background preloader

La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée

La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée
- Chavagne (Ille-et-Vilaine), reportage Une allée d’arbres fruitiers conduit le visiteur jusqu’à la cour bordée de bâtiments en vieilles pierres. Les poules picorent le carré d’herbe voisin. Au premier coup d’œil, le décor de la ferme des Petits-Chapelais, à Chavagne, en Ille-et-Vilaine, a un air désuet, mais les tracteurs au fond de la cour remettent une touche de modernité. Arrive, d’un pas décidé, Gilles Simonneaux, qui lâche un large sourire. Cet agriculteur breton n’a pas l’air en crise. Gilles Simonneaux. Il plante des céréales, met un hectare à disposition de Sylvie, la maraîchère, ouvre un magasin, amène quelques cochons... « Au départ on était deux à travailler sur 75 hectares, aujourd’hui on est dix sur une centaine d’hectares. » Des prairies et des champs de blé « Tout est parti de l’élevage laitier », poursuit-il. Désormais, d’un côté de la route s’étendent de vertes prairies et de l’autre, les champs de céréales où grimpent les liserons. Mise au four des pâtons.

http://www.reporterre.net/La-ferme-de-demain-ecolo-et-prospere-existe-deja-nous-l-avons-visitee

Related:  ALTERNATIVESprojet installation agriPratiques agricoles durables

Sol argileux, sableux, acide ou calcaire : quels légumes cultiver Argileuse, calcaire, sableuse ou acide, la terre du potager possède des caractéristiques spécifiques qui influent sur la croissance des légumes et donc sur leur productivité. En choisissant des espèces adaptées à la nature du sol, on est assuré de faire de bonnes récoltes. Suivez notre petit guide. Les batailles du bio [Édito de la semaine] - Produits Biologiques Dans un contexte économique délicat, le marché du bio fait figure d’ovni. Avec une croissance des ventes de 10% en 2014 – et probablement plus cette année –, ces quelque 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires font saliver bon nombre d’industriels et de commerçants. Tous lorgnent ce marché mondial (50,5 milliards d’euros), qui progresse plus vite que les autres, qui touche beaucoup de rayons (frais, épicerie, liquides, beauté…), où la guerre des prix ne fait pas rage, où les marges sont confortables, et qui répond à une tendance de fond. Voilà pourquoi les enseignes spécialisées, comme Biocoop, Naturalia, Bio c’Bon ou La Vie claire, multiplient les ouvertures. Certaines visant les grandes villes, d’autres se concentrant sur les unités urbaines moyennes.

Sol humifère : en tirer parti Bien souvent, le jardinier est tenté de modifier son sol pour l'adapter à une culture précise. Et si, par une meilleure connaissance de la terre, il adaptait plutôt ses plantations à la nature de cette dernière ? Après le sol argileux et le sol sableux, suite de la série de fiches consacrées à la nature des terrains, avec le sol humifère. Afterres2050" : quelle utilisation des terres en 2050 en France ? Télécharger ici, Afterres2050scénario soutenable pour l'agriculture et pour l'utilisation des terres en France à l'horizon 2050. 70 pages, 5,7 Mo, Gratuit. Toutefois, si vous le souhaitez, n'hésitez pas à nous soutenir dans ce travail, soit : en adhérant à l'association en faisant un don à Solagro (non déductible des impôts). il n'en reste pas moins que vous recevrez une attestation de versement de don.

Semer, cultiver et récolter au potager Période de cultures La mâche se sème à la fin de l'été, d'Août à Octobre, puis se récolte en automne et en hiver. Deux types de mâches existent, elles se différencient par rapport à la taille de leurs graines :

Maisons paysannes : périls en la demeure - Permis de construire, le blog archi de Luc Le Chatelier Le petit patrimoine rural non protégé qui fait tout le charme de nos bourgs et villages s'étiole, s'écroule, se banalise… Malgré 50 ans de bagarres et de passion des bénévoles de l'association Maisons Paysannes de France. Non ! Nous ne sombrerons pas dans la nostalgie de « mon village au clocher, aux maisons sages » que chantait Trenet. Ce n'était pas mieux avant, sans eau courante et les WC au fond du jardin. N'empêche, plus que de vins ou de fromages, la France possède – encore, mais pour combien de temps ? Saint-Christol-lez-Alès : un foodtruck rétro et élégant Depuis début avril, un véhicule à l'allure élégante et un peu rétro s'installe tous les vendredis soirs, face à la mairie et près de la place du Millénaire : c'est la Cocotterie. Nadia Boultame est la maîtresse des lieux : un intérieur flambant neuf, rutilant en inox, des frigos, un évier, plaque chauffante, four, une superbe friteuse à pression… Vous exercez ce métier depuis longtemps?

segolene royal, Jean-Paul Huchon, Patrick Devedjian, nicole goueta, Yann Jounot: OUI pour R-Urban à Colombes ! NON pour un parking temporaire à sa place Soutenons R-URBAN, une initiative professionnelle et citoyenne devenue référence internationale en matière de résilience urbaine, et convainquons la Mairie de Colombes et les autres autorités publiques de l’intérêt général de préserver ce projet dont le site principal sur la ville de Colombes risque d'être affecté bientôt à un parking temporaire. R-URBAN a été initié par l’association Atelier d'Architecture Autogérée (AAA) avec l’objectif de créer des opportunités pour les citoyens de changer leur mode de vie et de développer des activités résilientes : préservation de ressources, recyclage, dépollution sur place des eaux usées, économie sociale et solidaire, éco-construction, agriculture urbaine, habitats partagés écologiques, transports doux, réduction d’émission de C02, etc. En 2013 nous avons finalisé les premières Unités R-URBAN à Colombes: Agrocité (Unité d’agriculture urbaine et de pédagogie environnementale) et Recyclab (Unité de recyclage, ESS et éco-construction). r-urban.net

Saint-Christol-lez-Alès : découverte de la permaculture au Mas Perdu Ce dernier week-end, le Mas perdu, avait ouvert ses portes à l'occasion de la manifestation "De ferme en ferme". C'était la première fois que la famille Garcia recevait dans ce contexte-là : Monique, la propriétaire des lieux, annonçait en fin de journée, ce dimanche la visite au moins de 300 personnes. Au Mas Perdu, après avoir traversé le petit hameau de Boujac, sur les contreforts des Cévennes, dans un cadre en pleine nature, l'activité agricole utilise une méthode appelée permaculture. C'est un mode d'action qui prend en considération la bio-diversité des écosystèmes. En outre, elle vise à créer une production agricole durable et autonome, très économe en énergie (travail manuel et mécanique, carburant…), respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature sauvage le plus de place possible.

Retour à la terre, un défi du XXIème siècle, avec Silvia Pérez-Vitoria (1/5) ... Série : Retour à la terre, un défi du XXIème siècle Tête chercheuse de la semaine : Silvia Pérez-Vitoria Economiste, sociologue et documentariste, Silvia Pérez-Vitoria a réalisé des films documentaires sur les questions agricoles et paysannes aux Etats-Unis, en Espagne, en France, au Mexique, en Roumanie, en Erythrée, au Nicaragua… En Italie, son ouvrage Les paysans sont de retour a reçu le prix Farmers’ friend 2008 et le prix Nonino 2009.

Related: