background preloader

« Je n’avais plus le droit de parler avec mes collègues, ensuite ils m’ont supprimé ma pause pipi

« Je n’avais plus le droit de parler avec mes collègues, ensuite ils m’ont supprimé ma pause pipi
Faire ses courses en ligne, pour une livraison rapide, c’est bien pratique. Sauf que, dans les rayons des entrepôts, une autre course se déroule, pour préparer au plus vite les produits achetés. Découvrez les coulisses des hypermarchés connectés, grâce aux témoignages étonnants de deux employés de l’enseigne Chronodrive de l’agglomération toulousaine, une chaîne de cybermarchés lancée en 2004 par le groupe Auchan. Rebecca et Julien, 20 ans, étudiants en médecine à Toulouse, en quête d’un revenu pour payer leurs études, y racontent leur marathon permanent au service du client sous la pression des managers. Cet article a initialement été publié dans la Revue Z (voir ci-dessous). Rebecca : On avait besoin d’un peu d’argent, on ne trouvait pas de boulot ailleurs. Le premier jour, les responsables de secteur étaient sympathiques, c’était très « On forme une grande famille ». « La montre-écran au poignet, ça leur permet de t’identifier » J’ai commencé à me faire punir. Related:  ÉconomieGrande distribution et Junk food

Intermittente de D8 : comment j’ai fait plier Canal+ et pourquoi je serai dans la rue le 9 mars Intermittente à TPMP : elle a fait plier le groupe Canal - #onvautmieuxqueca © On vaut mieux que ça ! Après deux ans et demi de procédure judiciaire, et près de 3 ans après son intervention en direct dans l’émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, la cour d’appel a condamné Direct8 à verser 138 000 € de rappel de salaires et d’indemnités, pour abus de contrat à durée déterminée intermittent, licenciement sans cause réelle ni sérieuse. Le tribunal a aussi jugé illégale la baisse de salaire imposée sans négociations aux intermittents de D8, qui avait déclenchée l’intervention de Sophie Tissier. Depuis sa prise de parole, Sophie Tissier est écartée de la plupart des émissions des chaines privées pour lesquelles elle travaillait régulièrement depuis une quinzaine d’année. Un coup de gueule légitime Vous vous demandez sans doute comment j’en suis arrivée à surgir sur le plateau de l’émission la plus populaire de D8 où je travaillais depuis plusieurs mois. #On Vaut Mieux Que ça!

Casse-tête chez Auchan : protéger le climat ou consommer ? Bagnolet (Seine-Saint-Denis), reportage Tout a commencé par un sympathique communiqué de presse d’Auchan. Son sujet, une exposition pour les enfants intitulée « Vivre avec moins de carbone », faisant le tour des centres commerciaux. Le paradoxe a soulevé la curiosité de Reporterre. Devant la grande entrée, les deux rangées de panneaux forment une magnifique allée dans laquelle s’engagent les clients. Les explications mettent en scène un petit personnage, "M’en fous" : il gaspille la nourriture, n’éteint pas les lumières, et met le chauffage à 25 degrés en hiver, un sacré mauvais élève de l’écologie... Un bel exemple, qui malheureusement n’a pas l’air d’attirer l’attention des clients d’Auchan. Je reste une demi-heure à surveiller les abords des panneaux. Je poursuis en alpaguant une famille qui sort le caddie bien chargé. « Quand je reviens avec mes courses, tout est emballage », remarque la mère. « Mais on a besoin de consommer ! Sentiment : « Qu’est-ce qu’on doit faire ?

Petites réflexions entre amis • Le drive : L'esclavage nouvelle génération de la... 1 150 000 000 000 dollars de dividendes versés en 2015 Le Monde | • Mis à jour le | Par Frédéric Cazenave En 2015, le montant total des dividendes versés par les entreprises dans le monde a atteint 1 150 milliards de dollars, selon l’étude annuelle réalisée par Henderson, qui analyse les dividendes payés par les 1 200 plus importantes sociétés mondiales par leur capitalisation boursière. Ce chiffre marque une baisse de 2,2 %, en raison de la vigueur du dollar, note l’étude. Hors effet de change, le montant des dividendes est en progression de 9,9 %. Les Etats-Unis restent le moteur de la croissance, les sociétés nord-américaines payant le plus de dividendes au monde. En Europe, la France est le pays le plus « généreux » avec les actionnaires, les sociétés françaises ayant distribué 47 milliards de dollars de dividendes en 2015, devant l’Allemagne (34,2 milliards de dollars), l’Espagne (23,1 milliards de dollars) l’Italie ou les Pays-Bas (9,6 milliards de dollars).

Grande distribution: «Sous prétexte qu'elle crée de l’emploi, les élus ferment les yeux sur des choses inacceptables» INTERVIEW L'ex-commerçante Martine Donnette dénonce l'inaction des pouvoirs publics face aux abus des distributeurs... Propos recueillis par Céline Boff Pourquoi publiez-vous ce livre maintenant ? Parce que malheureusement, les choses n’avancent pas. Avec ce livre, j’espère révéler au grand jour les manigances de la grande distribution. >> Découvrez, à travers notre reportage, la vie d’un village français sans aucun commerce Quelles règles ne respecte pas la grande distribution selon vous ? Les enseignes étendent certaines de leurs surfaces sans autorisation, parfois même après un refus d’autorisation. >> A lire également: «Si le gouvernement légifère dans le bon sens, la France pourra en finir avec le chômage de masse» C’est-à-dire ? Malgré nos dénonciations, la DGCCRF ne contrôle pas les surfaces de la grande distribution. Que voulez-vous ? Que l’Etat récupère cette somme ! Ceci dit, il est vrai que la grande distribution crée des emplois… Elle en détruit bien plus.

Les salariés d'Auchan Drive à bout de souffle - Le Parisien Salué lors de son lancement, le concept d'hypermarché drive de l'enseigne Auchan essuie ses premières critiques. A Buchelay, plusieurs salariés du site ouvert en 2008 dénoncent leurs conditions de travail. Ils sont soutenus par la CGT, qui pointe du doigt la « rentabilité à l'extrême » réclamée à la cinquantaine de salariés. Plusieurs employés ont accepté de témoigner, alors que deux d'entre eux, licenciés, sont actuellement aux prud'hommes. De son côté, le directeur du magasin, François De Bellaigue, répond point par point. JEAN-PIERRE* : « On est considérés comme des chiens. MORGANE* : « Entre 6 heures et 8 heures, nous devons enregistrer 350 articles. STÉPHANIE* : « Nous devons régulièrement porter des charges lourdes comme des bidons, des packs d'eau ou des sacs.

Taux & Changes : De la monnaie pour le peuple Et si les banques centrales donnaient de l’argent directement aux ménages et aux entreprises plutôt qu’aux banques et aux investisseurs ? Baptisée « helicopter money », ou encore « QE for people » (QE pour le peuple, en référence au « quantitative easing », le programme de rachat de dettes des banques centrales), cette idée commence à faire parler d’elle. Pour certains économistes, le cœur plutôt à gauche, il s’agit même de la seule option pour sortir le monde de la stagnation où il s’enfonce depuis 2008. Mercredi 17 février, les avocats du « QE for people » ont débattu de leur projet devant le Parlement européen. Affaire Cora: le licenciement pour vol, un classique dans la grande distribution "Honte à vous", "des méthodes dignes d'un autre temps", "prétexte fallacieux", "grotesque"... La direction des hypermarchés Cora a dû attraper des sueurs froides en voyant déferler les commentaires d'internautes sur la page Facebook du groupe mercredi. A l'origine de leur colère, la menace de licenciement qui plane sur une caissière d'un magasin de Moselle, accusée d'avoir utilisé une offre promotionnelle au dos du ticket de caisse d'une cliente qui l'avait abandonné. La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre, drainant des réactions indignées par un motif aussi dérisoire. Parole contre parole Souvent dans ces cas là, la parole du salarié affronte celle de l'employeur. Si les cas de conflits éclatent régulièrement, c'est aussi parce qu'il "existe chez les grandes enseignes une suspicion forte de vol à l'égard des employés, qui se traduit par une politique intransigeante, juge Christophe Vignon, maître de conférences à l'IAE de Rennes - Université de Rennes 1.

Related: