background preloader

Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2105

Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2105
Les attentats de Bruxelles, après ceux de Paris, de Londres, de Madrid ne cessent de pousser nos sociétés vers le désir sinon l'attente de la surveillance totale. Chaque attentat qui se passe sur le sol européen ou américain rappelle la vulnérabilité de tous, la fragilité de chacun devant les frappes d'hommes armés et déterminés à tuer, là où personne n'est en mesure de se défendre. Il ne s'agit plus d'informations exotiques venues de pays en guerre. Attaquer des écoles, des universités, des centres commerciaux, des théâtres, poser des bombes sur des marchés, dans les métros ou dans les bus, mitrailler les terrasses des cafés, est une tactique certes lâche mais aisément importable et Ô combien efficace. Devant l'exposition à ce risque insaisissable les autorités préconisent une surveillance généralisée. Face aux salauds en armes, les populations n'ont pas d'autre alternative que de la réclamer ou de se terrer.

http://philippe-liotard.blogspot.com/2015/11/faire-un-cours-lair-de-rien-au.html

Related:  Attentats du 13 novembre 2015 à Paris | RessourcesConseils pour les enseignantsaborder l'actualité du 13 novembre avec les élèves

Serge Tisseron : comment parler de "Charlie" aux enfants Posté par Serge Tisseron le 10 janvier 2015. Autour des événements tragiques de ces derniers jours, nous pouvons avoir l’impression d’avoir été sur-informés. Mais nos enfants, eux, se sont souvent sentis submergés d’informations contradictoires où il leur était difficile de se repérer. La localisation d’un village aux environs de Paris, qui nous semble évidente à nous autres adultes, peut les dérouter. Une rue éloignée de chez eux peut leur sembler voisine de la leur parce qu’il s’agit de la même ville et susciter un sentiment de danger bien au-delà du raisonnable.

Expliquer l'actualité aux enfants 12 janvier 2015 Les mots de l’actualité sont parfois difficiles à comprendre pour les plus jeunes. Afin de les aider à trouver des repères dans le flux d’informations actuel, nous vous proposons, avec le magazine Youpi, une explication à hauteur d’enfant de quelques “mots de grands”. Vous pouvez télécharger et imprimer l'explication de chaque mot pour la lire et la commenter avec vos enfants en cliquant sur les liens ou les images ci-dessous. Violence Attentats à Paris - Charlie Hebdo : que dire aux enfants Comment gérer un tel évènement lorsque l’on est parent ? Claude Halmos : Il n’y a pas à gérer quoi que ce soit. On ne gère pas le fait d’être bouleversé. On l’est, c’est normal de l’être et on ne peut pas faire semblant.

Grand écran : Djihad 2.0 La France est le premier pourvoyeur européen de djihadistes en Syrie et en Irak. Selon les pointages effectués par les services de renseignement, près de 1 500 jeunes français sont impliqués d’une façon ou d’une autre dans les filières de cette nouvelle « guerre sainte ». Tous ou presque se sont radicalisés via internet. Après l’attentat, des outils éducatifs Après l’émotion vient le moment de la réflexion, des échanges, de l’action, de l’éducation. Plusieurs outils ont déjà été mis en ligne pour les enseignants et les éducateurs. Le Conseil supérieur de l’éducation aux médias "invite chacun, enseignant, éducateur ou animateur à une réponse éducative renforcée après l’attentat". Propositions éducatives

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes. Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Attaques terroristes : quatre idées pour en parler aux enfants Par Tatiana Lissitzky Mis à jour le , publié le En parler, ou se taire ? Depuis les attentats qui ont touché la France la semaine dernière, certains parents se sentent démunis.

Histoire-Géographie au collège et au lycée - Ressources suite aux attentats du 13 novembre 2015 Voici quelques ressources destinées à aider les enseignants qui auront à répondre aux questions de leurs élèves sur les attentats du 13 novembre 2015 en Ile-de-France. * Ressources ministérielles Message de Najat Vallaud Belkacem aux enseignants suite aux attentats du 13 novembre Communiqué de presse de Najat Vallaud-Belkacem Page Eduscol "Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile de France"

Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS Après les attentats, des livres pour parler aux enfants Chaque semaine dans Les pages jeunes, « Libération » passe en revue l’actualité de la littérature jeunesse. En ce jour d’hommage national, la rédaction a établi une sélection d’ouvrages pour tous les âges traitant de ces questions.

Related: