background preloader

Carte géographique

Carte géographique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les applications de ce type de représentation sont aussi variées que la navigation, l'aménagement du territoire, les études démographiques ou la communication. La discipline qui a pour objet la création et l'étude des cartes géographiques est la cartographie. Histoire[modifier | modifier le code] Carte de France de 1843 La plus ancienne carte connue remonte à 2600 avant J. Les premières cartes sont établies au jour le jour, au fur et à mesure des explorations terrestres ou maritimes, et étaient complétées suite aux nouvelles découvertes ; on trouve ainsi des cartes anciennes sur lesquelles des portions sont restées blanches. À partir des grandes découvertes, dès la fin du XVe siècle, sont développées les représentations par planisphères et mappemondes. Jusqu'au XVIIIe siècle, la langue française utilise indifféremment les mots carte et mappe qui a donné le terme mappemonde ainsi que le vocable anglais map (carte). cartes, sur Wikimedia Commons

Carte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ancienne carte de Chine Le mot « carte » peut désigner différents concepts ou objets. Représentation planaire[modifier | modifier le code] Carte géographique[modifier | modifier le code] Les cartes géographiques et les cartes topographiques servent de support à la représentation de multiples informations: Le projet OpenStreetMap propose des cartes libres du monde sous licence CC-BY-SA, Carte astronomique[modifier | modifier le code] Carte du Ciel Carte Historique[modifier | modifier le code] carte historique Carte Administrative[modifier | modifier le code] Elle décrit le contour des frontières et délimitations des circonscriptions administratives (régions, départements, communes...) ou des propriétés privées (Cadastre) Carte pictorale[modifier | modifier le code] La carte postale : une fiche cartonnée permettant de correspondre avec une personne En France :

Liste des plus grands puits naturels Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Certaines parties verticales de cavités naturelles, appelées « puits » dans le jargon spéléologique (pit ou pitch ou shaft en anglais), peuvent atteindre des profondeurs de plusieurs centaines de mètres. Répartition par classes de profondeur des plus grands puits naturels[modifier | modifier le code] À fin 2010, 48 grands puits de plus de 300 mètres de profondeur sont répertoriés dans le monde, dont : 18 puits de plus de 400 mètres de profondeur9 puits de plus de 500 mètres de profondeur.2 puits de plus de 600 mètres de profondeur. Le tableau 1 ci-dessous détaille la répartition par classes plus précises. Répartition mondiale des plus grands puits naturels[modifier | modifier le code]

Tigre de Sibérie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] Morphologie[modifier | modifier le code] Il a en général un corps plus grand et plus massif que le tigre du Bengale, et des pattes plus larges ; sa taille au garrot va de 100 cm à 120 cm selon les individus[1]. Ses griffes mesurent environ 10 cm[2]. Les tigres de Sibérie pèsent de 180 à 350 kg pour les mâles et de 100 à 200 kg pour les femelles[3]. En 1972, un tigre de Sibérie a été observé à nager sur huit kilomètres[6]. Une caractéristique du tigre de Sibérie est sa très faible diversité génétique qui s'explique par les déclins successifs du nombre d'individus de la sous-espèce[10]. Reproduction[modifier | modifier le code] Le tigre peut se reproduire toute l'année, il existe cependant une « saison des amours » en Mandchourie avec un pic des accouplements entre décembre et février[11]. Alimentation et chasse[modifier | modifier le code] Reproduction de la chasse d'un tigre de Sibérie sur un daim.

90 (nombre) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Quatre-vingt-dix ou nonante est : le numéro atomique du thorium,le numéro de l'Interstate 90, une autoroute aux États-Unis,l'indicatif téléphonique international pour appeler la Turquie,l'âge atteint par un nonagénaire,l'identifiant ISBN pour les livres publiés aux Pays-Bas,la vitesse limite en France à laquelle on doit rouler sur les axes secondaires (en km/h),la vitesse maximale hors agglomération en Belgique (en km/h),le n° du département français du Territoire de Belfort,des lignes de transports en commun : Ligne 90 . Le terme vient du latin nonaginta qui a aussi donné nonagénaire. Il est utilisé dans les ordres de bourse à la criée, afin d'éviter les confusions[1]. Son utilisation est identique à celle de quatre-vingt-dix : nonante-et-un, nonante-deux, nonante-trois, nonante-quatre, etc... Portail de l’arithmétique et de la théorie des nombres

degré Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Avec le préfixe dé-, du latin gradus (« pas », « degré d’éloignement ou de parenté», « marche d’escalier», « gradin », « rang ») → voir dégrader. Cette forme préfixée était répandue dans le centre et l’ouest de la France. Elle s’est imposée aux dépens de gré (répandu de la Wallonie jusqu’en Provence) en raison de l’homonymie de ce dernier avec gré (de gratus). Nom commun[modifier | modifier le wikicode] degré /də.ɡʁe/ masculin Espace compris entre deux marches d’un escalier. Dérivés[modifier | modifier le wikicode] Expressions[modifier | modifier le wikicode] Méronymes[modifier | modifier le wikicode] Subdivision d’un angle : minute : 1/60seconde : 1/3600 Traductions[modifier | modifier le wikicode] Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode] radian France : écouter « degré [də.ɡʁe] » drége Gré.

Nombre oblong Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un nombre oblong, ou nombre pronique ou nombre hétéromécique, est le produit de deux entiers naturels consécutifs, c’est-à-dire, n(n + 1). Chaque nombre oblong pour n est donc aussi le double du nombre triangulaire pour n. Liste de nombres oblongs[modifier | modifier le code] Les premiers nombres oblongs sont : Propriétés[modifier | modifier le code] Les nombres oblongs peuvent aussi être exprimés sous la forme n2 + n. « 2 » est à l'évidence le seul nombre premier oblong, issu de n = 1 et donc du produit 1 × (1 + 1). « 2 » est aussi le seul nombre oblong dans la suite de Fibonacci et dans celle des nombres de Lucas. Deux entiers consécutifs sont premiers entre eux. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pronic number » (voir la liste des auteurs) Portail de l’arithmétique et de la théorie des nombres

Karst Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le karst est une structure géomorphologique résultant de l'érosion hydrochimique et hydraulique de formations de roches carbonatées, principalement de formations calcaires. Des phénomènes d'érosion de type karstique se manifestent aussi dans des structures « pseudokarstiques ». L'étude du karst est la karstologie. À l'étude des cavités et réseau hydrogéologiques du karst sont notamment associées la spéléologie, la plongée souterraine et la biospéologie. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme karst provient du toponyme Kras, haut plateau calcaire de Slovénie dont la géomorphologie est très représentative de la « typologie karstique ». La terminologie scientifique karst fut introduite en 1893 par le géomorphologiste serbe Jovan Cvijić dans sa publication Das Karstphänomen. Karstification[modifier | modifier le code] dissolution du dioxyde de carbone : dissociation aqueuse de l'acide carbonique : attaque acide des carbonates ("calcaires") :

Château de Predjama Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le château de Predjama (en slovène grad Predjama, en allemand Höhlenburg Lueg) est un château situé sur la commune de Postojna en Slovénie, à 9 km du bourg. Il a été édifié au XIIIe siècle, à flanc de falaise, dans une énorme cavité, à 123 mètres au-dessus d’un gouffre karstique, afin de rendre son accès difficile. Historique[modifier | modifier le code] La première mention du château date de 1274, sous le nom allemand de Luegg, après avoir été construit par les Patriarches d'Aquilée dans le style gothique. Il a été ensuite été acquis et développé par la famille noble des Luegg, aussi connue sous le nom des Chevaliers de Adelsberg (Adelsberg étant le nom allemand de Postojna). Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le château se trouvait en territoire italien, dépendant de la province de Trieste, dans la municipalité de Postumia. Description[modifier | modifier le code] Les grottes derrière le château.

Related: