background preloader

Communication non-violente

Communication non-violente
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La girafe est une métaphore de la Communication NonViolente La Communication NonViolente[1] (CNV) est la traduction d'une marque déposée. C'est un langage élaboré par Marshall B. Rosenberg. Selon son auteur, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant »[2]. Le Centre pour la Communication NonViolente (The Center for Nonviolent Communication, CNVC)[6] parle également d'une « communication consciente » dont les caractéristiques principales sont l'empathie, l'authenticité et la responsabilité. Terminologie et définition[modifier | modifier le code] Alors que la grammaire française inciterait à utiliser l'expression « communication non-violente » plusieurs auteurs francophones, dont Marshall B. « L'expression Communication NonViolente (CNV) est la traduction française d'une marque déposée aux États-Unis. Obstacles à l'expression des besoins :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_non-violente

Related:  CNV Communication NonViolente - NVCCNV communication non violenteEMCDynamique de groupeCOMMUNICATION

Apprendre à observer sans juger en CNV Marshall estime que la faculté d’observer sans juger est fondamentale et constitutive de la communication non violente. Si nous pensons avec des images bon/ mauvais, approprié/ inapproprié, trop ceci/ trop cela, alors nous ne voyons plus le réel mais seulement des images d’ennemi. L’observation consiste à attirer l’attention sur des faits, à cite directement les propos de l’interlocuteur sans jugement, supposition ni diagnostic Par exemple, quand on dit que quelqu’un s’est mis en colère, c’est une traduction non neutre de la situation : peut-être que la personne avait peur et n’était pas en colère. Outils pour construire le parcours citoyen dans un établissement A lire au préalable : le parcours citoyen Mener à bien la construction du parcours citoyen de son établissement impose quatre postulats qui constitueront le fil rouge de l’ensemble de la réflexion menée par l’équipe éducative : Parce que le parcours est individualisé et contextualisé, construire le parcours citoyen d’un établissement c’est définir le parcours de chacun des élèves de cet établissement. Parce que le parcours est explicite, il doit pouvoir se communiquer sous la forme d’un document accessible à tous, d’une « feuille de route » connue de - et partagée par - l’ensemble de la communauté éducative.

La gentillesse comme facteur clé des équipes efficaces selon Google La gentillesse comme premier facteur de réussite des équipes efficaces Le titre du livre de Franck Martin "Le pouvoir des gentils" publié en 2014 chez InterEdition est explicite : la gentillesse devient une valeur sure du fonctionnement efficace des équipes. Une nouvelle confirmation du pouvoir des gentils vient des résultats du projet Aristote de Google qui a été lancé en 2012 par Julia Rodovsky une ancienne chercheuse d’Harvard et nouvelle analyste au sein des Ressources Humaines. Ce projet avait pour but d’identifier les facteurs prédictifs d’une équipe de travail efficace, trouver les patterns ou schémas qui conditionnent la performance des équipes, identifier « la différence qui fait la différence » dirait un modélisateur en PNL. Cette aventure est relatée dans un long article du New York Time intitulé « Ce que Google a appris de sa quête pour construire l’équipe parfaite ».

De la blessure non écoutée au symptôme Dans son livre « Je t’en veux, je t’aime« , Isabelle Filliozat propose de comprendre comment nos propres blessures émotionnelles remontant à l’enfance peuvent avoir des répercussions sur nos vies d’adultes, et en particulier sur nos relations avec nos enfants. Les humains sont équipés d’outils de guérison face aux épreuves de la vie : les émotions et l’élaboration mentale. Ce ne sont pas les frustrations, les difficultés qui marquent les enfants dans leur chair mais l’impossibilité de s’en réparer quand le recours à ces outils est empêché.

Peut-on éviter à nos enfants des traumatismes émotionnels ? On ne peut pas éviter toutes les blessures mais on peut être des parents conscients, attentifs et à l’écoute. A partir du moment où nous sommes capables de nous connecter à ce qui touche l’enfant, à ce qui l’anime, à son élan vital, certaines blessures pourront être atténuées, voire évitées car l’enfant pourra parler des chocs qu’il a connus. C’est quand personne ne mesure ce qui se passe pour l’enfant que la blessure s’ancre en lui. On ne peut pas changer le choc mais on peut changer la relation à ce qui est en prêtant notre capacité empathique.

Liberté d'expression : des ressources pour vos interventions - mediaeducation.fr Première ressource produite par MediaEducation.fr, un dossier multimédia réalisé par Valérie Rohart aborde la liberté d’expression. Quand et par qui le principe de liberté expression a-t-il été édicté ? Comment est-elle garantie ? Quelles en sont les limites ? Où se situent l’humour, le blasphème, ou encore la création artistique, dont le rap, entre liberté d’expression et respect des droits d’autrui? Etre gentil, ça vaut le coup ? - LES RENDEZ-VOUS DE LA COM Quel est, selon vous, ce qui définit le mieux la gentillesse ? Emmanuel Jaffelin : Etre gentil, c’est rendre service à quelqu’un qui nous le demande : cette demande peut être verbale ou corporelle. Elle n’est cependant pas à confondre avec la bienveillance, qui s’exerce surtout quand il y a un rapport hiérarchique. La gentillesse, elle, est complétement horizontale.

10 pièges à éviter lorsqu’on commence à appliquer la CNV La CNV, ou Communication Non Violente, est une démarche qui vise à améliorer notre relation à nous-même et aux autres, créée dans les années 60 par Marshall Rosenberg. Cette méthode remporte de par le monde un succès grandissant, ce dont je ne peux que me réjouir. ( Vous en aurez une présentation par ma chère amie Isabelle Padovani en cliquant ici, et par Marshall Rosenberg en regardant cette vidéo) Ayant fait dix années de formation à la CNV, et côtoyant nombre d’adeptes de cette pratique, je pense avoir le recul nécessaire pour pointer les écueils où peut nous emmener un usage maladroit de la CNV. Voici donc 10 pièges qui nous tendent les bras

Related:  Communication