background preloader

Quelques notions de base sur la photo

Quelques notions de base sur la photo
Parmi les questions qui reviennent le plus souvent de la part des débutants en photo numérique, il y a tout ce qui concerne les notions de base de la photo : qu’est-ce que l’ouverture, qu’est-ce que la vitesse d’obturation, comment régler la sensibilité, qu’est-ce que le second rideau, etc. Nous vous proposons de revenir sur certaines de ces notions. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à laisser une question dans les commentaires ou à nous rejoindre sur le forum Technique Photo. Introduction générale à la technique photo En préambule, cet article n’est qu’une approche simplifiée de la technique photo et n’a pas d’autre prétention que de rappeler quelques principes de base. Je n’aborderai aucune formule « savante » ou autre calcul compliqué que je ne maîtrise pas ou qu’il ne me semble pas nécessaire de maîtriser par ailleurs. Il existe 3 facteurs principaux dans la maîtrise technique d’une photo : le diaphragmela vitesse d’obturationla sensibilité 1- Le diaphragme f/2.8 f/5.6 f/11 Q = O x V x S

Apprendre la photo : tutoriels simples, conseils et astuces Les tutoriels Pose partage pour apprendre la photo Apprendre la photographie n'est pas simple (sinon, ça se saurait). Diaphragme, ouverture, règle des tiers, et autres termes techniques vous rebutent et vous découragent avant même de chausser votre tout nouvel appareil photo numérique ? Pas de panique, tout cela n'est pas si compliqué, tout un chacun est capable d'éduquer son œil et de faire de belles photos… à condition d'étudier un minimum le sujet ! Les bases de la photographie : photo débutant ! Notre didacticiel photo pour débutants explique ce que vous devez absolument savoir dans le cadre d'une initiation à la photo, pour savoir vous débrouiller. Les dossiers techniques Pour aller plus loin dans votre pratique et obtenir d'autres éclairages, étudiez nos dossiers techniques photo ! Les dossiers généraux Vous trouverez dans ces dossiers généraux des conseils qui vous faciliteront la vie dans votre pratique quotidienne de la photographie. Les aides-mémoire Que vais-je trouver ici ?

cascades en photo Les cascades sont des sujets photographiques très classiques, et pour cause, ce sont de très jolis endroits, dans lesquels ont peut souvent bénéficier d'une jolie lumière. On a tous déjà vu une jolie photo de cascade avec l'eau filée qui semble presque irréelle. Mais comment faire pour reproduire cet effet de mouvement ? Nous allons voir que les bases sont en réalité assez faciles. Prérequis : le temps de pose ou vitesse d'obturation Les cascades sont par définition un sujet en mouvement (si ce n'est pas le cas, attention, vous regardez peut-être une flaque d'eau :D). Utilisez un trépied Le problème quand vous utilisez une pose longue, c'est que si vous tenez votre appareil à la main, toute votre image va être floue, puisque vous bougerez forcément en tenant votre appareil. Choisissez le mode priorité à la vitesse Exposer correctement son image Baisser les ISO, fermer le diaphragme La sensibilité ISO et l'ouverture du diaphragme sont les 2 autres pendants de l'exposition.

Apprendre la photo Notions de base (réglage ouverture, vitesse, ISO) Lors d’une prise de vue, le photographe peut ajuster 4 paramètres pour composer et contrôler l’exposition de son image : la focale et l’ouverture sur l’objectif, la vitesse d’obturation et la sensibilité du capteur sur le boitier. En fonction des réglages, il est possible de figer une action rapide, d’isoler un sujet (arrière-plan flou), de photographier un paysage avec une grande zone de netteté en pleine journée ou de nuit (pose longue). Petit tour d’horizon des notions techniques à connaitre avant d’acquérir un reflex. Un Canon 1D MK IV en mode M (manuel) avec une vitesse d'obturation d'1/1000, une ouverture de f/2.8 et une sensibilité de 1000 ISO. La vitesse d’obturation Le boitier reflex est constitué d’un obturateur : un mécanisme à rideaux qui recouvre le capteur lorsqu’il est au repos. À retenir : La vitesse d’obturation permet de figer un sujet en mouvement (vitesse supérieure à 1/500) ou de créer un flou de mouvement. L’ouverture La sensibilité ISO La focale La profondeur de champ

l'hyperfocale En cette veille de week-end, Carole Clément nous propose une petite virée dans les méandres de l'hyperfocale. Cette notion optique, souvent mise en œuvre avec des objectifs à mise au point manuelle, est de nouveau en vogue avec les nombreuses possibilités d'adaptation d'optiques anciennes qui possèdent une bague de diaphragme. Sur les reflex et les compacts à objectifs interchangeables, vous pouvez redécouvrir le déclenchement instantané sans mise au point grâce à l'hyperfocale. > L'hyperfocale et la profondeur de champ Lire également : > Le glossaire de Focus Numérique

Tutoriels photo macro La saison macrophotographique bat son plein. Elle engendre sur notre forum photo des discussions passionnantes et passionnées, en particulier sur la profondeur de champ, problème épineux incontournable dans ce type de prise de vue. Chacun […] La microphotographie est une technique qui consiste à prendre des photos de petits objets, ici des minéraux, à l’aide d’un appareil photo numérique couplé à un système optique dédié, la plupart du temps un microscope […] Un flash annulaire se monte au bout de votre objectif et a l’avantage de diffuser la lumière de façon homogène tout autour du sujet. La photo macro nécessite un matériel particulier qu’il est possible de trouver chez la plupart des accessoiristes. Notre série d’articles extraits du Guide pratique de macro-photographie que nous propose Jean-Pascal Bailliot se termine. Suite de notre série sur la macro-photographie avec ce deuxième article de Jean-Pascal Bailliot consacré cette fois au rapport de grandissement.

Photographie: Fonctionnement de l'appareil photo: objectif, distance focale, diaphragme, obturateur Le diaphragme est un mécanisme présent sur l'objectif, dont le fonctionnement est semblable à celui de l'iris de notre oeil. Composé de fines lamelles qui se chevauchent, il permet d'ajuster la quantité de lumière traversant l'objectif. Sa valeur est appelée ouverture. Symbolisée par la lettre "f", elle correspond au rapport du diamètre utile de l'objectif à sa distance focale (f/D). L'obturateur peut être situé au centre de l'objectif ou juste devant le film. Le couple diaphragme/obturateur permet donc de régler l'exposition, c'est à dire la quantité de lumière reçue par le film ou le capteur. Automatique, où la quantité de lumière est dosée par l'appareil Priorité à l'ouverture, où l'utilisateur peut régler l'ouverture du diaphragme, l'apprareil se chargeant d'adapter la vitesse d'obturation Priorité à la vitesse, l'inverse du précédent, c'est à dire que l'utilisateur choisit la vitesse d'obturation et que l'appareil règle l'ouverture du diaphragme en fonction.

nettoyage du matériel Le matériel photographique comme tout matériel optique mérite soin et propreté. Avec l’arrivée du numérique, le boîtier de votre appareil photo reflex a en son cœur un élément crucial qui une fois sale ou abimé, altérera vous images: le capteur. Il est donc nécessaire d’éviter qu’il s’encrasse ou qu’il s’abime. Les objectifs moins fragiles mais plus exposés méritent la même attention. 1- Nettoyez c’est bien, ne pas salir c’est mieux… En rangeant votre matériel photographique dans un lieu fermée et propre vous le mettrez à l’abri de la poussière et des chutes. 2- Passez l’aspirateur dans son sac photo Voici quelque chose de facile à faire et de diablement efficace. 3- Passez un coup de bombe dépoussiérante après chaque sortie photo Après chaque sortie photo, il est bon de passer un coup de bombe dépoussiérante dans son boîtier et sur ses objectifs pour enlever toutes les poussières et grains de sables que vous auriez pu rapporter avec vous.

Club photo Articles » Connaissez vous la Vitesse limite théorique (VLT) ? Peu de personne en parle pourtant la VLT, ou vitesse limite théorique, est un indicateur qui permet de savoir à l’avance si la photo qu’on va shooter sera nette ou non. Qu’est ce donc ? La Vitesse Limite Théorique est une formule mathèmatique simple. C’est plus exactement un ratio qui correspond à :VLT = 1/focale (mm) A quoi cela sert ? Cela sert à determiner la vitesse d’obrturation que l’on doit programmer afin de faire une photo nette. - Au dessus de 1/50, la photo risque d’être floue.- Au dessous de 1/50, la photo sera nette. En pratique ? Sur le terrain, cela se passe autrement. Pour les longues focales (ex: 300mm), la VLT sera de 1/300s. Et les stabilisateurs dans tout ça ? Les objectifs, ou boitiers équipés de stabilisateur permettent de gagner 2 à 4 vitesse sous la VLT. (Réponse photo avait publié un article très bien fait sur l’efficacité des stabilisateur de chaque marque. Comment ça se passe pour les APS-C ? Les APS-C dispose d’un capteur plus petit qu’un Full Frame (24*36).

la gestion des couleurs Ce guide se veut une initiation à la gestion des couleurs. Il n'est pas écrit par un "théoricien" des couleurs mais par un photographe passionné qui s'intéresse au sujet depuis quinze ans. Vous n'y trouverez donc pas de tests avec plein de chiffres après la virgule mais bien un retour d'expérience pragmatique, concret. La gestion des couleurs, voici une étape à ne surtout pas négliger et qui pourtant est encore trop souvent délaissée par les photographes ou les graphistes lorsque qu'ils travaillent leurs images sur un ordinateur. J'espère cependant vous montrer dans les pages de ce guide d'initiation que la gestion des couleurs n'est pas réservée à une élite mais doit faire partie de la culture de tout photographe - amateur ou professionnel - au même titre que la mise au point, la profondeur de champ ou la mesure de la lumière. Remerciements... J'adresse ici tous mes chaleureux remerciements à Gérard Niemetzky car c'est lui qui m'a initié à la couleur, en 2004.

Apprendre à photographier Les bases : diaphragme, vitesse d'obturation, profondeur de champs...des notions essentielles pour exprimer sa créativité. La lumière : la mesurer, l'apprécier, la modeler...elle est l'élément clef d'une photo réussie. La composition : les points importants pour organiser les éléments et obtenir un cadrage cohérent. L'hyperfocale : un outils technique précieux pour être toujours prêt à déclencher...et capter l'instant décisif* *instant décisif: terme irremplaçable introduit par Henri Cartier-Bresson dans les années 50. ATTENTION: TOUTE REPRODUCTION, MEME PARTIELLE, DES COURS PRESENTES EST INTERDITE SANS AUTORISATION DE L'AUTEUR

Related: