background preloader

La notion de curation

La notion de curation
Pour comprendre cette notion, nous nous sommes particulièrement inspirés des travaux d’Alexandre Serres [4], de Christophe Deschamps [5] et de ceux du collectif dirigé par Véronique Mesguish [6]. Le terme de curation soulève de nombreuses interrogations. Dans un premier temps, le terme choisi est assez souvent considéré « laid » et inadapté. Ce choix est-il justifié ou est-ce une simple reprise du mot anglais « curation » ? Dans un second temps, on reproche à la curation d’être une pratique qui existait bien avant de l’appeler ainsi. Quel tournant sur la toile a engendré sa naissance ? Les trois sens de la curation Au niveau étymologique, la curation provient du latin « curatio » qui signifie soin (curo, are = soigner) . La curation provient également du terme anglais : curator. Enfin la curation fait référence à l’informatique avec la mise à jour manuelle d’une base de données [9]. Le Web 2.0 donne naissance à la curation Le curator : l’homme au cœur du système [14] Pierre Tran, doc. [20]

https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/reflexion/la-curation/la-notion-de-curation.html

Related:  curationbibliothequetravail d'équipe TRIVINISICVeille

Développer la médiation documentaire numérique - dir. Xavier Galaup. Mémento. Texte téléchargeable Concevoir Pour être cohérent avec le processus global mis en œuvre, la phase de conception et de suivi d’un projet de médiation documentaire numérique aurait tout intérêt à utiliser des outils numériques. Si plusieurs projets similaires sont envisagés, il faut penser à construire une méthodologie reproductible. Si, par exemple, nous voulons proposer des portails thématiques et que nous commençons avec une discipline, nous avons intérêt à envisager une approche pouvant s'appliquer à toutes les disciplines à venir.

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : EMI : partir des pratiques des élèves N°115, janvier 2017 Auteur(s) : Joubaire Claire Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Développer la médiation documentaire numérique : Médiation documentaire et dispositifs info-communicationnels Approches des dispositifs info-communicationnels Le « dispositif [se définit comme la] manière dont sont disposés les pièces, les organes d’un appareil ; [ou comme étant] le mécanisme lui-même » puis la technique s’estompe au profit d’une abstraction « agencement d’éléments quelconques dans un but, un effet ». Ainsi, le dispositif désigne un « entre-deux », une figure intermédiaire cherchant à trouver une position « entre un ordre homogène et une approche rhizomatique, un espace de médiation entre liberté et contrainte, une dialectique entre réalité et imaginaire »16 qui réclame une appropriation pour un projet personnel. Ainsi, le dispositif se situe entre des concepteurs qui le pensent et des usagers qui l’utilisent.

Mystérieuse EMI Expliquer ce qu’est l’éducation aux médias et à l’information (EMI), et sur quelles connaissances des pratiques des élèves s’appuyer pour mettre en œuvre cet enseignement : tel est l’objectif du Dossier de Veille de l’IFÉ n°115 : EMI : partir des pratiques des élèves. Qu’est-ce que l’EMI ? Cet acronyme désigne l’éducation aux médias et à l’information, qui fait l’objet de ressources et de formations de plus en plus nombreuses. Pourtant les contours de cette notion ne sont pas faciles à cerner. ***Développer la médiation documentaire numérique : La médiation documentaire et l’information numérique - Cécile Gardiès et Isabelle Fabre Si la médiation documentaire peut être considérée comme une médiation des savoirs, elle met en jeu prioritairement de l’information dans des processus de construction de connaissances et ce, grâce à des dispositifs sociaux, techniques et humains. Autrement dit, réfléchir à la médiation documentaire c’est aussi réfléchir à la place de l’information dans son rapport à la connaissance individuelle et aux savoirs historiquement et socialement constitués. Même s’il existe plusieurs manières de définir l’information au sein même des sciences de l’information et de la communication, pour notre part et nous situant dans la branche spécifique des SIC qu’est l’information-documentation, nous considérons que l’information n’est pas une donnée pré-construite ni une ressource transmise par un canal, elle est une connaissance construite et circulante dans des processus de communication, elle est utile, plus ou moins spécialisée et plus ou moins durable. Approches de l'information numérique

Veille : quelle démarche, quels outils ? Veille : quelle démarche, quels outils ? Cette séquence a été réalisée en commun par deux collègues des académies de Versailles et de Bordeaux. Dans le cadre de la préparation des 1res STMG au baccalauréat, il est nécessaire de les former à la recherche documentaire mais également à la mise en place d'une veille informationnelle dès la classe de 1re.

Evaluer l'information - Alexandre Serres - In dans le Labyrinthe : évaluer l'information sur Internet (C & F Éditions) Dans le labyrinthe : Évaluer l'information sur internet Une recherche d'information efficace passe par l'évaluation des résultats proposés, opération complexe qui dépend de chaque usager, de ses objectifs et de ses connaissances antérieures. Il n'existe pas de grille absolue, de classement automatique des sources documentaires qui puisse répondre à tous les objectifs d'une recherche d'information. La manière dont les usagers identifient, évaluent et valident une source, un auteur ou un document, engage et traduit leur rapport général au monde, à la société, aux institutions, à la technologie. Après avoir présenté les pratiques réelles des internautes, et particulièrement des lycéens et étudiants, Alexandre Serres dégage les notions essentielles pour l'évaluation des sources documentaires : autorité, crédibilité, qualité de l'information et pertinence(s).

40- Veille : quelle démarche, quels outils ? Objectifs d'apprentissage La séance est initialement conçue dans une approche méthodologique puisqu'il s'agit de “ permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique ”. Toutes les connaissances présentées aux élèves n'entendent pas tant expliciter la notion de veille au travers de ses caractéristiques ni des autres notions info-documentaires qui lui seraient corrélées, mais définir simplement les principes généraux de la démarche, les étapes à suivre et les outils disponibles pour s'initier à la veille. L'entrée par les outils prend même une place très importante, aux dépens sans doute de l'intelligibilité du processus.

Related: