background preloader

Comment évaluer les activités des bibliothèques à l’ère numérique? -

Comment évaluer les activités des bibliothèques à l’ère numérique? -
Voici un support de formation utilisé à l’occasion de la formation des conservateurs territoriaux de l’INET à Strasbourg. Il est nourri des travaux de normalisation au sein de la commission Qualité – Statistiques et évaluation des résultats : AFNOR/CN 46-8 à laquelle je participe pour la Bpi , de réflexions liées à mon expérience sur les politiques documentaires inspirées par Thierry Giappiconi et enfin de mon expérience de la médiation numérique. A l’heure où les données sont nombreuses et les visualisations faciles à construire, il devient en effet urgent de faire le point sur ce qu’on mesure et surtout de trouver des repères. Voici donc un support qui permet de faire le point sur ces questions, merci aux nombreux contributeurs que je cite et n’hésitez pas à commenter ce billet si vous avez des remarques. Comment évaluer les activités des bibliothèques à l’ère numérique?

Services numériques en bibliothèques : 2 guides pour accompagner les publics Comment mettre en place des services numériques dans une bibliothèque ? Comment rendre accessibles des ressources électroniques pour les usagers en tenant compte de l’offre actuelle ? Comment greffer à ses ressources numériques, une médiation et un accompagnement à ces ressources pour les usagers ? Au Québec (Canada), BiblioPresto, organisme chapeautant le développement et l’accès aux ressources numériques en bibliothèques publiques, propose 2 guides en libre téléchargement, actualisés régulièrement pour répondre aux questions posées au début de cet article. Accompagner les publics en bibliothèques Avec ces 2 dossiers pratiques, pédagogie, innovation, créativité, esprit d’équipe et compétences numériques s’entrecroisent pour fournir un accompagnement aux ressources numériques auprès des publics, valoriser cette offre documentaire, la faire connaître et soutenir l’intérêt pour le catalogue/fonds numérique. Deux guides utiles Table des matières : Qu’est-ce qu’un livre numérique ?

La protection des données de lecture des livres numériques en bibliothèques aux États-Unis et en France : Étude comparative de la perception des bibliothécaires | InfoDoc MicroVeille Quels sont les livres les plus lus ? Quels sont les thèmes les plus recherchés dans une encyclopédie numérique ? Au bout de combien de pages les lecteurs décident-ils d’acheter/emprunter ou abandonner l’ouvrage sélectionné ? Autant de questions auxquelles des réponses précises et chiffrées peuvent dorénavant être apportées. De par leur offre de livres numériques et le prêt de liseuses/tablettes, les bibliothèques confrontent leurs usagers à cet environnement et donc, indirectement, à la collecte des données de lecture. Les bibliothèques n’ont-elles pourtant pas pour rôle de permettre aux lecteurs de s’informer et d’avoir accès à tous types de documents de manière anonyme, sans avoir peur d’être jugé ou surveillé ? Pour tenter d’apporter une réponse à ces questions, une définition des données de lecture et une description de leurs caractéristiques seront tout d’abord proposées.

Biblio-connection Biblio-connection L’an dernier, le Salon du livre et de la presse jeunesse inaugurait l’édition 2011 avec la tablette XXL. Cette année, c’est au tour de la Biblio-connection d’être sous les feux des projecteurs. Il s’agit d’une « bibliothèque numérique interactive à commande gestuelle« . En gros, on lit avec son corps. Ce projet a bénéficié du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de l’appel à projet « Services culturels numériques innovants ». Comment ça marche ? Sur le plan technique, le dispositif fonctionne avec un vidéoo-projecteur, un écran, une interface à commande gestuelle (bon disons le, une Kinect), un écran TV qui retransmet le corps du lecteur et ses gestes (utile pour savoir si la personne est bien positionnée). Je suis bien positionné Le lecteur doit se positionner sur les marqueurs blancs pour que ses gestes puissent être captés par « l’interface gestuelle visuelle ». FPR - First Person Reader Comptoir & vidéoproj'

Écriture numérique et publication Cadre théorique et prospective Je me propose, dans cet article sur l’écriture numérique et la publication, de clore une réflexion engagée sur le document et prolongée par la lecture numérique. J’entends, pour ce faire, aborder cette notion selon la même méthodologie et commencer par préciser le cadre théorique dans lequel je m’inscris, avant d’envisager des pistes d’exploitation pédagogique. Je trouve particulièrement opérantes les notions de « texte » et de « signe passeur » développées par Yves Jeanneret et Jean Davallon. Cela suppose aussi que soit abordé le concept de « média » dont la distinction entre média support, média type et média source est loin d’être acquise. Il me semble, pour terminer, qu’il faut aborder la question de la publication dont le statut, dans le contexte du Web 2.0, est particulier. Le cadre théorique posé je vais dorénavant m’employer à envisager des pistes de séquences pédagogiques sur l’écriture numérique. Du texte comme « design de soi » Construire du sens

Le numérique gratuit < Zone numérique < Médiathèque Départementale Pas de Calais Une offre numérique en bibliothèque ? Pensez au gratuit ! La Médiathèque départementale vous propose de découvrir et de faire découvrir à vos usagers un univers de livres, de musiques, de vidéos et de jeux entièrement gratuit ! Sous la forme d'une publication mensuelle de mars à juillet 2015, vous pourrez retrouver un ensemble de trois fiches pratiques traitant des ressources légalement gratuites. Des sélections thématiques vous seront également proposées. Et puisque la valorisation de ce type de ressources est essentielle, les sélections vous donneront l'occasion de découvrir plusieurs outils de médiation numérique, que vous pourrez utiliser pour vos ressources gratuites ou payantes, pour communiquer au mieux auprès de vos usagers.Attention ! Alors... Vous ignorez tout du domaine public et des licences ? - Fiche pratique n° 0 : Les droits de l'e-book gratuit - Fiche pratique n° 1 : Mettre en place une offre d'e-books gratuits - Fiche pratique n°2 bis : Mettre en place un service en ligne

Tout ce qu'il faut savoir sur les licences Creative Commons Je m'y réfère tous les jours, que ce soit ici pour ce blog, pour LittleThingz, et pour illustrer tout un tas de choses, et pourtant je me rends compte que je ne suis jamais vraiment entré dans le détail pour expliquer ici ces fameuses licences Creative Commons. Car oui, sauf exceptions de rares photos personnelles, de captures d'écran, ou de quelques images "piquées" sur les pages d'un service web parce que j'en fait la promotion, toutes les images que tu trouves ici sont distribuées selon une de ces licences. Et pourtant, j'ai l'impression que ce n'est pas la règle sur la majorité des blogs et sites web, et je pense que c'est bien dommage. Voici donc l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur le sujet, en t'expliquant un peu ma manière personnelle de gérer ça. Pourquoi faut-il connaître et utiliser ces licences ? Sauf que comme toute chose, il y a un auteur derrière chaque création, et il n'est pas forcément d'accord que tu lui piques son travail sans contrepartie. Attribution (CC BY)

8 applications enfant pour apprendre à programmer Il est parfois déconcertant de voir nos enfants aussi à l’aise avec une tablette, un Smartphone ou même un ordinateur. Ils manipulent parfaitement ces appareils dès leur plus jeune âge On est toujours absourdi de voir des touts-petits de 18 mois faire glisser des blocs sur une tablette de manière tout à fait naturelle. Pour autant, il nous paraît important que nos enfants ne soient pas simplement consommateurs de technologie. Il est essentiel qu’il la comprenne pour pouvoir en devenir acteur. N’y a-t-il pas de meilleure façon pour comprendre la technologie, que d’apprendre les bases du code et de la programmation ? Nous vous livrons donc ici 8 applications enfant pour apprendre à programmer que nous avons sélectionnées pour leur côté éducatif mais sans oublier le côté ludique. Nous les avons classées par âge pour que chaque enfant trouve l’application qui lui convienne. Dès 3 ans : Tortue logique : Laissez vos enfants découvrir la programmation et le codage via Tortue logique. iPad / iPhone

Tablettes en bibliothèques : où l’on parle d’applis, d’achats, du néant et de la création - compte-rendu de #TEB2016 Lundi 13 juin s’est tenue la seconde édition de l’événement « Tablettes en bibliothèques », #TEB2016. Cette matinée d’échanges organisée par la Souris Grise a rassemblé 80 professionnels de la culture et de la jeunesse, venus de Paris, d’Île-de-France, du Loiret ou des Hauts-de-France, de Poitou-Charentes ou de Haute-Marne. Voici le compte rendu de la première table ronde dédiée aux pratiques et éthiques d’acquisition de ressources applicatives. « Dans toutes nos formations autour de la médiation numérique culturelle, la question arrive dans les trente premières minutes : mais au fait, les applis, c’est gratuit ? Et cette question, en apparence anodine, cache de nombreuses autres questions qui font appel au droit, à l’éthique et à la technique », a introduit Laure Deschamps, fondatrice de la Souris Grise et modératrice de la matinée. Le débat a d’abord porté sur un questionnement qui fait couler beaucoup d’encre : mais combien d’applications doit-on acheter ?

Tablettes en bibliothèque : pour un meilleur service aux publics De plus en plus de bibliothèques font le choix de s’équiper en tablettes pour faire découvrir ces objets à leurs usagers. Quelque soit la bibliothèque, les modalités d’utilisation sont assez similaires : ateliers de découverte, consulter la presse, heures du contes numériques… Les tablettes sont utilisées comme étant un service à part entière visant à donner une image moderne de l’établissement. Mais finalement le caractère mobile de cet outil n’est jamais véritablement exploité. La tablette est rarement utilisée comme un outil permettant d’améliorer la relation aux publics en étant plus disponible et plus proche d’eux pour répondre à leurs besoins informationnels. En effet, la tablette s’avère être une bonne occasion pour mettre en valeur l’expertise et les compétences des bibliothécaires auprès des usagers. La question du matériel A en croire les bibliothécaires américains, la mise en place de cette démarche proactive n’a pas été si aisée. Favoriser la relation avec les usagers

Créer des histoires interactives avec le logiciel libre Twine : Tutoriel de l’EPN de la Bibliothèque Vaclav Havel (Paris) Connaissez-vous Twine, logiciel libre (pour Windows et MacOS) et également solution en ligne pour créer des histoires interactives non linéaires à partir de jeux hypertextuels sous la forme de pages Web ? Sur le blog de la Bibliothèque municipale Vaclav Havel (Paris 18e) : Une médiathèque sur les rails, publication à la fin août 2016 d’un tutoriel en 2 étapes pour apprendre à utiliser cette solution : Twine : Qu’est-ce que c’est ? et Twine : petit tuto en français dans le cadre d’ateliers de création d’histoires interactives proposés aux publics en 2016. Pourquoi Twine en bibliothèque et EPN Comme le soulignent les bibliothécaires : « Parce que c’est un outil de création facile à prendre en main, même pour des bibliothécaires novices comme nous. Twine fonctionne un peu beaucoup comme le livre dont vous êtes le héros avec un « dédale » de pages HTML dans lesquelles on peut inclure bien évidemment du texte mais également des images, des sons, des animations avec des GIF. Tutoriel Twine avec :

Le numérique jeunesse | Les enfants et la tablette : expérimenter les possibilités de médiation en bibliothèque , médiathèque, classe…

Related: