background preloader

Histoire-Géographie au collège et au lycée - Ressources suite aux attentats du 13 novembre 2015

Histoire-Géographie au collège et au lycée - Ressources suite aux attentats du 13 novembre 2015
Voici quelques ressources destinées à aider les enseignants qui auront à répondre aux questions de leurs élèves sur les attentats du 13 novembre 2015 en Ile-de-France. * Ressources ministérielles Message de Najat Vallaud Belkacem aux enseignants suite aux attentats du 13 novembre Communiqué de presse de Najat Vallaud-Belkacem Page Eduscol "Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile de France" Fiche Eduscol pour Aborder la médiatisation d’un événement collectif violent avec les élèves Page Eduscol publiée à l’occasion des attentats de janvier 2015 Guide des bonnes pratiques des Médiaux Sociaux en Gestion d’Urgence : infographies sur les bonnes pratiques à adopter dans des situations d’urgence Infographie sur le site du gouvernement pour expliquer ce qu’est l’état d’urgence. Page web du gouvernement sur le deuil national * Contributions de spécialistes "Ce n’est pas une armée, ce sont des criminels" : Interview de JP. Ressources sur le site Geoconfluences

blog prof hg Ce lundi 16 novembre, nous reviendrons en classe sur les attentats qui ont frappé Paris vendredi. Il s’agit de tenter de comprendre pourquoi, de mettre des mots sur l’innommable, de réfléchir à notre place dans ce drame, aujourd’hui et dans les jours, semaines et mois à venir. Comprendre, d’abord. « daech« , « terrorisme« , « Etat islamique » …. autant de termes qu’il faut comprendre pour pouvoir analyser ce qu’il se passe. Samedi 14 novembre, le président de la République François Hollande déclarait : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis près du Stade de France est un acte de guerre et face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. « Daech », qu’est-ce que c’est ? Daech est un autre terme utilisé pour Etat islamique. octobre 2006 : la branche d’Al-Qaïda en Mésopotamie fusionne avec de petits groupes islamistes en Irak, le groupe extrémiste sunnite se fait appeler « l’Etat islamique d’Irak (EII) ». L’acronyme en arabe de l’Etat islamique est Daech.

GEOCONFLUENCES Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015 Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse. Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. Les ressources les plus récentes sont mises en avant. Si les auteurs sont majoritairement des géographes et des géopoliticiens, ils peuvent être aussi des politistes, anthropologues, sociologues, historiens. Sur le 13 novembre, Jacques Lévy, professeur de géographie et d’aménagement de l’espace à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, "Paris (Monde) : géographies du 13 novembre 2015 1. Patrick Poncet, « Le terrorisme », Le Temps de la géographie, France Culture, 10 août 2015. Débat : 2. Des termes à définir 3. 4.

On fait face ! Donc ce lundi vous ne partirez pas en cours de bonne humeur. Vous aurez sans doute comme une boule au ventre à l’idée qu’il faudra faire face, en parler avec vos élèves. Ils en ont besoin, vous ferrez face. Quelques ressources pour parler des attentats du 13 novembre 2015 en classe : Les informations officielles : Votre Ministre vous écrit pour vous donner les consignes officielles « Madame, Monsieur, dans ce moment grave, je vous renouvelle mon soutien et vous remercie pour votre professionnalisme et votre mobilisation. « .Les pages de recommandations publiée par Eduscol : Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France a été mise en ligne dimanche et donne des indications pratiques.Comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ? Sur les blogs de profs : Voir notre sélection des billets publiés par les profs sur leurs blogs ici ! Les Webographies, sélection de liens : Les contenus édités pour la classe : Commentaires commentaires

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes. Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir. Un acte d’une barbarie absolue. » #1. Un terroriste est une personne qui utilise la violence armée et la terreur pour imposer ses idées. #2. La France fait partie de la coalition internationale contre l'organisation État islamique/Daech.

Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ? Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités. C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images des attentats à Paris qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression. Parler des terroristes aux enfants - Les Maternelles Il ne réagit pas… Devant ces scènes, l’enfant ne manifeste parfois aucun signe de rejet ou de crainte… Celles-ci ne l’auraient donc pas atteint ? « Quelques minutes pour débriefer » Comment le rassurer Il serait risqué de penser qu’un enfant peut tout comprendre seul. Inutile de dramatiser L’esprit critique Des clefs pour comprendre Expliquer la valeur de la laïcité aux enfants - Les Maternelles

ECOLEDEDEMAIN Comment en parler avec nos élèves Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe. C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée Sur Eduscol « Comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ? Sur Eduscol « Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France » Un article de la Voix du Nord « Attentats : comment en parler à vos enfants » « Attentats de Paris : comment réagir face aux questions des enfants ? Cliquer pour agrandir Maternelle Élémentaire Collège

POur lundi... 14 novembre 2015 POur lundi... Je n'ai pas de mot pour ce qui s'est passé hier soir. Aujourd'hui, je me sens démunie, je ne sais pas si je dois traiter ou non le sujet avec les élèves (j'espère tout de même qu'on aura des consignes de notre hiérarchie), et surtout, je ne sais pas si je dois faire quelque chose au CDI. Personnellement, je commence la journée de lundi avec 2h d'EMI en cinquième, pour les deux groupes ce sont leur première heure de cours, donc s'ils ont des questions, ça risque de "tomber" sur moi (et bien sûr, normalement c'est une séance d'évaluation...) Et vous, des idées ? Quelques liens utiles : Sur eduscolSerge Tisseron, en janvier dernier, dans Les MaternellesEduscol encoreL'école de demain1 jour 1 actu : c'est quoi le terrorismeOkapi : Comment les pays luttent contre le terrorisme23 dessins qui rendent hommage aux victimes des attentats de ParisEduscol, mise à jour du 14/11/2015GeoconfluencesAstrapi-Bayard Sur la rumeur :France InfoLes décodeursLes observateurs

EDUSCOL Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important. Distinguer les situations S'appuyer sur le collectif

Related: