background preloader

5 outils indispensables pour ma veille sur internet

5 outils indispensables pour ma veille sur internet
Si tu es un lecteur régulier de ce site (et je t’en remercie), tu as probablement remarqué mon insistance dans la recherche de solutions pour lire, classer et ordonner rapidement le contenu relatif à certains thèmes. J’y passe en effet une bonne partie de mon temps, sur des thématiques assez pointues en finance…. d’où mon intérêt. Si tu te demandes quels outils j’utilise au quotidien dans ma veille, voici donc un petit inventaire … Les outils que j’utilise au quotidien dans ma veille sur internet : Twitter (à ce stade, il y a trop peu de twittos dans mon domaine, twitter reste donc peu pertinent donc dans ma veille), avec notamment l’addon Yoono pour Firefox.Agrégation de tous mes flux RSS à l’aide de Google ReaderRécupération de l’ensemble des actualités avec Feedly, via mon compte Google Reader. Quels outils me faudrait-il pour améliorer l’existant ? Et vous, qu’utilisez vous dans votre veille quotidienne? Cet article vous a plu? Recherches récentes pour ce billet:

http://ungeekaparis.fr/2011/04/15/5-outils-indispensables-pour-ma-veille-sur-internet/

Related:  pavgVeille documentaire

Télécharger FeedSquares Gratuit Si vous aimez vous tenir informé via Internet en utilisant la syndicalisation aux flux RSS rencontrés un peu partout sur la toile, vous allez aimer FeedSquares, ce lecteur de flux à la présentation très originale qui se greffe comme un charme à votre navigateur Google Chrome. FeedSquares est un lecteur de feeds qui séduit par son aspect graphique. Il nous présente en effet les flux d'actualité sous la forme de carrés colorés. Tous ces carrés accolés les uns aux autres forment une mosaïque colorée. Partageons nos procédures de veille J’ai lu les moyennement récents et très intéressants billets de Pierre Marige et Cécile Arènes, blogueurs bibliothécaires, concernant leurs méthodes de veille personnelles (respectivement Veille numérique sans agrégateur et Veille : démêler l’écheveau). Il est fascinant de voir que les mécanismes mis en œuvre sont toujours basés sur les mêmes outils grand public, articulés dans un système cohérent et performant à chaque fois original. Au vu du temps nécessaire pour dénicher et trouver comment exploiter de façon pertinente ces dispositifs, pour un système efficace qui satisfasse à ses propres exigences, il m’a paru être effectivement une bonne idée (pour se renouveler et améliorer sa collecte) de partager les procédures mises en place.

20 sites qui vous donnent envie d’apprendre De nombreuses initiatives visant à « révolutionner » l’apprentissage tout au long de la vie ont émergé avec le numérique. Des enseignants et universités ont mis en ligne leurs cours, les ont ouverts aux commentaires et aux échanges. Certains ont même lancé des Massive Open Online Courses (MOOC), des sessions de cours en ligne ouvertes à des milliers de participants qui partagent et alimentent le programme. Des particuliers se sont également investis dans cette transformation de l’apprentissage par le numérique en proposant des échanges entre pairs, accessibles au plus grand nombre. Petit tour d’horizon de ses initiatives intéressantes et inspirantes pour apprendre autrement, à son rythme, à sa façon (1). Les plateformes de ressources éducatives libres (REL)

6 services en ligne pour convertir vos flux d’informations rss en fichiers pdf Nous avons récemment vu comment utiliser Yahoo Pipes pour combiner, trier et filtrer les informations provenant de différentes sources d’information. Une fois ces informations agrégées, il peut être utile de les compiler au format PDF, afin de les lire tranquillement par la suite sur votre PC, Mac, smartphone, ipad, etc. Les services web ci dessous vous permettent une conversion automatique de ces flux RSS. Très pratique pour générer une revue de presse quotidienne! Petit ajout personnel : pour utiliser certains services, je vous recommande de passer par l’excellent feedburner afin d’alimenter les outils de conversion.

Comprendre les usages des réseaux sociaux – Infographies du mercredi La méconnaissance des réseaux sociaux participe du retard du numérique au travail en France. 3 infographies permettent de mieux comprendre leur fonctionnement et les usages qui y président. Alors que les technologies numériques révolutionnent nos sociétés monde, la France est à la traîne dans leur utilisation au travail. Pour rattraper ce retard, il est essentiel que ses chefs d’entreprises “numérisent” leurs mentalités et dépassent certaines craintes, suscitées notamment par la nouvelle forme, horizontale et directe, que revêt la communication sur les réseaux sociaux. Il faut comprendre leurs rouages pour faire disparaître l’angoisse que peut créer le sentiment d’une perte de maîtrise, de l’inconnu.

Panorama des médias sociaux 2012 (The english version of this article is here: Social Media Landscape 2012) Il y a quelques années une analyste disait que dans cinq ans, les médias sociaux seront comme l’air (omniprésents). Nous sommes en 2012 et les médias sociaux n’ont jamais occupé une place aussi importante sur le web, à tel point que l’on en vient à se demander dans quelle mesure il est encore pertinent de dissocier les médias sociaux et le web. Pourtant, si l’on s’en tient à la définition que j’ai donnée (“Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité”), il existe bien une différence entre un site web classique et les médias sociaux, surtout si l’on étudie de plus près les différents types de médias sociaux. J’insiste sur le fait que c’est bien un panorama des médias sociaux, et non des réseaux sociaux, car je croise encore beaucoup trop d’interlocuteurs qui confondent les deux.

Cartographie des outils de veille gratuits Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. Comment les réseaux sociaux ont envahi le Web 2.0 Le Web 2.0 est l’évolution du Web vers plus de simplicité notamment pour ses utilisateurs. Du moins c’était son objectif de départ, mais aujourd’hui cette notion a été reléguée au second plan et a laissé place à une autre, l’arrivée massive des réseaux sociaux sur la Toile. Nous passons d’un système avec 5 % de créations d’informations et 95 % de consultations à quelque chose qui ressemble plus à 5 % de création, 30 % de relégation de l’information et 100% de consultation !

Réseaux sociaux d'entreprise : les solutions KM ont-elles encore un avenir Les RSE se dotent de fonctions en gestion de connaissances alors que les solutions KM tentent de se socialiser. L'un va-t-il cannibaliser l'autre ? Qu'elles s'appellent blueKiwi, IBM Connections ou encore Yoolink, les solutions de réseaux sociaux d'entreprise (RSE) ou de "collaboratif social" sont de plus en plus nombreuses à mettre en avant leurs capacités en matière de gestion des connaissances. C'est sans doute tout sauf le fruit du hasard. Car dans de nombreux pays en effet - et tout particulièrement en France - les problématiques de Knowledge Management, ou KM, sont prises à bras-le-corps par les entreprises depuis de longues années.

Réseaux sociaux : scinder les aspects pros et privés pour mieux gérer son e-réputation La question de la présence sur les réseaux sociaux ne se pose plus. Aujourd’hui, la principale problématique est la gestion de sa visibilité et de son image sur internet, c'est-à-dire la gestion de son e-réputation. Bien que l’on distingue des réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo…) et des réseaux plus privés (Facebook, MySpace…), on constate que, les plates-formes de réseaux sociaux sont toutes susceptibles d’être utilisées conjointement pour un usage professionnel et pour un usage privé.Selon l’étude de la Cegos*, à titre professionnel, les salariés déclarent à 61% détenir et utiliser leur compte Facebook et à 9% utiliser Viadeo et 6% LinkedIn. Le Web est un incroyable outil de gestion de carrière et peut être d’une nuisance destructible. Pour une e-réputation efficace, il est conseillé de scinder les deux aspects de votre vie : les sujets privés et les sujets professionnels. Comment faire ?

Les enseignements du rapport 2013 de Technorati Tous les ans, il y a une nouvelle édition du Guide Michelin. Et tous les ans, il y a une nouvelle édition du rapport de Technorati. Historiquement centré sur la blogosphère (cf. mes analyses des éditions 2010 et 2008), Technorati se présente comme un moteur de recherche et un portail lié aux médias sociaux. Si la notoriété de ce pionnier du web 2.0 s’est effondrée au cours des dernières années, les rapports qu’ils éditent tous les ans sont néanmoins une source incontournable pour les observateurs avertis (lire à ce sujet : État des lieux des médias sociaux en 2012). L’édition 2013 du Digital Influence Report , mais n’a visiblement pas eu la visibilité qu’ils souhaitaient. Il faut dire qu’entre la nouvelle version de Facebook, la fermeture de Google Reader, le nouveau smartphone de Samsung et le festival SXSW, ils avaient de la concurrence.

Related: