background preloader

Abreuvés de brevets #DATAGUEULE 22

Abreuvés de brevets #DATAGUEULE 22
Related:  A voirRessources complémentaires

Comprendre la destruction créatrice - Comprendre La notion de destruction créatrice est inséparable du processus d’innovation technologique permanent du capitalisme. Ce mouvement s’accélère sous nos yeux avec l’automatisation et la digitalisation massive de la production de biens et services : des activités sont balayées, alors que de nouvelles émergent. Cela entraine dans le même mouvement l’affaiblissement voire la disparition d’entreprises auparavant prospères, alors que s’imposent de nouveaux opérateurs. Avec l’essor des smartphones, de l’intelligence artificielle, des objets connectés ou encore de la blockchain, tout est bouleversé sous nos yeux : les produits et services, leurs usages, leur fabrication, leur distribution, les modèles d’affaires. C’est à l’économiste autrichien Joseph Aloys Schumpeter, nommé professeur à l’Université de Harvard à la fin des années 1920, que l’on doit la formulation de cette destruction créatrice. D’ailleurs, l’atout de l’innovateur peut n’être que transitoire.

Le graphique Xerfi - Le rebond de l'investissement : les leçons de l'histoire Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Olivier Passet La crise chinoise met l'Europe face à ses responsabilités mondiales Alexandre Mirlicourtois La croissance mondiale suspendue à l'Europe Frédéric Fréry L’avantage au premier entrant, c'est une fadaise Serge Blanchard L’Ethiopie, nouvel atelier du monde Accueil > Nos émissions > Le graphique > Le graphique Xerfi - Le rebond de... Le graphique Xerfi - Le rebond de l'investissement : les leçons de l'histoire En savoir plusRegarder plus tardTélécharger L’investissement va-t-il repartir ? Mots clés : Prévision et conjoncture, Entreprises, Investissement, France, Taux de marge, Dépenses d’équipement Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Alexandre Mirlicourtois Les activités de conseil accélèrent Olivier Passet L'affaire Volkswagen : un épiphénomène révélateur de l'impasse allemande Olivier Passet Taux d'intérêt négatifs : causes et conséquences Les dernières émissions Kathryn McFarland Les industries de défense dans le monde x

Et si les impôts avaient un impact sur les innovations ? | Dialogues Économiques Quel est le point commun entre un paquet de chips et une ampoule électrique ? Ce n’est pas l’énergie qu’ils apportent mais le fait que ce sont deux innovations américaines du XIXème siècle. L’intérêt n’est pas de déterminer lequel est le plus révolutionnaire…mais de savoir ce qui est à l’origine de leur création. Pour le premier, la légende raconte que le restaurateur George Crum, alors agacé par un client mécontent de l’épaisseur de ses frites, a souhaité lui répondre par une leçon d’humour. L’économiste Stefanie Stantcheva s’est ainsi intéressée aux incitations qui ont donné vie aux innovations. Dans un article appelé « Taxation et Innovation in the 20th Century », elle questionne, avec ses collègues Ufuk Akcigit (Chicago), John Grigsby (Chicago), Tom Nicholas (Harvard Business School) le lien entre innovations et impôts. Photo by Nasa on Unsplash La course à l’innovation Les États Unis sont bien connus pour leur dynamisme en matière d’innovation et leur culture de l’entrepreneuriat.

Des drones pollinisateurs pour remplacer les abeilles Cet article date de plus de deux ans. Publié le 06/06/2019 11:40 Mis à jour le 06/06/2019 11:40 Durée de la vidéo : 3 min. Article rédigé par Imaginez des escadrons de drones pollinisateurs au-dessus des champs, des robots miniatures ressemblant à des insectes disparus… Ce monde où les machines remplaceraient la nature relève encore de la science-fiction – mais pour combien de temps ? Dans les champs de pommiers californiens, des entrepreneurs préparent l'avenir. Pour le moment, leur start-up ne compte que quelques dizaines de clients. C'est un drone géant de 11 kilos, équipé de propulseurs ultra-rapides. Il faudra 2 kilos en tout de ce pollen, payé environ 1 euro le gramme, pour fertiliser le champ de pommiers – ce qui revient moins cher que de louer des ruches.

Fiche 1131 Bis - La Productivité Développée n effet, les entreprises pour réaliser leur production utilisent des consommationsintermédiaires u’elles n’ont pas réalisées : o la productivité en valeur du travail effectifs employés la productivité horaire en valeur du travail effectifs # durée moyenne du travail %.De la productivité du travail & la productivité multifactorielle 'ourquoi calculer la productivité multifactorielle  les facteurs de production deviennent de plus en plusinterdépendants ( il est donc difficile de mesurer l)influence d)un seul facteur sur la production *n calcule alors une productivité &lobale des facteurs de production # aleur des facteurs de production utilisés Cette mesure soul"ve aussi des difficultés # Comment rendre homo&"ne le travail et le capital  Comment prendre en compte des éléments aussi divers que les rapports humains, la norme, la culture , +++  II.Les sources des 'ains de productivité au&mentation du capital ph5sique # les travailleurs disposent de davanta&e de matériel A.

La croissance est-elle nécessaire ? Le taux de croissance, c'est le chiffre auquel tout gouvernant est attaché, peut-être plus encore que celui du chômage. Que la croissance perde une décimale par rapport au chiffre prévisionnel et c'est la sanction, qu'elle en gagne et ce sera au contraire la victoire. C'est qu'il faudrait de la croissance pour relancer l'économie, l'emploi, la demande, l'offre ou encore pour faire baisser la dette. Preuve en est, la récente chute du PIB chinois à 6,5 %, au plus bas depuis près de 10 ans, qui entraîne avec elle toute l'économie mondiale. Mais la croissance est-elle le seul horizon de toute forme d'action publique ? Pour en parler, nous avons invité Anne-Laure Delatte, économiste et directrice adjointe du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII). La croissance est-elle nécessaire ? Est-ce qu’on a toujours connu la croissance? On peut donc se passer de croissance... Quels sont les effets négatifs de la croissance ? En quoi ces effets sont-ils dangereux ? Écouter 9 min

Les ressources naturelles sont-elles une malédiction ou une bénédiction?" Description Une plus grande dotation de ressources naturelles devrait contribuer à la richesse économique et à la croissance d'un pays. Cependant, plusieurs études montrent qu’une abondance en ressources naturelles peut entraîner une faible croissance économique. Ces mêmes pays ont souvent un faible niveau d'éducation de la population ainsi que de faibles institutions de gouvernance. Métadonnées lom:date=12/2014lom:droitdescription=Toute reproduction partielle ou totale de cette ressource sans autorisation écrite de l'auteur est interdite, sauf celles prévues à l'article L 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle.

République démocratique du Congo : dans l'enfer du cobalt Cet article date de plus de trois ans. Publié le 14/02/2018 20:53 Mis à jour le 15/02/2018 00:02 Durée de la vidéo : 5 min. Article rédigé par Le cobalt, utilisé pour les batteries de téléphone et de voitures électriques, est devenu le minerai le plus recherché du monde. Le cobalt est le minerai du monde de demain. Les industriels du secteur sont donc les premiers à bénéficier de ce boom. Partager : actualités analyses vidéos Prolongez votre lecture autour de ce sujet tout l'univers Industrie

Méga-fermes : faut-il craindre l’élevage intensif ? La plus grande ferme française peut accueillir jusqu’à 1 000 vaches. Entièrement robotisée, son élevage devrait donner près de 3,5 millions de litres de lait chaque année. La construction de cette ferme de 19 000m2 a pris des airs de hangar industriel. Avec même un petit lotissement pour les veaux. Tout a été pensé pour obtenir la meilleure productivité, mais aussi les meilleures conditions de travail. "Face à la crise du lait que l’on connait, quand on voit la déprise laitière dans la région, beaucoup d’agriculteurs veulent arrêter. Aux Etats-Unis, en particulier en Californie, les fermes comptent mille têtes en moyenne. Selon l’INRA, les méga-fermes ne sont pas moins respectueuses des animaux que la plupart des élevages importants fonctionnant actuellement en France. Le JT

Peut-on réconcilier croissance par l’innovation et maîtrise des inégalités? La Grande Évasion, sorti en 1963, est le titre d’un célèbre film de John Sturges avec Steve Mc Queen sur une évasion spectaculaire de prisonniers pendant la seconde guerre mondiale ; c’est également le titre du livre récent de l’économiste Angus Deaton (Prix Nobel d’économie 2015) sur les inégalités et leur relation avec le progrès technique et le développement. Car pour Angus Deaton, l’histoire du développement est celle d’une humanité qui cherche à fuir la pauvreté et la maladie, comme ces prisonniers qui cherchent à fuir le Stalag Luft III, pour accéder à la liberté et à l’épanouissement individuel. Dans le livre, comme dans le film, c’est l’ingénuité et l’invention qui offrent des perspectives de progrès et de liberté, mais dans les deux cas il y a ceux qui parviennent à s’évader et il y a les laissés-pour-compte, ceux qui n’ont pas réussi à échapper à la précarité et la pauvreté. Innovation donc développement des inégalités ? Combattre la pauvreté et augmenter la mobilité sociale

Related: