background preloader

Jeux dangereux: pourquoi certains ados défient la mort

Jeux dangereux: pourquoi certains ados défient la mort
Il ne faut jamais sous-estimer la capacité des adolescents à se mettre en danger. Attendre le métro sur les rails, boire jusqu'à plus soif du gel désinfectant, bloquer sa respiration jusqu'à l'évanouissement, se prendre en photo au bord du vide... Leurs "prouesses" font froid dans le dos. Dans la veine du "jeu du train" ou de "l'autoroute", des adolescents américains se filment en train d'attendre l'arrivée du métro sur les rails. "Ces jeux s'appuient sur le concept déjà ancien du 'T'es pas cap' et s'inscrivent dans une conduite de 'virilisation'", analyse le Dr Grégory Michel, professeur de psychopathologie et de psychologie clinique à l'Université Victor Segalen de Bordeaux 2. Qui sont les adeptes de ces jeux dangereux? Cette démarche, incompréhensible aux yeux des adultes, serait le fruit de l'influence d'un groupe. Pas de volonté de mourir Leaders, suiveurs... Le Pr Grégory Michel est directeur du laboratoire "Psychologie, Santé et Qualité de vie" à l'université Bordeaux 2.

Les réseaux sociaux encouragent les jeux de foulard Faits divers Inciter les mineurs à se mettre en danger pourrait devenir punissable de 1 an de prison. Avec ses collègues (MR) Kattrin Jadin et Richard Miller, le député Gilles Foret, qui est aussi père de famille, dépose une proposition de loi visant à combler un vide sur un sujet qui inquiète : les jeux dangereux auxquels il arrive que des jeunes se livrent - et même en meurent, comme l’ont montré des drames récents (Victoria, 13 ans, à Laeken; un adolescent de 14 ans en 2009 à Arlon; un autre de 11 ans à Amay la même année). Le code pénal punit les jeux dangereux (comme les jeux de non-oxygénation de type jeu du foulard) au titre de coups et blessures volontaires, voire homicide. Ce qui n’est par contre pas punissable, c’est la prise de photos, vidéos ou enregistrements et leur diffusion via les réseaux sociaux. L’incitation des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger : c’est ce que les trois députés veulent rendre punissable.

Jeux dangereux Rouer de coups un copain pris au hasard, demander à se faire étrangler, traverser la voie devant le TGV… De telles pratiques désarçonnent les adultes. Mais doit-on encore parler de jeux ? Dans Astérix en Hispanie, le jeune Pépé, ombrageux fils du chef Soupalognon y Crouton, emploie une stratégie imparable pour obtenir ce qu’il désire : bloquer sa respiration le plus longtemps possible, jusqu’à ce que sa figure écarlate fasse paniquer les adultes. Certains enfants d’aujourd’hui adoptent le même comportement, sauf que ce n’est pas pour se faire obéir, mais pour rire et se défier… et qu’ils se retrouvent parfois dans le coma. Asphyxie ou agression Ce « jeu de la tomate » figure parmi de nombreuses pratiques dangereuses en vigueur dans les cours de récréation, le plus loin possible de l’attention des adultes. Les jeux d’agression, eux, sont des sévices dont les quelques variantes ne remettent pas en cause l’objectif principal : passer à tabac. Des jeux très répandus

Skywalking: le dangereux phénomène photo des ados russes - PHOTOS Vous avez le vertige? Cet article n'est pas pour vous. Pour appréhender la nouvelle mode chez les adolescents russes mieux vaut avoir le cœur bien accroché. Ces photographes de l'extrême réalisent leurs ascensions sans harnais de sécurité et risquent ainsi leur vie pour une séance photo. Image: Vadim Mahorov, Caters News. Marat Dupri, 19 ans, fait partie des premiers skywalkers russes. Parmi ses plus folles ascensions, le garçon est connu pour être venu à bout du célèbre monument dédié à Pierre I de Russie (215 mètres de haut), d'une antenne radio (270 mètres), mais c'est surtout la vidéo de son exploit sur la Tour de Moscou l'an dernier – à plus de 300 mètres d'altitude - qui a fait connaître Dupri et ses acolytes: » Découvrez les photos prises au sommet de la Tour de Moscou dans notre diaporama Cet intrépide n'est jamais bien seul lorsqu'il s'adonne à sa passion. "On the top (au sommet), on est sur la grue, on ne peut aller plus haut", écrit Raskalov. Close Caters News

Les nouveaux jeux dangereux des ados - 09/05/2015 - ladepeche.fr Il y avait le jeu du foulard. Aujourd'hui, avec internet et les réseaux sociaux, les défis dangereux que se lancent les adolescents se multiplient. Ils offrent une vitrine quasi universelle qui peut faire de vous un héros. Si braver l'interdit a toujours été l'apanage de l'adolescence, cela vire malheureusement de plus en plus souvent au drame. Se mettre en danger, défier l'interdit, les autres, soi-même et la mort. S'ils relèvent de ce concept ancien du «t'es pas cap», la diffusion des images de ces prétendus exploits sur la Toile leur donne aujourd'hui une audience quasi universelle. La liste de ces jeux est longue et s'enrichit chaque jour. Dernier né de ces défis, apparu il y a trois semaines sur les réseaux sociaux, le 12, 24, 48 ou 72 heures qui consiste à disparaître sans aucun moyen de communication et sans donner d'adresse selon un laps de temps donné (lire ci-contre). La police s'inquiète de la multiplication de ces fugues, particulièrement dans le sud de la France.

Skywalking: les adolescents russes risquent la mort pour des photos Skywalking: c'est le nom d'un mouvement grandissant en marche chez les adolescents russes, qui consiste à se prendre en photo dans des conditions de dangerosité extrême, le plus en hauteur et le plus proche du vide possible, pour la beauté du paysage et l'adrénaline, au risque de mourir. Dès 2011, Marat Dupri, 19 ans, se lance dans cette activité dangereuse, comme nous vous le montrions sur Slate.fr avec cette vidéo de la joyeuse mise en place d'un shooting, à des dizaines de mètres de hauteur. Peur du vide, s'abstenir: Tout ça pour… cette photo à couper le souffle. Depuis, il est devenu le plus célèbre «skywalker» («marcheur du ciel»), seulement un an et demi après avoir acheté son appareil photo, raconte le site Mother Nature Network. Interrogé par le site du Spiegel, qui relève que c'est depuis qu'une de ses photos a reçu le prix «Best of Russia» en 2011 que les médias le surnomment «skywalker», l'adolescent donne les règles du jeu: Slate.fr Partagez cet article

Mais pourquoi les jeunes prennent-ils des risques ? Marc Payet* Pour participer aux conférences (gratuites) samedi 8 novembre de 9 heures à 17 h 30 à la Cité des sciences et de l'industrie, 30, avenue Corentin-Cariou, à Paris (on peut poser des questions aux spécialistes), informations au 01.42.66.33 | Original cette année : une journée portes ouvertes ce samedi avec des conférences très concrètes *. Jusqu'à samedi, notre journal donne la parole à un psychologue présent. JEU FOULARD STRANGULATION ADOLESCENTS Télécharger gratuitement la plaquette prévention « jeu du foulard / jeux de strangulation » ICI Copyright mars 2004 – juin 2009, Sylvianne Spitzer psychologie criminelle, profil criminel, profiler, profileur, sylvianne, spitzer, profilage criminel, analyse comportementale, criminologue, criminologie, enquete, investigation, police, enqueteur, detective, judiciaire, crime, jeu foulard, strangulation, jeu foulard, autoerotisme, asphyxie autoerotique, etouffement, suffocation La plupart des gens ne savent rien de l'autoérotisme ni de ses risques jusqu'à ce qu'un de leurs proches décède de cette pratique. Bien sûr, ce n'est pas un sujet dont les adolescents parlent spontanément à leurs parents. On ne sait pas vraiment ce qui pousse à cette pratique. Comment savoir ? Les signes d'alarme sont subtils. Le syndrome d'asphyxie est la recherche d'effets physiologiques par l’insuffisance d'oxygénation du cerveau. L'étouffement vise à empêcher l'arrivée d'air aux poumons. © Sylvianne Spitzer

Les impacts : sérieux, voire graves Le jeu prend une telle importance pour les joueurs excessifs qu’il en arrive à dominer leur vie. Pour eux et autour d’eux, le problème peut avoir des impacts très sérieux. Il peut entraîner des conséquences graves sur les plans économique, familial ainsi que sur le plan de la santé. Voici quelles peuvent être les conséquences du jeu excessif : Les conséquences du jeu excessif sur le joueur lui-même Bien que son comportement puisse avoir des répercussions dans la vie de différentes personnes, le joueur excessif se fait avant tout du mal à lui-même. Des problèmes de santé mentale Le joueur excessif peut vivre les états suivants : dépression, anxiété, culpabilité, colère, solitude, isolement, déception, perte d'estime de soi, perte de contrôle et idées suicidaires. > Haut de page Les conséquences du jeu excessif sur le conjoint et la famille Côtoyer ou vivre avec une personne ayant un problème de jeu excessif est une expérience très éprouvante.

Jeu du foulard, jeu de la mort Atlantico : Qu'est-ce que le jeu du foulard ? Françoise Cochet : Le jeu du foulard, c’est une dénomination générique. Il s’agit d’un jeu d’évanouissement, une expérience perçue comme marante par les jeunes qui s’y adonnent. Cela consiste à appuyer sur une partie du corps pour provoquer le malaise. On se fait tomber sans avoir conscience du danger. Car ce n’est pas un jeu violent. Pourquoi les jeunes ont-ils l’envie ou le besoin de pratiquer le jeu du foulard ? Ils recherchent un effet, certains veulent planer, d’autres se relaxer. Peut-on expliquer cette pratique par une certaine banalisation de la mort, voire une violence chez les jeunes ? Les enfants n’ont pas conscience des dangers, encore moins de la mort. Qu’en est-il des jeux plus violents comme le "petit pont massacreur" ? Ce qu’il faut faire, c’est réfléchir avec ces jeunes pour détourner le côté violent des jeux, changer les règles, prendre conscience des risques et des limites. atlantico sur facebook notre compte twitter

Jeux dangereux à l'école « Jeu du foulard », « Jackass », « jeu de la tomate », « jeu de la canette »… peut-être avez-vous déjà entendu ces noms-là. Peut-être même les avez-vous déjà pratiqués. C’est surtout des effets qu’ils procurent qu’on se souvient : enivrement jusqu’aux éclats de rire en passant par le plaisir. C’est quoi un jeu dangereux ? Un « jeu dangereux » est une pratique qui met en péril la santé physique et/ou morale. Il en existe plusieurs types : les jeux de non-oxygénation (appelés aussi jeux d’asphyxie) et les jeux d’attaque ou d’agression. Parmi les jeux d’asphyxie, le plus répandu est le « jeu du foulard », qui est un jeu d’étranglement et d’évanouissement. Sont arrivées sur le devant de la scène ces dernières années de nouvelles pratiques liées à internet et à la diffusion de vidéos. Pourquoi tant de succès ? Provocation, inconscience, comportements suicidaires ? Cette quête identitaire, ce besoin de reconnaissance de la part des autres sont propres à l’évolution de l’adolescence.

Related: