background preloader

Pearltrees : classer vos sites et vos documents facilement

Pearltrees : classer vos sites et vos documents facilement
Related:  OUTILS INNOVANTS - COMMUNICATION

ExamTime - un peu comme prezi en plus complet Profileuse du Net » Blog Archive » « Content curation » : une activité qui passe à côté de son rôle essentiel Je reviens sur le thème que j’avais déjà abordé dans mon billet précédent, pour expliquer, plus en détail, pourquoi le rôle du Content Curator devrait, d’après moi, aller un pas plus loin. Lorsque je lis les articles qui traitent de « Content Curation », j’ai l’impression que l’on ne parle que d’experts qui sélectionnent et commentent, au jour le jour, des ressources relatives à leur secteur d’expertise… pour eux-mêmes. Chaque curator sélectionne des nouvelles ressources qui lui semblent utiles, compte tenu de ses propres besoins, de son propre niveau d’expertise, de ses propres objectifs. Pour ma part, j’estime que le rôle de « content curator » doit aller beaucoup plus loin. La curation ne devrait pas être pensée pour soi, mais pour les autres : les internautes. Finalement, quand on regarde des résultats publiés sur Pearltrees ou Scoop-It, qu’est ce qui nous dit que les ressources sélectionnées vont mieux nous convenir que les 10 premiers résultats sur Google ? Je peux être :

Vine Blog Content curation : créer facilement son magazine en ligne avec Montage Pour partager une passion ou une expertise sur le web, il y a eu les pages personnelles, les forums, puis les blogs, puis les micro-blogs puis les réseaux sociaux. Et maintenant il y a la curation, ou content curation, soit l’assemblage « intelligent » ou éditorialisé (ah merde, ce mot n’existe pas non plus dans mon dico Pour partager une passion ou une expertise sur le web, il y a eu les pages personnelles, les forums, puis les blogs, puis les micro-blogs puis les réseaux sociaux. La curation de contenus pourrait être pour un individu « le blog pour les feignants » ou en tout cas pour ceux qui souhaitent avoir leur espace de connaissance sur la toile sans avoir le temps ni l’envie de bloguer. Dans le même genre, Montage des FuseLabs de Microsoft est une pure tuerie. Les options de personnalisation sont de la même veine, c’est à dire ridiculement simples et intuitives : vous pouvez choisir le style de mise en page parmi plusieurs modèles, le fond de page, ainsi que le logo.

Mind42: Free online mind mapping software L’avenir de la programmation (2/6) : La programmation pour les non-programmeurs Par Rémi Sussan le 24/05/11 | 10 commentaires | 13,345 lectures | Impression Programmer, c’est difficile : penser logiquement, par étapes, sans en sauter aucune et en envisageant toutes les possibilités de ses actions demande une grande attention, une grande rigueur. Mais à ces complications s’ajoute encore l’apprentissage d’une syntaxe extrêmement ardue, qui ne supporte pas la moindre faute, à la virgule près. Sans compter que ladite syntaxe nous prend à rebrousse-poil. La simple instruction A=A+1, que l’on trouve dans presque tous les langages informatiques, y compris le vieux Basic, pourtant censé s’adresser aux néophytes, semble une insulte à ce que nous connaissons des mathématiques depuis l’école primaire. On a déjà eu du mal à avaler les maths, faudrait-il maintenant les jeter aux orties ? Un autre obstacle, peut-être moins évident, est l’absence de résultats immédiatement gratifiants pour les débutants. Les langages visuels Les enfants du Smalltalk Rémi Sussan

Enseignement et cartes mentales Enseignement et cartes mentales. Il y a quelques années, j'ai découvert le mindmapping par Tony Buzan par son livre "une tête bien faite" où il relate l'histoire d'un jeune homme considéré comme médiocre qui grâce aux cartes mentales réussi brillamment son entrée dans une grande Université. Ainsi que la cassette Video "Get Ahead, a shunt cut to straight A''s with Lana Israel"en 2004. Une jeune fille de 16 ans enseigne comment utiliser le mind maps pour tous les sujets appris à l'école. C'est un outil pour prendre des notes, réviser, pour écrire un rapport de stage. Nous somme maintenant en 2013. L'enseignement évolue, change très vite. Je fais ici le point sur le mot "Enseigner, ce qu'il représente pour moi, sur une carte mentale avec le logiciel iMindMap et les images qui lui sont associés en particulier avec le Noun Project , les images universelles.

IRI - Institut de recherche et d’innovation du centre pompidou, Accueil Five Must-Have Free Visual Marketing Tools by @jessostroff Spin Sucks By Jess Ostroff I’m no artist. And it bothers me sometimes how easy it is for some people to pick up a pen and paper and create a masterpiece. My imagination, unfortunately, just doesn’t work that way. This lack of artistic ability poses a threat to my marketing career, especially now that visual content marketing is the hot ticket to success. It makes me nervous because, even though I have other creative traits, which are key in marketing, I’m worried I’ll get left in the visual storytelling dust. And I know I’m not alone. Visual Marketing Tools… to the Rescue! Luckily, we non-artists have a few new tools at our disposal that we can use to mask our lack of design talent when we don’t have the resources or budget to hire a full-fledged graphic designer. Hooray! These tools are all free to use, and they often have some more advanced paid features for when you’re ready to step up your visual storytelling game. Canva It’s free, easy-to-use, and its chief evangelist is Guy Kawasaki. Picmonkey DataHero

Mondeca Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mondeca Le nom de l'entreprise provient d'un endroit appelé Mont des Cats, lieu d'une abbaye cistercienne située en Flandre française, connue aussi pour sa production de fromage. Le nom fait référence à l'univers de Marguerite Yourcenar, et à une région de longue tradition de publication, d'enseignement et de liberté intellectuelle. Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Site web 3 Tips for Creating Engaging, Visual Experiences This blog post was co-authored with our NEXUS partner, CrowdRiff, a social marketing, analytics and insights platform. When it boils down to it, users are visual. According to Zabisco, 40% of people respond better to visual information than plain text. That’s probably because 90% of information transmitted to the brain is visual, and our brains process visuals 60,000 times faster than text. Looking at the numbers alone, there’s a strong case to be made for visual content. Tip #1: Inspire Purchases with Visual Tutorials E-tailer StacksAndStacks.com reported that visitors were 144% more likely to make a purchase after seeing a product video versus those who did not. On this note, businesses striving to move customers along the path to purchase should look into developing video tutorials for educating users on best practices for using your products. Use Case: Lancome Commissions Famous YouTube Makeup Artist Michelle Phan Tip #2: Encourage More User-Generated Content Getting Visual with Customers

Related: