background preloader

Utiliser Pinterest en classe

Utiliser Pinterest en classe
Avec ma classe de Première bac pro, nous commençons en français, à utiliser le réseau social et de partage d’images « Pinterest ». J’y vois, a priori, une vraie plus-value pédagogique: Ressources : – L’élève se crée SA banque d’images, variée et riche accessible en classe et hors temps de classe (qui permet de restreindre le nombre de photocopies et de travailler sur du noir et blanc) Recherche, création et écriture -l’élève travaille sur la notion de source d’un document et organise une recherche réfléchie – l’élève crée sa propre ressource: recherche image / épinglage -l’élève rédige le texte selon la consigne d’écriture donnée et réfléchit à la pertinence des mots-clefs -l’élève a à disposition une banque d’images pour révision d’examen Partage, collaboration, mutualisation -La ressource est synchronisable avec les réseaux sociaux utilisés en classe – La ressource créée est partageable, mutualisable et collaborative avec d’autres groupes d’apprenants de même ou différent niveau L’élève J'aime :

Pinterest : Quelles utilisations dans les CDI et l'enseignement ? Quelles utilisations de Pinterest par les enseignants et les professeur(e)s documentalistes La présence numérique des CDI et des professeurs documentalistes évoluent depuis des années : blogs sur le serveur de l’académie ou sur toute autre plateforme, Netvibes pour la veille informationnelle, Twitter pour le signalement d’informations et les échanges, Scoop.it pour la curation et l’éditorialisation de sa veille, marque-pages sociaux tels Delicious, Diigo, Pearltrees, ou Symbaloo, page Facebook parfois. L’expérimentation de Pinterest intervient dans la continuité des apprentissages et des usages. Son utilisation principale reste la présentation attractive des livres et des activités autour du livre, elle découle naturellement de l’importance donnée à l’image dans Pinterest. D’autres utilisations se fondent sur le détournement des premières fonctions de Pinterest. Voici des exemples d’utilisation de Pinterest par les enseignants et les professeurs documentalistes. Rayonnages virtuels :

Pinterest en classe: 1er bilan Après plusieurs séances d’usage de l’outil en classe, voici un 1er bilan: ( Comme je l’avais imaginé) L’outil est très facile d’accès pour l’élève : il comprend rapidement l’ergonomie, les fonctionnalités et se l’approprie rapidementLa fonction "recherche" sur Pinterest est pertinente pour augmenter le cours de ressources. Exemple: lors de mon cours sur les Surréalistes, nous étudions un tableau de Picasso mais je peux aborder rapidement les dessins de Cocteau en tapant son nom dans la recherche etcLors que l’image est issue d’un site internet (répertorié par son URL) : en cliquant sur l’image, on accède au site. La ressource s’en trouve enrichie. Ces galeries d’images relatives à notre objet d’étude en français permettent de constituer une "banque" d’images et de textes" qui reste à disposition de l’élève lors en hors classe. A suivre ! Like this: J'aime chargement…

Pinterest se pique aux règles du droit d’auteur Élu meilleure startup par TechCrunch en 2011, le réseau social Pinterest a le vent en poupe aux Etats-Unis et commence à faire parler de lui en France. Déjà considéré comme « le nouveau Facebook » par certains, le site est le premier début 2012 à avoir atteint aussi rapidement une audience de 10 millions de visiteurs par mois. Ce succès fulgurant cache néanmoins une polémique grandissante à propos du respect par le site des règles du droit d’auteur, car la contrefaçon semble inscrite dans ses principes même de fonctionnement. Mais cette forme de compensation n’a pas paru suffisante à un nombre grandissant de producteurs de contenus graphiques, et notamment des photographes, qui ont considéré que Pinterest se livrait à une forme de parasitisme dommageable, et ce d’autant plus que le site a développé très tôt un modèle économique, basé sur l’affiliation de liens. Pinterest, sage comme une image ? Fair use or not ? Most people in the world are good people. L’opt-out comme solution ?

Petit précis d’usages de Twitter en classe Vous voulez introduire les réseaux sociaux dans votre pédagogie? Voici quelques conseils et pistes de réflexion avant de se lancer Avant de commencer : Se familiariser avec l’outil pour bien comprendre ses paramètres et ses fonctionnalités : « philosophie » du réseau choisi, codes de communication etc Pourquoi l’utiliser ? L’outil devient pédagogique si on lui en donne la fonction. Les nombreux témoignages que l’on peut lire sur l’usage de twitter en classe (répertories par Bertrand Formet ici ) nous montrent que les usages peuvent en être très variés: courtes productions écrites en classeéducation à l’internet et éducation citoyenne live-tweet de sorties/voyages scolaires moyen de communication, soutien, interactivité sur temps personnel de l’élève,ouverture de la classe à un plus large réseau etc.usage ponctuel pour un projet …etcQuand l’utiliser? 2. Un compte classe? Le compte classe est souvent le plus adapté avec les classes de primaire et de collège. 3. En classe: Hors temps de classe:

mai | 2013 J’utilise Google Drive depuis la rentrée 2012 avec mes élèves. J’avais déjà introduit cet outil avec une autre classe mais cette année, il fait partie active et quotidienne de mes cours et de ma pédagogie. Pour quels usages? Nous l’utilisons en cours, hors temps de classe et lors des périodes de stage des élèves. Une adresse Gmail En début d’année, j’ai fait créer à chacun de mes élèves une adresse Gmail qu’ils sont tenus d’utiliser dans tous les échanges élève-enseignant-tuteur de stage. Google drive Nous avons dès l’adresse créée à utiliser Google drive. En amont du cours : je crée un document et rédige les consignes du travail de classe pour les partager avec les élèves en amont du cours : l’élève peut les découvrir pour préparer le cours. En cours: - L’élève rédige souvent sur Gdrive : au lieu de me rendre une copie, il partage avec moi un document. Maintenir le lien avec les absents: Puisque chaque document est partagé avec la classe, il est accessible aussi aux élèves absents du cours.

Utiliser Twitter en classe B.Formet Cette démarche ne peut s'improviser. En créant une Twittclasse, j'expose mes élèves hors du cadre fermé de la classe. Il est donc quelques préalables à suivre. Avant d'utiliser un nouvel outil en classe, il est logique de se l'approprier.Pour reprendre la métaphore utilisée par L. Juin dans son article « Une twittclasse attention danger à maîtriser » [23], demanderiez-vous à vos élèves de travailler sur un manuel scolaire ou un logiciel que vous n’avez jamais ouvert ou testé et qui risque donc de n’être adapté ni à vos élèves ni à vos objectifs ? 1. La première étape est donc de se créer un compte. S'essayer à Twitter, c'est surtout se frotter à la limite des 140 caractères. une obligation de concision qui oblige à la reformulation,synthèse et précision sont de rigueur,les liens sont forcément raccourcis pour ne pas dépasser les 140 caractères,les photographies sont hébergées et leur lien est inséré au message. 2. 3. 4. 5. 6. La charte d'usage est un autre passage obligatoire. 7.

Projets pédagogiques | Twittclasses .francophones Projets pédagogiques Cette page propose de recenser quelques projets pédagogiques intégrant l'utilisation de Twitter en classe. Ces projets restent la propriété de leurs auteurs. - 12 hommes en colère, @12hommes, projet de J. - Des tweets aux écrits longs, #140etplus, @classemegauron et @crotenaycycle3, projet de N. et ci-dessous pour la version “française” du projet : - é- Lire et e-écrire, @2nde10parc, projet de F. - Twitter en classe de langues à l'Alliance Française de Bombay, @AFmumbai, projet de P. - La maternelle autour du Monde, @alamaternelle, projet d'Amy Murray (@happycampergirl) : - Des devoirs de français sur Twitter, @AnnieSentiers, projet d'Annie Coté (@annierikiki), à lire sur les cahiers de l’AQPF, pages 6 à 11 et sur le site du conseil supérieur de la langue française du Québec. - Ma première année avec Twitter dans ma classe de CM2, @brossoCM21, projet de G. - Apprendre Twitter à l'école maternelle, @camusmat04, projet de P.

Tweeter en classe, ça donne des résultats Avez-vous déjà tweeté en cours ou pendant des révisions? Selon une étude publiée dans le Journal of Computer Assisted Learning, bimestriel spécialisé dans les questions d'éducation, l'utilisation de Twitter par les étudiants en cours magistral favorise la réussite. L'utilisation du réseau social est déjà proposée par plusieurs centaines d'enseignants français à leurs classes. Pour tweeter, il faut comprendre, et pour comprendre il faut de l'attention explique Reynol Junco, psychologue américain et chercheur associé à l'université d'Harvard(Massachusetts). Utilisé correctement, Twitter augmenterait ainsi le "sentiment d'engagement" des élèves qui deviennent des acteurs de l'apprentissage et non plus seulement des récepteurs passifs. Passer des barrières Reynol Junco a observé, dans cette étude, les performances de deux groupes d'étudiants. Plusieurs centaines de classes en France Les enseignants qui utiliseraient Twitter pour leurs cours seraient déjà plusieurs centaines en France.

Related: