background preloader

Tornade

Tornade
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce phénomène météorologique a un pouvoir destructeur supérieur à celui d'un cyclone tropical au mètre carré, mais est de durée et d'étendue limitées : il concerne un corridor de quelques centaines de mètres de large sur quelques kilomètres de long. Certaines tornades ont engendré les vents les plus forts signalés à la surface du globe. Elles tuent chaque année de 300 à 400 personnes (selon une estimation de l'Organisation météorologique mondiale), dont 150 aux États-Unis[1]. Appellation et abus de langage[modifier | modifier le code] Les tornades, faibles ou fortes, ont des caractéristiques propres et sont jugées par leur intensité (Échelle de Fujita), non par leur dimension. Description du phénomène[modifier | modifier le code] Les tornades ont depuis longtemps défrayé la chronique et certaines ont été retenues par l'Histoire, même avant d'être appelées de ce nom. Pression atmosphérique[modifier | modifier le code]

Tornade, échelle de Fujita, trombe, gustnado, tuba, dustdevil - KERAUNOS - Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents Il s'agit du phénomène météorologique le plus intense et le plus destructeur qui soit, mais compte tenu de leur courte durée de vie et de leur largeur limitée, les tornades passent parfois inaperçues quand elles sont de faible intensité. En France, en moyenne, les tornades ne durent que quelques minutes, pour une trentaine de mètres de large et un couloir de dégâts de 1 à 2 kilomètres de long. Il est relativement rare qu'une tornade sévisse plus de 10 minutes et que sa trajectoire au sol excède 10 kilomètres. En France, la majorité des tornades se déplacent du sud-ouest vers le nord-est, et suivent en cela l'axe de déplacement privilégié des orages. La trajectoire la plus fréquente en saison froide est plutôt orientée ouest - est. La vitesse de translation d'une tornade est directement liée à celle du nuage orageux dont elle dépend. Les tornades sont majoritairement dotées d'une rotation cyclonique dans l'hémisphère nord et d'une rotation anticyclonique dans l'hémisphère sud.

Électromagnétisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'électromagnétisme est la branche de la physique qui étudie les interactions entre particules chargées, qu'elles soient au repos ou en mouvement, et plus généralement les effets de l'électricité. Pendant longtemps ces forces ont été considérées comme séparées en une « force électrique » et une « force magnétique » qui semblaient n'avoir aucun rapport l'une avec l'autre. Ainsi les Grecs avaient remarqué que des morceaux d'ambre frottés pouvaient attirer des corps légers, tels des copeaux ou de la poussière, un exemple de manifestation de la « force électrique ». La découverte au XIXe siècle par Oersted, Ampère et Faraday de l'existence d'effets magnétiques de l'électricité a conduit progressivement à envisager que les forces « électrique » et « magnétique » puissent être en fait unifiées, et Maxwell propose en 1860 une théorie générale de l'électromagnétisme classique, qui pose les fondements de la théorie moderne. . . . centré en , si , où .

Les tornades en France : cartes, climatologie, chiffres clés, base de données, graphiques - Observatoire KERAUNOS A ce jour, 665 cas de tornades sont recensés en France, dont 513 cas validés en liste principale (arrêté en date du 14 août 2011). Sur la base des recherches menées par l'Observatoire, il est raisonnable de considérer que se produisent en moyenne chaque année sur le sol français entre 40 et 50 tornades, l'essentiel d'entre elles présentant des intensités très faibles (EF0) à faibles (EF1). Il se produit néanmoins périodiquement des tornades d'intensité remarquable, dont voici quelques exemples. Plus fortes tornades recensées : Deux tornades d'intensité EF5 ont été recensées en France : ● le 24 juin 1967 : tornade EF5 à Palluel (Pas-de-Calais) ● le 19 août 1845 : tornade EF5 à Montville (Seine-Maritime) Les tornades d'intensité EF4 sont pour l'instant au nombre total de 12, dont les 3 plus récentes ont été observées : ● le 3 août 2008 : tornade EF4 à Hautmont (Nord) ● le 2 juin 1982 : tornade EF4 à Levier (Doubs) ● le 24 juin 1967 : tornade EF4 à Pommereuil (Nord) Trajectoires les plus longues :

Force de Lorentz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La force de Lorentz, ou force électromagnétique, est la force que va subir une particule chargée dans un champ électromagnétique. C'est la principale manifestation de l'interaction électromagnétique. La force de Lorentz, appliquée dans diverses situations, induit l'ensemble des interactions électriques et magnétiques observées ; elle est de ce fait principalement étudiée en physique et en chimie. Les effets quantiques affectant la force électromagnétique sont étudiés dans le cadre de l'électrodynamique quantique. Description mathématique[modifier | modifier le code] Champ magnétique dans une bobine. ATTENTION : Cette partie est à revoir. E et B sont respectivement le champ électrique et le champ magnétique pris au point où se trouve la particule. v représente la vitesse de la particule dans le référentiel d'étude. , qui est la force électrique ;, qui est la force magnétique. Action de la force de Lorentz dans le cas d'un champ électrique nul.

[Comprendre] Les tornades : description, formation et classification - Ma Météo, toute la météo en un clic ... I - Qu'est-ce qu'une tornade ? Phénomène passionnant mais aussi source de nombreuses peurs, les tornades fascinent depuis de nombreuses années les spécialistes par la complexité du phénomène mais aussi les amateurs par sa puissance et son imprévisibilité. Une tornade est une perturbation tourbillonnaire localisée, nous verrons par la suite ce que cela signifie. Pour schématiser, elle se forme à partir d’un nuage d’orage (un cumulonimbus) et compose d’un tuba qui est une sorte de tuyau avec des vents tourbillonnants à des vitesses très variables (de 100 à plus de 500 km/h). (cliquer sur l'image pour l'agrandir) On ne peut pas encore dire quelle a été la force de cette tornade puisque les outils de mesure du vent étaient assez éloignés de la trajectoire de la tornade.

Électrostatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Statique. Morceaux de papier attirés par un CD chargé d'électricité statique L'électrostatique est la branche de la physique qui étudie les phénomènes créés par des charges électriques statiques pour l'observateur. Bien qu'elles semblent, à notre échelle, relativement faibles, les forces d'origine électrostatique sont extraordinairement puissantes. Les domaines d'étude couverts par l'électrostatique sont nombreux : l'électricité statique,l'explosion des silos à graincertaines technologies de photocopieursla foudre... Les lois de l'électrostatique se sont avérées également utiles en: biophysique,l'étude des protéines.nanotechnologie (Concevoir un moteur à l'échelle des nanotechnologies, est plus réalisable en utilisant les forces électrostatiques que les forces électromagnétiques.) Généralités[modifier | modifier le code] . Formules de base[modifier | modifier le code] Force de 1 sur 2 = - Force de 2 sur 1 : avec d'où

Formation d'une tornade La formation d'une tornade nécessite des conditions tout à fait particulières. Shématiquement, elle est la résultante de la rencontre mouvementée de l'air froid de la haute troposphère et de l'air chaud et humide des couches atmosphériques plus basses. Une tornade est une perturbation atmosphérique tourbillonnaire très localisée qui génère des vents d'une incroyable violence, les plus forts que l'on puisse rencontrer sur la planète (parfois plus de 500km/h). A l'origine de ces débordements souvent meurtriers, l'affrontement de deux masses d'air de températures très différentes. Sur le front de la rencontre, à partir d'un cumulo-nimbus, l'air froid entame un mouvement descendant tandis que l'air chaud commence son ascension. Au moment du passage de la perturbation, les vents redoublent de violence et la pression baisse brutalement, au point de provoquer l'explosion de certaines structures qui se retrouvent soudain en surpression.

Magnétostatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Champ magnétique créé par un courant électrique Champ magnétique créé par un aimant La magnétostatique est l’étude du magnétisme dans les situations où le champ magnétique est indépendant du temps. Plus spécifiquement, la magnétostatique s’attache à calculer les champs magnétiques lorsque les sources de ces champs sont connues. d’une part les courants électriques ;d’autre part la matière aimantée. Relations locales[modifier | modifier le code] Champ magnétique créé par un assemblage d’aimants. Les relations fondamentales de la magnétostatique se déduisent des équations de Maxwell dans la matière en supprimant les dérivées par rapport au temps. où Il faut noter l'ambiguïté de l’expression champ magnétique qui peut, suivant le contexte, désigner B ou H. Aux relations ci-dessus, il faut ajouter celle qui relie B et H : M est l’aimantation du milieu considéré ;μ0 est une constante fondamentale appelée perméabilité magnétique du vide. Fil infini :

Bew! Dossier tornades Tornades canadiennes Des entonnoirs à Repentigny Vendredi, 30 juin 2006, après une journée forte en instabilité, des entonnoirs se forment, visibles de Repentigny. Photos et détails ici. Premier entonnoir capturé sur une webcam en 2005! Mercredi, 30 mars 2005, fin d'après-midi mouvementée pour Steeve Laurin, qui capture son premier entonnoir en chassant à travers l'oeil des webcams!! Combien de tornades en 2004? Combien de tornades ont frappé l'Amérique du Nord jusqu'ici cette année? Des nouvelles de la tornades de St-Stanislas en juillet 1996 Vous vous souvenez peut-être d'une tornade qui a frappé St-Stanislas (au Québec) en juillet 1996. Eh bien voici des nouvelles fraîches de cette tornade puisqu'un témoin a pondu un site avec de "nouvelles" images... Trombe marine capturée sur webcam! Lundi, 30 juin 2003, à 12h32, la tempête tropicale Bill pond une trombe marine près de la plage de Destin en Floride. Voyez l'image de la trombe telle que vue en direct sur Bew! Vous aimez ce site?

Force de Laplace Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Laplace. Explication qualitative[modifier | modifier le code] La circulation d'un courant dans un conducteur s'accompagne d'un mouvement de porteurs de charge. Les porteurs de charge sont alors temporairement déviés dans le conducteur. . Il ne faut pas confondre la force de Laplace, résultante macroscopique, avec la force de Lorentz, résultante microscopique, sur une particule chargée q en mouvement à une vitesse ( ) dans un champ magnétique. La différence se situe dans la prise en compte des charges non mobiles présentes dans le matériau (ions du réseau cristallin par exemple) et qui permettent de transmettre la force de Lorentz subie par les charges mobiles à l'ensemble du matériau. Expression de la force de Laplace[modifier | modifier le code] En utilisant l'expression du champ de Hall, la force exercée sur une charge fixe est: On note la section du conducteur et du conducteur est alors: .

formation_d'une_tornade Formation d'une tornade 1/ Définition et caractéristique d'une tornade. 2/ Expérience sur les tornades. 3/ Comment se passe le mécanisme " tornade " ? 1/ Définition et caractéristique d'une tornade. Les tornades sont des tourbillons d'air violents qui deviennent souvent visibles sous la forme d'un entonnoir s'étirant de la base d'un nage jusqu'au sol. Certaines tornades se produisent au dessus de l'eau. 2/ Expérience sur les tornades. Nous avons voulu, d'autant plus qu'il y en avait la possibilité, réaliser une petite expérience permettant de visualiser ce qu'est une tornade, à petite échelle bien sur, à défaut de partir aux Etats-Unis pour les admirer grandeur nature. a) But de l'expérience : Le but est ici de visualiser le fonctionnement d'une tornade, il est bien entendu que ce ne sera pas une vrai tornade miniature capable d'aspirer ! b) Matériel nécessaire : c) Protocole Tout d'abord enlever les étiquettes collées sur les 2 bouteilles si il y en a. d) Observations e) Interprétation

Related: