background preloader

L’afro-féminisme en france : un état des lieux

L’afro-féminisme en france : un état des lieux
C'est la dernière polémique en date. Une photo qui a déclenché la colère sur les réseaux sociaux. Pour la sortie du film Les Suffragettes en Angleterre, Meryl Streep et ses collègues ont été photographiées par Time Out London arborant fièrement un t-shirt à slogan : "I'd rather be a rebel than a slave ", soit « je préfère être une rebelle plutôt qu'une esclave ». Vraiment, Meryl ? Cette citation de la suffragette Emmeline Pankhurst a, dans le contexte de 2015, bien du mal à passer. Comment les personnes responsables de ce shoot n'ont-elles pas réalisé que la référence à l'esclavage - et a fortiori le fait de le présenter comme un choix - est extrêmement problématique ? En juillet dernier, c'était Nicki Minaj qui se chamaillait sur Twitter avec Taylor Swift, en pointant du doigt la façon dont son corps noir était étiqueté "vulgaire" quand les pauses sexy de ses consoeurs blanches et sveltes ne choquaient personne. De ces échanges est née une vraie émulation.

Photos du journal - Collectif urgence notre police assassine Une place à prendre ou à laisser? Depuis la campagne de l’ONU HeForShe portée par Emma Watson, la place des hommes dans le mouvement féministe ne cesse d’alimenter les débats. Plusieurs féministes sont réfractaires à leur participation, alors que d’autres l’approuvent. Peut-on être un homme féministe? Les universitaires Mélissa Blais, Ryoa Chung et Martine Delvaux discutent de cette épineuse question. Gazette des femmes : Entrons dans le vif du sujet : les hommes ont-ils leur place au sein du mouvement féministe? Martine Delvaux : La question que je me pose, c’est : Sont-ils vraiment intéressés à y participer? Par contre, les hommes qui désirent s’impliquer au sein des associations ne peuvent pas le faire n’importe comment. Mélissa Blais : Il y a le mouvement féministe et il y a les espaces féministes. Il ne faut jamais oublier que si les violences faites aux femmes sont considérées comme criminelles aujourd’hui, c’est parce que des femmes se sont réunies en non-mixité pour raconter leur expérience. M. R. M. R. M. M.

LE RÔLE DES FEMMES AU SEIN DU « BLACK PANTHER PARTY » Le ‘Black Panther Party’, groupe militant et révolutionnaire qui a lutté pour l’émancipation de la communauté noire américaine, est bien souvent associé à ses dirigeants masculins noirs. Pendant ce temps, les femmes du parti sont souvent reléguées au second plan. Le réalisateur Stanley Nelson Jr. espère faire en sorte que les choses changent. En effet, Stanley Nelson vient de réaliser un nouveau documentaire intitulé « The Black Panthers: Vanguard of Revolution » en français : « Les Black Panthers: Précurseurs de la Révolution », qui relate la montée et l’impact du ‘Black Panther Party’ dans les années 60-70. Et c’est au ‘HuffPost’ que Stanley Nelson a choisi d’expliquer pourquoi il était crucial pour lui de raconter l’histoire des femmes du mouvement. Dans ce film, Elaine Brown, membre du parti, parle des femmes qui ont contribué à changer cette étiquette, du temps où le parti était actif. « Y sommes-nous parvenues ? NegroNews Ci-dessus, la bande annonce ici : WordPress: J'aime chargement…

2005-2015, on n'oublie pas, on ne pardonne pas ! - Femmes en Lutte 93 Témoignage d'une militante de Femmes en lutte 93 "Les émeutes de chez moi, à Bagatelle, Toulouse" Nous publions ce texte d'une de nos militantes. 10 ans après la mort de Zyed et Bouna et le déclenchement des révoltes en banlieues le 27 octobre 2005, elle raconte comment elle a vécu ce moment, elle, fille d'immigré ouvrier espagnol, ouvrier dans le quartier populaire de Bagatelle, à Toulouse. Elle raconte la rénovation urbaine qui peu à peu tue le quartier et la vie sociale. Nous avons choisi de publier ce texte aujourd'hui car les témoignages individuels permettent de comprendre notre histoire, parfois mieux qu'un discours. Zyed et Bouna, et tous les autres, vous vivez dans nos luttes ! Vérité et Justice pour les familles !

Espoir — Mon rapport au genre Profites tu de privilèges masculins? | Mon voyage féministe Profites-tu de privilèges masculins? Bon, si tu es une femme, il est très probable que tu n’en profites pas. Cependant si tu es un homme, il est très probable que tu en bénéficies. La liste originale a été créée par Peggy McIntosh démontrant les privilèges d’être blanc. Plusieurs ont ensuite utilisé cette liste pour en créer une sur les privilèges d’être un homme. Cette liste n’a que pour but de démontrer les privilèges attribués aux hommes. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. Si tu penses que tu profites de privilèges masculins, que faire maintenant? Cette liste est inspirée de cet article, celui-ci, et encore celui-là. Un tout grand merci à ma correctrice d’orthographe. WordPress: J'aime chargement… Étiquettes : Féminisme, féministe, homme, Peggy McIntosh, privilèges, sexe

Les actes anti-musulmans cachent-ils une misogynie? Les agressions contre les musulmans concernent beaucoup plus de femmes que d’hommes: elles représentent plus de 81% des victimes et la quasi totalité des agressions violentes. Ce n'est pas un hasard. Le 4 juillet dernier, une jeune femme voilée est agressée. Des insultes fusent, de toutes sortes: «sale arabe», «sale musulmane», et aussi «sale pute». Selon Elsa Ray, porte-parole du CCIF ( le Collectif contre l'Islamophobie en France), ce type d’agressions visant les femmes voilées et s’accompagnant de commentaires sexistes est courant. Une manifestation contre la loi sur le port des signes religieux visibles, en 2004. Le foulard gêne, et pas qu’à l’école Loin d’avoir apaisé les tensions, le vote de cette loi a ensuite suscité d’autres débats, cette fois autour d’organismes privés. La loi de 2004 n’a pas réglé les problèmes à l’école «Nous ne voulons pas de femmes voilées». Quelques semaines plus tard, ce sont les filles aux jupes «trop» longues qu’on veut exclure. Amélie Le Renard

Le sexisme anti-hommes... et pourquoi il n'existe pas « Sexisme anti-hommes », « sexisme inversé » (s’il est « inversé », on reconnaît dans quel sens fonctionne le sexisme « normal » !), « misandrie »… Vous avez sans doute déjà entendu ces expressions, dans un raisonnement honnête ou pour contourner de manière fort pratique le problème de la misogynie. Elles désignent les oppressions dont seraient victimes les hommes, souvent attribuées aux féministes ou aux femmes en général. Signe distinctif de ces oppressions : elles n’existent pas… ou, du moins, elles ne sont pas ce que vous croyez. Une symétrie illusoire Il faut tout d’abord rappeler que le sexisme est un système. Siffler un garçon dans la rue, même si ce n’est pas très fin, ne peut pas être considéré comme « sexiste » au même titre que siffler une fille : dans le premier cas ce sera un incident isolé, dans le second cela rentre dans un contexte général d’objectification des femmes. Certes, les hommes sont eux aussi exposés à des modèles physiques irréalistes. En fait non. ?

Traduction d'un article 'expliquer le privilège blanc à une personne blanche pauvre' A quel point êtes vous privilégié-e? (refait par moi) - Lamia, sa vie, son oeuvre (non je déconne) Je suppose que pas mal d'entre vous ont fait ou ont entendu parler du test de buzzfeed qui porte le même titre que mon article.Il se trouve qu'il est assez problématique sur certains points notamment le fait de dire que le viol, la dépression et les actes suicidaires ne sont qualifiés que de "quelques déboires" et que nous ne sommes "pas à plaindre" . Le pire , c'est que personne n'a vu la violence de ces propos à la rédaction de buzzfeed et osef si les personnes concernées se sentent mal et encore c'est un euphémisme.Sérieusement? Mon "privilège" d'avoir été violé-e ,de faire une dépression et de l'hyperphagie, je vous le laisse,vraiment . De plus, cela semble vraiment accès US notamment en ce qui concerne la voiture ou le prêt par exemple.Je vais donc essayer d'en refaire un autre plus ancré dans les réalités françaises et moins oppressifs que le précédent.Si vous voyez des propos oppressifs, n'hésitez pas à me le signaler. Spécisme Oppression de genre cismecnon cismec Transidentité 'âgisme

Ha, les FEMEN… - Les TumulTueuses Les FEMEN font parler d’elles. A priori, comme ça, on pourrait presque se dire tant mieux ! Des femmes militantes, féministes de surcroit, qui apparaissent dans le champ des médias à ce rythme là, le monde féministe devrait se réjouir... Reconnaissons-le, les FEMEN sont courageuses, leurs actions sont radicales et efficaces (puisque systématiquement relayées par la presse) et en plus, elles prennent des risques. Les Femens nous plaisaient, nous évoquions l’idée de travailler avec elles. Et, c’est en regardant de plus près, qu’une somme de divergences nous est apparue. Pourquoi en tant que féministes nous ne pouvons pas cautionner un tel mouvement ? Parce que les FEMEN défendent un féminisme essentialiste, basé sur l’instinct et la « nature » des femmes. Et puis parce que les Tumultueuses, contrairement aux FEMEN, n’ont pas « les seins chauds, le cerveau frais et les mains propres »7.

Related: