background preloader

Espace éthique

Related:  philo-sciences

International Bioethics Committee International Bioethics Committee (IBC) The International Bioethics Committee (IBC) is a body of 36 independent experts that follows progress in the life sciences and its applications in order to ensure respect for human dignity and freedom. It was created in 1993. The IBC provides the only global forum for reflection in bioethics. What are the IBC's tasks? How does the IBC work? Since 1998, the IBC has had Statutes defining its mandate, composition, etc. The Director-General of UNESCO convenes the IBC at least once a year. How are the IBC members chosen? The Director-General appoints the IBC's 36 members to serve in their personal capacities for four-year terms. Who can participate in or attend IBC sessions?

Edge.org The Power Of One, Two, Three Sometimes even the simple act of counting can tell you something profound. One day, back in the late 1990s, when I was a correspondent for New Scientist magazine, I got an e-mail from a flack waxing rhapsodic about an extraordinary piece of software. It was a revolutionary data-compression program so efficient that it would squash every digital file by 95% or more without losing a single bit of data. No, my magazine wouldn't. No such compression algorithm could possibly exist; it was the algorithmic equivalent of a perpetual motion machine. The reason: the pigeonhole principle. The pigeonhole principle is a simple counting argument. For example, imagine that the compression software really worked as advertised, and every file is shrunk by a factor of 20 without any loss of fidelity. When compressing files, you bump up against the pigeonhole principle. The pigeonhole principle puts an absolute limit on what a compression algorithm can do.

éthique Qui concerne la morale. Le Petit Larousse 2017 sur iPhone Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres 2 000 photos, dessins, cartes Les célèbres pages roses Une aide aux jeux de lettres Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot. 9 000 citations d’auteurs français et étrangers 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 € Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil. Apple, le logo Apple, iPad, iPhone, iPod, iTunes sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États­Unis et dans d’autres pays.

IREB Saxophone quartets and probability › Heidelberg Laureate Forum Saxophone quartets consist of four saxophones, usually a baritone, tenor, alto, and soprano, or maybe a second alto instead of a soprano. Because all saxophones are essentially the same instrument, just at different sizes, the instruments blend remarkably well. Saxophone quartets are not common, and yet I've run into two in two days. I arrived in Heidelberg on Saturday to have some time to walk around and get over my jet lag before the Heidelberg Laureate Forum (HLF) events started. While I was walking around I ran into the all-female sax quartet Femdüsax performing in an outdoor plaza. FemdüsaxImage: John D. Then the next day, there was another saxophone quartet performing at the opening ceremony for HLF. Balanced ActionImage: John D. What's the probability of seeing two all-female saxophone quartets in the same area on two consecutive days? How would you approach the problem of assigning a probability to an event like this? E.

Éthique : Définition philosophique Éthique (nom commun) Ensemble des règles et normes de comportement d'un groupe humain. Théorie morale particulière, qui porte sur le contenu des règles précédentes. Partie de la philosophie qui étudie l'éthique aux sens précédents. Éthique au sens (1) précédent, pensée dans son rapport à l'individu et au cas singulier. Ensemble des principes et règles de conduite propres à une profession ou un secteur d'activité. (adjectif) Relatif à l'éthique. Qui respecte les codes de conduite de sa profession. Code déontologique du CII Le Code déontologique du CII pour la profession infirmière, révisé en 2012, est un guide pour une action basée sur les valeurs et nécessités sociales. Ce Code a servi de normes aux infirmières dans le monde entier dès qu'il fut adopté en 1953. Il est régulièrement révisé pour répondre aux réalités des soins infirmiers et de santé dans une société en constant changement. Le Code établit clairement le respect des droits humains, qui inclut le droit à la vie, à la dignité et d'être traité avec respect. Le Code déontologique du CII pour la profession infirmière guide les infirmières dans leur choix de chaque jour et les soutient dans leur refus de participer à des activités en conflit avec les soins et la guérison. Pour obtenir une copie papier du Code déontologique du CII pour la profession infirmière, merci de contacter icn@icn.chCette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Code déontologique du CII (2012)

Richard Stallman, Rousseau et Kant « Quel est votre philosophe préféré ? » Telle est la question posée par Véronique Bonnet à Richard Stallman, lors d’une récente conférence de ce dernier intitulée « Une société numérique libre ». Ancienne élève de l’ENS, agrégée de philosophie et professeur de philosophie en classes préparatoires. elle nous propose ici une inédite analogie entre Richard Stallman, Rousseau et Kant. Richard Stallman, Rousseau et Kant. Une lecture de sa conférence du 20 septembre à Télécom Paris Tech, par Véronique Bonnet. « Please sir, who is your favourite philosopher? J’inaugure, lors du la conférence de Richard Stallman à Télécom Paris Tech, le 20 septembre, le moment des questions. La réponse de Richard Stallman, dans la démarche généreuse et ouverte qui est la sienne, est formulée dans ma langue : « aucun, je n’ai pas étudié les philosophes ». C’est la première fois que j’assiste in vivo à l’une de ces conférences. Par exemple, dans Qu’est-ce que les Lumières ?

L'éthique est une compétence professionnelle Alors que la morale définit des principes ou des lois générales, l'éthique est une disposition individuelle à agir selon les vertus, afin de rechercher la bonne décision dans une situation donnée. La morale n'intègre pas les contraintes de la situation. L'éthique au contraire n'a de sens que dans une situation. La morale ignore la nuance, elle est binaire. L'éthique admet la discussion, l'argumentation, les paradoxes. L'approche de l'éthique professionnelle doit reposer à la fois sur la dimension morale (il ne peut s'agir d'ignorer les principes) et sur la dimension éthique (quelle décision est la meilleure dans le cas présent ?). Quels sont les facteurs de développement du management éthique ? Un réel développement de l'éthique dans les pratiques implique une méthode rigoureuse associant la théorie à l'expérience des professionnels. Gestion des objectifs à long terme, éthique / stratégie Aide à l'analyse / décisions à enjeu fort Résolution des conflits par la discussion et le consensus

La collection éditoriale - Les guides - Guides et fiches pratiques - Vos droits - Espace droits des usagers La charte de la personne hospitalisée constitue une actualisation de la charte du patient hospitalisé de 1995, rendue nécessaire par l’évolution des textes législatifs, notamment les lois du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, du 6 août 2004 relative à la bioéthique, du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique et du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie. Parmi les dispositions nouvelles les plus marquantes prises en compte par la charte, on peut retenir : le droit, pour la personne, d’accéder directement aux informations de santé la concernant, de refuser les traitements ou d’en demander l’interruption, de désigner une personne de confiance, de rédiger des directives anticipées pour faire connaître ses souhaits quant à sa fin de vie, etc. Un effort tout particulier a été porté sur l’accessibilité du document, tant pour les personnes étrangères que pour les personnes handicapées. Les documents

Plus vite que la lumière Posted by Milou on Vendredi, septembre 23, 2011 · 5 Comments Elle est fraîche ma nouvelle, elle est fraîche ! Tous les journaux en parlent, mais on ne pouvait pas laisser passer cette info sans vous en parler de nous même. Aujourd’hui, le CERN dévoile dans un communiqué une observation incroyable. Depuis 2006, des chercheurs italiens en collaboration avec le CERN ont mesuré la vitesse des neutrinos. Ces particules du noyau de l’atome n’ont ni charge ni couleur mais possèdent une masse très faible. La très récente observation du CERN tient en quelques mots simples : le neutrino irait plus vite que la lumière. L’expérience OPERA, pour Oscillation Project with Emulsion-tRacking Apparatus, a été mise au point pour observer les oscillations des neutrinos entre leurs différentes saveurs. Le labo italien est équipé d’un appareil permettant de détecter les neutrinos et leurs oscillations entre tau-neutrino et muon-neutrino pendant leur 3 millisecondes de trajet entre la Suisse et l’Italie.

Distinction entre éthique et déontologie Accueil > Professionnalisme, éthique et déontologie > Éthique > Distinction entre éthique et déontologie Publié en mai 2011 Le mot déontologie désigne l’ensemble des devoirs et des obligations imposés aux membres d’un ordre ou d’une association professionnelle. Il n’est pas nécessaire, pour se conformer à la déontologie, de réfléchir aux valeurs qui la sous-tendent ni même de partager ces valeurs. Cette première différence en entraîne plusieurs autres. La source de la contrainte L’action fondée sur les valeurs est généralement conforme aux lois et à la déontologie, mais elle est décidée par l’individu plutôt qu’imposée par une autorité extérieure. La réflexion éthique fait appel à l’autonomie, au jugement et au sens des responsabilités. La manière dont l’action appropriée est définie La déontologie est assez précise quant à ce que le professionnel doit faire ou éviter dans les situations courantes de la pratique. L’ouverture à d’autres points de vue sur les valeurs Références utiles

What human faces might look like in 100,000 years | Science | The Observer Since we humans are prone to launching chemical weapons, unwittingly killing off the bee population or other factors that could lead to our extinction, it may be presumptuous to imagine what we'll look like in 100,000 years. But designer and researcher Nickolay Lamm has speculated anyway, concluding with some rather startling illustrations that suggest that we'll look a bit like the aliens in Close Encounters of the Third Kind: large, bug eyes, huge foreheads and pigmented skin. It's conjecture, but also more than armchair futurism. Lamm based his illustrations on discussions with Dr Alan Kwan, an expert in computational genomics from Washington University who drew up a research paper to guide Lamm's artwork. Changes in the air and light around us will lead to adjustments in our facial structure, but we'll also be able to change what facial features we're born with, based on what's genetically trendy at the time. Parmy Olson is a technology writer for Forbes magazine in San Francisco.

Related: