background preloader

Les réseaux sociaux encouragent les jeux de foulard

Les réseaux sociaux encouragent les jeux de foulard
Faits divers Inciter les mineurs à se mettre en danger pourrait devenir punissable de 1 an de prison. Avec ses collègues (MR) Kattrin Jadin et Richard Miller, le député Gilles Foret, qui est aussi père de famille, dépose une proposition de loi visant à combler un vide sur un sujet qui inquiète : les jeux dangereux auxquels il arrive que des jeunes se livrent - et même en meurent, comme l’ont montré des drames récents (Victoria, 13 ans, à Laeken; un adolescent de 14 ans en 2009 à Arlon; un autre de 11 ans à Amay la même année). Le code pénal punit les jeux dangereux (comme les jeux de non-oxygénation de type jeu du foulard) au titre de coups et blessures volontaires, voire homicide. Pas besoin d’une loi spécifique donc. Ce qui n’est par contre pas punissable, c’est la prise de photos, vidéos ou enregistrements et leur diffusion via les réseaux sociaux. Related:  Veille informative sur le jeu

Les jeux d'argent en France Imprimer la page Éric Rakedjian et Marina Robin, division Services, Insee Résumé En France, l’attirance pour les jeux d’argent n’a cessé de progresser jusqu’en 2004-2006 (0,9 % de la consommation des ménages) et s’érode un peu depuis (0,8 % en 2012). Avant 2010, le secteur des jeux s’organisait autour de trois grands pôles : la Française des jeux (FDJ), le Pari mutuel urbain (PMU) et les casinos. L’autorisation de jouer légalement en ligne, depuis juin 2010, n’a pas modifié l’équilibre et la hiérarchie du secteur des jeux d’argent : les jeux en ligne ne représentent que 7 % du marché en 2012. Les prélèvements obligatoires représentent 11 % des mises. Un joueur mise en moyenne environ 2 000 euros par an, soit une dépense de 400 euros, nette des gains. Sommaire Encadrés Publication La moitié des adultes en France s'adonne aux jeux d'argent, même occasionnellement En 2012, en France, les ménages ont parié 46,2 milliards d’euros dans les jeux d’argent. Retour au sommaire Un secteur très concentré

Jeux dangereux: pourquoi certains ados défient la mort Il ne faut jamais sous-estimer la capacité des adolescents à se mettre en danger. Attendre le métro sur les rails, boire jusqu'à plus soif du gel désinfectant, bloquer sa respiration jusqu'à l'évanouissement, se prendre en photo au bord du vide... Leurs "prouesses" font froid dans le dos. La nouvelle tendance? Filmer ces "exploits". Dans la veine du "jeu du train" ou de "l'autoroute", des adolescents américains se filment en train d'attendre l'arrivée du métro sur les rails. "Ces jeux s'appuient sur le concept déjà ancien du 'T'es pas cap' et s'inscrivent dans une conduite de 'virilisation'", analyse le Dr Grégory Michel, professeur de psychopathologie et de psychologie clinique à l'Université Victor Segalen de Bordeaux 2. Qui sont les adeptes de ces jeux dangereux? Cette démarche, incompréhensible aux yeux des adultes, serait le fruit de l'influence d'un groupe. Pas de volonté de mourir Leaders, suiveurs...

Histoire des jeux d’argent et de hasard : des origines lointaines... Comme l’explique Gambling Phd et le centre du jeu excessif suisse (CJE), les archéologues ont trouvé les premiers objets liés à la pratique des jeux d’argent dans les vestiges laissées par l’Ancienne Babylone (3000 avant J-C), la Chine Ancienne (2300 avant J-C), ainsi qu’en Inde, en Egypte et à Rome. Le Black Jack et le Poker par exemple trouvent leur source dans les premiers jeux de cartes pratiqués en Chine avec des feuilles de papier. Des jeux chargés de symboles Le CJE attribue aux rituels de divination et de tirage au sort l’origine des jeux d’argent et de hasard : « L’interrogation du sort est devenue source de paris et de spéculations ». Mais il faudrait être plus profond encore : jouer avec le hasard ou parier n’est peut-être rien d’autre que l’essence de l’action et des prises de décision ; il ne s’agirait dès lors que d’un entraînement ou d’une mise à distance de la vie même. Des plus anciens aux plus récents Cet article vous a-t-il été utile ? Google+

Skywalking: le dangereux phénomène photo des ados russes - PHOTOS Vous avez le vertige? Cet article n'est pas pour vous. Pour appréhender la nouvelle mode chez les adolescents russes mieux vaut avoir le cœur bien accroché. Depuis plusieurs mois, les plus téméraires s'adonnent au skywalking (littéralement "marcher sur le ciel"). Le principe est simple: grimper le plus haut possible sur un pont, une antenne électrique, une tour ou n'importe qu'elle structure vertigineuse offrant une vue imprenable, puis, se prendre en photo au bord du vide. Ces photographes de l'extrême réalisent leurs ascensions sans harnais de sécurité et risquent ainsi leur vie pour une séance photo. Image: Vadim Mahorov, Caters News. Marat Dupri, 19 ans, fait partie des premiers skywalkers russes. » Découvrez les photos prises au sommet de la Tour de Moscou dans notre diaporama Cet intrépide n'est jamais bien seul lorsqu'il s'adonne à sa passion. "On the top (au sommet), on est sur la grue, on ne peut aller plus haut", écrit Raskalov. Close Caters News Les skywalkers russes

Jeux d’argent : sortir de la dépendance Loterie, grattage, casino, paris sportifs, jeux en ligne… Près d’une personne sur deux déclare jouer à des jeux d’argent et de hasard. Et certains en deviennent accros au point de se transformer en joueurs pathologiques. Explications. La dépendance aux jeux d’argent et de hasard a été une première fois mentionnée en 1561, décrite en 1914 puis analysée par Freud en 1928. Un million de Français à risque Selon un rapport de l'Observatoire des jeux, (ODJ), plus de la moitié des Français (56,2 %) a joué au moins une fois à un jeu en 2014. Les signes qui doivent alerter Certains signaux d’alerte symptomatiques permettent de déterminer notre degré de dépendance. Jouez au Loto plutôt que sur Internet En savoir plus : Joueurs Infos Services : ce site est géré par « Addictions, drogues, alcool, info service », groupement d’intérêt public dépendant du Ministère de la Santé et placé sous l’autorité de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). A lire aussi sur le blog

Skywalking: les adolescents russes risquent la mort pour des photos Skywalking: c'est le nom d'un mouvement grandissant en marche chez les adolescents russes, qui consiste à se prendre en photo dans des conditions de dangerosité extrême, le plus en hauteur et le plus proche du vide possible, pour la beauté du paysage et l'adrénaline, au risque de mourir. Dès 2011, Marat Dupri, 19 ans, se lance dans cette activité dangereuse, comme nous vous le montrions sur Slate.fr avec cette vidéo de la joyeuse mise en place d'un shooting, à des dizaines de mètres de hauteur. Peur du vide, s'abstenir: Tout ça pour… cette photo à couper le souffle. Depuis, il est devenu le plus célèbre «skywalker» («marcheur du ciel»), seulement un an et demi après avoir acheté son appareil photo, raconte le site Mother Nature Network. Interrogé par le site du Spiegel, qui relève que c'est depuis qu'une de ses photos a reçu le prix «Best of Russia» en 2011 que les médias le surnomment «skywalker», l'adolescent donne les règles du jeu: Slate.fr Partagez cet article

Jeux de hasard et d'argent - Synthèse des connaissances Accès rapides : - Présentation- Production / offre- Consommation- Conséquences- Cadre légal et orientations publiques récentes- Sélection de documents- Repères législatifs et réglementaires haut du document Les jeux de hasard et d’argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. L'industrie du jeu constitue aujourd'hui un secteur économique et financier important qui draine de l'emploi (direct et indirect) et de la fiscalité. À la fin des années 2000, dans un contexte de possible ouverture des jeux en ligne (officialisée en 2010), les conséquences de ces usages préoccupent de plus en plus les pouvoirs publics : la Direction générale de la santé commande à l’INSERM une expertise collective en 2008 [2] à la suite de laquelle a lieu, en 2010, la première enquête épidémiologique nationale sur les jeux de hasard et d’argent [4]. Un secteur économique ancien et important Le PMU gère les paris d'argent sur les courses de chevaux en dehors des hippodromes.

JEU FOULARD STRANGULATION ADOLESCENTS Télécharger gratuitement la plaquette prévention « jeu du foulard / jeux de strangulation » ICI Copyright mars 2004 – juin 2009, Sylvianne Spitzer psychologie criminelle, profil criminel, profiler, profileur, sylvianne, spitzer, profilage criminel, analyse comportementale, criminologue, criminologie, enquete, investigation, police, enqueteur, detective, judiciaire, crime, jeu foulard, strangulation, jeu foulard, autoerotisme, asphyxie autoerotique, etouffement, suffocation La plupart des gens ne savent rien de l'autoérotisme ni de ses risques jusqu'à ce qu'un de leurs proches décède de cette pratique. Bien sûr, ce n'est pas un sujet dont les adolescents parlent spontanément à leurs parents. On ne sait pas vraiment ce qui pousse à cette pratique. Comment savoir ? Les signes d'alarme sont subtils. Le syndrome d'asphyxie est la recherche d'effets physiologiques par l’insuffisance d'oxygénation du cerveau. L'étouffement vise à empêcher l'arrivée d'air aux poumons. © Sylvianne Spitzer

Cyberdépendance : "l’addiction au jeu est aussi féroce que celle aux substances" La journaliste Giannaccini réalise un dossier sur l’addiction aux jeux en ligne. Un réel problème de société mais aussi de santé publique dans le monde occidental. Nous n’en sommes pas encore là en Algérie quoique le problème de la cyberdépendance – pendant de l’addiction aux jeux en ligne – commence à être évoqué dans notre pays. Une association culturelle a organisé il y a quelques mois dans la commune d’Aghribs et à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou une rencontre dédié à ce problème qui commence, à la faveur de la démocratisation croissante d’internat, de se manifester. Cette association culturelle m’avait en ce temps demander d’animer une conférence à ce sujet. Ce que j’avais fait. 1 – En votre qualité de docteur en sciences biomédicales, pouvez-vous me définir ce qu’est l’addiction ? Le terme addiction est d’origine anglaise. Les addictions sont nombreuses et leurs conséquences variables selon la substance consommée. Il y a d’autres formes d’addictions.

Jeu du foulard, jeu de la mort Atlantico : Qu'est-ce que le jeu du foulard ? Françoise Cochet : Le jeu du foulard, c’est une dénomination générique. Il s’agit d’un jeu d’évanouissement, une expérience perçue comme marante par les jeunes qui s’y adonnent. Cela consiste à appuyer sur une partie du corps pour provoquer le malaise. Car ce n’est pas un jeu violent. Pourquoi les jeunes ont-ils l’envie ou le besoin de pratiquer le jeu du foulard ? Ils recherchent un effet, certains veulent planer, d’autres se relaxer. Peut-on expliquer cette pratique par une certaine banalisation de la mort, voire une violence chez les jeunes ? Les enfants n’ont pas conscience des dangers, encore moins de la mort. Qu’en est-il des jeux plus violents comme le "petit pont massacreur" ? Notre association APEAS, qui regroupe une cinquantaine de membres actifs, des parents d'enfants accidentés par strangulation, des associations, des médecins, des membres de l’Education nationale, s’y intéresse aussi au petit pont massacreur. Je m'abonne

Related: