background preloader

Le coach en Match d’impro

Le coach en Match d’impro
[eng] In a Match, the ‘coach’ is not merely the team’s admin: he doesn’t go onstage, yet he should have a big influence on the game. [fra] Je réagis un peu au billet d’Ouardane sur la mauvaise utilisation du coaching, en lançant quelques pistes positives. Ça me permet aussi de redorer un peu le blason du coach; quand j’annonce à l’un de mes élèves écoliers qu’il sera coach, il se renfrogne toujours un peu sur son banc. Quelques remarques préliminaires: par "coach", j’entends le coach non-joueur dans le format "Match", le fameux 7e membre qui n’entre pas sur la patinoire; je pars du principe qu’il n’est pas le directeur des entraînements de l’équipe (ce qui est parfois le cas pour les équipes adultes). Dès lors, deux attitudes possibles: la première consiste à encourager le statu quo, en continuant à considérer le coach comme un simple porteur d’eau. Une autre alternative, c’est de se dire que Gravel et Leduc avaient bien pensé leur truc. Deux types d’impulsions: Like this: J'aime chargement… Related:  improBlogs sur l'improCaucus

Impro gag ou récit ? [eng] In improvisation, we can make the distinction between two kinds of improv: narrative improv and gag improv. Both can be really good and really funny, but not for the same reason. Their mecanisms differ radically, so we have to make a choice! [fra] Selon Dan Diggles (Improv for actors), il y a deux sortes d’improvisation: l’improvisation–récit (narrative improv), et l’improvisation-gag (gag improv). L’une et l’autre peuvent produire de très bonnes improvisations, seulement elles se fondent sur des mécanismes radicalement différents, ce qui fait qu’il est difficile de les faire fonctionner de pair. - L’impro-gag s’appuie sur une relation exclusive entre le comédien et le public, sur la capacité de celui-ci à avoir du succès ou faire des bides. C’est dans ce genre d’improvisation qu’on assiste à un concours de virtuosité des comédiens. - L’impro-récit, dont l’objectif est de raconter une histoire, a un mécanisme tout autre. Et ce pour plusieurs raisons: Alors que choisir ? Like this:

Keith Johnstone Le Caucus Restons Calmes ! (Dans la dignité) - Accueil Impro Source :: Votre exercice fétiche... J'ai un paquet d'exercices fétiches, mais un exercice que j'aime particulièrement est "Et après en comité". Il s'agit de l'exercice typique "Et après?" (what comes next?) La version de base de ce jeu (enfin, il y a tellement de variantes) consiste à avoir un joueur sur scène. Ce joueur est celui qui va vivre la scène. Il commence en posant la question: "Par quoi ça commence?" S'il répond "Ok" il joue la proposition de l'autre et repose la question "Et après?" Le but de l'exercice est d'apprendre à faire des propositions qui plaisent à nos partenaires. Il faut faire attention à ce que le joueur sur scène n'en rajoute pas et se limite à la proposition qu'il a acceptée, et dès qu'il a fini de la jouer, qu'il pose la question "Et après?" Maintenant, la version "avec comité" est un exercice qui permet de travailler et d'apprendre "ce que veut voir le public". La difficulté pour le coach est de faire en sorte que malgré les discussions et les refus, l'énergie et la dynamique soit maintenue.

Blog de Ian Parizot Le Long Form (ou Longform) et les Formats Longs July 21st, 2016 · 1 Comment Il y a souvent confusion entre Long Form et Format Long. De nombreux improvisateurs français, lassés du Match d’Improvisation Théâtrale se tournent vers les formats longs. Le terme Long Form (ou Longform) est un terme qui vient des Etats-Unis et qui à l’origine ne recouvrait qu’une seule forme, le Harold, développée dans les années 1960 à San Francisco puis à Chicago sous l’impulsion de Del Close. iO Theater à Chicago et UCB Theater à New York sont les deux principales écoles ayant structuré une pédagogie complète autour de ce style d’improvisation. Cependant, ce qu’on appelle Long Form aux Etats-Unis ne peut pas vraiment être traduit par Format Long en français car en France, on appelle généralement Format Long tout format qui tourne aux environs d’une heure de durée. Voici quelques incompréhensions fréquentes sur le Long Form : 1) Le Long Form N’EST PAS forcément LONG 2) Le Long Form N’EST PAS forcément LENT Le Doute

Le Caucus... Ca marche comment ? Le coaching, ou caucus, c'est quoi ? Je parle ici des 20 secondes de préparation utilisées par les improvisateurs avant de rentrer sur scène. Le public se demande souvent ce que l'on peut bien se dire pendant ce court laps de temps... Caucus mixte C'est souvent là que le bas blesse. La première minute de la mixte J'insiste énormément sur cette première minute mixte, car c'est ici que toute l'impro se joue. En clair, soyez souples, ouverts, disponibles et prenez de la distance avec votre caucus et le ramener en cas de besoin. Caucus comparé Complètement différent du caucus mixte, le caucus comparé va s'appuyer d'avantage sur une idée globale de l'impro. Le caucus, plus un moyen qu'une fin Je considère le caucus comme une cartouche, quelque chose à utiliser quand je suis à vide. Et le coach dans tout çaLe coach est un élément important dans une équipe... s'il rempli son rôle et est compétent. Voici un petit éclairage de cette zone mystérieuse qu'est le caucus. C.

The Seven Basic Plots The Seven Basic Plots: Why We Tell Stories is a 2004 book by Christopher Booker, a Jungian-influenced analysis of stories and their psychological meaning. Booker worked on the book for 34 years.[1] Summary[edit] [edit] The meta-plot begins with the anticipation stage, in which the hero is called to the adventure to come. The Seven Basic Plots[edit] Overcoming the Monster[edit] The protagonist sets out to defeat an antagonistic force which threatens the protagonist and/or protagonist's homeland. Rags to Riches[edit] The poor protagonist acquires things such as power, wealth, and a mate, before losing it all and gaining it back upon growing as a person. Examples: Cinderella, Aladdin, Jane Eyre, Great Expectations, David Copperfield.[2] The Quest[edit] The protagonist and some companions set out to acquire an important object or to get to a location, facing many obstacles and temptations along the way. Voyage and Return[edit] Comedy[edit] Tragedy[edit] Rebirth[edit] Prior work[edit] Ronald B.

Les exercices d'improvisation 1/2/3 soleil Un joueur se place debout face à un mur, il est le meneur du jeu. Les autres joueurs se placent à environ 20 m de lui. Le joueur face au mur tape trois fois en criant "1, 2, 3" et lorsqu'il dit "SOLEIL", il se retourne. Blog Spontanément Cet article m’a été inspirée par un échange de vidéos avec Ian. C’est parti de cette vidéo : On a donc un empilement de suggestion, complètement déconnectées : une femme fataleun révolutionaire mexicaindans une fôret“le poney de ton grand père est mieux que ma deux chevaux” Arnaud Tsamère commence avec une attitude très négative pendant la prise de suggestion, ce qui est une attitude extrèmement répandue, et loin d’être ma préférée. Cependant, j’ai ri… Toute cette phase de prise de suggestion est fort distrayante, et la réaction des comédiens est assez plaisante à voir… L’impro, nettement moins. Du grand typique de Jimmy Carr avec un mélange d’interaction avec le public dans lequel il intègre des morceaux pré-écris (la partie sur mère thérésa notamment), des réparties, des moqueries du public. Tout ça pour en venir à une discussion sur les contraintes… Car dans ce cas là, c’est trop ! Eh bien justement, c’est l’objet de cet article !

Râpe à formats « Le Caucus [eng] Finpoil talks about improv forms. [fra] Ces temps-ci, Ian improvise auprès du grand maestro, visite la Mecque de l’improvisation américaine et rencontre des personnes très intéressantes. Je suis jaloux, mais je me soigne. Merci de nous faire partager tout ça, Ian. Au même moment, un débat splendide fait rage et désespoir sur le Caucus, pour délibérer de la valeur et des faiblesses du Match d’impro. …en particulier l’excellente étude de Jeanne Leep, "Theatrical Improvisation: Short Form, Long Form, Sketch-Based Improv", qui comme son sous-titre l’indique, analyse les principaux formats de l’impro théâtrale. Je vous résume tout ça, parce que j’ai pas encore tout lu à fond: Jeanne Leep distingue trois grands genres de formats d’impro, à savoir le format court (rapide, à forte interactivité, à tendance comique), le format long (lent, à faible interactivité, à tendance thématique), et les sketches improvisés (des spectacles canevassés sur des improvisations, style commedia dell’arte).

Exercices Pour préparer votre atelier d’impro, ou vous perfectionner, voici la banque d’exercice des IMPROVISADES, transmis de génération en génération d’improvisateurs, ou adaptés de ceux-ci, ou totalement innovant. Explicatif : les exercices sont pour le moment listés sans aucun ordre particulier. Pour connaître leur fonctions principales, nous avons mis entre parenthèses, à titre indicatif, celles qui nous paraissaient le mieux leur convenir, avec parfois en plus les codes suivants : Exercices utilisés pour l’entraînement des improvisateurs. 1. Variations : Essayer en demandant que tous suivent le premier individu et non pas la ligne qui se situe juste devant. 2. 3. Les improvisateurs se mettent en cercle et se font passer aléatoirement une balle imaginaire de couleur. Variante : remplacer la couleurs par des sons, des mots, etc.. 4. Tous déambulent dans l’espace. 5. L’entraîneur choisit un mot au hasard dans le dictionnaire. 6. Tous les participants sont assis en cercle. 7. 8. 9. 10. 11. 12. .

Related: