background preloader

« La fièvre de l’Eldorado, c’est cela qu’il pouvait transmettre. » (Laurent Gaudé)

« La fièvre de l’Eldorado, c’est cela qu’il pouvait transmettre. » (Laurent Gaudé)
i Argent : il s’agit d’un des thèmes principaux du livre , l’argent que les immigrés doivent économiser et payer pour passer en occident, l’argent que la femme du Vittoria a payé pour son enfant , l’argent qui manque souvent, l’argent qui pousse à des extrémités violentes (Soleiman), …. Boubakar : ami de Soleiman, est un personnage touchant, boiteux, qui encourage Soleiman, le guide, l’aide financièrement et mentalement. Il possède une grande expérience, du fait de ses sept années d’errance vers l’Europe. Il a aussi une grande faculté d’abnégation, n’hésitant pas à faire passer Soleiman avant lui. Combat : le livre entier est un combat, combat de Soleiman pour émigrer, combat de Piracci pour trouver ce qu’il est vraiment, combat pour survivre. Eldorado : On peut s’attendre à ce choix, il s’agit du titre du roman. Frontière : c’est un terme récurrent, évidemment. Ghardaïa : ville carrefour entre le sud et le nord de l’Algérie, elle est le point de rencontre entre Soleiman et Piracci.

http://lewebpedagogique.com/iroiseldorado/

Related:  Séquence Eldorado Gaudéblog d'etudiants

INTERVIEW DE LAURENT GAUDE Deux ans après ‘Le Soleil des Scorta’, maintes fois récompensé et couronné par le prix Goncourt, le romancier-dramaturge fait son retour en librairie avec ‘Eldorado’. Entre actualité brûlante et fable humaniste, ce roman bouleversant est l’un des événements de la rentrée littéraire 2006. Malgré la pression grandissante, Laurent Gaudé prend le temps de nous raconter les destins croisés de ses personnages, de nous conter, avec passion et générosité, l’aventure de l’écrivain, l’histoire d’un roman. Comment vous est venue l’idée d’écrire un roman sur l’émigration clandestine vers l’Europe ? J’ai des dossiers dans lesquels je conserve des articles que je découpe dans des journaux. Quand je me suis mis à travailler sur ce qui allait devenir ‘Eldorado’, j’ai ressorti le dossier émigration.

- Fenêtre sur Cours juin 15 Un homme commence à se déformer. Il se sent différent. L’homme débute sa transformation. Il était en train de s’éclaircir, de se colorer: il jaunit comme de la moutarde, il rougit, verdit et rosit. Les couleurs se mélangent et il commence à blanchir. Eldorado (roman) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Eldorado est un roman de Laurent Gaudé publié le aux éditions Actes Sud. Ce roman est écrit par Laurent Gaudé immédiatement après l'obtention du prix Goncourt en 2004 pour Le Soleil des Scorta. Il met en scène à nouveau le sud de l'Italie, cette fois-ci à travers le phénomène d'immigration clandestine en provenance d'Afrique du Nord vers l'île italienne de Lampedusa qui a pris de l'ampleur à partir de 2004-2005. Le roman est divisé en treize chapitres et entremêle alternativement les histoires des différents protagonistes.

Horace (Corneille) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Horace est une pièce de théâtre tragique de Pierre Corneille inspirée du combat entre les Horaces et les Curiaces. Elle fut jouée pour la première fois en mars 1640. Le bidonville de La Campa Nous vous présentons ici un travail de réflexion sur les bidonvilles, et plus particulièrement celui nommé « La Campa », qui exista tout au long des années 1950-1960. Il se situait à l’emplacement de l’actuel parc de la Courneuve, au Nord de Paris, et regroupa jusqu’à environ 6000 personnes. Celles-ci étaient originaires de différentes nationalités regroupées en quartiers. L'écriture selon Laurent Gaudé : l'exemple d'Eldorado Né à Paris en 1972, Laurent Gaudé est un écrivain et dramaturge français. Il mène des études de lettres à l'Université Paris III et consacre son DEA, dirigé par Jean-Pierre Sarrazac, au Conflit dans le théâtre contemporain. Il décide ensuite de se vouer à l'écriture, avec succès : sa première pièce, Combat de possédés, paraît en 1999 chez Actes Sud, après avoir été traduite en allemand et en anglais. Elle est jouée à la Schauspiel de Essen et mise en lecture au Royal National Theater de Londres.

Le Cid (Corneille) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Le Cid. Le Cid est une pièce de théâtre tragi-comique[1] en vers (alexandrins essentiellement) de Pierre Corneille dont la première représentation eut lieu le 5 janvier 1637 au théâtre du Marais[2]. Selon une tradition peu convaincante[3] rapportée par l'historien du théâtre Pierre-François Godard de Beauchamps, un conseiller à la Cour des Comtes de Rouen Rodrigue de Chalon, issu d'une famille espagnole, aurait initié Corneille à la langue et la littérature espagnoles et lui aurait suggéré la lecture d'une pièce de théâtre de Guillèn de Castro Las Mocedades del Cid (Les Enfances du Cid) parue en 1631 et qui aurait inspiré le dramaturge français. Les personnages Don Rodrigue (Rodrigue) : fils de Don Diègue et amant[5] de Chimène.

La littématique ou la littérature enrichie Il était une fois, dans un siècle à peine révolu, deux hommes qui se firent entremetteurs : leur désir le plus cher était de faire se rencontrer Littérature et Mathématique. Des liens se créèrent très rapidement entre les deux entremis, au grand dam de certains de leurs proches. Trente-quatre ans plus tard, je pourrais presque dire qu’ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Mais leur histoire est encore à écrire. Laurent Gaudé Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Laurent Gaudé, né le dans le 14e arrondissement de Paris[1], est un écrivain français. Il a obtenu le prix Goncourt des lycéens et le prix des libraires avec La Mort du roi Tsongor en 2003. Et en 2004, il est lauréat du prix Goncourt pour son roman Le Soleil des Scorta[1], roman traduit dans 34 pays. Biographie[modifier | modifier le code] Il a étudié à l'École alsacienne[2].

Related: