background preloader

Retable : De la commande à la pose

Retable : De la commande à la pose
Related:  Expositions virtuelles - Musée du Louvre et BNFarchitecture medievale

Praxitele " Grâce à l'excellence de son talent, Praxitèle n'est inconnu d'aucun homme un tant soit peu cultivé... " Si Varron s'exprimait ainsi au Ier siècle avant J.-C., c'est que la renommée du sculpteur athénien du IVe siècle ne s'était pas affaiblie. Elle allait croître au cours des siècles et embellir jusqu'à nos jours. Pausanias, Pline l'Ancien, Lucien de Samosate ont décrit ses oeuvres avec force louanges ; malheureusement, ils ne se sont guère attardés sur ses origines, sa vie et, ce que l'on pourrait appeler, sa " carrière ". Réplique de la Vénus du Belvédère, Bronze. Base inscrite de l'Agora d'Athènes signée Praxitèle Monnaie en bronze de Cnide représentant l'Aphrodite de Praxitèle, frappée à l'effigie de Caracalla et de Plautilla Intaille gravée avec l'Apollon Sauroctone en cornaline montée sur bague en or Pausanias ou Voyage historique de la Grèce, traduit en françois avec des remarques par l'abbé Gedoyn

Guédelon, ils bâtissent un château fort ; le site officiel Les couleurs du Moyen-Âge<br/>par Michel Pastoureau Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Conférences en ligne>Initiation à l'histoire des arts>Les couleurs du Moyen Age Les couleurs du Moyen-Âgepar Michel Pastoureau Conférences en ligne L’historien des représentations Michel Pastoureau nous entraîne dans une exploration des couleurs au Moyen Âge. Pour ce cycle de cours, Michel Pastoureau, directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe la chaire d’histoire de la symbolique occidentale, vous entraine dans son époque de prédilection pour une exploration des couleurs au Moyen Âge. L’historien face à la couleur Pourquoi et comment étudier l’histoire des couleurs ? Pigments et colorants Histoires et recettes des matières colorantes Pratiques et codes vestimentaires Le vêtement comme principal code chromatique de la vie en société Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs La « révolution bleue » des 12e et 13 siècles Presse

Expositions virtuelles Pour les élèves de l’École du Louvre comme pour toute la communauté enseignante, administrative, ainsi que celle, encore plus large, des auditeurs, le temps de la sidération, au soir du 15 avril, aussi violente qu’ait pu être la blessure infligée par la vision de Notre-Dame en flammes, a laissé place à toute une série de sensations, de souvenirs, de questions, de désirs complexes, parfois contradictoires. Comprendre l’événement, chercher des causes, des responsabilités, est évidemment légitime, mais ne relève pas seulement des historiens de l’art et du patrimoine. Il faut laisser les investigations se poursuivre dans toutes leurs dimensions spécifiques et techniques, dans la confidentialité de l’enquête. Accuser, stigmatiser sans preuves est le contraire d’une attitude critique constructive, celle à laquelle conduisent, je l’espère, les études que poursuivent, à l’École du Louvre, nos élèves. Agir enfin, et pour agir, approfondir la connaissance.

charlesviiiroi.voila.net Peintres primitifs niçois Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les peintres primitifs niçois sont les peintres originaires du Pays niçois, territoire successivement dominé par les comtes de Provence et par les ducs de Savoie à partir de 1388, ou du Piémont ayant exercé leur art dans le comté de Nice ou dans le Piémont proche, territoires qui faisaient partie, au XVe siècle et XVIe siècle, des États de Savoie. On ne peut pas parler d'école de peinture niçoise car en dehors de la famille Bréa, il n'y a pas eu d'enseignement. Luc Thèvenon suggère d'ailleurs de désigner l'ensemble de ces peintres plutôt comme primitifs des Alpes méridionales. Cette école est à la jonction entre la fin de la peinture gothique et le début de la peinture Renaissance. Éléments d'histoire[modifier | modifier le code] Des comtes de Provence aux ducs de Savoie[modifier | modifier le code] Le pays niçois entre dans l'histoire avec la succession de la comtesse de Provence, Jeanne Ire de Naples. La vie est essentiellement agricole.

La Grotte Chauvet-Pont d'Arc - Ardèche, France Aller au contenu Page d'accueil Menu du site Glossaire En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus Fermer ce volet Musée d'Archéologie nationale Accéder au contenu Visite virtuelle Découvrez la grotte originale, salle par salle Vidéo 18 décembre 1994 : récit de la découverte Au plus près de l'art pariétal Explorez les images très haute définition des œuvres de la grotte La vallée de l'Ardèche L'environnement à l'époque paléolithique Les Hommes de Chauvet-Pont d'Arc Culture et société des Aurignaciens et des Gravettiens La recherche Le programme, les enjeux, l'équipe La découverte et la conservation Préserver et transmettre un patrimoine inaccessible Chronique de la grotte Ressources vidéos sur l'histoire de la grotte et les recherches Visitez la réplique de la grotte Informations pratiques pour visiterla réplique de la grotte Un projet de haute technologie Un incroyable défi technologique, artistique et scientifique La technique est extraordinaire

LES CAPETIENS - LES CROISADES 1- Quand Hugues Capet est élu roi en 987, la France est dominée par de puissants seigneurs qui se partagent le territoire. A partir de son règne, la France ne connait plus de véritables invasions. Mais comme le pays a été souvent divisé, et de vastes territoires avaient été distribués aux grands seigneurs en remerciement de leurs services, les possessions directes du roi se trouvent réduites à un petit domaine dans l'Ile-de-France -- en bleu sur la carte. Le domaine royal forme la base politique et économique de la puissance du roi. 2- Le roi dispose d'un atout majeur qui lui donne de l'autorité sur les autres seigneurs qui, bien qu'ils soient ses vassaux, sont parfois plus puissants que lui. 3- Hugues Capet, que l'on voit assis sur son trône, tient dans sa main gauche la main de justice. 4- Cette main de justice en ivoire richement décorée a pu servir lors du sacre des rois capétiens. 6- Hugues Capet, premier roi capétien, établit sa capitale à Paris, centre de l'Ile-de-France.

Related: