background preloader

La viande rouge est « probablement » cancérogène

La viande rouge est « probablement » cancérogène
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paul Benkimoun Les soupçons se confirment. Dans un document mis en ligne lundi 26 octobre et publié parallèlement dans la revue médicale The Lancet Oncology, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé le classement de la consommation de viande rouge comme « probablement cancérogène pour l’homme » (Groupe 2A). Celle des produits carnés transformés a été classée comme « cancérogène pour l’homme » (Groupe 1). Ces conclusions rejoignent celles avancées par l’Institut national du cancer (INCa) dans un état des lieux des connaissances publié en juin, qui considérait comme un facteur de risque « les viandes rouges et charcuteries pour le cancer du côlon-rectum ». Le Dr Christopher Wild, le directeur du CIRC, explique : « Ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/10/26/la-viande-rouge-est-probablement-cancerogene_4797058_3244.html

Related:  Nutrition et santéViande CancerigèneSaucisserjfsv

Quelles sont les règles du jeûne ? REPORTAGE. Notre langue nous le dit tous les matins quand nous "petit-déjeunons". Nous dé-jeunons, autrement dit sortons (préfixe privatif dé venu du latin de), non seulement du lit mais d’un jeûne que nous avons pratiqué sans peine pendant notre sommeil. Les Espagnols font de même avec leur desayuno et les Britanniques avec leur breakfast (de break, rompre). De toute façon, c’est bien connu, qui dort dîne. Seulement voilà, c’est une autre histoire quand il s’agit de jeûner tout éveillé. La charcuterie est cancérogène, la viande rouge "probablement" aussi Selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dont les résultats sont publiés lundi, la consommation de viande transformée augmente les risques de cancer. Ce serait aussi probablement le cas avec la consommation de viande rouge comme le porc, le boeuf, le veau, l'agneau, le mouton, le cheval et la chèvre. La consommation de viande transformée mais aussi probablement celle de viande rouge augmentent les risques de cancer, selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dont les résultats sont publiés lundi. Mais si les charcuteries et les autres viandes tranformées sont classées dans le groupe des agents qui sont causes de cancer, cela ne signifie pas qu'elles sont aussi dangereuses que le tabac ou l'amiante, modère le CIRC. La charcuterie à l'origine du cancer colorectal La viande rouge au sens large (y compris le porc) est elle classée comme "probablement cancérogène pour l'homme" (groupe 2A) sur la base "d'indications limitées".

Produits cancérogènes: alimentez votre paranoïa avec la (longue) liste de l'OMS Votre steak saignant n’est pas le seul produit suspecté de nuire à notre santé. Vent de panique chez les carnivores: le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’OMS, a annoncé, lundi 26 octobre, que la viande rouge serait «probablement cancérogène pour l’homme». Sont directement concernés par ce classement le bœuf, le veau, le porc, le mouton, l’agneau, la chèvre et le cheval. Les viandes carnées transformées, c’est-à-dire la charcuterie (jambon, saucisses, viandes en conserves, etc.), ont directement été classées comme cancérogènes.

La restauration en France : les chiffres du secteur Si le marché de la restauration amorce lentement sa reprise en France, le secteur a fortement pâti de la morosité économique : au premier trimestre 2015, les très petites entreprises de bar, hôtellerie et restauration enregistraient encore un recul de 2 % de leur chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2014*. Avant de se lancer dans l’ouverture d’un restaurant, une compréhension du marché global et des chiffres clés se révèle nécessaire. Le poids de la restauration rapide Terre de gastronomie, l’Hexagone regroupe 175 000 restaurants, dont plus de 18 000 se situent à Paris et alentours, selon les données de l’Insee. Les départements des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes concentrent, eux aussi, de nombreux établissements de bouche : entre 7 500 et 10 000. Constat relativement étonnant, mais attestant du succès de ce segment ces dernières années : la restauration rapide représente désormais 37 % des restaurants implantés en France.

Allô Docteurs, émission de France 5 à voir et revoir en replay Sujets Radiothérapie Atteint d'un cancer, vous avez suivi plusieurs cures de radiothérapie. Venez nous raconter comment vous avez vécu ces séances. Pour cela, contactez-nous au 01 58 88 85 21 ou sur Allodocteurs@yahoo.fr. Appelez nous au 01 58 88 85 21 ou contactez nous par mail

Viande et risque de cancer : ce que dit l'OMS La ministre de la Santé Marisol Touraine avait tenté de dédramatiser mercredi en estimant qu'il ne fallait pas céder à l'affolement après un rapport affirmant que la consommation de charcuterie et de viande rouge favorise le cancer, rappelant que le "vrai combat" était la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme. A son tour, l'OMS s'est défendue jeudi d'appeler les consommateurs à ne plus manger de viande. En se basant sur plus de 800 études, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'agence cancer de l'OMS, a classé lundi la viande transformée, essentiellement la charcuterie, dans la catégorie des agents "cancérogènes pour l'homme", tandis que les viandes rouges - qui, selon le CIRC, incluent le porc et le veau - ont été classées comme "probablement cancérogènes".

Etats-Unis : la junk food déguste Quand la Food Babe patrouille, Big Food rase les murs. Vani Hari, de son vrai nom, n’a pourtant pas l’air d’une menace face à des firmes agroalimentaires pesant des milliards de dollars : une blogueuse photogénique qui dénonce les méfaits des Coca-Cola et autres McDonald’s régnant sur la malbouffe. Food Babe n’est pas nutritionniste, elle raconte pas mal de bêtises et s’est même attiré une ennemie jurée, Yvette d’Entremont, une Science Babe qui n’hésite pas à enfiler ses gants de boxe : Food Babe, accuse Science Babe, est "utterly full of shit". Poliment traduit : elle raconte absolument n’importe quoi. Seulement voilà, Food Babe a derrière elle une "Food Babe Army", 54 millions de personnes qui ont visité son site l’an dernier.

Choc pour l’industrie : la viande transformée hautement cancérigène dit l’OMS L’information risque de faire trembler tout un pan de l’industrie agroalimentaire. Les viandes transformées rejoindront prochainement la liste des produits cancérogènes éditée par l’OMS sur le même plan que l’arsenic, l’amiante ou la cigarette. L’information révélée par le Dailymail risque de faire pas mal de vagues parmi les pontes de l’industrie agroalimentaire. Viande rouge. 13% des Français pensent réduire leur consommation Le classement par l'OMS de la viande rouge et de la charcuterie au tableau des cancérogènes n'est pas passé inaperçu chez les Français, révèle un sondage Odoxa. 86 %. C'est le pourcentage de personnes qui avaient entendu parler du classement, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de la charcuterie et de la viande rouge au tableau des cancérigènes, quelques jours après sa publication. Modération Le chiffre a été révélé par un sondage Odoxa, réalisé pour Le Figaro, France Inter et la MNH auprès de 1001 adultes représentatifs de la population. *Un message entendu, certes, mais pas forcément interprété de la même façon selon les individus.

Related: