background preloader

Un code de conduite pour les «drives»

Un code de conduite pour les «drives»
Related:  Les strategiesde distributionLa distribution multicanale , les unités commerciales physiques

La Fnac relie le Web et le magasin avec son appli mobile "Créer un pont entre le site web et les magasins grâce au mobile", telle est la vocation de la Fnac qui poursuit le développement de son plan stratégique 2015. L'enseigne mise notamment sur la nouvelle version de son application iPhone et iPad pour proposer une expérience plus simple, riche et personnalisée à ses clients. L'application permet avant tout d'effectuer l'ensemble du parcours d'achat depuis le mobile, grâce à certaines fonctionnalités. - Le mobinaute a accès à tout le catalogue et à l'offre marketplace. - L'option "Achat rapide" permet de payer la commande en une seule étape. - Tous les contenus et avis des experts Fnac sont disponibles sur le mobile : vidéos, conseils, interviews et sélections des vendeurs. - Avec la fonction "Wishlist", le client établit la liste de ses produits préférés en vue de préparer ses achats. - L'application fait des recommandations d'achat basées sur les précédentes commandes et l'historique de navigation.

Techniques de vente + Vente en ligne Agenda - Métier - Rendez-vous des professionnels de l'image, ce salon réunit un vaste panorama de nouveautés technologiques de l'impression numérique grand format, de la communication sur écran ou textile, de la signalétique, de l'enseigne et de l'ensemble des produits et métiers associés à la communication visuelle. [...] - Rendez-vous international de la vente à distance, cette 14 e édition propose un tour d'horizon des expertises, techniques et innovations, et réunit, comme chaque année, l'ensemble des acteurs du marché venus présenter leurs solutions multicanal sur les secteurs de la VAD et du commerce en ligne. [...] - Plus de 350 conférences et tables rondes, un plateau de 550 exposants, acteurs européens de la vente en ligne, débats et formations seront au programme de ces trois journées dédiées à la 7 e édition du salon E-commerce Paris, sans oublier les E-commerce Awards Paris 2010, récompensant les meilleures innovations techniques dans le domaine de l'e-commerce. [...]

Auchan Drive de Noyon : un échauffement sportif quotidien pour les salariés | Blog TopDrive.fr De nouveaux métiers, de nouvelles méthodes de travail. C’est le constat qu’a fait Auchan Drive à Noyon. Car il vrai que le microcosme d’un entrepôt Drive est composé de métiers aux tâches plutôt accidentogène. Auchan-Drive-courses-en-ligne-express-Magasin-drive Et pour palier au risque d’accident, l’enseigne impose à ses salariés un échauffement de 5 minutes quotidiennement. Le résultat ? Clément Janssens, RH Auchan l’explique : « un coureur ne part jamais en course sans s’être échauffé ?! Une nouvelle preuve du changement qu’entraîne le Drive dans son sillon. Six clés pour réussir sa stratégie omnicanal Lors d'une conférence organisée à Las Vegas sur le futur du retail, Peter Sheldon, analyste au sein du cabinet d'études Forrester revient sur les enjeux et les basiques d'une bonne stratégie omnicanal. 1- Acheter en ligne, se faire livrer en magasin Encore aujourd'hui cette fonctionnalité est clé pour lever l'un des principaux freins à l'achat en ligne. Aux USA notamment, Amazon offre des "pick-up" gratuits dans des consignes afin que les consommateurs puissent se faire livrer comme ils l'entendent. 2- Historique de vente : donner au consommateur une vue d'ensemble de ses achats passés quelque soit le canal Cette fonctionnalité est déjà souvent disponible. 3- Stocks des magasins mis à jour L'objectif est de rendre accessible quotidiennement pour les clients les stocks des magasins actualisés en temps réel si possible. 4- Facture digitale Les consommateurs doivent avoir accès à une copie digitale et " recherchable " de leurs factures. 5- Politique de retour 6- Point de vente unique

Intégrer votre ecommerce dans votre gestion. Comment intégrer une activité e-commerce dans une activiét commercilae Classique ? L’environnement : Le e-marchant gère un ou plusieurs sites de vente en ligne. Une de ses tâches consiste en l’animation de ses sites de vente. Comme tout commerçant, l’animateur d’un site ecommerce a besoin d’outils pour gèrer son activité. Solution ERP/CRM proposée par Tiaris Tiaris s’est spécialisé dans la mise en place de solutions intégrées de gestion pour les commerçants de l’internet. Intégrer votre activité ecommerce dans un ERP/CRM Traiter les commandes reçues des clients, les expédier sera pris en charge par l’ERP de la même manière pour toute les commandes clients, qu’elles soient issues d’un site de vente en ligne ou non. Gérer les prix d’achats, de vente, intégrer les nouveaux produits à vendre dans votre entreprise, mettre un produiut en vente sur un site ecommerce, sont des fonctions classiques qui peuvent se réaliser directement depuis votre outil de gestion, Pour plus d’infos

Drive : nouveau concept de courses par Internet Profiter des promotions du magasin, faire ses courses par Internet, à condition d'aller récupérer ses cabas soi-même : telle est la nouvelle formule Drive, lancée par les grandes surfaces Auchan et Leclerc. « On évite aux clients les courses, les corvées et on leur laisse l'achat plaisir », résume Pascal Payraudeau, directeur d'un centre Leclerc près de Toulouse (Haute-Garonne). A aucun moment le client ne porte ses courses, puisque les employés des enseignes préparent la commande et la déposent gratuitement dans la voiture. « Dans les hypermarchés, 70 % des clients sont des femmes, alors que dans le Drive, c'est 50-50. Nous avons constaté que les femmes passaient les commandes et que les hommes allaient récupérer les courses », précise François Poupard, responsable de projet chez Auchan. Auchan, qui a mis en place le concept, compte déjà trois Drive, dont un à Plaisir (Yvelines) qui vient d'ouvrir ses portes. Camille Harel

Toujours plus : pourquoi les centres commerciaux géants recouvrent la France Plus de 50 centres commerciaux sont actuellement en construction en France ! Le pays en compte déjà pourtant plus de 740. Et leur fréquentation est en baisse depuis 2008, tout comme leur chiffre d’affaires [1]. Certains projets rivalisent de gigantisme. Une bulle spéculative qui gonfle, qui gonfle ! Beaucoup de projets ont été initiés avant la crise de 2008. Ces quatre entreprises sont des sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC), un statut créé en 2003. Des élus accros aux centres commerciaux Mais comment ces projets, en concurrence les uns avec les autres, peuvent-ils voir le jour ? En tant que représentant d’une association environnementale, Bernard Loup siège régulièrement au sein de la CDAC du Val d’Oise et vote souvent contre les projets. Tout le monde veut son Ikea « Nous avons réalisé l’Atoll parce qu’on avait un manque d’équipement à Angers dans le domaine du meuble et de la maison. Des élus en situation de conflit d’intérêt ? L’emploi local, un argument en trompe-l’œil

Ouvrir un supermarché : quelle aventure ! Le contexte est porteur pour les supermarchés malgré la crise. Vieillissement de la population, développement des familles monoparentales... les tendances sociodémographiques redonnent une belle vitalité aux commerces de proximité. Et toutes les enseignes recrutent. Après un début de carrière dans la grande distribution, à 25 ans il a choisi de devenir son propre patron grâce à la franchise, en reprenant un magasin de proximité Spar à Noirmoutier. L'ancien salarié de Système U a mis quatre ans pour ouvrir son supermarché à Montreuil (93). Le patron du supermarché Dia de la rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris économise pour investir un jour dans son propre magasin.

Le « drive », un cadeau empoisonné pour la grande distribution Nombre de clients multiplié par deux, chiffre d’affaires en hausse de 130%, trois ouvertures chaque jour. Toute la profession se frotte les yeux à la lecture de ce bilan 2012 mirifique. Les résultats d’une start-up particulièrement inventive ? Le drive a mis quelques années à démarrer. Du coup, les drives apportent une bouffée d’oxygène à des distributeurs qui s’arrachent les cheveux à essayer d’enrayer la baisse de fréquentation de leurs hypermarchés. 1. «Pour le moment, les distributeurs sont juste lancés dans une course aux mètres carrés.» Cette précipitation a aussi des conséquences sur l’offre produits, plus restreinte qu’en magasin. Conséquences : les experts notent qu’au sein d’une même enseigne, les chiffres d’affaires des drives peu­vent varier de un à quinze, et que, tous distributeurs confondus, certains ne dépassent pas 500 000 euros quand les meilleurs cartonnent à 20 millions. 2. Les autres coûts sont liés aux modèles spécifiques. 3. 4. En chiffres : 1. 2. 3.

Related: