background preloader

Pour développer ses RAW, Ufraw

Pour développer ses RAW, Ufraw
Que serait le numérique sans le format raw ? Ce véritable négatif numérique offre d'énormes possibilités et permet de reprendre à posteriori une nouvelle photo. Ses avantages sont nombreux : souplesse de correction de la prise de vue, obtenir l'entière plage dynamique du capteur et ainsi pousser la qualité des retouches photographiques, maintien plus facile de la chaine colorimétrique . . . Ufraw est un logiciel libre permettant de dérawtiser ce format et ainsi d'en obtenir le meilleur possible. Ufraw est une interface graphique de dcraw, ce moteur de dérawtisation libre se retrouve dans bons nombres de logiciels de dérawtisation libres et commerciaux : Adobe Photoshop, ACDSee, IrfanView, Picasa, RawShooter, Raw Convert, etc . . . De ce fait, Ufraw reconnait de nombreux formats (liste des appareils supportés). Il existe plusieurs façons d'utiliser Ufraw, mais à mon sens, la plus facile reste celle utilisée avec Gimp. Gimp est multi-plateforme, et Ufraw s'utilise comme un greffon de Gimp.

http://gimpfr.org/document/document_22/

Related:  GimpThe GimpPhoto

Linuxgraphic GIMP ou Photoshop ? Lequel est le meilleur ? À écouter les utilisateurs de l’un et de l’autre, la réponse est souvent « évidente » mais faiblement argumentée. En mars dernier, Steve Czajka a publié un comparatif détaillé sur 70 aspects et fonctionnalités des deux logiciels dans le numéro 3 de GIMP Magazine. Gimp, pour les photographes du numérique - Antoine Anfroy Découvrez toutes les possibilités qu'offre Gimp pour améliorer et retoucher vos images. Cet ouvrage vous propose un concept simple mais extrêmement efficace : aller droit au but ! Avec clarté et pédagogie, l'auteur vous montre comment corriger, retoucher et présenter vos travaux. Au fil des différents exercices proposés, vous apprendrez comment : • ajuster les couleurs d'une photo en exploitant toute la gamme d'outils du logiciel • optimiser la qualité d’une image en réduisant le bruit ou en augmentant la netteté • retoucher subtilement un portrait en utilisant les outils de correction • ajouter des effets créatifs évolués (noir et blanc personnalisé, effet photos vieillies, colorations, etc.) • créer des trucages surprenants et originaux De la correction légère à la photo-manipulation évoluée, vous découvrirez l’étendue des capacités de Gimp et les possibilités qu’il offre aux photographes du numérique.

Comparatif GIMP / Photoshop – 1/7 GIMP ou Photoshop ? Lequel est le meilleur ? À écouter les utilisateurs de l’un et de l’autre, la réponse est souvent « évidente » mais faiblement argumentée. En mars dernier, Steve Czajka a publié un comparatif détaillé sur 70 aspects et fonctionnalités des deux logiciels dans le numéro 3 de GIMP Magazine. L’article est détaillé et objectif et l’on se rend compte que les deux logiciels se valent, bien que l’auteur signale de nombreuses pistes d’amélioration pour GIMP. L’article étant en anglais, en voici une traduction.

5 astuces pour réussir ses photos de nature en hiver L’hiver est le théâtre de scènes animalières idylliques pour le photographe de nature : des ambiances glacées aux couleurs chatoyantes de quelque oiseau mis en valeur sur des fonds neigeux immaculés, toutes les occasions sont bonnes pour réaliser de splendides clichés… Voici quelques petits trucs acquis au fil des années, qui vous permettront d’achever le rendu de vos images hivernales. Cet article s’inscrit dans le cadre de la quatrième édition de la Boîte à Photo : un concept qui réunit une douzaine de blogueurs photographes autour d’une thématique unique à chaque édition, et sur laquelle chaque participant va présenter son point de vue Le thème de cette édition très saisonnière est l’Hiver : une thématique somme toute étriquée, pour laquelle j’ai choisi de vous révéler quelques petites astuces pour réussir vos photographies par temps de glace ou de neige ! ; et un grand merci à Laurent Vaissade pour le logo sur mesure. Du givre plus blancs que blanc avec la surexposition

Conserver les exifs 20 janvier 2014 • Catégories : gimp Lorsque l’on édite une image dans GIMP, il n’est pas rare d’y perdre des métadonnées. La solution présentée ici consiste à sauvegarder l’intégralité des métadonnées de l’image d’origine dans un fichier tiers avant édition, puis de les réinsérer dans la version créée par GIMP. Pour cela on utilisera l’utilitaire en ligne de commande Exiv2. Quelques métadonnées standard du linge… ;)Elles ne sont pas fondamentales, mais il vaut mieux éviter de les perdre. Versions utilisées dans cet article * GIMP : 2.8.10 * Exiv2 : 0.23

G'MIC 1.5.8.3 : Quelques avancées supplémentaires pour le traitement d'image libre Bonjour à tous. Je vais vous donner (encore!) quelques nouvelles du projet G'MIC, un framework libre pour le traitement d'image, que nous développons dans l'équipe IMAGE du laboratoire GREYC (UMR CNRS 6072), et qui est distribué sous licence libre CECILL. A l'occasion de la sortie de la dernière version (estampillée 1.5.8.3), je vous propose un récapitulatif des nouvelles fonctionnalités introduites depuis l'arrivée de la branche 1.5.8.x (c'est-à-dire juste quelque temps après la publication de mon dernier journal sur le sujet, fin octobre). G'MIC : Kesako ?

OpenCL pour NVIDIA Qu’est-ce que CUDA ? CUDA est une architecture de traitement parallèle développée par NVIDIA permettant de décupler les performances de calcul du système en exploitant la puissance des processeurs graphiques (GPU). Alors que des millions de GPU compatibles avec CUDA ont été vendus, des milliers de développeurs de logiciels, de scientifiques et de chercheurs utilisent CUDA dans une grande gamme de domaines, incluant notamment le traitement des images et des vidéos, la chimie et la biologie par modélisation numérique, la mécanique des fluides numérique, la reconstruction tomodensitométrique, l’analyse sismique, le ray tracing et bien plus encore. Traitement parallèle avec CUDA

Sebastião Salgado Genesis est la grande exposition de Sebastião Salgado, un hommage photographique sans précédent à notre planète. Les 245 photographies exposées, au terme de huit ans de travail et d’une trentaine de voyages à travers le monde, sont présentées selon un parcours en cinq chapitres géographiques ("Aux confins du Sud", "Sanctuaires naturels", "Afrique", "Terres du Nord", "Amazonie et Pantanal"), qui sont autant de régions du monde explorées par Sebastião Salgago pour nous révéler la nature de notre planète dans toute sa splendeur. « Genesis est la quête du monde des origines, celui qui a évolué pendant des millénaires avant d’être confronté au rythme de la vie actuelle, avant d’oublier ce qui fait de nous des êtres humains. Cette exposition nous présente des paysages, des animaux et des peuples qui ont su échapper au monde contemporain. Elle met à l’honneur ces régions vastes et lointaines où, intacte et silencieuse, la nature règne encore dans toute sa majesté. Lélia Wanick Salgado

Un effet Polaroid avec Gimp Il existe plusieurs logiciels gratuits ou en ligne qui vous proposent une transformation automatique de votre photo en format polaroid. Le souci est que vous ne contrôlez pas grand chose, que le résultat ne vous satisfait pas vraiment : image mal recadrée, surexposition ou dominante de couleur qui ne vous convient pas. Grâce au logiciel gratuit The Gimp, vous pouvez créer vous-même votre effet polaroid. Ce tutoriel vous permet alors d'utiliser rapidement les bons outils et de comprendre ce qui caractérise l'émulsion typique au polaroid : format carré, couleurs un peu désaturées, contraste voilé, vignettage et un cadre particulier.

Calibrer son écran Tous les écrans ne se ressemblent pas. Et le rendu des couleurs est rarement le même. La solution ? Calibrer votre moniteur, c'est-à-dire corriger le rendu des couleurs, au moyen des réglages intégrés ou d'un logiciel, de façon à ce que les documents à l'écran soient aussi fidèles que possible aux originaux. Pourquoi calibrer son écran ? A l'occasion, observez chez un vendeur de télévisions les écrans placés côte à côte, réglés sur la même chaîne: les couleurs affichées sont très différentes d'un téléviseur à l'autre.

Créer un vignettage avec Gimp et Photoshop Pourquoi créer un vignettage ? Le vignettage est une disparition des bords, souvent caractérisée par un assombrissement au niveau des coins de l'image. Cet effet, causé par l'objectif, est le plus fréquemment présent sur des grands angles. Beaucoup de photographes cherchent à l'éviter ou à le corriger en post-traitement, d'autres préfèreront l'exagérer ou le créer pour donner un "style" à leurs photos. La manipulation peut être compliquée si vous n'avez pas une méthode adaptée. Le but est d'également avoir un vignettage progressif, plutôt qu'un cercle trop marqué qui rendrait l'effet trop visible.

Une selection de photos hors-cadre Les photos hors cadre sont des post-traitement dont une partie du contenu dépasse des bords de la photo initiale afin de créer un effet de perspective tridimensionnel assez sympa. Ces photos ont été selectionnées sur Flickr, toutes licences sous Creative Commons Photo de Zanastardust © sous licences Creative Commons Photo de Roger Lynn © sous licences Creative Commons

Related: