background preloader

Un oeil sur la Syrie continue

Un oeil sur la Syrie continue
Les religieux, ultimes garants de la neutralité de la communauté druze de Syrie ? Au cours des derniers jours, la ville de Soueïda a connu une certaine ébullition. Elle a été provoquée une fois encore par l'incapacité des services de sécurité du régime syrien à respecter les principes religieux des diverses populations, à tenir compte des susceptibilités locales et à régler les différents autrement que par la menace et le recours immédiat à la force. La tension créée en l'occurrence au sein de la communauté druze, principale composante de la ville et du gouvernorat où les Bani Maarouf - comme ils aiment à se désigner - constituent plus de la moitié de la population, tombe mal. Elle précède en effet l'élection présidentielle, dont le président de l'Assemblée du Peuple communiquera la date dans les jours à venir, dès que les seuls véritables décideurs la lui auront transmise.

http://syrie.blog.lemonde.fr/

Related:  Opposition syrienne ***Crise des réfugiés

Position UJFP conflit syrien Cette mobilisation, pacifique dans les premiers temps, s’est immédiatement trouvée confrontée à une répression féroce, laquelle a aussi touché les soldats qui ne soutenaient pas cette politique. Face à l’escalade de la terreur d’État, les déserteurs n’ont eu d’autre choix que de résister militairement pour sauver leur vie, de même que les comités civils pour protéger les populations des quartiers, des villes et villages. Assad aurait connu le sort de Ben Ali, Kadhafi, Moubarak s’il n’eût l’aide massive de l’impérialisme russe et de l’Iran, de la Chine, et le soutien armé du Hezbollah libanais. Et les puissances dominantes (États-Unis, Grande Bretagne et France) n’ont cessé de jouer sur l’épuisement la résistance du peuple. La situation actuelle est le produit de l’isolement dans lequel le mouvement ouvrier français – et international – a laissée l’insurrection syrienne.

Troisième nuit d'affrontements entre la police et les migrants à Calais Environ 250 CRS se sont opposés, en fin de journée mardi, à des migrants en colère. C'est la troisième nuit de heurts à proximité de la jungle de Calais. Il y aurait eu, selon la maire de Calais, une cinquantaine d'interpellations. Pour la troisième nuit de suite, après lundi et mardi, des heurts se sont produits entre CRS et migrants, à proximité de la jungle de Calais. Après les 16 blessés de la première nuit, les 11 de lundi soir, le dispositif policier avait été réorganisé pour protéger les riverains de ce lieu où sont réunis, dans des conditions très difficiles, 4500 réfugiés et migrants. Mais dès 22h30, un face-à-face tendu a débuté entre CRS et les migrants.

Mythologie grecque Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) L'ASL pacifiste, pourvoyeuse d'armes Deux soutiens inconditionnels de l’Armée syrienne libre fantasmée et de sa révolution capitulent. Depuis le début de l’opération de « régime change » en Syrie, Jenan Moussa, qui travaille pour la chaîne Al Aan TV basée aux Émirats arabes unis, a pris fait et cause pour les rebelles modérés. Les reportages qu’elle a réalisés avec et sur eux s’apparentaient davantage à de la propagande anti-régime qu’à du journalisme. Elle est très connue et suivie par plus de 100 000 personnes sur Twitter.Mais sa lune de miel avec l’ASL semble avoir pris fin. Elle reconnaît enfin que l’ASL est un simple intermédiaire entre la CIA et les Saoudiens d’une part, et d’Al-Qaïda et État islamique de l’autre :Jenan Moussa @jenanmoussa à Maarat Numan #Syrie, tribunal impose strict code vestimentaire islamique aux femmes.

Migrants, réfugiés, demandeurs d’asile : le choix des mots Face aux vagues de migrations actuelles en Europe, l'usage de tel ou tel terme, qui recouvre des réalités juridiques et symboliques différentes, n'est pas anodin. La confusion entre réfugiés et migrants est fréquente. L’expression « crise des migrants » ou « crise migratoire » en Europe est employée à la place de « crise de l'asile » ou de « crise de l'accueil ». En effet, le gros du bataillon des réfugiés est en effet originaire de Syrie, où environ 4 millions de personnes sont sorties de leurs frontières, selon les chiffres de l'ONU datant d'août 2015, affirme Catherine Wihtol de Wenden.

Apôtre & devin de la "révolution" syrienne LE MONDE | • Mis à jour le | Par Christophe Ayad Ancien diplomate, grand connaisseur de la Syrie et blogueur engagé, Wladimir Glasman est décédé le 21 août à Paris des suites d’une longue maladie. Il était l’auteur du blog « Un œil sur la Syrie », hébergé par le site du Monde, dans lequel il détaillait – sous le pseudonyme d’Ignace Leverrier – les arcanes du régime syrien qu’il connaissait mieux que quiconque. Wladimir Glasman, qui a toujours été très pudique sur sa vie personnelle, est né à Rabat, au Maroc, en 1942, où il a passé son enfance. Professeur d’arabe, il a étudié au Liban (1974-1976), puis en Syrie afin de passer l’agrégation au début des années 1980. Il est retourné en Syrie comme bibliothécaire et chercheur à l’Institut français d’études arabes de Damas de 1984 à 1988.

Frontières, migrants et réfugiés. Études cartographiques Frontières, migrants, réfugiés Il est impossible de parler des migrations d’êtres humains sans évoquer les frontières que dressent d’autres êtres humains. La relation est intime, la frontière étant l’obstacle le plus dangereux auquel se heurte le migrant, clandestin ou non, au cours de son voyage. Wladimir Glasman fait l'apologie des terroristes Syrie : Wladimir Glasman fait l’apologie des terroristes (Vidéo) Voici comment la gauche caviar, incarnée par le quotidien de révérence "Le Monde", fait l’apologie du Front Al-Nosra, organisation terroriste issue d’Al-Qaida et auteur revendiqué du sanglant attentat de Homs (25 morts). Les propos tenus ici * par Wladimir Glasman - ancien diplomate français, auteur du blog de propagande "Un oeil sur la Syrie" - ont de quoi révulser les Syriens qui subissent l’action criminelle des terroristes qu’il a soutenus sans vergogne depuis 2011. Wladimir Glasman, ancien diplomate, auteur du... par rfi * Interview réalisée par RFI en décembre 2012

Trois ans de crise humanitaire en Syrie Trois ans après le début de l'insurrection, la révolte syrienne s'est transformée en guerre civile. Plus de 146 000 personnes y ont perdu la vie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. A l'intérieur du pays et dans les camps de réfugiés, les civils manquent de tout.

Les différents conflits sanglants qui ont éclos lors de cet interminable « printemps » arabe ont été accompagnés de propagande et de mensonges éhontés [1]. Comme pour toutes les guerres, bien sûr. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, plus un pays se targue d’être démocratique, plus la propagande est flagrante et les ficelles un peu trop grosses. Il n’y a qu’à se remémorer les « dangereuses » fioles de Colin Powell ou les « chaudes » larmes de la fille de l'ambassadeur koweïtien à Washington. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript. Désespoir quotidien au camp de Yarmouk, près de Damas LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Hennion Dans un paysage d’immeubles éventrés par les bombardements, une marée humaine s’étire à perte de vue pour converger vers un point que l’image ne montre pas : un lieu de distribution de rations alimentaires. La scène se déroule à Yarmouk, camp palestinien situé à une poignée de kilomètres du centre de Damas.

Free SYRIA Marseille *** Nous partageons cet événement et nous vous invitions à faire de même !! "Je lance un petit défis simple aux couturières même les plus novices ! Un résumé sur la situation actuel en Syrie concernant le froid et les nombreux morts, sera inutile ici … Je pense qu’on est tous au courant de cela.. Alors qu’est ce que je vous lance comme défit pour aider les Syriens ? Découvrez le maintenant et vite car chaque seconde pour ces Syriens et surtout pour ces enfants dans le froid est un pas de plus vers la mort ! "

Pourquoi n'intervient-on pas militairement sur place ? Dans le cadre d'une journée spéciale "Les réfugiés et moi", la RTBF a demandé aux internautes à quelles questions ils souhaitaient obtenir une réponse. Cet article répond à une des trente questions les plus fréquemment posées. Faut-il intervenir dans les guerres du Moyen-Orient? La réponse peut sembler difficile à trouver et le sujet a déjà été débattu. Selon Free Syria la terreur ne vient pas de l'EI "NOUS SOMMES INFORMÉS EN DIRECT. ET POURTANT RIEN N’EST FAIT" C’est un documentaire glaçant, une exploration froide et systématique au cœur des ténèbres : l’univers carcéral du régime de Damas. On découvre une procédure systématique d’enlèvements, d’emprisonnements, de tortures et de famine planifiée pour répandre la terreur dans la population. Une survivante, rescapée par miracle après un échange de prisonniers, décrit avoir été battue tous les jours, croisant sur le chemin... de sa salle d’interrogatoire des dizaines d’hommes suspendus par les bras, en train d’agoniser. Rowaida Kanaan était journaliste, la vue de sa carte de presse a suffi à la faire arrêter par la police.

Un oeil sur la situation en Syrie. by aiolios May 15

Related: