background preloader

Sites in 3D

Sites in 3D
MAKKAH — Masjid al-Haram — Hira Cave — Thowr Cave — Arafat — Muzdalifah — Mina — Masjid Al-Jinn — Masjid al-Bay'ah — Masjid al-Aisha (Tan'eem) — Jannat al-Mualla — AL-MADINAH — Prophet's Mosque — Masjid al-Quba — Masjid al-Jumah — Masjid al-Qiblatain — Seven Masjids — Dhul Hulayfah Masjid — Masjid al-Anbariyyah — Jannat al-Baqi — Uhud — Historic Train Station — BADR — Martyrdom at Badr — KHAYBAR — Castles of Khaybar — etc. E-mail: 3dmekanlar@gmail.com Related:  3D Virtual ToursL'islam: pouvoirs, sociétés, cultures.

Bali 3D Panorama Photography Virtual Tours QuickTime Immersive Pictures Cours : Les débuts de l'Islam 1. Les villes Les villes sont souvent fondées à partir de camps militaires. 2. Des caravanes vont de ville en ville pour échanger les produits. Ils ont introduit en Europe le coton, les épinards, les aubergines, le riz, les citrons, les pastèques, les abricots... 3. Les musulmans étaient en avance sur l'Europe dans de nombreux domaines, comme la médecine, les mathématiques, l'architecture et l'astronomie.

Ephesus - Guide, Pictures, Tours, 360 degree Virtual Tours Ephesus - (Show on the Map) - The ruins of Ephesus take on a value and a special significance among the numerous sites of an archaeological interest. This is due to its inestimable artistic patrimony, its titanic heritage of history and culture, and the inexhaustible beauty and charm of its archaeological site. The original site of Ancient Ephesus was most likely established on the Aegean coast, on the shores of that sea which today is located 8 km. away from the archaeological excavations. Over the centuries, in fact, the rubble brought onto the plain of the "Kucuk Menderes" has enlarged the alluvial plain surrounding the archaeological zone, leaving behind in actual fact the shores of the Aegean. In Roman times it was situated on the northern slopes of the hills Coressus and Pion and south of the Cayster (Kucuk Menderes) River, the silt from which has since formed a fertile plain but has caused the coastline to move ever farther west. 1- Introduction to Ephesus 2- Odeion 4- Prytaneion

Les plus anciennes tombes musulmanes de France découvertes à Nîmes Ce sont trois hommes, enterrés côte-à-côte dans l'enceinte romaine de la ville de Nîmes, non loin d'autres tombes, chrétiennes celles-ci. Leurs corps sont indemnes de blessures et leurs têtes sont tournées vers la Mecque. Nul doute pour les archéologues qui les ont découverts: les ossements étant datés entre les VIIe et IXe siècles, il s'agit des plus anciennes sépultures musulmanes de France. "On savait que les musulmans sont venus en France au VIIIe siècle mais on n'avait jusqu'alors aucune trace matérielle de leur passage", explique l'anthropologue Yves Gleize, de l'Institut français de recherches archéologues (INRAP), principal auteur de cette recherche publiée aux Etats-Unis dans la revue Plos One. Jusqu'à présent, la plus ancienne sépulture musulmane découverte en France, à Marseille, datait du XIIIe siècle. Des Berbères Omeyyades Des analyses des ADN prélevés sur des dents et les os indiquent que les trois hommes étaient d'origine nord-africaine.

Explore the Taj Mahal virtual tour - "5_STARS!" -SundayTimes_London Haroun Al Rachid, vu par le conte des Mille et une nuits [source primaire] “Voilà que mon coeur saigne à cette nouvelle! Notre calife, Haroun al-Rachid— qu’il soit protégé par Allah—a quitté cette - terre pour rejoindre Allah et son Prophète. Double disparition que celle du « Bien guidé» et de ma jeunesse à ses côtés. Je n’avais pas atteint ma quinzième année lorsque je suis entrée au service du palais à Bagdad comme esclave. Rachid était encore un jeune homme, fils du calife Al Madhi et d’une esclave berbère. Haroun al Rachid — qu’Allah le protège! Mais à cette heure, comment ne pas haïr ces autres peuples aux frontières, traîtres et infidèles, qui ont tué notre chef vénéré ! Les poètes chantent déjà la gloire de notre calife. Extrait adapté des "Mille et Une Nuits" Son prestige grandit encore plus aux yeux des musulmans grâce aux guerres répétées qu'il mène contre Byzance. 1) Présenter le personnage d'Haroun al-Rachid (siècle, dynastie, fonction...) 5) Quels sont les pouvoirs du calife.

Virtual Tour of Jerusalem Intercative 360 degree panoramic virtual tours at the holy city Jerusalem, Israel All rights reserved © Ittay Bodell, Digital Panovisions Chronologie du règne du calife Haroun al-Rachid Bagdad au 10ème siècle par Jean Soutif If Baghdad today is a byword for inner-city decay and violence on an unspeakable scale, its foundation 1,250 years ago was a glorious milestone in the history of urban design. More than that, it was a landmark for civilisation, the birth of a city that would quickly become the cultural lodestar of the world. Contrary to popular belief, Baghdad is old but not ancient. Founded in AD762 by the Abbasid caliph al-Mansur “The Victorious” as the new seat of his Islamic empire, in Mesopotamian terms it is more arriviste than grande dame – an upstart compared to Nineveh, Ur and Babylon (seventh, fourth and third millennium BC respectively). Baghdad is a mere baby, too, when compared with Uruk, another ancient Mesopotamian urban settlement, which lays claim to being one of the world’s earliest cities and which was, sometime around 3,200BC, the largest urban centre on earth with a population estimated at up to 80,000. Some think the Arabic title for Babylonia, al-Iraq, is derived from its name.

La ville ronde Abbasside de Madinat al-Salam Baghdad [documents] La ville ronde Abbasside de Madinat al-Salam Baghdad Publié le Mis à jour le Ville ronde de Bagdad (appelé aussi: La Cité de la Paix, en arabe: Madinat-As-Salam) est une ancienne ville construite dans la partie ouest de Bagdad, entre 767 et 912 après JC. Dans ce territoire inclus la Maison de la Sagesse (al-Bayt al-Hikma) Pour amorcer la construction de sa nouvelle capitale, le deuxième calife Abbasside Abu Jafar Al Mansur avait engagé les astronomes les plus renommés ainsi que les artisans les plus habiles de tout l’empire Abbasside, onstruite en quatre ans par 100 000 ouvriers venu de toute les partie du califat. Dès sa construction, la ville s’annonçait comme une ville grandiose. Le plan de la ville était parfaitement circulaire, le tout visant à rendre facile l’administration de la ville et du commerce. Le centre de la Ville Ronde était occupé par une grande mosquée ainsi que par le palais du calife. Du centre, partaient quatre avenues qui menaient aux portes. « Au nom d’Allah !

La fondation de la ville de Bagdad Le contexte politique Au milieu du VIIème siècle, une conjonction de facteurs aboutit à la chute de la dynastie omeyyade et à l’avènement de la dynastie abbasside. En effet, la lente assimilation de la propagande anti omeyyade dans les régions mécontentes du califat, la permanence d’une agitation chiite restée fidèle à Ali, les difficultés de successions ajoutées aux obstacles d’ordres politique et militaire des califes omeyyades de Damas, ainsi que l’émergence d’un mouvement clandestin révolutionnaire abbasside ayant pour berceau le Khorasan, débouchent en 749 sur le renversement des Omeyyades. Entre mythe et réalité Selon al-Ya’qûbî, fonctionnaire de l’administration califale, historien et géographe, le calife al-Mansûr aurait déclaré en arrivant sur le site de la future ville de Bagdad « c’est bien la ville qu’aux dires de mon père je dois fonder […]. Pour les historiens cependant, la ville n’a rien d’extraordinaire. Bagdad : reflet d’une nouvelle conception du pouvoir Bibliographie :

Related: