background preloader

Entreprises

Entreprises
Related:  rse danonenolwenngchRSE Danone

La "responsabilité sociale" au coeur des stratégies Nous connaissons une crise économique majeure qui succède à la crise boursière de 2008 et à celle de l'endettement des Etats. Or, non seulement la RSE est toujours là, mais elle s'est renforcée. Cette longévité révèle une transformation profonde : on est passé d'une RSE "cosmétique" à une RSE "stratégique". LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jacques Igalens, Ecole supérieure de commerce de Toulouse Après la parution en 2001 du Livre vert de la Commission européenne sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE), de nombreuses sociétés ont pris des initiatives sociales et environnementales qui allaient au-delà de leurs obligations réglementaires. Beaucoup se sont lancées dans la RSE parce qu'elle répondait aux attentes montantes des parties prenantes, mais aussi parce qu'elle correspondait à l'air du temps et que son adoption était un moyen de faire bonne impression. Pour beaucoup d'observateurs, le vrai test de la "durabilité" de la RSE devait être la crise économique.

Danone vainqueur du Grand Prix ESSEC des... Lors de la cérémonie du Grand Prix ESSEC des Industries de consommation Responsable qui a réuni plus de 200 personnes mardi 5 Février au ministère du Redressement productif, les meilleures initiatives menées par les industriels producteurs de biens de grande consommation ont été récompensées pour leur engagement en France dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). « Pour le Ministère du Redressement Productif, explique Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, la référence à la RSE constitue pour nos industries un élément fort de compétitivité prix et hors prix. La France doit avoir un leadership sur le sujet. Le Grand Prix ESSEC des industries de consommation responsable y contribue par la reconnaissance de bonnes pratiques. » " Depuis des années, souligne Rémy Gerin, directeur exécutif de la Chaire PGC de l’ESSEC, de nombreuses initiatives ont été engagées par un grand nombre d’industriels fabricants de PGC sur le plan de la RSE.

Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ? Lexique de la responsabilité sociétale des entreprises (source INSEE - octobre 2012) La charte de la diversité en entreprise : depuis son lancement en octobre 2004, elle incite les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. En la signant, ces entreprises s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité. L’écoconception correspond à l’intégration des aspects environnementaux dans la conception ou la re-conception de produits. Un écolabel : est un label accordé à un produit par un organisme de certification qui garantit que le produit concerné a un impact réduit sur l’environnement. Un écoproduit : est tout produit qui génère moins d’impacts sur l’environnement tout au long de son cycle de vie et qui conserve ses performances lors de son utilisation. La norme britannique OHSAS 18001 : est un modèle de prévention de risques professionnels.

Production, usine Danone la gestion de l’eau L’eau est une ressource précieuse, et parfois rare, qu’il faut utiliser en harmonie avec les écosystèmes et les communautés locales. C’est pourquoi Danone s’engage à préserver la qualité de cette indispensable ressource et à en adopter, au niveau local, un usage responsable afin de respecter son cycle naturel. En 2012, Danone a poursuivi ses recherches en matière de mesure de l’empreinte en eau, notamment avec son partenaire Quantis, mais également en contribuant au développement des standards internationaux (ISO) et européens (Envifood protocol). Cette démarche a permis d'établir une méthodologie d’évaluation de l’empreinte eau consommée, prenant en compte les facteurs de stress hydrique, la « Water Footprint ». Cet outil permettra d’identifier les zones de risques et les leviers de réduction des impacts de l'entreprise sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. protéger les sources et respecter les cycles de la nature Réduire la consommation et les rejets

danone Chiffres clés Un premier semestre 2014 pénalisé par les fortes bases de comparaison liées à la fausse alerte Fonterra, par l’inflation record du prix du lait et par la faiblesse des devises émergentes : • Chiffre d’affaires net en croissance de +2,2% en données comparables, et en baisse de -5,3% en données historiques ; • Marge opérationnelle courante de 11,27%, en baisse de -159 points de base en données comparables ; • Bénéfice net courant dilué par action de 1,16 euro, en baisse de -11,1% en données comparables et de -21,5% en données historiques ; • Free cash-flow hors éléments exceptionnels de 286 millions d’euros. La performance est en ligne avec le plan de marche et confirme la solidité des activités du Groupe : les ventes sont stabilisées en Europe, où le Groupe poursuit l’adaptation de son portefeuille et de ses organisations, les marchés émergents maintiennent un niveau de croissance élevé, et les ventes de Nutrition Infantile en Chine progressent.

- L'enjeu de la responsabilité sociale de l'entreprise, Muriel Pénicaud sur TVDMA TVDMA est la 1ère Web TV du Management et Droit des Entreprises Interview de : PENICAUD Muriel Danone : l’enjeu de la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) La responsabilité sociale de l’Entreprise permet de créer de la valeur de façon pérenne tant pour les actionnaires que pour les stakeholders. The Company’s Social Responsibility allows to create sustainable value for shareholders and stakeholders. Pour aller plus loin : E. de Cannart d’Hamale, La Responsabilité sociale des entreprises (corporate social responsibility): concept, pratiques et droit,Editions Vanden Broele, 2006.M.

Compte-rendu « Projets RSE Danone Ecosysteme » – Webinaire du 11 avril 2014 - RSE et PED Thème Pour une RSE inclusive : répondre à la fois aux enjeux sociétaux et à ceux de l’entreprise. Présentation de deux modèles développés autour de la (mal) nutrition en Indonésie. Le webinaire avait pour objet les projets RSE Ecosysteme de Danone en Indonésie, avec trois intervenants de Danone Indonésie : Guillaume Lorcy, Jehanne Fabre et Joris Bernard : Présentation du fonds Danone Ecosysteme: l’entreprise au coeur de la démarche citoyenneIllustration de l’approche Danone de la RSE à travers la présentation de deux projets développes en Indonésie : « Merapi » (secteur laitier) et « Warung Anak Sehat » (accès à une nutrition saine et micro distribution)Mise en lumière des facteurs clefs de réussite des projets Danone Ecosysteme : L’importance d’une gestion collaborative des projets RSE – le rôle des ONGs dans les pays du sudLa nécessité de l’empowerment – la formation et l’innovation au centre des initiatives de RSEModéliser – une réponse locale à des enjeux globaux Participants

La performance environnementale de Danone passe par la compétition Le rapport Développement Durable 2010 de Danone publié ces derniers jours annonce les avancées du groupe en la matière. Parmi ce rapport, la clé du changement pour Danone : Danone Way. Cette initiative est une auto-évaluation menée en interne dans de nombreuses filiales du groupe Danone depuis 2001 pour mesurer et assurer le respect des critères fondamentaux du développement durable. Pour garantir l’objectivité des réponses auprès de l’ensemble des parties prenantes du groupe, Danone Way fait l’objet d’audits réalisés depuis 2002 par un organisme externe (KPMG depuis 2007). Mis à jour en 2007 puis en 2010, 112 filiales sont désormais intégrées, représentant 94% du chiffre d’affaires du groupe. Quel bénéfice pour l’entreprise ? Le succès de l’auto-évaluation semble reposer en grande partie sur une culture fondamentale de Danone : la compétition. Seule la synthèse est proposée dans le rapport de développement durable. A voir aussi :

Danone, l’exemple d’une analyse RSE : présentation et contexte | The Green Lab L’agro-alimentaire, un secteur particulièrement concerné par la RSE Un secteur qui a du poids dans l’économie mondiale L’industrie agro-alimentaire (IAA), le secteur dans lequel notre agence a choisi de se spécialiser, se définit comme l’ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche en produits alimentaires essentiellement destinés à la consommation humaine. Ce secteur comprend de puissants fabricants mondiaux de produits de consommation, tels que Nestlé, Danone, Lactalis ou Ricard. En France, le secteur agro-alimentaire est le premier secteur d’activité, représenté par 11 000 entreprises et 400 000 salariés, constituant un chiffre d’affaires de 140 milliards d’euros. Les enjeux de l’IAA Chez The Green Lab, nous considérons que le secteur agro-alimentaire est par essence engagé dans une démarche RSE et c’est pour cela qu’il nous intéresse tant. Le développement durable : une solution à tous les niveaux

PHARMAGEST INTER : enrichit son logiciel LGPI de la base de données VIDAL D'ici la fin de l'année 2015, les 9200 pharmacies équipées du LGPI profiteront d'une nouvelle base de données produits et services intégrée à leur logiciel, la base de données VIDAL. Le service VIDAL est agréé HAS (Haute Autorité de Santé), ce qui assure notamment qu'il répond à l'ensemble des exigences sur les bases de données médicamenteuses (neutralité, exhaustivité, exactitude, fraîcheur de l'information et complétude). Parce qu'elle garantit la qualité des mises à jour produits (dont les informations de facturation) et la sécurisation de l'acte pharmaceutique (gestion des interactions et des contre-indications, etc.), la base de données produits est un élément fondateur de la qualité d'un logiciel de gestion d'officine. Avec VIDAL, les 9200 pharmacies utilisatrices du LGPI pourront profiter au comptoir du portail d'informations VIDAL, complètement intégré au LGPI et donc accessible sur tous les postes, qui leur donne accès à :

Innovation sociale: le cas Danone - Bénédicte Faivre-Tavignot Les innovations environnementales et sociales qui émergent aujourd’hui suscitent à la fois enthousiasme et scepticisme. Le « social business » de Muhammad Yunus et la « base de la pyramide » de C.K. Pralahad, en particulier, sont l’objet de discussions passionnées. Certains militants y voient la promesse de lendemains qui chantent. L’expression « base de la pyramide » (parfois désignée par son acronyme anglais BOP) est issue des travaux de C. La littérature académique n’offre aujourd’hui que des réponses insatisfaisantes aux questions posées par cet article. Les auteurs qui ont étudié les modèles sociétaux d’accès aux biens et services de type social business ou « base de la pyramide » se sont intéressés à leurs modalités de mise en œuvre, sans hésiter à pointer leurs limites. La raison en est simple : peu de grandes entreprises, jusqu’à présent, ont vraiment pris le sujet au sérieux. Mais l’apprentissage ne se réduit pas à la diffusion « top down » des intuitions des dirigeants.

36 mois de plus à domicile : le projet innovant du Groupe Pharmagest Touche Echap pour annuler danone Chiffres clés Un premier semestre 2014 pénalisé par les fortes bases de comparaison liées à la fausse alerte Fonterra, par l’inflation record du prix du lait et par la faiblesse des devises émergentes : • Chiffre d’affaires net en croissance de +2,2% en données comparables, et en baisse de -5,3% en données historiques ; • Marge opérationnelle courante de 11,27%, en baisse de -159 points de base en données comparables ; • Bénéfice net courant dilué par action de 1,16 euro, en baisse de -11,1% en données comparables et de -21,5% en données historiques ; • Free cash-flow hors éléments exceptionnels de 286 millions d’euros. La performance est en ligne avec le plan de marche et confirme la solidité des activités du Groupe : les ventes sont stabilisées en Europe, où le Groupe poursuit l’adaptation de son portefeuille et de ses organisations, les marchés émergents maintiennent un niveau de croissance élevé, et les ventes de Nutrition Infantile en Chine progressent.

Ouverte à tous / Notre entreprise s'engage « La diversité ne se décrète pas, elle se vit au quotidien »Youcef Alem, Responsable Diversité « Diversité », source de croissance et de richesse pour tous … c’est dans cette perspective et à travers cette valeur-clé de l’entreprise, qu’il faut comprendre la démarche de Disneyland Paris en faveur du handicap. Ici pas d’angélisme mais une approche volontariste, qui défend très concrètement l’égalité des droits et des opportunités pour tous. L’intérêt de chacun à s’enrichir de l’autre. Les résultats en chiffres - Côté visiteurs : 51 attractions accessibles (sur 59 au total) 109 chambres adaptées 40 000 visiteurs handicapés/an - Côté salariés : 648 salariés handicapés 14 ans d’ancienneté 46 ans en moyenne Depuis 1993, un service dédié, Mission Handicap, accompagne les salariés en situation de handicap, les assiste dans l’accomplissement des démarches et veille à leur bien être. La diversité sous ses multiples aspects Les avancées en dates 3 mars 2009 : Signature de la Charte de la Diversité.

Related: