background preloader

Maître Eckhart

Maître Eckhart
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Eckhart. Eckhart Philosophe allemand Moyen Âge tardif Eckhart von Hochheim, dit Maître Eckhart, (c. 1260 - c. 1328) est un spirituel, théologien et philosophe dominicain, le premier des mystiques rhénans. Chronologie biographique[modifier | modifier le code] 1260 environ - naissance à Hochheim.Études d'arts à Paris (hypothétique).1280 - Études de théologie à Cologne.1293-1294 - Il commente les Sentences de Pierre Lombard à Paris.À partir de 1294 - prieur d'Erfurt et vicaire de Thuringe. Enseignements[modifier | modifier le code] Le prieuré d'Erfurt Axe central[modifier | modifier le code] L'enseignement spirituel de Maître Eckhart est formulé à partir d'une invitation à la déshabitation du corps considéré comme moyen (et non terme) nécessaire de l'union à Dieu, et à la réception de Dieu dans le cœur du disciple. Précisions[modifier | modifier le code] Ce détachement est exprimé sous deux registres. Related:  Mystiques

Diocèse de Saint-Étienne - "Je vous appelle mes amis" (Jean 15,15) Le diocèse L’évêque Paroisses Délégations Services diocésains Ministères (prêtres, diacres, laïcs) Communautés religieuses Maisons diocésaines Maisons d’accueil, foyers, sanctuaires, lieux de pèlerinages Lieux d’information et de culture L’Église en dialogue ... Actualités Actualités et évènements Agenda Retour sur événements Terre Nouvelle : le festival continue Célébrer et prier Trouver un horaire de messe Préparer une communion, une confirmation Préparer un baptême, un mariage, des funérailles Recevoir le sacrement des malades ou le sacrement du pardon Dialoguer avec un prêtre, écoute, exorcisme Prier Faire une retraite, un pèlerinage ...sessions jeûne, méditations... Saints, missionnaires et témoins de la foi Infos pratiques Trouver ma paroisse Don au denier de l’Eglise Redécouvrir la foi catholique Se former Trouver un établissement catholique Trouver un livre ou un objet religieux Obtenir un certificat (baptême, confirmation, mariage) Combien donner à l’Église ? Mouvements Action catholique Éducation et culture

Analyse de réseau⎜modéliser l’histoire de la philosophie | Pegasus Data Project - Vimperator Quel philosophe et quelles influences ? L’histoire de la philosophie n’est pas un long fleuve tranquille et les implications des travaux et idées des précurseurs de la philosophie occidentale sont une source d’inspiration sans fin pour les générations de penseurs qui leur ont succédé. Le blog Drunk&Lampposts, en la personne de Simon Raper, nous propose une visualisation tout à fait surprenante des relations d’influence entre philosophes référencés sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia. Pegasus Data a obtenu de vous en fournir une traduction française (retrouvez l’article original) que nous augmentons de commentaires. Les vôtres sont également les bienvenus ! Pour faire court, Simon Raper a extrait toutes les informations « influencé par » des notices de tous les philosophes présents sur Wikipédia (anglophone) et les a utilisées pour modéliser un réseau avec Gephi. Le graphe complet de l’histoire de la philosophie Cliquez pour afficher le graphe complet (8Mo). La tradition continentale

Saṃsāra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Peinture tibétaine traditionnelle ou tanka montrant la roue de vie et les rayons de la saṃsāra Le saṃsāra (संसार terme sanskrit signifiant « ensemble de ce qui circule », d'où « transmigration » ; en tibétain khor ba, ou Khorwa འཁོར་བ། ) signifie « transition » mais aussi « transmigration », « courant des renaissances successives »[1]. Dans le bouddhisme, il s'agit du cycle des existences conditionnées, c'est-à-dire les états de l'existence sous l'emprise de la souffrance, de l'attachement et de l'ignorance. D'une manière moins juste mais plus simple, le saṃsāra est donc le cycle des vies, de renaissance en renaissance. Le saṃsāra dans l'hindouisme[modifier | modifier le code] Dans l'hindouisme, saṃsāra signifie : Cycles[modifier | modifier le code] Voir Loka.

La joie au travail, Alexandre Jollien Heidegger Voir plus Ethique Ethique et finitude, c'est la chronique régulière de Danielle Moyse en partenariat avec le journal La Croix Voir plus Les Grands Voir plus La nature C'est le thèmes du dernier festival Philosophia de St Emilion Voir plus Le Bonheur C'est quoi ? Voir plus La justice C'est le thème des rencontre d'Uriage 2011 avec: Jean-Louis Bianco, Albane Geslin,Monique Castillo,Corine Pelluchon,Pierre Manent, Daniel Innerarity... Voir plus Psychanalyse Psychanalyse, philosophie et méditation , c'est le thème du colloque " Au delà du moi, la liberté ? Voir plus Le plaisir Que tu plaisir ! Voir plus Le temps C'est le thème du Festival Philosophia St Emilion 2011 avec Michel Butor, Régis Debray.. Voir plus Art L'art et l'espace, c'est le séminaire de François Fédier autour du texte de Martin Heidegger Voir plus Bouddhisme Bouddhisme et philosophie occidentale c'est le thème central des vidéos de Fabrice Midal : voir Cours sur La méditation et la philosophie... Voir plus La santé Voir plus Phénoménologie

Jean de la Croix Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Juan de Yepes Álvarez Jean de la Croix en religion (en espagnol : Juan de la Cruz), né à Fontiveros le et mort au couvent d'Ubeda le , est un saint mystique espagnol, souvent appelé le « Saint du Carmel ». Né dans une famille aristocratique d'Espagne, il devient carme après ses études alors qu'il se consacrait à l'ordre des Chartreux. Après sa mort, il est très vite considéré comme un saint et comme l'un des plus grands mystiques espagnols, au même titre que Thérèse d'Ávila. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et études[modifier | modifier le code] Statue de Jean de la Croix au musée diocésain de Valladolid, en Espagne Gonzalo de Yepes et Catalina Álvarez ont déjà un premier fils, François, lorsque naît Jean en 1542 à Fontiveros en Vieille-Castille[Note 1],[A 1]. À l'âge de cinq ans, Jean est envoyé à l'école[B 4]. En 1548, devant la famine et la sécheresse qui sévissent à Fontiveros, la famille décide de s'installer à Arévalo[C 2].

InfoCatho FINDING MY RELIGION / Author Jeffrey J. Kripal ... Esalen is a place "where miracles not only happen but where they happen all the time" -- at least according to the Esalen Institute's Web site, which also describes the institute as home to a 40-year Olympiad of body, mind and spirit. Sans the superlatives, the Esalen Institute, founded by Michael Murphy and Dick Price in 1962, is a world-renowned retreat and learning center on the beautiful Big Sur coast. It's been portrayed as the birthplace of the human potential movement, and it is a place where people come together to raise their spiritual awareness, expand their minds and get in touch with their bodies. As famous for its hot tubs as for the people who have lived there or visited the institute -- Aldous Huxley, Joseph Campbell, Ansel Adams, Hunter S. Thompson, B.F. Skinner, Richard Alpert (better known as Ram Dass), Timothy Leary, Jack Kerouac, Allen Ginsberg -- Esalen was, and to some extent still is, the think tank, church and town hall of America's counterculture. Not even that.

Avidyā Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme sanskrit Avidyā (devanāgarī : अविद्या ; pāli,: avijjā ou moha; chinois: wúmíng 无明; tibétain: ma rig pa; japonais: mumyō), signifie ignorance, ou aveuglement. Dans le bouddhisme, avidyā est la première étape de la chaîne des causes (pratītyasamutpāda) de la souffrance[1] (dukkha) et est considérée comme un des Trois Poisons. Dans l'hindouisme, c'est d'abord l'ignorance de sa véritable nature recouverte par les obscurcissements successifs de la conscience pure (le Soi) produits par le désir et l'attachement. Avidyā selon l'hindouisme[modifier | modifier le code] Advaita Vedānta[modifier | modifier le code] Dans l'Advaita Vedānta, avidyā est l'ignorance de la vraie nature des choses. Les philosophes qui suivirent Ādi Śaṅkara distinguent souvent une ignorance individuelle (tul-avidyā) et une ignorance universelle (mul-avidyā), distinction que rejette Shankara. Sāṃkhya Yoga[modifier | modifier le code] Theravāda[modifier | modifier le code]

Pierre Teilhard de Chardin, 1881-1955. jésuite, paléontologue et philosophe français Né en 1881 dans une famille de province très pieuse, Pierre Teilhard de Chardin choisit jeune de rejoindre les Jésuites. Ordonné prêtre en 1911, il commence en 1912 ses activités de paléontologue. Après la guerre, qu’il fait comme infirmier, il passe un doctorat en 1922, et part en Chine en 1923, où il restera plus de vingt ans. Voir une biographie détaillée sur le site de la Fondation Teilhard de Chardin. Bibliographie — Le phénomène humain. A la mort de Teilhard de Chardin, un comité a regroupé selon leur sujet de très nombreux écrits, articles, textes de conférences, lettres. Liens internet Avant tout, L’excellent site de la Fondation Teilhard de Chardin pour sa vie — son oeuvre — sa pensée, des citations Mais aussi, — le site de Jacques Abbatucci (Groupe d’étude Teilhard de Chardin) — en anglais, Teilhard de Chardin and the Noosphere, par Phillip Cunningham

Related:  Chrétienté