background preloader

Tornade

Tornade
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce phénomène météorologique a un pouvoir destructeur supérieur à celui d'un cyclone tropical au mètre carré, mais est de durée et d'étendue limitées : il concerne un corridor de quelques centaines de mètres de large sur quelques kilomètres de long. Certaines tornades ont engendré les vents les plus forts signalés à la surface du globe. Elles tuent chaque année de 300 à 400 personnes (selon une estimation de l'Organisation météorologique mondiale), dont 150 aux États-Unis[1]. Appellation et abus de langage[modifier | modifier le code] Les tornades, faibles ou fortes, ont des caractéristiques propres et sont jugées par leur intensité (Échelle de Fujita), non par leur dimension. Description du phénomène[modifier | modifier le code] Les tornades ont depuis longtemps défrayé la chronique et certaines ont été retenues par l'Histoire, même avant d'être appelées de ce nom. Pression atmosphérique[modifier | modifier le code] Related:  Sciences de la Vie et de la Terre

Tornade, échelle de Fujita, trombe, gustnado, tuba, dustdevil - KERAUNOS - Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents Il s'agit du phénomène météorologique le plus intense et le plus destructeur qui soit, mais compte tenu de leur courte durée de vie et de leur largeur limitée, les tornades passent parfois inaperçues quand elles sont de faible intensité. En France, en moyenne, les tornades ne durent que quelques minutes, pour une trentaine de mètres de large et un couloir de dégâts de 1 à 2 kilomètres de long. Il est relativement rare qu'une tornade sévisse plus de 10 minutes et que sa trajectoire au sol excède 10 kilomètres. En France, la majorité des tornades se déplacent du sud-ouest vers le nord-est, et suivent en cela l'axe de déplacement privilégié des orages. La trajectoire la plus fréquente en saison froide est plutôt orientée ouest - est. La vitesse de translation d'une tornade est directement liée à celle du nuage orageux dont elle dépend. Les tornades sont majoritairement dotées d'une rotation cyclonique dans l'hémisphère nord et d'une rotation anticyclonique dans l'hémisphère sud.

Météo en France - MétéoAlerte France - Carte de situation et alertes météo temps réel : France Métropolitaine - vigilance Passez la souris sur les icônes afin de visualiser les détails des observations.Cliquez sur les icônes afin de visualiser la page des détails des observationscouvrant le département où est située l'observation. L'heure est en heure locale française CET/CEST Archives:carte et détails Les données de MétéoAlerte France sont partagées avec Météo-France dans le cadre d'un partenariat impliquant également l'association Infoclimat, afin d'afficher les données sur le site des Veilleurs du temps. Remerciements à l'association Infoclimat, à l'UQAM, au groupe des sciences de l'atmosphère, au Centre ESCER, et à Unidata qui permettent à ce projet d'exister. Christian Pagé

Futura-sciences : les tornades Lorsque des masses d'air chaud et froid se rencontrent, les contrastes de température sont parfois tellement violents en l'espace de quelques kilomètres que des tornades peuvent se former sous les cellules orageuses (constituée de plusieurs cumulonimbus). Lors de son ascension, poussée par les vents ascendants, lorsqu'une cellule orageuse rencontre le jet stream vers 9 ou 10 km d'altitude aux latitudes moyennes, son sommet est entraîné dans le courant intense qui souffle en moyenne entre 100 et 320 km/h. L'impressionnante masse nuageuse commence alors à tourner lentement sur elle-même. Tornade aux Etats-Unis. © Youtube - CC BY-NC 2.0 Sa base prend une couleur très sombre car située de plus en plus bas et couverte par le plafond nuageux, elle ne reçoit plus la lumière directe du Soleil tandis que celle diffusant par l'intérieur du nuage est absorbée avant de ressortir. Par contre son sommet garde un blanc étincellant quand il est visible du sol où observé depuis un avion.

Électromagnétisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'électromagnétisme est la branche de la physique qui étudie les interactions entre particules chargées, qu'elles soient au repos ou en mouvement, et plus généralement les effets de l'électricité. Pendant longtemps ces forces ont été considérées comme séparées en une « force électrique » et une « force magnétique » qui semblaient n'avoir aucun rapport l'une avec l'autre. Ainsi les Grecs avaient remarqué que des morceaux d'ambre frottés pouvaient attirer des corps légers, tels des copeaux ou de la poussière, un exemple de manifestation de la « force électrique ». La découverte au XIXe siècle par Oersted, Ampère et Faraday de l'existence d'effets magnétiques de l'électricité a conduit progressivement à envisager que les forces « électrique » et « magnétique » puissent être en fait unifiées, et Maxwell propose en 1860 une théorie générale de l'électromagnétisme classique, qui pose les fondements de la théorie moderne. . . . centré en , si , où .

Les tornades en France : cartes, climatologie, chiffres clés, base de données, graphiques - Observatoire KERAUNOS A ce jour, 665 cas de tornades sont recensés en France, dont 513 cas validés en liste principale (arrêté en date du 14 août 2011). Sur la base des recherches menées par l'Observatoire, il est raisonnable de considérer que se produisent en moyenne chaque année sur le sol français entre 40 et 50 tornades, l'essentiel d'entre elles présentant des intensités très faibles (EF0) à faibles (EF1). Il se produit néanmoins périodiquement des tornades d'intensité remarquable, dont voici quelques exemples. Plus fortes tornades recensées : Deux tornades d'intensité EF5 ont été recensées en France : ● le 24 juin 1967 : tornade EF5 à Palluel (Pas-de-Calais) ● le 19 août 1845 : tornade EF5 à Montville (Seine-Maritime) Les tornades d'intensité EF4 sont pour l'instant au nombre total de 12, dont les 3 plus récentes ont été observées : ● le 3 août 2008 : tornade EF4 à Hautmont (Nord) ● le 2 juin 1982 : tornade EF4 à Levier (Doubs) ● le 24 juin 1967 : tornade EF4 à Pommereuil (Nord) Trajectoires les plus longues :

Tornade à Seysses en Haute-Garonne (31) - 29 avril 2012 - tornade France Une tornade de faible intensité (très temporairement le haut de l'échelon EF 1) a frappé le sud-ouest de l'agglomération toulousaine, le 29 avril 2012, à 17h10 TU. Le phénomène, qui s'est développé au sein d'une structure orageuse de nature supercellulaire, a traversé une partie de la commune de Seysses, du sud vers le nord. Le cas a fait l'objet d'une communication tout à fait exceptionnelle, avec de très nombreuses photographies et vidéos. Principales caractéristiques de la tornade * intensité maximale : EF 1 soit des vents de 135 à 175 km/h* distance parcourue : 3,3 kilomètres* largeur moyenne : 100 mètres * communes traversées : MURET (Cizier), SEYSSES (La Galianne, Couloumaras, Largenté, la Muraille)* département : HAUTE-GARONNE (31)* altitude moyenne du terrain : 179 m* type de terrain : territoires agricoles (terres arables hors périmètres d'irrigation) Parcours de la tornade fond de carte : Géoportail Photographie du phénomène Photographie prise depuis Saint-Clar-de-Rivière.

Clim'city Force de Lorentz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la force que va subir une particule chargée dans un champ électromagnétique. C'est la principale manifestation de l'interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses situations, induit l'ensemble des interactions électriques et magnétiques observées ; elle est de ce fait principalement étudiée en physique et en chimie. Les effets quantiques affectant la force électromagnétique sont étudiés dans le cadre de l'électrodynamique quantique. Description mathématique[modifier | modifier le code] Champ magnétique dans une bobine. ATTENTION : Cette partie est à revoir. E et B sont respectivement le champ électrique et le champ magnétique pris au point où se trouve la particule. v représente la vitesse de la particule dans le référentiel d'étude. , qui est la force électrique ;, qui est la force magnétique. Action de la force de Lorentz dans le cas d'un champ électrique nul.

[Comprendre] Les tornades : description, formation et classification - Ma Météo, toute la météo en un clic ... I - Qu'est-ce qu'une tornade ? Phénomène passionnant mais aussi source de nombreuses peurs, les tornades fascinent depuis de nombreuses années les spécialistes par la complexité du phénomène mais aussi les amateurs par sa puissance et son imprévisibilité. Une tornade est une perturbation tourbillonnaire localisée, nous verrons par la suite ce que cela signifie. Pour schématiser, elle se forme à partir d’un nuage d’orage (un cumulonimbus) et compose d’un tuba qui est une sorte de tuyau avec des vents tourbillonnants à des vitesses très variables (de 100 à plus de 500 km/h). (cliquer sur l'image pour l'agrandir) On ne peut pas encore dire quelle a été la force de cette tornade puisque les outils de mesure du vent étaient assez éloignés de la trajectoire de la tornade.

Comment une tornade se forme-t'elle ? :: LES TORNADES - Les tornades sont dues à l'affrontement de deux masses d'air de températures très différentes. En effet, les tornades se forment quand l'air chaud des basses altitudes rencontre l'air froid des hautes altitudes. C'est la raison pour laquelle, les tornades surgissent généralement en fin de journée quand le soleil a réchauffé le sol pendant de nombreuses heures. Puis elle prend naissance à la base d'un cumulonimbus, qui est un nuage pouvant atteindre des hauteurs vertigineuses.Plus la surface d'un cumulonimbus est grande, plus le conflit entre l'air chaud et l'air froid prend de l'ampleur jusqu'à former de véritables tourbillons à l'intérieur du nuage. - Au fur et à mesure, des vents chauds et humides sont attirés par la dépression qui génère un mouvement vrillé au sein du nuage orageux. Pourquoi l'air chaud est moins dense que l'air froid ? L'air est un gaz qui possède une densité. Quel est le relief et le climat qui favorisent une tornade ? En abscisse : les mois.

Sites pour réviser les SVT VivelesSVT.com vous rassemble un ensemble de sites internet pour réviser votre BAC SVT 2014. Retrouver ici le programme officiel (BO SVT) en 1ère ES et 1ère L. Bon travail ! Thème 1 : la représentation visuelle 1) L’œil : système optique et formation des images - Télécharger le logiciel l’oeil et la vision Formation des images dans l’oeil par lycinter-sgel 2) Défauts de l’œil : myopie, hypermétropie et presbytie 3) Aires visuelles et perception visuelle Les aires du cerveau Les lobes du cerveau 4) Le système nerveux : la transmission synaptique Vidéos sur les neurones et les synapses 5) Les perturbations chimiques de la perception Expériences virtuelles avec des souris consommatrices de drogues DOSSIER INPES sur les perturbations du système nerveux Fiches bilan Thème 1 Thème 2 : nourrir l’humanité Cours de SVT sur ce thème - Une agriculture durable au niveau de la planète Qu’est ce qu’un agrosystème ? - Qualité des sols et de l’eau Épuration de l’eau : animation ici Le cycle de l’eau en animation

Related: