background preloader

Vocabulaire codicologique

Vocabulaire codicologique
Related:  Vocabulaire livre bib

Le manuscrit médiéval Leporello (livre) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot fait allusion à Leporello, valet de Don Juan, qui présente à Donna Elvira la longue liste des conquêtes de son maître, pliée en accordéon, dans le premier acte de l'opéra Don Giovanni de Mozart (Air « Madamina, il catalogo è questo »). Livre d'artiste

Codex Gigas The Codex Gigas or the Devil’s Bible at the National Library in Stockholm is famous for two features. First, it is reputed to be the biggest surviving European manuscript. (Codex Gigas means ‘giant book’.) Secondly, it contains a large, full page portrait of the Devil. This site contains a digitised version of every page of the manuscript as well as commentaries on its history, texts, script, initials and decoration. The Highlights contain a selection of images from the manuscript. The original manuscript is no longer on display for the general public. Codex Gigas digital images by Per B. Contact: codexgigas@kb.se In citations, provide shelf numbers and indicate that the National Library of Sweden is the source of these materials.

Livre d'emblèmes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sagesse, (Londres 1635, Emblèmes de Withers) Les livres d’emblèmes sont des livres illustrés de gravures qui sont publiés en Europe aux XVIe et XVIIe siècles. Chaque gravure sur bois ou sur métal est associée à un titre et un texte. Les livres d’emblèmes, profanes ou religieux, connaissent un succès retentissant à travers l’Europe. Un nouveau genre[modifier | modifier le code] Les Emblemata répondent à l’engouement pour les images énigmatiques lancé par deux ouvrages célèbres, qui sont pour leur époque d’immenses succès de librairie : tout d’abord le Hypnerotomachia Poliphili, ou Songe de Poliphile, attribué à Francesco Colonna (1467), et deuxièmement les Hieroglyphica d’Horapollon, dont la traduction grecque est publiée en 1505 à Venise par Alde l'Ancien puis rapidement rééditée et traduite en latin. Dans la préface de l’édition française (1587) des Emblemata d'André Alciat (Andrea Alciato), Claude Mignault définit ainsi les emblèmes :

Paléographie médiévale Apparat savant Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les éditeurs et les experts en littérature appellent apparat savant l'ensemble des éléments écrits, de qualité érudite, qui accompagnent un texte, dans le but d'éclairer son auteur, sa date, sa composition, son intention, ses difficultés d'interprétation, ses éditions, sa réception, etc. On dit "apparat" (idée de préparation) ou "apparatus", mais pas "appareil" (idée d'instrument) ou "appareillage". L'"apparat savant" ou "apparat scientifique" n'est pas l"apparat critique", centré sur l'établissement philologique d'un texte, plus précisément les variantes des divers manuscrits et les éditions antérieures, en vue d'une édition critique. Historique[modifier | modifier le code] Les philosophes grecs jouent un grand rôle. Le genre biographie naît en Grèce au IVe s. av. La première édition imprimée du Nouveau Testament, avec apparat critique (il cite les différentes leçons des manuscrits), vient de Robert Estienne, à Paris, en 1550. ↑ A.

Manuscrits médiévaux Introduction Initiatives internationales Catalogues en ligne Collections digitales Enluminures Liens Beaucoup des sites des bibliothèques présentent des renseignements sur les manuscrits médiévaux. Cette page ici s'occupe de la recherche des manuscrits. L'information ne touche pas à la paléographie ou la production du livre médiéval. Initiatives internationales Consortium of European Research Libraries (CERL), Manuscripts Working Group - avec un sommaire des projets MASTER, De Montfort University - l'initiative MASTER pour la déscription uniforme des manuscrits Text Encoding Initiative (TEI), MASTER - plus d'information sur MASTER et leurs liens avec des autres initiatives Catalogues des manuscrits en ligne Outre les catalogues d'une seule bibliothèque il y a des répertoires importants pour un genre spécifique : Collections des manuscrits digitalisés Enluminures Ici il faut mentionner en particulier quelques sites français qui permettent la recherche des enluminures médiévales : Liens

Leçon (philologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir leçon. La leçon d'un texte est, en philologie, l'une des versions de ce texte (en général pour parler des textes anciens, antiques ou médiévaux : on dira, par exemple, que La Chanson de Roland a plusieurs leçons). L'imprimerie n'existant que depuis le XVe siècle en Occident, la diffusion des textes ne s'est faite, pendant toute une époque, que par recopiage manuscrit. En raison de facteurs divers, comme des changements de typographie (passage de l'onciale à la minuscule caroline par exemple), toutes sortes d'erreurs se sont introduites dans la tradition manuscrite. Ces différentes leçons sont répertoriées dans ce qu'on appelle l'apparat critique. Le terme leçon est emprunté vers 1135 au latin lectionem : la notion de lecture et le fait de lire sont concomitants du mot. Portail de l’édition

Facsimile Editions

Related: