background preloader

Les cinq étapes du déni — Welcome to TheFamily

Les cinq étapes du déni — Welcome to TheFamily
La transition numérique affecte moins les entreprises que les filières. Une filière, rappelons-le, est un ensemble d’entreprises qui travaillent ensemble tout au long d’une chaîne de valeur. Elles sont comme des engrenages qui s’engrènent parfaitement, liées par une culture et des procédures installées et optimisées pendant plusieurs décennies. Chaque maillon d’une filière correspond à un secteur : des entreprises qui exercent la même activité et se partagent les parts d’un même marché (B2B en amont, B2C en aval). Pourquoi la transition numérique affecte-t-elle moins les entreprises que les filières ? la première, ce sont les relations entre maillons de la filière : à mesure des progrès de la transition numérique de la filière du livre, les relations qu’entretiennent les libraires et les éditeurs ne sont plus les mêmes. Bien sûr, ce n’est pas parce que la transition numérique n’affecte pas les entreprises que celles-ci ne doivent pas changer. Avant la transition numérique Related:  Inovation pédagogique

Une école s’attaque aux devoirs et améliore ses résultats avec le carnet d’apprentissage la gazette des enfants – 1894 Cela se passe au Québec mais cela aurait pu tout aussi bien se dérouler en France. Selon un article publié sur le site québécois « Les Actualités » (consulté le 29 octobre 2013) « depuis l’année dernière, les enseignants de l’école de la Passerelle ont pris un virage. Ils ont décidé de changer leurs pratiques en offrant une version améliorée des traditionnels devoirs et leçons. En effet, les élèves doivent lire, mais il y a très peu ou pas de devoirs à la maison. » Marielle Potvin, orthopédagogue*, a accompagné l’équipe pédagogique dans ce changement important. Ce qui a motivé l’équipe pédagogique La directrice de l’école explique : Par ailleurs les enseignants constataient tout simplement que le but des devoirs, apprendre pour avoir de meilleurs résultats, n’était tout simplement pas atteint. De la réflexion commune… Marielle Potvin témoigne de son action d’accompagnement et de conseil auprès de l’équipe pédagogique Marielle Potvin présente la genèse du projet.

Pour des devoirs facultatifs Ah les devoirs… Grande histoire… En tant qu’enseignant on nous reproche toujours d’en donner trop ou bien pas assez. Alors quelle place pour les « devoirs » dans mon fonctionnement ? Je pense avoir trouvé une parade pour contenter tout le monde tout en gardant mes principes pédagogiques intacts. Dans un premier temps, pour clarifier ces derniers, je tiens à dire que les devoirs à la maison…comment dire… Je n’en vois pas l’utilité. Et puis soyons lucides, les élèves fragiles sont-ils vraiment ceux pour qui il faut déléguer notre travail de professionnel ? D’un autre côté, certains élèves sont en demande de poursuivre leurs travaux ou leurs découvertes (dans le cas d’une classe inversée) après la classe… Ce serait dommage de leur refuser la possibilité d’approfondir ou de revoir une notion. Alors comment faire pour coller au mieux aux besoin de tous. Je crois que j’ai une piste. Au revoir donc cahier de texte ! Place à la feuille de route. J'aime : J'aime chargement…

Le cahier des apprentissages pour remplacer les devoirs ? Dessin de Jack Kock pour les Cahiers Pédagogiques Supprimer les devoirs est une idée généreuse déjà assez ancienne, mais qui peine à s’imposer malgré les nombreuses restrictions ministérielles, et malgré le fait qu’il est connu et montré que les devoirs ne facilitent pas les apprentissages comme ils le devraient, et augmentent les inégalités scolaires. Pour beaucoup de parents, et d’enseignants, les devoirs restent indispensables car ils constituent le lien privilégié entre l’école et les familles. L’une des attentes les plus fortes des familles est en effet de savoir ce qui se passe en classe, et qui est bien souvent une boîte noire pour elles. Le cahier des apprentissages ne se confond avec le cahier d’un enseignement. Quelle forme peut prendre ce cahier d’apprentissages ? Un journal quotidien des apprentissages, où l’enfant écrit à la première personne, du pluriel pour raconter ce qui a été fait en classe, du singulier pour raconter ce qu’il a appris, compris ou pas. Conclusion

Gestion du comportement Pour répondre au rallye-lien de PE pour la vie, je vais tâcher de faire le point sur les outils que j'ai utilisés cette année et sur les nouveautés que je veux installer à la rentrée. Pour lire les brillantes idées des autres profs blogueurs, cliquez sur le bouton : 1. Bien se comporter, ça s'apprend : les règles D'OR ! Il me paraît fondamental de considérer que les règles de vie, c'est comme tout, ça s'apprend et si ça s'apprend c'est que ça s'enseigne ;) L'année prochaine, je teste les mini-leçons "vie de classe" : les règles D'OR ! Afin de rappeler à tous les principales règles, j'ai réalisé cet affichage (grâce aux cadres gratuits que l'on peut trouver ici). D'autres règles d'or réalisées par Lutin Bazar ou La classe des Farfadets. 2. Pour cette raison, mon outil préféré reste le scoreboard. Avantages de ce système :- les élèves pensent collectif ! > Pour télécharger le scoreboard cité en exemple en haut, cliquez dessus. 3. À chaque étage Avantages de ce système : 4. 5.

L'indispensable subjectivité de l'évaluation Antipodes, n°156, avril 2002, 26-34 / GERARD, F.-M. / 2002 Télécharger la publication 1. Lors de nombreuses interventions relatives à l'évaluation, que ce soit à propos de l'évaluation d'actions de formation, de projets, de manuels scolaires ou encore des acquis des élèves, la réflexion que nous entendons le plus souvent est « nous faisons de l'évaluation, mais un peu n'importe comment, nous devrions faire une évaluation plus objective... ». Cette réflexion traduit une préoccupation légitime — les enjeux de l'évaluation sont importants, et on ne peut pas se permettre de « faire n'importe quoi » — ainsi qu'une réelle difficulté — comment faire pour ne pas « faire n'importe quoi ». Les tentatives tant théoriques que pragmatiques de rendre l'évaluation objective sont dès lors nombreuses, mais au bout du compte elles semblent toutes déboucher sur un échec : atteindre l'objectivité semble être de l'ordre de la chimère, du rêve inaccessible. 2. 3. 3.1. L'évaluation prépare une décision. 3.2. 4.

Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages Ce que dit le prescrit Le référentiel de l'Éducation prioritaire (« enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun »), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ». Nombre de modalités sont recommandées au fil des pages : expliciter des techniques, des pratiques, des attentes, des règles, des stratégies, des démarches, des savoir-faire, des implicites dans la compréhension des textes, des connaissances préalables aux apprentissages... Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ? Des cadres théoriques différents Depuis quelques années, le vocable « pédagogie explicite » est utilisé par plusieurs courants de recherche au risque de malentendus : Les savoirs scolaires ne sont pas une somme de connaissances à accumuler dans la tête des élèves.

Les ceintures de compétences - Le prof Bref historique La pédagogie institutionnelle a été élaborée par Fernand Oury (1920-1998) et Raymond Fonvieille (1923-2000). Son but est d’établir, de créer, et de faire respecter des règles de vie dans l’école, par des institutions appropriées – à l’opposé des écoles casernes. Source: wikipedia Descendre une piste de ski… Afin de comprendre pleinement le principe des ceintures de compétences, je prends l’exemple du ski alpin (contrairement à Oury, je ne pratique pas le judo, mais j’adore skier). En classe, c’est la même chose! Les compétences tout au long du cycle Je propose donc à mes élèves le même principe, mais dans les compétences disciplinaires. Il est évident que le parcours de chaque enfant se doit d’être individualisé et personnalisé, guidé par l’enseignant lui-même avec l’aide d’un plan de travail et de plusieurs grilles d’observation. L’idée est géniale… Il fallait encore la concrétiser! Le carnet des ceintures On y trouve: Concrètement Ensui Le brevet Au niveau des programmes

Et si je commençais? - Le prof « Quel boulot! » C’est souvent la première réflexion que j’entends quand on parle des ceintures. Elles ne doivent cependant pas vous effrayer, et c’est la raison pour laquelle j’ai préparé cet article en lien avec les autres de mon site. Pour les lire, il suffit de cliquer sur les liens! Vous avez envie de commencer mais vous ne savez pas par quoi? Tout d’abord, il est important de souligner que les ceintures de compétences s’inscrivent dans la pédagogie institutionnelle en lien étroit avec les pédagogies coopératives. Alors c’est quoi la coopération? Vous l’aurez vite compris, les ceintures de compétences ne sont qu’un maillon de cette organisation dont le cœur est le conseil de coopération. Si vous proposez un travail entre pairs (comme l’entraide), vos élèves auront besoin des ceintures de comportement (et non de compétences, on confond souvent!) La posture du professeur et des élèves va aussi changer. Prêt? Vous êtes décidés. 1. 2. Les métiers responsabilisent chaque élève. 3. 4.

Qu'est ce qu'apprendre Les réponses à cette question sont innombrables, jalonnant les époques, et admettant différentes définitions, selon les conceptions théoriques envisagées. Nous nous intéresserons plus particulièrement, dans ce chapitre comme dans l'ensemble de ce site, à celles qui offrent la meilleure compréhension de la connaissance et de l'apprentissage humain, envisagé dans ses deux dimensions essentielles, la dimension biologique et la dimension socioculturelle. L'apprentissage sera d'autant plus efficace qu'il s'inscrit dans cette dynamique du vivant et s'accorde avec la nature de notre réalité cognitive. APPRENDRE L'étymologie est parlante : apprendre, c'est avant tout saisir par l'esprit, prendre à soi, et donc faire sien. Apprendre : un processus individuel -"Apprendre c'est construire et organiser ses connaissances par son action propre", selon l'approche constructiviste. Apprendre : un processus socioculturel Apprendre : un processus de transformation Apprendre : une compétence qui s'acquiert

La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion. Définition de la pédagogie 3.0 : Contrairement à une méthode, la pédagogie 3.0 est une approche complète qui englobe : Maintenant, d’où provient la nomenclature de la pédagogie 3.0? Au plaisir,

Related: