background preloader

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ?

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ?
Que faire lundi quand on est professeur en collège ou au lycée ? Psychologue, psychanalyste et psychiatre de métier, Serge Tisseron est bien connu des enseignants, notamment pour ses travaux sur les écrans et les jeunes. Il présente les points sur lesquels les enseignants doivent mettre l'accent suite aux fusillades. Lundi matin les enseignants seront en classe avec leurs élèves. Quel conseil leur donnez-vous ? L'apprentissage de la démocratie est la seule réponse au terrorisme. A partir de 9 à 12 ans, les enfants ont la capacité de se mettre émotionnellement à la place des autres. Là où l'enseignant peut intervenir c'est pour mettre l'accent sur la solidarité. Ce que peut faire aussi l'enseignant c'est donner des repères. Après les attentats de janvier, le ministère a décrété une minute de silence qui a posé pas mal de problèmes. Les événements sont très différents de ceux de janvier. L'école française ne développe pas assez les compétences sociales et particulièrement l'empathie.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/11/14112015Article635831168996990353.aspx

Related:  La boîte à outils du -thécaire : créations, programmes, fichesVivre ensemble, égalité filles-garçons ...13 novembre 2015 - Parler des attentats aux élèvesParis 13 novembreAttentats Paris 13 novembre 2015

Comment en parler avec nos élèves Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe. C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée Sur Eduscol « Comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ?

Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS Une page d’Astrapi pour en parler avec tes parents Une page pour en parler avec tes parents Mémoire et citoyenneté Les attentats meurtriers qui viennent de frapper Paris vont susciter, cette fois encore, de nombreuses questions chez nos élèves. Convient-il d’y répondre ? Oui ! Trois fois oui ! D’une part, parce qu’il est légitime que, dans un contexte aussi dramatique, l’École accepte que des élèves expriment l’émotion provoquée par un drame national.

Communiqué de presse de Najat Vallaud-Belkacem, à la suite des attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis À la suite des attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, adresse toutes ses pensées aux familles et proches des victimes, aux blessés. L’ensemble des services de l’Éducation nationale est mobilisé sur tout le territoire. La ministre a communiqué aux recteurs les consignes suivantes : Les écoles, établissements scolaires et universitaires, fermés ce week-end dans les académies de Paris, Créteil et Versailles, seront rouverts ce lundi. Des cellules psychologiques sont déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur, en Île-de-France, où les élèves, leurs familles et les personnels de l’Éducation ont été particulièrement affectés, mais aussi ailleurs à la demande des directeurs d’école et chefs d’établissement.

Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves. Comment dire l’indicible ? Comment évoquer avec vos élèves lundi les terribles événements survenus ce week-end à Paris ? Comment réagir face aux questions des enfants ? Des questions difficiles que beaucoup d’enseignants se posent ce week-end sombre pour la République. Voici une liste de ressources en ligne qui je l’espère pourront vous aider.

Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous. Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement.

Parler des attentats avec les élèves Voici quelques échanges nés des interrogations suscitées par la nécessité d'échanger avec nos élèves sur ces moments douloureux. "En hommage aux victimes, en soutien de leurs proches et pour nous, au-delà d'une seule minute de silence, accordons-nous quinze minutes d’échanges." Pour initier le dialogue Des ressources sur le site des cahiers pédagogiques Médias sociaux en situation d'urgence et réflexes citoyens Vidéo de Serge Tisseron :Faut-il parler des attentats aux enfants

#JeSuisParis, en dessins Le hashtag #JeSuisParis, en résonnance avec celui des attentats de janvier, #JeSuisCharlie, est né cette nuit sur les réseaux sociaux après la série d'attaques dont la capitale et sa banlieue ont été la cible. La mort des dessinateurs de Charlie avait donné lieu à de nombreux hommages en dessin. Là encore, dessinateurs et internautes ont partagé leurs croquis. Attentats : le cours d'après 10 mois après Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, des attentats nous atteignent une nouvelle fois en plein cœur. Comme le 7 janvier, j’ai passé une bonne partie de la journée à penser ce que je ferai avec mes élèves lundi. Avec mes 4ème, on étudiait l’exercice des libertés en France à travers le graffiti et l’acceptation des différences. Du côté des 3ème, on questionnait l’idéal républicain en se demandant si les valeurs de la république sont respectées partout et par tous.

Primaire : Agnès Florin : Que faire lundi matin ? Que faire dans sa classe lundi matin après les fusillades parisiennes ? Professeure de psychologie, spécialiste de l'école maternelle, Agnès Florin invite à laisser s'exprimer les enfants et à donner toute sa place au sens du collectif. Lundi matin, les enseignants vont se retrouver à l'école face aux enfants. Quels conseils leur donner ? Beaucoup d'enfants ont entendu parler des attentats. Ils ont vu à la télévision des scènes difficiles. Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS Après les attentats, des livres pour parler aux enfants

Réseaux et médias sociaux  Page mise à jour le 12 octobre 2016 Les réseaux sociaux et d’une manière générale les services de type web 2.0 se sont imposés en quelques années comme des « incontournables » du web. Mais leur utilisation n’est pas sans danger. Présentation « Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité. »[1] Une enquête, menée en 2016 par l’institut Ipsos, révèle que chez les 13-19 ans : 68 % ont un ordinateur portable, 77 % un smartphone, 34 % une tablette, et 77 % ont un compte Facebook.

Attentats à Paris : l'hommage des dessinateurs aux victimes Par Francetv info Mis à jour le , publié le Dans un élan qui rappelle celui qui a suivi les attentats de janvier et la tuerie de Charlie Hebdo, de nombreux illustrateurs et dessinateurs de presse ont rendu hommage, avec leur crayon, à Paris et aux victimes des attaques du vendredi 13 novembre. >> Suivez les dernières informations et les éditions spéciales de France Télévisions dans notre direct Jean Jullien : Il est l'un des premiers à avoir partagé son dessin, représentant une tour Eiffel dans le symbole "Peace and Love".

Related: