background preloader

Sport : un secteur économique prometteur

Sport : un secteur économique prometteur
A chaque rendez-vous sportifs, c’est la même chose : les chaînes de télévision explosent leurs taux d’audience. Coupe du monde de football, tournoi de Rolland Garros, matchs de rudby ... Ces rendez-vous sportifs, outre le sentiment patriote, montrent que les Français sont mordus de sport. Depuis, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir se défouler sur un stade, une salle de sport, ou tout simplement dans la rue. Certes, ils sont plus nombreux à marcher lors de la promenade quotidienne du chien qu’à courir lors d’un marathon. Mais le phénomène reste indéniable : les Français enfilent plus volontiers leur survêtement qu’il y a quelques années. En 2008, ils étaient environ 16,2 millions à être licenciés dans un club et donc, à pratiquer une activité physique régulière. Le sport gagne ainsi du terrain et ne cesse d’évoluer. Il est désormais difficile de ne pas trouver un endroit qui ne soit pas praticable par un sport ! Un enjeu économique Une économie versatile

http://www.studyrama.com/formations/specialites/sport-management-sportif/le-secteur-sportif-en-chiffres-10013

Related:  Statistiques économiquesLe marché du sport en généralbtsap2016marmilhatjcmEntreprise SPORT 2000

Le marché français du sport en hausse de 7% en 2015 Le marché du sport en France a enregistré une croissance de 7% en 2015, avec un chiffre d'affaires de 6,3 milliards d'euros, alors que l'année 2016 et les grands événements comme l'Euro de football et les jeux Olympiques devraient "maintenir" cette croissance, selon une étude du cabinet NPD Group. Avec un chiffre d'affaires de 6,3 milliards d'euros en 2015, contre 5,5 milliards d'euros en 2011, le marché du sport a réalisé un bond de 15% sur la période, soit "sa meilleure tendance depuis cinq ans". "Le marché se développe beaucoup plus par le recrutement de nouveaux sportifs que par l'augmentation des dépenses", a indiqué le cabinet, cité dans un communiqué, qui précise que la pratique sportive a contribué à hauteur de 65% à la croissance du marché.

Sport 2000, l'éternel challenger - Sport, Articles sportifs L'histoire de Sport 2000, c'est un peu celle de la grenouille qui a voulu se faire plus grosse que le boeuf. Au début, en 1966, elle commence par le regroupement de quelques indépendants qui pensent s'en sortir mieux en s'unissant. C'est la naissance d'une coopérative, en somme. Ces 36 détaillants fondent le groupement Sport 2000, avec, parmi eux, quelques célébrités du ballon rond. Pierre Batteux, Just Fontaine et Jean Djorkaeff ont investi dans des magasins en prévision de leur reconversion. Les 8 chiffres clés du marché du sport en France 37 milliards Le marché du sport représente environ 37 milliards d'euros en France, soit près de 2 % du produit intérieur brut (PIB) national. Un chiffre qui comprend à la fois les biens liés au sport, la gestion des infrastructures sportives et les services associés, comme les sponsors ou la billetterie. 1er Le sport est le loisir préféré des Français.

Sport 2000 : Actualités du distributeur d'articles de sport - LSA Conso Présentation de Sport 2000 Sport 2000 voit le jour en 1966, suite au regroupement de 36 commerçants indépendants français dont les trois célébrités footballistiques Pierre Batteux, Just Fontaine et Jean Djorkaeff. En 1982, Sport 2000 crée le réseau Montagne en stations de sports d’hiver. La création du groupe Sport 2000 International en 1994 est l’origine d’apparition d’autres enseignes du groupement dans les années 2000 : S2, Mondovélo, Espace Montagne et Ski-Way. Sport 2000 se développe progressivement et parvient à augmenter son chiffre d'affaires de 50% en cinq ans, atteignant 580 millions d’euros en 2008.

Pourquoi, comment encourager la pratique du sport en entreprise ? Le sport en entreprise, c’est bon pour tout le monde. Un collaborateur sédentaire qui se met à la pratique du sport améliore sa productivité de 6 à 9 %, selon la première étude sur l’impact de l’activité physique et sportive, menée par le cabinet Goodwill Management pour le compte du Medef, du CNOSF (Conseil national olympique et sportif française) et d’AG2R La Mondiale. Productivité : +6 à +9% Commerce - Le commerce d'articles de sport et loisir : avant la crise, un secteur en forte expansion Imprimer la page Claire De Kermadec, division Commerce, Insee Résumé Entre 1996 et 2006, le commerce d’articles de sport et loisir est en pleine expansion : son chiffre d’affaires double en dix ans. Bien que le nombre de sociétés sur ce marché soit pratiquement constant, le secteur se renouvelle par d’importants flux d’entrées et de sorties.

FPS - Chiffres-clefs Le marché du sport en france (articles et services destinés à la pratique du sport et des loisirs) peut être estimé à environ 9,7 milliards d'euros en 2013. Il se répartit de la façon suivante : 7,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisés par environ 4 000 magasins spécialisés d'articles de sports et de loisirs. Le commerce spécialisé est dominé par des enseignes nationales et internationales, dont les 5 premières (Décathlon, Intersport, Go Sport, Sport 2000, Foot-Locker) représentent à elles seules plus de 80 % du chiffre d'affaires spécialisé. 2 milliards d'euros environ réalisé par les autres entreprises de la distribution non-spécialisée (grandes-surfaces alimentaires, prêt-à-porter, chausseurs, VPC, etc). Pour en savoir plus sur l'évolution du marché du sport, les chiffres des entreprises de l'industrie du sport et du commerce, les tendances de la pratique sportive, ...

Decathlon, Intersport, Go Sport et Sport 2000 dominent le marché des articles de sport Selon une publication la Fédération professionnelle des entreprises du sport et des loisirs (FPS) portant sur l’année 2014, le marché de la distribution d’articles de sport en France pèse plus de 10 milliards d’euros, en croissance de 3,5% par rapport à 2013. Quelles sont les opportunités d’entreprendre sur ce marché ? Le commerce d’articles de sport est donc en pleine forme. En progression constante depuis plusieurs années, il figure parmi les secteurs les plus dynamiques du commerce de détail et aussi parmi ceux qui ont le mieux résister à la crise. Ce sont les enseignes et magasins indépendants spécialisés qui en profitent le plus.

Related: