background preloader

Voici pourquoi je (re)mange de la viande

Voici pourquoi je (re)mange de la viande
Je suis devenue végétarienne il y a cinq ans, par conviction écologique. Aujourd’hui, je remange de la viande... par conviction écologique. J’ai renoncé aux cuisses de poulet et au rôti de veau en 2010, lors d’un séjour au Chiapas mexicain. Là-bas, dans les montagnes, des communautés rurales mal nourries cultivent d’arrache-pied des lopins caillouteux pour y faire pousser du café. Et à moins de dix kilomètres, dans des plaines fertiles, des milliers de vaches paissent, attendant d’être réduites en steaks congelés pour le marché états-unien. Vision saisissante d’un système agricole absurde. En avril dernier, je suis partie en vélo à la rencontre des paysans. Première étape : chez Polo, mes tripes vacillent Aux Molles, le vent ariégeois balaie inlassablement les collines vertes. « Quand nous sommes arrivés, il n’y avait que des ronces ici, rien d’autre ne poussait », me raconte Polo. Les chèvres que Polo et Martine élèvent dans leur ferme des Molles, en Ariège.

http://www.reporterre.net/Voici-pourquoi-je-re-mange-de-la-viande

Related:  Végétarisme - VégétalismeEcologie & Planète2ndeVégétarisme

Pourquoi les Inuits sont protégés des maladies cardiovasculaires Les Inuits ont des mutations génétiques uniques : elles agissent sur le métabolisme et leur permettent de neutraliser les effets néfastes d'un régime alimentaire riche en graisses de mammifères marins, leur principale source d'alimentation. C'est la découverte que viennent de faire des chercheurs danois. En effet, près de 100 % des Inuits ont, sur le chromosome 11, des gènes dédiés au traitement des acides gras dans le développement de l'organisme mutés. Or seuls 2 % des Européens et 15 % des Chinois de l'ethnie Han possèdent ces mutations génétiques, expliquent les chercheurs dans leur étude publiée jeudi 17 septembre 2015 dans la revue américaine Science. Pour réaliser ce travail, ils ont analysé les génomes de 191 Groenlandais avec moins de 5 % de gènes européens qu'ils ont comparé à ceux de 60 Européens et de 44 Chinois de l'ethnie Han. C'est très bon pour les Inuits de consommer beaucoup d'oméga 3, mais pas pour le reste d'entre nous"

Hoax climatique #4 : « Le GIEC manipule les données sur le climat » Chaque semaine jusqu’à la COP21, Le Monde consacre une série aux hoax (mensonges créés de toutes pièces) climatiques, pour décrypter et démystifier les nombreuses contre-vérités qui circulent sur le changement du climat. Au cœur de toutes les accusations et théories des climatosceptiques se trouve le GIEC. Organisme chargé de synthétiser l’état des connaissances scientifiques sur le changement climatique tous les cinq à six ans, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est une cible privilégiée pour tous ceux qui tentent de jeter le discrédit sur les sciences du climat. Pour y parvenir, les climatosceptiques n’hésitent pas à accuser les scientifiques de manipuler les données, et notamment les relevés de températures.

L'histoire et la géographie à Paul Claudel: HISTOIRE MEDIEVALE REDIGER UNE CHARTE Donner le sens du mot charte et trouver des exemples de types de chartes signées au Moyen Age Vous vous appuierez (mais sans recopier à l’identique !) : - sur les exemples fournis dans le dossier commun Moyen Age Réduire sa consommation de viande: pourquoi? Les faits sur la viande et le cancer Les preuves scientifiques probantes s’accumulent quant au lien entre la consommation de viande rouge et le cancer colorectal. On estime que consommer 100 g de viande rouge quotidiennement accroît le risque de 29 %. D’autres études suggèrent également une augmentation des risques du cancer de l’oesophage, du pancréas, des poumons, de l’estomac, de l’endomètre et de la prostate.

Versus — magazine végane On comprend les clients de Bob Comis — des consommateurs éduqués intéressés par de la viande de bêtes élevées humainement — on les comprend d’être avides de remplir leurs assiettes de ce porc. À leurs yeux, Comis représente une nouvelle sorte de rebelles agraires qui bottent le derrière d’une industrie si hypertrophiée qu’à elle seule, une entreprise – Smithfields Foods — produit six milliards de livres de porc par année. Comis propose une solution de rechange à ce modèle industriel et un beau jour, si tout se passe comme le souhaitent les réformistes du Food Movement3, toute la viande sera produite localement et humainement pour le «carnivore consciencieux». Sauf qu’il y a un problème. Comis, l’éleveur de porcs bien élevés, croit que ce qu’il fait dans la vie est mal. Moralement mal.

Hoax climatique #2 : « Le réchauffement, c’est à cause du Soleil ! » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Chaque semaine jusqu’à la COP21, Le Monde consacre une série aux hoax climatiques, pour décrypter et démystifier les nombreuses contre-vérités qui circulent sur le changement climatique. L’idée que des variations de l’activité solaire puissent expliquer le changement climatique en cours est très répandue dans la blogosphère climatosceptique. Un petit nombre de travaux ont en effet été publiés ces dernières années, proposant un lien entre l’envolée récente des températures et les fluctuations du Soleil.

L'histoire et la géographie à Paul Claudel: LES EUROPEENS EMIGRENT VERS LES ETATS-UNIS Consigne : Vous commencerez par montrer l’importance de l’émigration européenne vers les Etats -Unis durant cette période puis vous analyserez les variations des flux migratoires. Capacités à travailler : - Lire et comprendre correctement une consigne - Lire un tableau avec des données chiffrées et y prélever des informations

5 dilemmes végétariens auxquels on ne pense pas quand on arrête la viande VEGETARISME - Pollution, maltraitance animale, scandales alimentaires, vaches qui pètent, avec le temps vous avez compris que manger de la viande n'est ni sans conséquence, ni anodin. Résultat, vous avez décidé d'en manger moins, voire plus du tout. Vous êtes peut-être devenu(e) végétarien(ne), une décision audacieuse puisqu'elle va à l'encontre de notre culture alimentaire et honore bien des principes moraux. Mais savez-vous jusqu'où elle pourrait vous emmener?

Réponses (de mauvaise foi) à donner aux arguments (relous) d'un vegan Qui n’a jamais connu le bonheur de manger un steak en face d’un vegan ne peut comprendre l’utilité de cet article. Ces gens qui savent tout sur tout et se permettent de (tenter de) bouleverser ton mode de vie égoïste via des arguments sortis de bouquins de propagande vegan de manière automatique ont besoin que quelqu’un leur remette les idées en place ! Voici un traité à l’usage des personnes de mauvaise foi pour clouer le bec à ces fascistes qui nous empêchent de nous empiffrer d’un bon steak de Bambi. 1.

San Francisco, la ville zéro déchet A chaque assaut des engins, la pile se cabre dans un remous de cartons, de verre et de canettes multicolores. Haute comme une maison de trois étages, longue de 30 mètres, sa masse immense, nourrie toute la nuit par 200 camions à poubelles de San Francisco, semble se gausser du ballet des bulldozers, insectes dérisoires qui, toutes les trente secondes, lui arrachent une tonne de rebuts pour la recracher dans l'entonnoir béant de l'usine de traitement des ordures. On peut railler la bien-pensance écolo, mais une visite à l'aube dans l'impossible boucan du Pier 96, ce hangar maritime de 20 000 mètres carrés abritant le plus grand centre de recyclage de la planète, ne peut que susciter un brin de mauvaise conscience. "Vous voyez cette montagne d'emballages, explique Robert Reed, directeur de la communication de Recology, la coopérative chargée de la collecte des ordures de la ville. Elle représente deux jours d'emplettes en ligne des San-Franciscains."

Pourquoi les végétariens nous rebattent les oreilles Il était une fois au pays merveilleux du boudin blanc, des animaux aux joues roses qui se prélassaient gaiement dans des prairies bien grasses. Ils se nourrissaient de grain qui croustille sous la dent et d’herbe qui fond sous la langue. Ce serait donc ça, la recette secrète de beaux jambons lisses et soyeux. Ça, c’est ce que les publicités pour la viande aiment bien nous raconter, enfin à peu de choses près. Elles nous parlent d’une viande authentique et saine, digne représentante de nos terroirs, qu’il s’agisse ici de viande normande ou ici de viande limousine. On peut au moins leur reconnaître une chose, c’est qu’à défaut d’être parfaitement honnêtes sur la manière dont la viande est produite, ces publicités tapent dans le mille. L’As Végane Parano : nouveau talent à suivre ! – Vegactu Le talentueux L’As Végane Parano démystifie sur sa chaîne Youtube toutes les paranoïas autour du véganisme. Nous avons particulièrement apprécié la vidéo ci-dessus : une réponse parfaite à tous ceux qui agitent l’épouvantail des carences prétendument liées au véganisme. L’As Végane Parano est doué : ses vidéos sont pédagogiques, énergiques et drôle. Ses explications sont claires, scientifiques, bien formulées pour que tout le monde y ait accès, même votre collègue carniste bourré de clichés. En regardant cette vidéo, vous saurez ce qu’est fondamentalement une protéine, et d’où provient le mythe selon lequel une protéine végétal ne vaudrait pas une animale. Vous entendrez parler de la position de l’Association de Diététique Américaine sur le véganisme, et des animaux-emballages qui véhiculent la B12 vers les carnistes.

Le Brésil frappé par la pire catastrophe écologique de son histoire Sao Paulo, correspondance Près de deux semaines après l’accident survenu près de Mariana, dans l’État du Minas Gerais, le 5 novembre, le littoral brésilien est maintenant lui aussi touché par la pollution engendrée par la fuite de déchets issus de l’extraction minière. La catastrophe a d’abord provoqué la mort de sept personnes et la disparition de quinze autres.

Related: