background preloader

Regard en Coulisse, le webzine du théâtre musical

Regard en Coulisse, le webzine du théâtre musical
Related:  Enseigner le théâtre

- Pièce (dé)montée Les dossiers pédagogiques en ligne « Pièce (dé)montée » accompagnent des spectacles de l’actualité théâtrale en partenariat avec les grands lieux de création aussi bien de la région parisienne que partout en France (Théâtre du Rond-Point, la Comédie-Française, La Criée à Marseille, Comédie de Reims…). De nombreux documents iconographiques, des entretiens, des pistes de travail, des rebonds vers d’autres champs artistiques ou domaines de savoirs proposent un parcours d’interrogations et d’activités pratiques avec les élèves. Nos nouveaux dossiers Retrouvez sur reseau-canope.fr les dossiers pédagogiques « Pièce (dé)montée » - année 2019 - année 2018 - année 2017 - année 2016 - année 2015 - année 2014 Nos archivesConsultez les dossiers « Pièce (dé)montée » des années antérieures (à partir de 2003).

Accueil - Louvre-Lens « L’École des femmes », de Molière, mise en scène par Jacques Lassalle à la Comédie-Française, « Le Blog de l Molière vient d’atteindre la quarantaine quand, en 1662, il fait représenter, au Palais-Royal, L’École des femmes. Il est déjà, pour l’époque, un vieil homme, comme l’est, dans la comédie, le personnage principal, Arnolphe, qui avoue ses quarante-deux ans. La pupille qu’il a recueillie – certains diraient achetée – treize ans plus tôt, est âgée, elle, d’à peine dix-sept ans. Cette différence d’âge autorise Jacques Lassalle, qui signe une superbe mise en scène, à parler, dans le programme du spectacle, d’ « amour monstre ». La « précaution inutile » Et il est vrai que, pour nos esprits modernes, ce sujet a quelque chose de choquant, de malsain même. Pourtant, on peut prêter au fondateur de l’Illustre théâtre d’autres intentions – plus ou moins conscientes. Le cycle des « grandes comédies » Ces rappels biographiques, ainsi que le retour sur le contexte socio-historique, autorisent une lecture ambivalente de L’École des femmes. Innocence et tyrannie Un décor insulaire Le conflit des générations

Fondation Bemberg : L'art en s'amusant Le portrait L'énigme Tête de jeune paysan - Paul GAUGUIN (1848-1903) – Fin XIXe siècle – Huile sur toile Le paysage Petite histoire de la peinture La nature morte Parmi toutes les couleurs qui composent le visage de l’enfant, tu peux distinguer deux ensembles : les couleurs chaudes et les couleurs froides. La scène de genre Les couleurs chaudes évoquent le feu, le soleil, la chaleur… comme le jaune, l’orange, le rouge… Les couleurs froides suggèrent la glace, l’eau, le froid… comme le bleu, le vert, le violet… Revoir les couleurs originales > Observe à nouveau le visage. Une couleur crée une zone d’ombre Les couleurs employées par le peintre ne sont pas le reflet de la réalité. alors qu’une couleur évoque une zone de lumière > Tu peux donc en conclure que… froide chaude Regarde bien ces 4 visages. Dans ses représentations de femmes, cet artiste germanique du XVIe siècle réutilise les mêmes critères physiques. La plupart des œuvres rencontrées dans ces deux jeux appartiennent au genre portrait.

Bienvenue sur le site du projet Molière 21 Jeu de Paume Molière-Corneille Portail interministériel de l'éducation artistique et culturelle

Related: