background preloader

La Bible (lecture et recherche en-ligne, télécharger gratuit, étude biblique) [info-bible]

La Bible (lecture et recherche en-ligne, télécharger gratuit, étude biblique) [info-bible]

L’Épiphanie L’Épiphanie Le 6 janvier est célébrée la visite des rois mages, venus rendre hommage au nouveau messie. Cette fête chrétienne est appelée l’Épiphanie ou Théophanie. L’Épiphanie est un mot d’origine grecque signifiant manifestation ou apparition, de la racine epi (ce qui est au-dessus, au-delà, ce qui transcende), et du verbe faïno (se manifester, apparaître, être évident). Il fut utilisé bien avant le christianisme, les Épiphanes étant des divinités apparaissant aux hommes. Il se pourrait qu’une autre étymologie apporte une dimension supplémentaire à l’histoire : en effet, Phanès, dans la théogonie orphique, est le dieu créateur, issu de l’œuf cosmique primordial. L’Épiphanie se situe 12 jours après la nativité dans la tradition chrétienne actuelle. Le cycle de 12 jours entre Noël et l’Épiphanie est très symbolique. Ces 12 jours peuvent aussi symboliser le décalage des 12 mois lunaires de l’année auxquels il faut ajouter 12 jours pour obtenir les 12 mois solaires. Les rois mages

Early Christian Writings: New Testament, Apocrypha, Gnostics, Church Fathers Complete Bible Genealogy - Jesus family tree - Kings of Judah and Israel Online Bible Study Tools - Your Gateway to Bible Resources Textual Variants Méditations suivies : l'évangile de Jean (5) Au chapitre 3, Nicodème est venu à Jésus de nuit. Au chapitre 4, le Seigneur Jésus attendait au puits de Sichar pour répondre au besoin de la femme samaritaine, puis c'est un officier du roi qui vient lui demander la guérison de son fils malade. Ici le Seigneur Jésus se rend à la fontaine de Béthesda pour y guérir un homme infirme depuis trente-huit ans ! Ce récit souligne le contraste entre la religion de l'homme qui est impuissante et ne peut jamais délivrer, et la grâce et le secours apportés par Jésus à celui qui est perdu et sans ressource. 1 – Au réservoir de Béthesda : v. 1-18 1.1 Les infirmes attendant le mouvement de l'eau (v. 1-4) Le chapitre commence par la mention de la fête des Juifs. Après bien des déceptions et des découragements, on doit en arriver à cette constatation que personne ne peut nous amener là où la grâce et la miséricorde de Dieu se manifestent pourtant car Béthesda signifie « maison de miséricorde ». Sa réponse montre tout son désarroi, son découragement.

Related: