background preloader

Traiter la dyslexie en musique

Traiter la dyslexie en musique
La musique pourrait bien être une solution aux problèmes de lecture d'une grande majorité d'enfants dyslexiques. C'est ce que montre une remarquable étude parue dans Plos One. Non seulement sa méthodologie est impeccable, mais les résultats sont impressionnants: des enfants ayant suivi des cours de musique pendant six mois ont littéralement rattrapé leur retard de lecture. Le lien entre musique et lecture peut paraître curieux, mais la dyslexie est en fait souvent liée à un problème auditif. En dehors de quelques cas présentant une difficulté visuelle à distinguer les lettres entre elles, les enfants discriminent mal certains sons comme B et P et peinent donc à les associer à leurs lettres respectives, entraînant les difficultés de lecture. Reconnaissance des phonèmes «Chaque son, ou phonème selon le langage orthophoniste, a des paramètres acoustiques qui changent très rapidement au cours du temps. Transfert de compétence au sein du cerveau «Transfert de compétences» FICHE - La dyslexie

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/10/27/24254-traiter-dyslexie-musique#xtor=AL-9

Related:  DyslexieDyslexieDys....dyslexie

Dyslexie : des outils innovants de remédiation Un projet d'aide à la remédiation dans la dyslexie sera exposé lors d'Innovatives SHS, le salon de valorisation des sciences humaines et sociales du CNRS, les 16 et 17 juin à Paris. Présentation. Dyslexia -blackboard1965/fotolia.com Les troubles des apprentissages chez l'enfant Votre enfant a récemment été diagnostiqué avec un trouble d’apprentissage ? Avez-vous commencé immédiatement à vous soucier de la façon dont il ou elle va faire face à son problème à l’école ? Il est naturel de vouloir le meilleur pour votre enfant, mais la réussite scolaire, bien qu’importante, n’est pas l’objectif final.

Élèves en difficultés de parents fortement diplômés 1La transmission culturelle est une question qui traverse différents champs de recherche en sociologie (Octobre & Jauneau, 2008). Dans la recherche qui fait l’objet de cet article c’est l’héritage culturel familial et les rapports entre socialisations familiales et scolaires qui sont analysés en portant plus particulièrement le regard sur des situations spécifiques : celles de collégiens en difficultés scolaires issus de parents fortement diplômés. 1 C’est d’ailleurs ce qu’Avan Zanten vérifie en distinguant différentes fractions dans les « classes (...)

Troubles des apprentissages : les troubles "dys" Dossier réalisé en collaboration avec le Dr Caroline Huron, laboratoire de Neuroimagerie cognitive U992 Inserm-CEA, avec le Dr Johannes Ziegler, laboratoire de Psychologie Cognitive, UMR7290 CNRS et avec le Pr Michel Habib, neurologue à l’hôpital La Timone à Marseille, centre de référence des troubles de l’apprentissage Résodys - Octobre 2014 © Fotolia Différents troubles de l’apprentissage se manifestent chez des enfants qui ont une intelligence et un comportement social normaux et qui ne présentent pas de problèmes sensoriels (vue, ouïe). Ces enfants éprouvent des difficultés à apprendre à lire, à écrire, à orthographier, à s’exprimer ou encore à se concentrer. Dyslexie, dysorthographie et dyscalculie : droit de réponse et débat autour du rapport de l'Inserm L'Expresso du 21 février a rendu compte du rapport de l'Inserm sur la dyslexie. Franck Ramus, un des auteurs du rapport, nous a fait parvenir ce droit de réponse que nous publions volontiers. Nous espérons ainsi ouvrir un débat autour de ces questions importantes pour l'Ecole. Le message de F.

Interactions dans un groupe d’apprenants Plusieurs stratégies peuvent animer un groupe d’apprenants et caractériser les interactions qui se vivent entre les différents participants. 4 organisations différentes sont présentées et caractérisées ici : collaboration, confrontation, compagnonnage et compétition. Après avoir étudié l’intérêt de chacune, on verra la pertinence de les associer. 1 – La collaboration La collaboration est pertinente dans le cadre d’une pédagogie par projets ou par problème, à condition que la tâche ne soit pas réalisable seul. Dans ce contexte, il ne suffit pas de dire aux apprenants « vous allez collaborer, débrouillez-vous ! De telles situations d’apprentissage permettent de travailler spécifiquement des compétences directement utilisables en contexte professionnel (communication, collaboration, écoute, …).

Voici une police de caractères conçue pour aider les dyslexiques à lire plus facilement Un designer atteint de dyslexie a créé une police de caractères dont les lettres sont conçues «pour éviter la confusion et améliorer la clarté», raconte la radio publique américaine NPR. «Quand elles lisent, les personnes atteintes de dyslexie mélangent et font tourner souvent inconsciemment les lettres dans leur tête», a expliqué Christian Boer le créateur néerlandais de cette nouvelle police –appelée Dyslexie– à Deezen. C'est ce qui explique la confusion entre certaines lettres comme le «b», le «d» le «p» et le «q» ou entre le «h», le «m», le «n» et le «u». Slate.fr avec l'extension Dyslexie Comme le rappelle Deezen, un site spécialisé dans le design, «la dyslexie est un trouble neurologique à l'origine d'une déconnexion entre le langage et le traitement visuel ce qui rend plus compliqué pour le cerveau de traiter le texte». Selon l'association caritative Dyslexia Action, la dyslexie affecterait 10% de population mondiale.

DIFFICULTÉS APPRENTISSAGE LECTURE – écriture, dyslexie, difficultés apprentissage lecture, écriture. L'objectif de cette association vise à informer les parents de la manière dont ils peuvent aider, à la maison, leur jeune aux prises avec des difficultés d'apprentissage en lecture et en écriture. Pour ce faire, nous organisons des portes ouvertes tout au cours de l'année où les parents, accompagnés de leur jeune, sont invités à se présenter à la clinique. Nous effectuons alors une courte démonstration du travail fait en clinique en plus de répondre aux questions des parents et de leur fournir de précieux conseils. Est-ce que mon enfant est dyslexique ? Pour répondre à une telle question, il importe de bien définir ce que l’on entend par « dyslexie ». Le préfixe « dys » signifie difficulté et le terme «lexie» fait référence à la lecture.

Face à la dyslexie, penser aux TICE et à leur apport au service de la pédagogie jeudi 21 mai 2015. Par Sandra Matos La dyslexie est fréquemment observée à l’école. Ce trouble peut engendrer des difficultés importantes en termes d’apprentissages s’il n’est pas pris en charge suffisamment tôt. Neuropsychologie & Orthopédagogie à Laval La dyslexie / dysorthographie représente le trouble d'apprentissage principal chez les enfants du primaire et du secondaire. La dyslexie affecte l'apprentissage de la lecture, alors que la dysorthographie affecte l'apprentissage de l'écriture. Contrairement à la croyance populaire, on n'identifie pas une dyslexie ou une dysorthographie simplement par l'inversion de lettres en miroir à l'écrit, ou par des confusions entre les lettres "b-d-p-q".

Espacer les lettres pour aider les enfants dyslexiques Comment aider les enfants dyslexiques à surmonter leurs difficultés? Une équipe de recherche franco-italienne vient de trouver un moyen simple et efficace pour améliorer la vitesse et la qualité de la lecture chez les enfants souffrant de ce trouble: augmenter l'espace des lettres et des mots les conduit à lire 20 % plus vite et à faire deux fois moins d'erreurs (publié dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Science , PNAS). La dyslexie, dont l'origine reste controversée, se traduit par des difficultés dans l'identification des mots sans qu'il n'y ait de déficiences physiques auditives ou visuelles. La dyslexie entraîne des confusions phonétiques, des inversions de lettres ou des adjonctions et une lenteur dans le traitement des éléments lus. Un enfant dyslexique lit en une année ce qu'un «normo-lecteur» lit en deux jours. Elle peut également entraîner des troubles de l'écriture.

Les causes de la dyslexie - un texte de Michel Habib Il y a quelques années à peine, on concevait la dyslexie comme une difficulté d'apprentissage en rapport avec un trouble particulier de l'intelligence et favorisé par un contexte psychologique et familial souvent considéré comme déterminant. On sait à présent qu'il n'en est rien. Depuis une quinzaine d'années, en effet, divers travaux de recherche ont permis de préciser les particularités de la structure cérébrale du dyslexique. Et, contrairement à ce qu'on pourrait penser, dans la majorité des cas les résultats de ces recherches tendent à montrer que le cerveau du dyslexique, loin de manquer de substance cérébrale, en particulier de cette "substance grise" qui contient l'origine des neurones, en possède en excès, un excès considérable puisqu'il s'agit de plusieurs millions de neurones supplémentaires! Trop de “ matière grise” peut nuire !

Ce que voit un dyslexique en lisant Le site est quasiment illisible, ou en tout cas très pénible à déchiffrer. Il donne une bonne migraine dès les dix premières secondes. Mais c’est le but, et on conseille fortement sa consultation. Le développeur suédois Victor Widell a mis en ligne sur son site une tentative de simulateur de dyslexie. Les caractères de chaque mot ne cessent de bouger, de changer de place, et plusieurs minutes de concentration sont nécessaires pour parvenir à déchiffrer la quinzaine de lignes qui expliquent la démarche et reprennent la définition de la dyslexie selon Wikipedia : « Une amie dyslexique m’a décrit son expérience de la lecture.

La correction Davis de la dyslexie expliquée ©1999 par Abigail Marshall Davis Dyslexia Association Webmaster (Traduit par Ghislaine Dufour) Abigail Marshall est la mère d'un garçon de onze ans, sévèrement dyslexique, à qui le programme de correction Davis «a ouvert les portes de la lecture ».

Related: