et les enseignants répondent présents.

Plusieurs attentats frappent Paris Des personnes sont évacuées de la salle du Bataclan, où a eu lieu une attaque terroriste à Paris. (AFP) Publié le : 19/11/15 à 08:52 Vues : 21119 fois Recommandé : 83 fois Attention aux rumeurs qui envahissent la toile - Video Europe 1 TéléchargerS'abonner aux podcasts S'abonner aux podcasts EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes. Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir.

Lettre de la ministre aux parents d'élèves à la suite des attentats du 13 novembre Madame, Monsieur, Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l'état d'urgence et trois jours de deuil national. Toutes mes pensées vont vers les victimes de ces actes abominables et leurs proches. En tant que parents, soyez assurés que l'ensemble des équipes pédagogiques et éducatives seront à vos côtés dans ce moment douloureux, prêtes à vous aider et à vous informer.

Comment aborder les évènements du 13 novembre 2015 avec nos élèves? Je ne pensais pas écrire à nouveau un article sur les attentats seulement 10 mois après…. Cependant en tant que formatrice, mais surtout en tant qu’enseignante, je cherche comment aborder de la meilleure façon possible cet évènement avec mes élèves. Je partage donc avec vous ici mes trouvailles.

Related: