background preloader

Ubérisation : observatoire et Assises de l'Ubérisation

Ubérisation : observatoire et Assises de l'Ubérisation
Related:  modèles économiques

Green tech : Se chauffer au marc de café avec RID Solution - Traitement des déchets et recyclage Transformer du marc de café en combustible de chauffage. C'est le créneau qu'a choisi d'occuper la jeune entreprise bretonne RID Solution. L'idée ? ... au recyclage du marc de café. Technology has created more jobs than it has destroyed, says 140 years of data | Business In the 1800s it was the Luddites smashing weaving machines. These days retail staff worry about automatic checkouts. Sooner or later taxi drivers will be fretting over self-driving cars. The battle between man and machines goes back centuries. A study by economists at the consultancy Deloitte seeks to shed new light on the relationship between jobs and the rise of technology by trawling through census data for England and Wales going back to 1871. Their conclusion is unremittingly cheerful: rather than destroying jobs, technology has been a “great job-creating machine”. Their study, shortlisted for the Society of Business Economists’ Rybczynski prize, argues that the debate has been skewed towards the job-destroying effects of technological change, which are more easily observed than than its creative aspects. Going back over past jobs figures paints a more balanced picture, say authors Ian Stewart, Debapratim De and Alex Cole. Here are the study’s main findings: ‘Caring’ jobs have risen

Seite 2 - Shoshana Zuboff: Secrets of Surveillance Capitalism Who are these “various people” and what is this “long-term game”? The game is no longer about sending you a mail order catalogue or even about targeting online advertising. The game is selling access to the real-time flow of your daily life –your reality—in order to directly influence and modify your behavior for profit. This is the gateway to a new universe of monetization opportunities: restaurants who want to be your destination. The goal: to change people’s actual behavior at scale This is just one peephole, in one corner, of one industry, and the peepholes are multiplying like cockroaches. The very idea of a functional, effective, affordable product as a sufficient basis for economic exchange is dying. The assault on behavioral data We’ve entered virgin territory here. Vorherige Seite1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9Nächste Seite | Artikel auf einer Seite Was sind Top-Argumente? Schließen Dieser Beitrag kann nicht mehr kommentiert werden Weitere Empfehlungen Europe Solidarity!

Stratégie ob Nous vous accompagnons dans votre réflexion stratégique de création ou de développement. Nos méthodes visuelles et participatives permettent de gagner du temps pour : - questionner l’état de l’entreprise, - explorer de nouvelles pistes, - trouver votre positionnement, - vérifier des marchés, - renouveler/adapter votre modèle d’entreprise Formation Ateliers collectifs en inter ou intra-entreprise Atelier initiation Blue Ocean Strategy Pour découvrir l’approche et se familiariser avec les outils d’exploration au travers d’exercices de groupe. Programme> Prochaines sessions : 19-20 mai 2014 à Lille Inscription> 3-4 juin 2014 à Toulouse inscription> Formation Design de Modèle Economique Formation proposée sous la forme d’atelier pratique ou de jeu : à partir d’un cas d’entreprise, les participants sont invités à exercer leur créativité sur le modèle économique. Programme>Prochaines sessions : Nous consulter> Accompagnement Incubateur Exemple – entreprise industrielle Accélérateur

Les disruptions numériques dans les professions libérales Cela fait un peu plus d’un an que la mode de la frayeur des disruptions numériques bat son plein en France. Elle est alimentée par la thématique de l’uberisation, une notion utilisée à tors et à travers. Je m’en étais fait l’écho dans une série de six articles publiée début 2015 sur “Comment éviter de se faire uberiser”. L’uberisation a été souvent mal interprétée car le modèle “Uber contre les taxis” a des caractéristiques particulières qui sont loin d’être reproductibles dans les autres secteurs d’activité. Segmenter l’origine des disruptions numériques Dans ma série d’articles, j’avais d’abord segmenté les générateurs de disruptions en cinq pans et en fournissant à chaque fois quelques pistes d’action pour les entreprises : les insatisfactions clients, les mécanismes de défragmentation de marchés, la redistribution du travail, l’automatisation et les nouveaux modes de financement des startups et des unicorns. Revoyons cela en détail point par point : Experts comptables Notaires Avocats

Dans les usines à smartphones, certains meurent, tous sont brisés « J’ai souvent pensé que la machine était mon seigneur et maître, dont je devais peigner les cheveux, tel un esclave... » « La Machine est ton seigneur et ton maître », par Yang, Jenny Chan et Xu Lizhi, traduit de l’anglais par Celia Izoard, éd. Agone, septembre 2015 Yang travaille à la chaîne pour une usine de la région de Shenzhen, en Chine. Il fait partie des centaines de milliers de jeunes Chinois qui travaillent douze heures par jour pour la Silicon Valley, et dont l’existence montre le revers brutal et féroce de la prétendue économie dématérialisée. Un petit livre paru aux militantes éditions Agone donne la parole à trois d’entre eux. Il faut le lire pour se rappeler du coût réel de nos smartphones. Epuisement, brimades et solitude Yang, Tian Yu et Xu Lizhi ont un profil similaire. Ils ont entre 16 et 25 ans, ils ont grandi dans les campagnes misérables, élevés par leurs grands-parents tandis que leurs parents travaillaient en ville. « Dictateur pour le bien commun » « Good, very good !

Stratégie Océan Bleu Phrase-résumée de « Stratégie Océan Bleu » : Pour croitre et développer une forte image positive, une entreprise a intérêt à tourner le dos à ses concurrents et aux idées reçues pour consacrer ses ressources à la création d’un océan bleu vierge de concurrence et apportant un saut de valeur aux clients, en s’aidant des outils du livre. De W.Chan Kim et Renée Mauborgne, 2005, 288 pages. Chronique et résumé de « Stratégie Océan Bleu » : Première partie : la stratégie Océan Bleu Chapitre 1 : vers la création de nouveaux océans Les océans bleus sont des espaces nouveaux créés par des entreprises où elles sont seules sur le marché et donc sans concurrence, par opposition aux océans rouges (de sang) des secteurs concurrentiels classiques. Quelques exemples d’océans bleus : la Ford T, Compaq, Starbucks, le Cirque du Soleil (qui a réinventé le cirque en le mariant à la danse et le ballet et en en faisant un spectacle tout public, et pas seulement pour les enfants). Le canevas stratégique. 1. 2. 3. 4.

Entreprise : comment éviter de se faire Uberiser Par Olivier Ezratty. En à peine deux décennies, le numérique a transformé tout un tas d’industries, parfois violemment. Il a entraîné de nombreuses migrations de valeur, souvent au profit de grandes sociétés américaines avec en tête les fameux « GAFA » (Google, Apple, Facebook, Amazon). La plupart de ces migrations de valeur sont liées à des mécanismes d’intermédiation et à Internet, comme avec Amazon dans le commerce, Google dans la publicité, Netflix dans la vidéo et plus récemment Uber face aux taxis. On utilise maintenant le barbarisme de l’Uberisation pour décrire une migration de valeur liée à l’intermédiation de services, provoquée par un acteur transnational qui devient rapidement dominant sur son marché et a été généralement copieusement financé par le capital risque. Il est maintenant de bon ton d’extrapoler ces transformations et de faire trembler tous les secteurs d’activité. Je vais essayer de répondre à deux questions clés : Définir l’Uberisation Comment éviter ce syndrome ?

Livre Blanc du Forum de Tokyo : "Numérique : de nouveaux horizons pour la culture" La transition numérique du secteur de la musique cristallise à elle seule l’ensemble des débats qui agitent les industries culturelles confrontées à la mutation rapide des usages : accès à la création et aux contenus, création et partage de la valeur, diversité, protection et rémunération des créateurs, légitimité de l’adaptation des Loïc Rivière Délégué général de l’AFDEL conduit les experts à conclure que la lecture se transforme, se déplace du livre vers d’autres contenus, mais ne faiblit pas. Ceux qui tireront leur épingle du jeu seront pourtant certainement ceux qui auront su engager une démarche industrielle novatrice, s’appuyant sur l’innovation, en particulier des Start ups investies sur ces nouveaux modèles. C’est pourquoi ces dernières doivent être soutenues. Concerts, applications mobiles, streaming et partage, réseaux sociaux, la musique est assurément plus vivante aujourd’hui !

Dix commandements pour une entreprise à l’épreuve du futur De nos jours, il devient difficile d’ignorer que les mécanismes par lesquels nous produisons et consommons notre richesse montrent enfin des signes de changement. Les bulles spéculatives, les enjeux environnementaux et les inégalités sociales croissantes sont autant d’alertes (parmi d’autres !) signalant l’urgence du changement. Et qui nous poussent in fine à commencer à questionner le “marché”, qui est une entité abstraite et mal comprise. La société entreprend de chercher de nouveaux moyens de produire et d’échanger de la valeur ; des moyens plus ouverts, efficaces, moins compétitifs et immanquablement basés sur des visions communes et des paradigmes partagés. On pourrait débattre sans fin de la raison pour laquelle cette révolution à portée de main est si perturbatrice – et en même temps si prometteuse – au regard des nouvelles possibilités offertes aux communautés de créer de la valeur et d’entreprendre. Générosité – “Je peux aider les autres et moi-même” 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Big Bang Disruption ou le cauchemar de l’innovation dévastatrice Selon Larry Downes et Paul Nunes dans Big Bang Disruption : Strategy in the Age of Devastating Innovation, l’innovation combinatoire fait désormais jeu égal avec la recherche & développement, et donne naissance à une économie plus créative dans laquelle des myriades de geek, de makers et de start-up font et défont des industries entières en quelques semaines, puis subissent et accélèrent de facto le rythme des disruptions dévastatrices. Par Charles Bwele. En 2010, le service en ligne Google Maps – développé cinq ans plus tôt par la firme de Mountain View – avait acquis ses lettres de noblesse auprès des automobilistes. Dans le modèle traditionnel de l’innovation, des produits matures sont concurrencés puis surpassés en quelques années / décennies par des offres plus innovantes. Deux années suffirent à l’iPhone pour désarçonner le finlandais Nokia et le canadien Blackberry qui ne croyaient guère aux téléphones tactiles multimédia. Rôle moteur des licences ouvertes 1.

Related: