background preloader

La présence des enfants sur les réseaux sociaux inquiète l'UE-Mozilla Firefox

La présence des enfants sur les réseaux sociaux inquiète l'UE-Mozilla Firefox
Les jeunes européens sont massivement présents sur les réseaux sociaux. C'est ce que révèle une enquête paneuropéenne menée auprès de 25 000 jeunes pour la Commission européenne. Plus de trois quarts (77 %) de la classe d'âge 13 - 16 ans et plus d'un tiers (38 %) des 9 - 12 ans ont un profil sur un site communautaire. Or, nombre d'entre eux n'ont pas paramétré leur compte de façon à le passer en privé. Selon les données collectées lors de cette étude, 25 % des jeunes français âgés de 9 à 12 ans et 82 % des 13 - 16 ans sont inscrits sur un réseau social. Plus grave. "Ces enfants s'exposent ainsi à des actes malveillants, et se rendent vulnérables face aux harceleurs et aux séducteurs. En 2009, la Commission européenne avait convaincu dix-sept sociétés de signer un accord visant à améliorer la sécurité et la vie privée des mineurs inscrits sur les sites de réseautage social. Related:  prévention

Réseaux sociaux : l'UE souhaite renforcer la protection des données privées-Mozilla Firefox Au cœur des débats depuis l’explosion des sites de socialisation, la collecte des données sur internet suscite l’intérêt des politiques . Aux Etats-Unis ou en Europe, ils appellent à un renforcement des droits des internautes et affichent clairement leurs intentions de réguler la marchandisation des données privées sur Internet. Viviane Reding a rappelé à Bruxelles ce mercredi les enjeux liés à la collecte automatique des données personnelles sur les réseaux sociaux. Pour la commissaire européenne à la Justice, leur contrôle est devenu un enjeu majeur . Elle estime qu'une entreprise américaine comme Facebook, comptant des millions d’utilisateurs dans le monde entier, devrait ainsi se plier aux règles internationales. Une nouvelle réforme ? Suite au traité de Lisbonne, l’Europe est en mesure d’étendre les règles de protection des données au domaine pénal. 4 piliers La première idée ne date pas d’hier puisqu’il s’agit du droit à l’oubli. Autre sujet clé : la transparence.

Étude : les enfants européens utilisent les réseaux sociaux de plus en plus jeunes-Mozilla Firefox La Commission européenne a communiqué les résultats d’une étude portant sur l’usage des réseaux sociaux auprès des enfants et adolescents. Elle a été réalisée par le réseau EUKidsOnline auprès de 25 000 jeunes dans 25 pays européens en ciblant les tranches d’âge 9-12 ans et 13-16 ans. France : 1 enfant sur 4 est sur un réseau social Il en ressort qu’une moyenne de 38% des 9-12 ans déclarent posséder un profil sur un réseau social. 77% des 13-16 ans sont présents sur un site de réseautage dont 82% pour la France. La protection des plus jeunes à revoir « Un nombre croissant d'enfants sont présents sur les sites de réseaux sociaux, mais bon nombre ne prennent pas les précautions nécessaires pour se protéger en ligne.

Les dangers d'internet pour les enfants Première chronique: | Deuxième chronique: Voilà, c'est bien beau tout ça mais maintenant, que doit-on leur apprendre ? Quels sont ces dangers ? Comment les reconnaitre ? Sommes-nous trop alarmiste ? USAGES - Réseaux sociaux Difficile de se tenir à jour sur cette question, tant les usages se modifient rapidement en fonction des modes, et des lancement de plateformes et services... De fait, ce qui est sans doute le plus révélateur des usages des jeunes en matière de réseaux sociaux est leur versatilité. Versatilité dont il découle que l'essentiel en matière d'éducation n'est pas tant de leur apprendre à bien utiliser un service à un temps "T" que de leur enseigner les fondamentaux des relations sociales en ligne d'une part, et du fonctionnement des plateformes (modèles informatiques, économiques, légaux, etc...). Ceci, afin qu'ils soient parés à maîtriser le prochain réseau à la mode qui ne manquera de surgir. DECEMBRE 2013 (Mediamétrie) L'étude médiamétrie annonce les chiffres suivants pour les sites les plus visités par les 15-25, hors Facebook et Twitter : A noter aussi : la montée en puissance des sites de rencontre pour adolescents. "77% des internautes français sont quotidiennement sur un réseau social"

Prévention : Protéger les enfants des dangers d'Internet Voici Louise, sa famille, sa peluche. Louise va tous les jours sur Internet. Elle met des photos sur son blog et espère être repérée par un réalisateur. Qui sera peut-être un réalisateur pornographique", raconte en voix off Jean Réno, dans l’un des trois spots diffusés jusqu’au 18 juillet sur les écrans de cinéma, de télévision et les portails internet. Trois films courts, réalisés par l’association E-Enfance, destinés à sensibiliser les parents aux dangers qu’encourent les enfants sur le Web. "Nous voulions créer un électrochoc, explique Christine du Fretay, présidente de l'association, pour rappeler aux parents que tout peut arriver, sur Internet comme dans la vraie vie". "Aujourd'hui, huit enfants sur dix auraient déjà été confrontés à des images violentes sur Internet", précise-t-elle. Le nombre d’images et de sites à caractère violent est aussi en constante augmentation.

Réseaux sociaux et mineurs : le défaut des profils par défaut - PC INpact-Mozilla Firefox Si les réseaux sociaux font grand bruit au regard des informations personnelles qu’ils détiennent, la question des mineurs sur ces mêmes réseaux est encore plus sujette à débat. Si un adulte est finalement jugé maître et responsable des informations qu’il diffuse, la logique n’est pas forcément la même pour un enfant. La Commission Européenne s’est ainsi intéressée aux paramètres des réseaux sociaux, et il en ressort qu’une minorité d’entre eux protègent par défaut les comptes des mineurs. Bebo (avec MySpace) sort du lot selon la CE en matière de protection des mineurs. L’étude a dans un premier temps analysé 14 réseaux sociaux présents en Europe entre décembre 2010 et janvier 2011 : Arto, Bebo, Facebook, Giovani.it, Hyves, Myspace, Nasza-klaza.pl, Netlog, One.lt, Rate.ee, SchülerVZ, IRC Galleria, Tuenti et Zap.lu. Réseaux sociaux : la protection des mineurs est au centre des préoccupations de l'UE. Il n’y a cependant pas que des points noirs. Nil Sanyas

Convofy : l'outil de collaboration social tel qu'il devrait être ? - PC INpact-Mozilla Firefox Ces derniers temps, nous avons pu voir arriver sur le marché de nombreuses solutions de travail collaboratif. Il faut dire que les produits des géants du secteur sont souvent largement perfectibles, et ne conviennent pas toujours aux nouveaux usages. Et l'une des tendances du secteur est sans aucun doute celle qui tend à proposer un réseau social privé, pensé pour mieux faire circuler l'information au sein de l'entreprise, modifier la façon de communiquer entre les employés des différentes équipes, mais aussi améliorer la coordination pour des projets qui demandent l'implication de beaucoup de personnes. Novell ne s'y était d'ailleurs pas tromper en proposant Vibe Cloud, une solution que nous avions d'ailleurs testée au sein de la rédaction sans qu'elle arrive à vraiment nous convaincre. Et à ce petit jeu, un outil qui vient à peine d'être lancé devrait faire rapidement parler de lui : Convofy. Autre point fort de Convofy : l'interaction rendue possible sur les documents partagés.

Téléchargement illégal : les risques de sanctions Mai 2016 Télécharger un film, regarder une série ou écouter une musique sur Internet... ces pratiques sont devenues courantes. Mais en cas de téléchargement illégal ou de piratage, les internautes s'exposent à des sanctions par l'Hadopi. Poursuites et amende Le téléchargement illégal d'une oeuvre protégée par les droits d'auteur expose à des risques de sanction pénale. En théorie, ce fait est susceptible de constituer un délit de contrefaçon dont la peine peut atteindre jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende. Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net Sanction Hadopi La Haute autorité Hadopi a pour vocation la lutte contre le piratage sur Internet. En cas de téléchargement illégal, l'Hadopi est chargée de contacter les internautes par le biais d'un premier email d'avertissement. Courrier et procédure La procédure mise en place comporte plusieurs étapes. Email d'avertissement Hadopi Récidive et 2e courrier Lettre remise contre signature Procès et amende

Réseaux sociaux : de nouveaux dangers pour nos enfants ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Olivier Dumons L'intégralité du débat avec Jacques Henno, auteur du livre Les 90 Questions que tous les parents se posent. Ganon : Pourquoi considérez-vous que ces réseaux puissent être un danger ? Bonjour. Ces réseaux peuvent être des dangers pour les enfants à deux titres : ils peuvent être abordés par des prédateurs sexuels, et ils peuvent être victimes de harcèlement (injures, photos obscènes...) de la part d'autres mineurs. lebaro : Pourriez-vous lister les dangers que représentent les réseaux sociaux pour les enfants ? Premier danger : être victime d'un prédateur sexuel.Deuxième danger : le harcèlement de la part d'autres enfants. Le premier danger est réel, mais ne doit pas être exagéré. Le harcèlement : les réseaux sociaux permettent d'échanger des messages. Le vol d'identité : ce phénomène comporte plusieurs degrés. Comment se protéger ? Oui, pourquoi pas ? niort2009 : Comment surveiller ce que font nos enfants sur ces réseaux ?

Les jeunes et Internet : quels risques ? Quelles protections ? Les jeunes pris dans la toile : quels dangers ? Effectivement, le risque de voir des enfants exposés à des contenus violents, pornographiques voire pédophiles existe. Mais les dangers d’Internet, ce sont aussi : Voir des informations personnelles et privées (initialement récupérées au moyen de formulaires, questionnaires, cookies) circuler sur le réseau, Etre la proie de marketing et publicité déguisés sous forme de divertissement , Se laisser tenter par des achats en ligne, non sécurisés, Participer à des rendez-vous ou échanges avec des inconnus, anonymes malintentionnés Faut-il en déduire qu’Internet est envahi par des pédophiles, nazis ou autre affreux guettant nos jeunes et naïves progénitures ? Signalement en ligne, nounous électroniques… Initiatives des pouvoirs publics, ou d’origine privée, divers actions, publications ou utilitaires se sont développés pour favoriser la protection des jeunes sur le web. Les navigateurs internet proposent des systèmes de filtrage. … et Éducation

Cyberharcèlement et droit à l’image sur Internet et Facebook : séquence pédagogique par un professeur documentaliste de Guingamp (22)-Mozilla Firefox Natacha Dugas, professeur documentaliste au lycée professionnel Montbareil de Guingamp (22) a élaboré des séances pédagogiques pour des élèves de CAP 1re année et de 2de Bac Pro sur le cyberharcèlement et le droit à l’image sur Internet et Facebook. « L’idée est, en une heure, de leur rappeler ce qui est interdit (et puni par la loi) mais aussi de leur donner des éléments pour se défendre ». Ces séquences sont préparées en amont par une enquête anonyme qui permet d’envisager des échanges à partir des questions et sujets qui concernent directement les élèves. Cette enseignante met à disposition sur Google Document les documents élaborés par ses soins pour ces séances : Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Bretagne

Diaspora: An antidote for your Facebook privacy problems - social networks, security, Pandora, online privacy, Facebook - Good Gear Guide-Mozilla Firefox Our social networks say a lot about us. When you register with a Website like Facebook, you voluntarily give up personal information like your name, photo, and phone number in exchange for the privilege of access to a network that makes it easy to keep in touch with friends and family. Facebook then makes money aggregating that information for sale to advertisers looking to target groups of potential customers with specific ages and interests. The problem is that it’s up to the folks at Facebook to decide what connotes “non-personally identifiable attributes.” Of course you never retain complete control over the data you post; Facebook reserves the right to use your name and image to promote any product or service you endorse, which means that your Facebook friends are likely already seeing ads for the latest summer blockbuster with your face attached. Sound lonely?

Internet responsable | Publier les écrits, les travaux, la photo ou la voix d'un élève Page mise à jour le 01 septembre 2011 Apprendre à préserver les données personnelles des élèves qui permettent de les identifier directement lors de la publication de leurs travaux pédagogiques via des sites internet, le réseau intranet et/ou l’ENTENTEspace numérique de travail.Un espace numérique de travail est un ensemble intégré de services numériques, choisis, organisés et mis à disposition de la communauté éducative constituée autour de l'établissement scolaire.Il fournit à chaque utilisateur un point d’accès à travers les réseaux à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son profil. de l’établissement. Cas concrets Lors d’une sortie scolaire, un enseignant a filmé ses élèves participant à différentes activités pédagogiques. Un établissement scolaire envisage de diffuser sur son site internet les meilleures copies des élèves pour accroitre sa notoriété. Sous quelles conditions peut-il faire cette publication ? Les bonnes questions à se poser Présentation

Related: