background preloader

Les Filles du roi, mères de la nation québécoise

Les Filles du roi, mères de la nation québécoise
Société Les Filles du roi, mères de la nation québécoise Le mercredi 14 octobre 2015 Au 17e siècle, en Nouvelle-France, des hommes murs épousent des gamines de 12 ou 13 ans, car les femmes y sont extrêmement rares. Le souverain de France, Louis XIV, décide donc d'envoyer dans la colonie des orphelines, ses protégées qu'on appelle Filles du roi. Jacques Beauchamp reçoit l'historien Éric Bédard pour démystifier l'histoire de ces jeunes femmes qui ont contribué à l'essor de la Nouvelle-France. EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les Filles du roi en un tableau Les filles du Roy en un tableau proposé par André Loranger, membre de la Société d’histoire des Filles du Roy Créer un compte

http://ici.radio-canada.ca/emissions/aujourd_hui_l_histoire/2015-2016/chronique.asp?idChronique=386196

Related:  Histoire du Qc et du Canada (3e et 4e sec.)Québec et CanadaHistoire sec.3Histoire sec.4

Hommage aux luttes ouvrières de notre histoire en 6 films À l’occasion de la Fête du travail, il est bon de se remémorer les combats menés par ces individus, dont l’espoir de vivre dans une société plus juste a contribué à changer le cours de notre histoire. Voici quelques films de notre collection qui leur rendent hommage : On est au coton Pour enseigner la Première Guerre mondiale autrement La bande dessinée interactive Apocalypse 10 destins permet au spectateur de suivre l’histoire de dix protagonistes qui tentent, chacun à sa façon, de se frayer un chemin sur le terrain miné – politique ou physique – de la Première Guerre mondiale. Le récit présente d’abord quatre personnages parmi lesquels on doit choisir. Le spectateur croise ensuite d’autres protagonistes qui ont la possibilité de réorienter l’histoire en la menant sur de nouvelles voies. Apocalypse 10 destins pourrait se révéler fort utile dans le cadre d’un cours d’histoire au secondaire, compte tenu des liens pédagogiques manifestes qu’il établit avec l’histoire du Canada et, de façon plus générale, avec celle du 20e siècle. En somme, j’appuie sans réserve cette production et j’ai d’ores et déjà réfléchi à la façon dont je vais l’intégrer à mes cours.

Récitus Compétence 1 : Caractériser une période de l’histoire du Québec et du Canada Opérations intellectuelles visées Établir des faits Situer dans le temps et dans l’espace Consignes 1. BRÉBEUF, JEAN DE (Échon) – Volume I (1000-1700) BRÉBEUF, JEAN DE (surnommé Échon par les Hurons), prêtre, jésuite, fondateur de la mission huronne, né à Condé-sur-Vire, en Basse-Normandie, le 25 mars 1593, mort martyr le 16 mars 1649 au bourg Saint-Ignace, en Huronie (région de Midland, Ontario), canonisé le 29 juin 1930 par Pie XI et proclamé, avec ses sept compagnons martyrs, patron du Canada, le 16 octobre 1940, par Pie XII. Il y aurait, parmi les ancêtres de Jean de Brébeuf, des compagnons d'armes de Guillaume le Conquérant et du roi saint Louis, et sa famille, dit-on, serait alliée aux comtes anglais d'Arundel. De ses parents immédiats, nous ne savons rien. L'histoire a cependant retenu le nom de deux de ses neveux : Georges de Brébeuf (1617–1661), poète mineur du xviie siècle, et Nicolas de Brébeuf (1631–1691), prieur de Saint-Gerbold, dans la banlieue de Caen.

La Crise d'octobre La Crise d’octobre Par Andrée Sabourin, bibliothécaireBibliothèque et Archives nationales du QuébecOctobre 2010 Il y a 40 ans, le 5 octobre 1970, le Front de libération du Québec (FLQ) kidnappait le diplomate britannique James Richard Cross, déclenchant une série d’événements qui ont bouleversé le Québec. Dans le cadre de la série À la découverte de la Collection nationale, nos bibliothécaires ont sélectionné divers ouvrages portant sur cet épisode marquant de l’histoire du Québec, connu sous le nom de Crise d’octobre. Différents types de documents ont donc été regroupés dans la chambre de bois de la Collection nationale, à la Grande Bibliothèque.

Quand les Montréalais prenaient leur bain ensemble Société Quand les Montréalais prenaient leur bain ensemble Le mercredi 25 novembre 2015 Guerre 14-18 - Accueil La guerre en 5 tempsDes événements et des histoires Découvrez les moments marquants de la guerre de 1914-1918 grâce aux photos et aux récits inédits fournis par les familles et des collectionneurs qui ont répondu à notre appel. L’histoire officielle côtoie l’histoire personnelle d’hommes et de femmes qui ont sacrifié leur jeunesse par idéal ou par obligation. En savoir plus » Le 4 août 1701 — La Grande Paix de Montréal : les Français et les Amérindiens concluent une alliance décisive - La Fondation Lionel-Groulx Conférence de Denys Delâge Auditorium de la Grande Bibliothèque Montréal, 11 janvier 2012 Introduction Après quatre années d’intenses négociations multilatérales et plus d’un siècle de guerres, Montréal fut, en 1701, le haut lieu de la conclusion d’une grande paix regroupant environ 1 300 ambassadeurs représentant une quarantaine de nations amérindiennes habitant un immense territoire depuis l’Acadie jusqu’aux abords des Prairies et depuis le bassin de la Baie James jusqu’au Missouri [1]. La paix fut conclue entre le grand réseau d’alliance huron-outaouais regroupant des nations de la vallée du Saint-Laurent, des Grands-Lacs et du Mississipi et les Français d’une part et, d’autre part, la Ligue iroquoise des Cinq Nations, de son vrai nom la ligue des Haudenosaunis, c’est-à-dire des habitants de la Maison Longue.

35 ans après le référendum de 1980 : la souveraineté et les jeunes Mercredi 20 mai 2015 16h24 Photo : PC / Presse canadienne Le 20 mai 1980, les Québécois se prononçaient sur un projet de souveraineté-association proposée par le premier ministre René Lévesque, élu quatre ans plus tôt. À l'époque, le mouvement souverainiste était porté par les jeunes, qui avaient voté « oui » à plus de 60 %. Aujourd'hui, les jeunes sont moins souverainistes que leurs aînés. Un texte de Sophie Langlois 2.1. Phases d’industrialisation - HEC : Économie et développement 2.1. Phases d’industrialisation Montréal, ville industrielle, 1850-1896 Ajoutée YouTube par MuseeMcCordMuseum le 28 avril 2008 Paul-André Linteau, Université du Québec à Montréal a) Quelques faits relatifs au développement industriel durant la première phase d’industrialisation

Related: