background preloader

Pierre Rabhi : « La COP21 ne s’attaque pas aux sources des déséquilibres »

Pierre Rabhi : « La COP21 ne s’attaque pas aux sources des déséquilibres »
Entre deux conférences, la promotion de ses derniers livres et la rédaction d’un manifeste, prélude au lancement d’un forum citoyen, Pierre Rabhi nous a reçus chez lui, à Montchamp, hameau paisible d’Ardèche. Le paysan-philosophe de 77 ans, chantre de l’agroécologie, ne se fait guère d’illusion sur l’issue de la COP21 et appelle à quitter le culte de la croissance indéfinie. L’agroécologie qu’il défend promeut, entre autres pratiques agricoles, la pluriculture, le compostage ainsi que la recherche de complémentarité entre espèces, et cherche à intégrer l’ensemble des paramètres de gestion écologique de l’espace cultivé tels qu’une meilleure utilisation de l’eau, la lutte contre l’érosion, la réintroduction des haies, le reboisement et la biodiversité. Dans un mois, les dirigeants de 195 pays se penchent sur le futur de la planète. Qu’attendez-vous de la Conférence de Paris sur le climat ? Pierre Rabhi Il ne sortira rien de cette énième grand-messe. C’est-à-dire ?

http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/10/28/pierre-rabhi-la-cop21-ne-s-attaque-pas-aux-sources-des-desequilibres_4798622_4527432.html

Related:  Pierre RabhiSynthèse sociétalempisanitommounier

Pierre Rabhi et les enfants Sous ce titre, je désire partager avec vous différents regards croisés à propos de l’enseignement. Je les puise la plupart du temps au sein d’articles ou de livres. Pierre Rabhi in Olivier Le Naire, Nos voies d’espérance, entretiens avec 10 grands témoins pour retrouver confiance, Actes Sud/LLL Les liens qui libèrent, 2014 COP21 : la Chine, cancre du climat, veut rattraper son retard Mardi, le premier pollueur de la planète a annoncé sa contribution pour la conférence mondiale sur le climat. Son objectif d'atteindre un pic d'émissions de CO2 autour de 2030 semble réalisable, alors que la Chine se penche, depuis peu, sur les questions environnementales. L'annonce était très attendue. Mardi, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a dévoilé la contribution de son pays à la réduction des émissions de CO2 en perspective de la conférence mondiale sur le climat (COP21), que la France accueillera fin 2015. Le gouvernement chinois a fixé son pic des émissions de CO2 «autour de 2030», a indiqué la délégation chinoise lors d'une visite à l'Élysée.

COP21. Près de 3 jeunes sur 4 pessimistes sur ses chances de succès 71% des jeunes de 15 à 30 ans interrogés par Odoxa pour les Presses Universitaires de France (PUF) pensent que la conférence de Paris (COP21) ne parviendra « probablement pas » (60%) ou « certainement pas » (11%) à « atteindre ses objectifs ». Ils ne sont que 3% à considérer qu'elle les atteindra « certainement ». 25% pensent qu'elle y parviendra « probablement ». Une majorité de jeunes (66%) pensent pourtant que « nous pouvons encore éviter le pire » en matière climatique. Pour 21%, « il est déjà trop tard, on ne peut plus éviter » un réchauffement « de grande ampleur ». Une faible minorité (7%) pense que l'impact du réchauffement « restera acceptable et supportable » et 5% seulement ne croient pas à un réchauffement lié aux activités humaines. Confiance dans les ONG

Sophie Rabhi et son école Montessori Activité de groupe à la Ferme des enfants / © Patrick Lazic "Je suis née en Ardèche, au coeur de l'aventure familiale de mes parents Pierre Rabhi et Michèle Rabhi qui ont fait leur retour à la terre au tout début des années soixante. J'ai grandi, avec mes 4 frères et sœurs, parmi les animaux de la ferme, dans un grand bois de chênes proche d'une rivière. Nous avions un élevage de chèvres et une production de fromages.

« La dette publique est une blague ! La vraie dette est celle du capital naturel » Reporterre - Quelle idée principale inspire votre livre, Le Capital du XXIe siècle ? Thomas Piketty - Mon travail déconstruit la vision idéologique selon laquelle la croissance permettrait spontanément le recul des inégalités. Le point de départ de cette recherche est d’avoir étendu à une échelle inédite la collecte de données historiques des revenus et les patrimoines. COP21 : le compte n’y est pas La session de négociations intermédiaire en vue de préparer la COP 21, qui débute à Paris le 30 novembre 2015, s’est achevée vendredi dernier. Son objectif ? Préparer un brouillon d’accord que les différentes parties présentes à Paris devront finaliser pour aboutir à un texte commun.

COP21 : prendre le chemin des changements concrets Une nouvelle session de négociations techniques sur le climat s’est terminée vendredi 12 juin 2015 à Bonn en Allemagne. Elle réunissait 196 pays sous l’égide de l’ONU. Objectif affiché : progresser sur le texte qui a vocation à devenir l’accord de Paris lors de la COP21 en décembre prochain. Après deux semaines de discussions techniques, sans surprise, très peu d’avancées ont réellement été décidées. Pourtant le cap est connu : pour contenir le réchauffement climatique dans la fourchette des 2°C, il est impératif de passer à 100 % de renouvelables pour tous d’ici 2050. Entretien exceptionnel avec Pierre Rahbi ! Agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agriculture biologique. Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d'Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations.

TOP 50 des influenceurs éco-responsables sur les réseaux sociaux par Transitions Qui sont ceux qui portent aujourd’hui la dynamique éco-responsable sur les réseaux sociaux ? Découvrez notre panorama des principaux acteurs dont l’influence sociale participe activement à la diffusion de la notion de développement durable. Nous avons retenu dans notre sélection les acteurs français dont l’activité principale relève du développement durable et qui prennent souvent la parole sur le sujet et sont les plus entendus quand ils le font.

Qu’est ce que le GIEC ? Le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) a été créé en 1988 par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et le Programme pour l’Environnement des Nations Unies (PNUE). 193 pays en sont membres. Il évalue et synthétise les travaux publiés de milliers de chercheurs sous forme de rapports. Le 4e et dernier publié date de 2007. Chacun de ces rapports est composé des comptes-rendus de trois groupes de travail : Climat. Le Groenland, percé comme du “fromage suisse” Une équipe de scientifiques a passé trois jours et trois nuits sur la banquise du Groenland pour évaluer l’impact de la fonte de la glace sur l’élévation du niveau des océans et vérifier la précision des modèles de changement climatique. Les journalistes qui les ont suivis en ont tiré un bel objet multimédia et un reportage à la une du New York Times. “Le Groenland est en train de fondre”, s’alarme le New York Times à la une de son édition internationale datée du 28 octobre. L’information n’est plus un scoop, mais à un mois du démarrage de la conférence sur le climat, qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre, elle met le réchauffement planétaire sur le devant de la scène.

Pierre Rabhi, au nom de la terre A propos Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Cet amoureux la Terre nourricière est considéré comme l'un des pionniers de l’agroécologie en France. Engagé depuis quarante ans au service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle de société où « une sobriété heureuse » se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations contemporaines. Le film réalisé par Marie-Dominique Dhelsing s'intitule "Pierre Rabhi, au nom de la terre" et sort le 27 mars prochain.

Related: