background preloader

Carte géographique

Carte géographique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les applications de ce type de représentation sont aussi variées que la navigation, l'aménagement du territoire, les études démographiques ou la communication. La discipline qui a pour objet la création et l'étude des cartes géographiques est la cartographie. Histoire[modifier | modifier le code] Carte de France de 1843 La plus ancienne carte connue remonte à 2600 avant J. Les premières cartes sont établies au jour le jour, au fur et à mesure des explorations terrestres ou maritimes, et étaient complétées suite aux nouvelles découvertes ; on trouve ainsi des cartes anciennes sur lesquelles des portions sont restées blanches. À partir des grandes découvertes, dès la fin du XVe siècle, sont développées les représentations par planisphères et mappemondes. Jusqu'au XVIIIe siècle, la langue française utilise indifféremment les mots carte et mappe qui a donné le terme mappemonde ainsi que le vocable anglais map (carte). cartes, sur Wikimedia Commons Related:  Cartes et leurs legendesGlobe terrestre

Lire une carte et s'orienter - IGN.FR - Education Je découvre... L'Odyssée de la carte raconte de manière succincte, à travers deux personnages passionnés, l'histoire de la cartographie française depuis le début du XVIIe siècle, période où les connaissances dans le domaine des sciences géographiques furent suffisamment avancées pour décider d'établir la première cartographie de référence de la métropole. L'Odyssée de la carte, pdf de 2,39 Mo Je veux en savoir plus... 9 fiches pédagogiques pour bien lire une carte et s'orienter : Fiche 1 : Lire et utiliser une carte Il est plus facile d'apprendre à lire une carte que d'apprendre à lire un texte. Téléchargez la fiche, pdf de 290 Ko. Fiche 2 : Les éléments constitutifs de la carte Qu'il s'agisse d'une carte topographique ou d'une carte thématique, elle comporte un certain nombre d'éléments indispensables à sa compréhension. Téléchargez la fiche, pdf de 148 Ko Fiche 3 : Les unités utilisées sur les cartes Téléchargez la fiche, pdf de 86 Ko Fiche 4 : Lire les coordonnées sur une carte

Globe terrestre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Terre vue de l'espace Le globe terrestre fait référence à l'espace géométrique défini par la planète Terre. Histoire[modifier | modifier le code] La nature sphérique de la terre est clairement connue des Grecs et des Romains comme le montre Pline l'Ancien qui écrivait : « Parmi les crimes de notre ingratitude je compterai aussi notre ignorance de la nature de la terre. (2) D'abord, quant à sa figure, le consentement unanime en décide : nous disons le globe de la terre, et nous convenons que la circonférence en est limitée par les pôles. Premiers globes[modifier | modifier le code] Globe ancien avec son mobilier (hélas céleste ; en attente de modif.) Le plus ancien globe terrestre parvenu jusqu'à nous est le globe de Martin Behaim, réalisé à Nuremberg en 1492 et appelé Erdapfel. L'Allemand Johann Schöner publie en 1515 une carte du globe sur douze fuseaux avec un manuel de mode d'emploi pour monter son globe terrestre de 27 cm de diamètre.

Consultation des cartes de Cassini GISS: G.Projector - Global Map Projector G.Projector transforms an equirectangular map image into any of over 125 global and regional map projections. Longitude-latitude gridlines and continental outlines may be drawn on the map, and the resulting image may be saved to disk in GIF, JPEG, PDF, PNG, PS or TIFF form. G.Projector is a cross-platform application that runs on Macintosh, Windows, Linux and other desktop computers. The current version of G.Projector is 1.8, released 2015-09-18. Get G.Projector G.Projector requires that your computer have a Java 7 or 8 runtime environment, or better, installed. Download G.Projector Additional CNO/CNOB overlay files compatible with G.Projector are available from the Panoply software collection of optional "outline overlays". Documentation and Credits Contact If you wish to be notified when new versions of G.Projector are released, if you would like to report a bug, or if you would like to become a G.Projector beta tester, please contact the author, Dr.

Cassini - Légende des cartes Je ne sais pas si il existe un document original décrivant les différents éléments que l'on peut relever sur les cartes, aussi je suis intéressé par tout renseignement sur ce sujet. La première légende que j'ai trouvée sur internet vient du site d'Andrée Parbelle (+ 2004), puis je l'ai retrouvée ensuite sur d'autres sites. Je la reproduis ici à mon tour. Typographie - Abréviations - Constructions humaines - Constructions isolées - Constructions religieuses - Divers - Voies - Relief César-François Cassini de Thury écrit : Les Chiffres marqués à l'angle des Cartes de l'Académie le long des Côtés désignent les distances en Toises à la Méridienne (qui passe à l'Observatoire Royal de Paris) et à la Perpendiculaire. Particularités typographiques (retour en haut) lire S (exemple : Ronesque) lire SS (exemple : Varvasse) Abréviations (retour en haut) (1) Les chiffres qui précèdent ces lettres initiales désignent les distances en toises à la Méridienne et à la Perpendiculaire de Paris.

Floss Manuals francophone - Lire « La géographie est une de ces sciences qu’il faudra toujours perfectionner. Quelque peine qu’on ait prise, il n’a pas été possible jusqu’à présent d’avoir une description exacte de la terre. Il faudrait que tous les souverains s’entendissent et se prêtassent des secours mutuels pour ce grand ouvrage. Mais ils se sont presque toujours plus appliqués à ravager le monde qu’à le mesurer [...] Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie, sixième volume, 1771 Cette réflexion de Voltaire aurait pu être une de celles qui ont inspiré l'édition collaborative de cartes, tel que l'a entreprise la communauté d'OpenStreetMap. Pour l'utilisateur contemporain, les cartes aident à répondre à des questions telles que « Comment puis-je aller à l'école en vélo en toute sécurité ? Pour toutes ces raisons, il peut sembler naturel de travailler collectivement à la cartographie de notre environnement. Qu'est-ce que la cartographie collaborative ? Imaginez que votre amie souhaite faire réparer ses chaussures.

Entre art et cartographie, quand la carte devient matériau artistique Les moyens informatiques ont considérablement ouvert le champ de la représentation cartographique. Nos journaux quotidiens et hebdomadaires, nos revues scientifiques pullulent de cartes plus ou bien faites, plus ou moins bien adaptées. «L’art de dresser les cartes géographiques» n’a jamais été une opération neutre ou objective. La réalité transposée par l’image cartographique n’est qu’une vision possible du territoire. Elle dépend de ce que son auteur y met ou n’y met pas, ce qu’il décide de mettre en valeur, de donner à voir, de souligner, de représenter. Il existe une très ancienne proximité entre artistes et cartographes. Le «géoartiste» a les moyens de livrer une connaissance du réel en conjuguant les techniques, les matériaux et les niveaux d’observation. Bibliogaphie Sites Web Paysages planétaires, site Web de Ghislaine Escande, artiste peintre:

les Zones mortes du globe Une zone morte est une zone hypoxique (déficitaire en oxygène dissous) située dans un environnement aquatique (mers, océans, estuaires, grands lacs, mares, etc.). Les études conduites en mer Baltique et aux États-Unis depuis la fin des années 1990 montrent que nombre de poissons, dont on pourrait penser qu'ils puissent facilement les fuir, y perdent rapidement connaissance et meurent asphyxiés. Comme on l'a observé au moyen de films pris par des robots [1],[2], si dans certains cas, certains poissons semblent pouvoir échapper à la mort, les crustacés tels que homards, langoustes ou crevettes se déplacent trop lentement pour échapper à l’asphyxie. Quant aux moules, huîtres et autres organismes fixés, ils sont condamnés. Les coraux et de très nombreux animaux coloniaux meurent, et leur putréfaction contribue à accentuer le phénomène. Au XXIe siècle, des zones mortes sont observées de plus en plus souvent, et sur des surfaces de plus en plus grandes. (source Wikipédia)

Related: