background preloader

Video. Envoyé spécial. La face cachée de Google

Video. Envoyé spécial. La face cachée de Google
Google est omniprésent dans nos vies. Faire des recherches sur internet, envoyer des messages grâce à Gmail, se déplacer avec Google Maps, regarder des vidéos sur YouTube… Des services pratiques, gratuits, et incontournables pour beaucoup de Français. Depuis que nous vivons avec Google, le moteur de recherche en sait beaucoup sur nous. Mais nous, que savons-nous de lui ? Pendant plusieurs mois, "Envoyé spécial" a enquêté sur la face cachée de Google. Avec 66 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le groupe américain est le moteur de recherche le plus riche du monde. Nous avons aussi découvert que l’esprit start-up, cher à ses deux fondateurs, a bien changé. Plus inquiétant, le géant du net est devenu une redoutable machine à espionner : Google nous suit à la trace, et ça commence dès l’école. Un reportage de Sophie Roland, Edouard Britch, Gary Grabli, Vincent Kelner et Aymeric Guillot. Related:  GAFAGAFAM

Facebook, Google, Apple... : comment les géants de la tech gagnent-ils de l'argent ? - Business Apple, Alphabet, Amazon, Microsoft et Facebook gagnent de l'argent : ce n'est pas nouveau. Mais avec quoi en gagnent-ils ? Une infographie résume tout. Chaque trimestre fiscal nous donne l’occasion de comprendre comment des entreprises comme Apple, Alphabet (Google), Amazon ou encore Microsoft et Facebook font entrer (beaucoup) d’argent dans leurs caisses. Pour mieux comprendre ce qui anime les cinq entreprises citées, VisualCapitalist vient de produire une infographie qui permet, en un clin d’œil, de voir quels segments se sont imposés comme les piliers de chacune des entreprises. AppleApple : l’iPhone est toujours une poule aux œufs d’or Apple n’est pas une entreprise du web, mais une entreprise de la tech. Le plus impressionnant, peut-être, est la part très faible dans le CA des Services. 5 % seulement du chiffre d’affaires correspond à de l’immatériel, qu’on le nomme Apple Music ou iCloud. AlphabetAlphabet : pub pub pub MicrosoftMicrosoft : un peu de tout Amazon est un e-commerçant.

Comment le géant Amazon écrase l'e-commerce français A quel point l'Américain domine-t-il réellement le marché hexagonal du commerce électronique ? Par quels leviers renforce-t-il son avance ? Enquête. Personne ne sait exactement combien Amazon, stéréotype du géant du Web qui ne communique jamais ses chiffres par pays, enregistre de ventes ou expédie de colis dans l'Hexagone. Toutefois, son emprise sur l'e-commerce français se resserre d'année en année. Le premier signe qui le révèle est son audience. Il est intéressant aussi de comparer la progression de l'audience d'Amazon.fr à celle du chiffre d'affaires de l'e-commerce français. En outre, comme la fréquence d'achat des cyberacheteurs augmente d'année en année (+13% en 2015), et plus encore chez Amazon grâce à son programme de livraisons illimitées "Premium", le prisme des visiteurs uniques minimise en réalité la hausse des achats sur sa plateforme. Sur le mobile, la domination d'Amazon est encore plus incontestable. La base de la réussite : l'offre et le service Et cela fonctionne.

Les GAFA sont-ils devenus trop puissants ? GAFA : Ce n’est pas tant qu’ils aient les poches pleines mais plutôt le fait qu’ils puissent contrôler nos esprits qui commence à faire réfléchir les analystes et les politiques. Avec les printemps arabes dans les années 2010, les plates-formes de réseaux sociaux Twitter et Facebook avaient réussi à vendre l’idée qu’ils étaient de formidables outils d’émancipation et de défense de la liberté. Ils étaient encore relativement nouveaux et le manque de recul pouvaient accréditer cette thèse. Mais en quelques années, le vent a tourné, et tous les espoirs que certains avaient placé dans ces outils, devenus totalement invasifs lorsqu’on les combine aux smartphones, se transforment peu à peu en crainte, méfiance ou doute voire dans certains cas colère et indignation. Il y a d’abord la question économique car la nature même de leur activité facilite grandement de décorréler les flux commerciaux et les flux comptables. Une grande part de cerveau disponible phénoménal. Faut-il casser ces monopoles ?

Élèves, bientôt tous fichés - Rue des écoles Titre : Élèves, bientôt tous fichés ? Quel encadrement pour le numérique dans l’éducation ?Intervenants : Daniel Agacinski, agrégé de Philosophie - Céline Authemayou, journaliste - Victor Demiaux, conseiller auprès de la présidente de la CNIL - Jean-François Clair, professeur de mathématiques, représentant du SNES - Marie-Caroline Missir, journaliste - Louise Tourret, journalisteLieu : Émission Rue des écoles - France CultureDate : Juin 2017Durée : 40 minÉcouter le podcast de l'émissionLicence de la transcription : Verbatim Description Transcription De 00 à 01'50 Louise Tourret : Bonsoir à tous. [Musique] L’école en sait beaucoup sur les élèves, et les enseignants aussi d’ailleurs, données personnelles, administratives, évaluations, coûts, données sur les apprentissages avec de nouveaux logiciels issus des Ed’Tech, ces nouvelles entreprises des nouvelles technologies et de l’éducation, et même données sur le comportement à travers les logiciels de vie de classe et les livrets des enfants.

Gafa Pourquoi on en parle. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a déclaré jeudi dernier que la France mettrait en place unilatéralement en 2019 une « taxation des Gafa » si les pays de l’Union européenne ne parvenaient pas à se mettre d’accord sur une taxation commune des entreprises du numérique. La Commission européenne a proposé en mars de taxer à hauteur de 3 % le chiffre d’affaires généré par certaines activités numériques, telles que la vente de données personnelles. En quoi ça consiste. Apple contre Google : comprendre l’économie des applications (1) Le mobile a mangé la planète. Elle compte aujourd’huiprès d’un demi-milliard d’iPhones et près de deux milliards de téléphones mobiles sous Android, le système d’exploitation de Google. Chacun propose plus d’un million d’applications téléchargeables, des plus connues comme Facebook, YouTube ou WhatsApp aux plus loufoques, utiles seulement si vous avez besoin d’un briquet virtuel pour les concerts, d’éclater du papier bulle pour vous détendre, ou même d’un décapsuleur numérique. Quels mécanismes et forces de la concurrence sont à l’œuvre derrière ce gigantisme ? Décryptage en deux volets à l’aide d’une série d’applis d’économie. GPT app ou l’adoption universelle d’une technologie Le téléphone intelligent est une technologie d’usage général (general purpose technology). Nous ne voyons plus ces caractéristiques, car l’objet est devenu ordinaire alors qu’il n’a pourtant que dix ans d’existence. Le téléphone intelligent est en train de devenir universel.

La CNIL appelle à un encadrement des services numériques dans l’éducation Face à l’utilisation croissante des services numériques dans les pratiques pédagogiques des enseignants et au développement de l’offre commerciale en ce domaine, il est plus que jamais nécessaire de fixer un cadre de régulation adapté qui protège de façon effective les données personnelles des élèves et de enseignants. A cet égard, la CNIL estime intéressante l’initiative prise par le ministère de l’éducation nationale d’inciter les fournisseurs de ces services-éditeurs de logiciels éducatifs comme fournisseurs du web à s’engager, par une Charte de confiance, dans une offre de services numériques respectueux des droits des personnes. Elle appelle donc les responsables éducatifs, enseignants et les collectivités territoriales à être vigilants et à ne recourir qu’à des services numériques respectant ces règles et principes.

Pour Facebook, la confidentialité est une marchandise Mark Zuckerberg est un menteur. Un menteur en série, même. Son mensonge préféré ? Menteur. Le New York Times vient d'en asséner une preuve supplémentaire, accablante, dans une enquête au long cours où il révèle que, depuis des années, Facebook met chaque mois à la disposition d'entreprises tierces des millions de données confidentielles, qui vont des listes d'amis jusqu'aux adresses e-mails, en passant par les messages privés - vous avez bien lu : les messages privés. Tromper le client A qui le premier des réseaux sociaux a-t-il ouvert la porte de ses quelque 2,2 milliards d'usagers ? ABONNEZ-VOUS à la newsletter Holographique Ce n'est pas la première fois, loin de là, que Facebook est pris les deux mains et le museau dans le pot de mélasse. LIRE AUSSI >> Facebook a laissé Netflix lire vos messages Le scandale de cette semaine est bien différent. Précieuse marchandise En 2010, date des premiers accords, l'arrangement arrangeait tout le monde.

Apple contre Google : comprendre l’économie des applications (2) Google avec son système d’exploitation Android et Apple avec l’iPhone dominent le monde des téléphones intelligents. Ils ne se livrent pas pour autant une concurrence front contre front. Ils baignent en effet dans des écosystèmes et des modèles d’affaires de nature différente. De plus et surtout, leurs plates-formes sont différenciées, même si elles offrent les mêmes applications-phares d’Angry Birds à YouTube en passant par Facebook et Uber. Cela explique pourquoi la rivalité entre les deux entreprises californiennes est amenée à perdurer sans que l’une ne marginalise forcément l’autre. Du côté des développeurs d’applis, en revanche, la concurrence est frontale et féroce. Business model app ou comment apporter de la valeur aux clients et en transformer une partie en profit L’iPhone lancé en 2007 est fidèle à la stratégie d’intégration d’Apple dans le matériel et le logiciel. Business ecosystem app ou le jeu des collaborations et des complémentarités Le secteur des applis est mature.

Les Gafam dans les écoles : une menace pour la filière française des ENT ? L’Education nationale ouvre ses portes aux solutions des Apple, Google et autre Microsoft. Une volte-face qui fait bondir trois patrons d’éditeurs spécialisés, les ENT, qui critiquent une forme de deux poids, deux mesures. La porte que le ministère de l’Education vient d’ouvrir à Apple, Google ou Microsoft continue d’agiter le Landerneau éducatif. Une vision qui fait bondir Arnaud Albou : « on tente d’emmener le débat sur terrain juridique, mais ce n’est pas un débat juridique. Renoncer à une politique vieille de 15 ans Concurrents des ENT ou pas ? Pour le dirigeant, l’entrée dans les écoles des Gafam constitue clairement une menace pour la filière économique des ENT, « mise en place dans une logique de souveraineté, avec des sociétés qui embauchent et paient leurs impôts en France ». A lire aussi : Les GAFAM dans les écoles françaises : oui, mais sous conditions Accord entre Microsoft et l’Éducation : les plaignants déboutés Crédit photo : OliBac via Visual Hunt / CC BY

Données personnelles: +34% de plaintes à la Cnil Cela fait sept mois que le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) est entré en application. Son objectif étant principalement de mieux protéger les internautes et leurs données personnelles lorsqu'elles sont récupérées par les entreprises. L'une des conséquences directes de ce règlement, c'est l'augmentation du nombre de plaintes déposées à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). 9700 plaintes Elle a en effet annoncé avoir reçu 9700 plaintes depuis le début de l'année, soit 34% de plus que l'an dernier à la même époque. Sur le total, 6000 ont été déposées après la mise en place du RGPD. LIRE AUSSI >> Facebook étend le RGPD au monde entier Ces plaintes permettent notamment à des associations de réunir des internautes autour d'un même enjeu. Jusqu'à 20 millions d'euros de sanction

Qui doute encore du modèle économique de Facebook ? Le temps où l’on doutait de la capacité de Facebook à monétiser son activité semble loin. Mark Zuckerberg a prouvé à ses détracteurs que le réseau social n’était pas un phénomène de mode. Et les résultats trimestriels publiés par la firme de Menlo Park mercredi 27 janvier feront taire les derniers sceptiques. Avec 5,841 milliards de dollars (5,359 milliards d’euros) de chiffre d’affaires réalisé au quatrième trimestre, Facebook a explosé les prévisions - qui se trouvaient aux alentours de 5,3 - 5,4 milliards de dollars. Des bénéfices plus que doublés Et c’est une succession de chiffres tous plus impressionnants les uns les autres qu’a dévoilé Mark Zuckerberg, tout juste rentré d’un congé paternité d’un peu moins de deux mois pour l’occasion. Gagner sur tous les terrains Une série de records qui illustre un sentiment diffus dans la Silicon Valley : rien ne semble pouvoir arrêter la firme de Menlo Park.

Related: