background preloader

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent
Le RAID n’est pas intervenu en Alsace, quatre policiers n’ont pas été tués et l’extrême droite n’a pas incendié la « jungle » de Calais… Le point sur les fausses rumeurs à ne pas diffuser. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Des chaînes d’information et quelques sites ont diffusé durant la nuit une information erronée évoquant quatre policiers tués en neutralisant les assaillants au Bataclan, qui s’est répandue très rapidement. En revanche, un policier en civil, qui n’était pas en service, a été tué rue de Charonne. 2. Lire aussi Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques 3. Related:  Aborder un drame avec les élèvesA trier13 novembre

Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves. Comment dire l’indicible ? Comment évoquer avec vos élèves lundi les terribles événements survenus ce week-end à Paris ? Comment réagir face aux questions des enfants ? Des questions difficiles que beaucoup d’enseignants se posent ce week-end sombre pour la République. « L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde » Nelson Mandela Plusieurs ressources ci-dessous ont été publiées au moment des attentats contre Charlie Hebdo en janvier dernier. Il faut absolument en parler aux enfants ! Liens : Article de son blog. – Vidéo sur le site de l’émission Les maternelles Professeure de psychologie, spécialiste de l’école maternelle, Agnès Florin invite à laisser s’exprimer les enfants et à donner toute sa place au sens du collectif. Lien : Le blog prof en campagne « Donnons la parole aux enfants » nous dit Ewige Chirouter dans un article de son blog sur Philosophie Magazine. Lien : Article d’Edwige Chirouter Lien : Conseils de Catherine Jousselme

RankBrain : un critère SEO basé sur l'intelligence artificielle RankBrain est un algorithme de Google basé sur l'intelligence artificielle, il a pour objectif d'améliorer encore les résultats de recherche avec pour conséquence un nouveau critère SEO à prendre en compte. RankBrain s’inscrit dans la continuité de l’algorithme Hummingbird qui avait déjà pour objectif principal l’amélioration de la pertinence des résultats fournis par le moteur de recherche Google. Google RankBrain va encore plus loin dans la démarche avec l’introduction de l’intelligence artificielle (IA) dans son algorithme. Qu’est-ce que Google RankBrain ? RankBrain est un algorithme créé par Greg Corrado, un « Senior Research Scientist Google » spécialiste de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle. Le binôme intelligence artificielle et apprentissage automatique (machine learning) de Greg Corrado permet à l’algorithme de Google d’apprendre de nouveaux mots et de nouvelles expressions qui viendront ensuite enrichir sa base de données. Un résultat signé RankBrain ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ? En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Pour accompagner au mieux le moment de recueillement, il convient donc de faire en sorte de répondre favorablement, dans un premier temps, aux besoins, interrogations ou demandes d'expression qui pourraient avoir lieu dans les classes par des élèves très jeunes et des adolescents. Des espaces de parole doivent par ailleurs être mis à la disposition des élèves. #Educattentats

Comment en parler avec nos élèves Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe. C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée Sur Eduscol « Comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ? Sur Eduscol « Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France » Un article de la Voix du Nord « Attentats : comment en parler à vos enfants » « Attentats de Paris : comment réagir face aux questions des enfants ? Cliquer pour agrandir Maternelle Élémentaire Collège

Florent Chavouet Au lycée : Partir de la parole de l'élève Jérome Decuq est professeur d’anglais au Lycée Marcel Cachin de Saint Ouen, en Seine-Saint-Denis. Samedi en début d’après-midi, sans doute comme beaucoup d’enseignants, il s’interrogeait sur ce qu’il allait pouvoir dire aux élèves en les retrouvant en début de semaine. « Je suis prof d’anglais. Je ne suis donc pas le premier concerné. Mais je sais qu’il faudra en parler avec les élèves. Comment je vais m’y prendre ? De toute façon, en janvier, vue ma mine, les conversations avaient souvent commencé par : « How are you feeling today ? J’estime que je ne suis pas là pour imposer mon point de vue, plutôt pour guider et recadrer la conversation. Clairement, cette fois encore, je ne vais pas tenir un discours. On sait encore peu de choses sur les coupables. Pour moi, ça doit être un moment d’échange. Mais il y avait déjà une grosse ambiance de tristesse. Propos recueillis par Véronique Soulé

Primaire : Agnès Florin : Que faire lundi matin ? Que faire dans sa classe lundi matin après les fusillades parisiennes ? Professeure de psychologie, spécialiste de l'école maternelle, Agnès Florin invite à laisser s'exprimer les enfants et à donner toute sa place au sens du collectif. Lundi matin, les enseignants vont se retrouver à l'école face aux enfants. Quels conseils leur donner ? Beaucoup d'enfants ont entendu parler des attentats. Pour les enfants sans lien particulier avec les événements, il est important de leur donner la possibilité d'exprimer ce qu'ils appris ou vu à la télévision. Evitons de parler à leur place, de leur donner des explications ou des descriptions. Cet échange peut passer par la parole. Après cette expression, le rôle du maitre c'est aussi de rassurer. Il y a aussi des enfants qui ont vu ou entendu directement des choses parce qu'ils vivent dans les quartiers où les attentats ont eu lieu, ou qui ont été concernés par leurs proches. Pour eux il est important de s'exprimer.

L'utilisation des listes d'un compte twitter pour filtrer l'information Comment créer des listes pour trier, filtrer et hiérarchiser l’information ? Pour l’aspect méthodologique voir la page "Organiser sa Time Line" de l’excellent TwittMOOC de stéphanie de Vansay Cette activité s’inscrit pleinement dans le cadre d’un projet d’éducation aux médias et à l’information dont l’objectif est d’apprendre aux élèves à sélectionner et trier l’information. Les trois grands champs de connaissance et de compétences qui forment la culture informationnelle que doit maîtriser un élève en fin de collège sont : 1- une connaissance critique le l’environnement informationnel et documentaire du XXI è siècle 2- une maîtrise progressive de sa démarche d’information, de documentation 3- un accès à un usage sûr, légal et éthique des possibilités de publication et de diffusion Pertinence des listes dans les projets pédagogiques La constitution des listes permet d’apprendre aux élèves de filtrer le flux informationnel en utilisant des critères de validation :

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction. Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise. C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Dans le cadre d’une réflexion commune avec l’association VISOV, le SIG travaille depuis septembre 2014 à intégrer l’approche #MSGU à la communication gouvernementale et préfectorale. Avoir le réflexe #MSGU Catastrophe naturelle ou technologique, attentat, accident… Vous avez besoin d’une information pertinente tant pour pouvoir anticiper les risques que pour être informés des comportements préventifs et de sécurité à adopter pour vous mais aussi pour les autres dans une logique de solidarité citoyenne. Vous êtes au cœur de l’événement. Infographie complète sur le réflexe #MSGU Anticipez ! Soyez citoyen !

Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS Après les attentats, des livres pour parler aux enfants Chaque semaine dans Les pages jeunes, « Libération » passe en revue l’actualité de la littérature jeunesse. Découvrir : cliquer ici C’est quoi, Daesh ? Daesh et l’État islamique, est-ce la même chose ? Voir : cliquer ici Pourquoi des ados partent-ils faire le Djihad ? Voir : cliquer ici Attentats de Paris : des lectures pour aller plus loin Les attentats de Paris ont été très violents. Lire : cliquer ici Dossier spécial après les attentats de Paris Lire : cliquer ici Pourquoi des attentats ont-ils eu lieu à Paris ? Voir : cliquer ici Un, dossier disponible sur le site de VousNousIls

Kubbu. Créer des exercices multimédia en ligne Kubbu est un outil tice assez ancien maintenant qui permet de créer et de proposer en ligne à des élèves toute une série d’exercices interactifs. Kubbu est une plateforme gratuite qui offre la possibilité de créer et de conserver des exercices interactifs en ligne. Il s’agit d’un outil très simple à utiliser avec un éditeur de jeux et de quizzs intuitif qui se passe de mode d’emploi. En quelques minutes vous allez pouvoir proposer questionnaires, textes à trous ou encore mots croisés. Kubbu a eu la bonne idée de proposer également la possibilité d’imprimer une version papier pour chaque exercice crée. La plateforme permet de construire cinq type d’exercices en ligne différents. Lors de la création d’un exercice, Kubbu vous propose un lien unique permettant de le partager par défaut avec tout le monde, mais la plateforme va beaucoup plus loin et permet lors de l’inscription de définir une classe et des comptes individuels pour chaque élève. Lien: Kubbu Sur le même thème

Related: