background preloader

La réforme du collège en dix points

La réforme du collège en dix points
Related:  Réforme collègeMEN

Les enseignements au collège La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République confie au collège unique, dont elle réaffirme le principe, la mission de conduire les élèves à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le collège unique est à la fois un élément clé de l'acquisition, par tous, du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et un creuset du vivre ensemble. C'est pourquoi la mixité sociale et scolaire au sein des classes fait l'objet d'une attention spécifique. L'objectif du collège est double : renforcer l'acquisition des savoirs fondamentaux dans tous les enseignements et développer les compétences indispensables au futur parcours de formation des collégiens. 1. L'organisation du collège renforce l'autonomie des établissements et des enseignants et par conséquent leur capacité d'adaptation aux besoins et aspirations des élèves. Le conseil d'enseignement Le conseil pédagogique 2. 3. 4.

Qu'apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ? Découvrez le socle commun de connaissances de compétences et de culture Le socle commun de compétences, de connaissances et de culture est publié au bulletin officiel. Il concerne les élèves de six à seize ans et sera mis en œuvre à partir de la rentrée scolaire 2016. Découvrez les détails et les enjeux des domaines qui constituent ce socle commun. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture couvre la période de la scolarité obligatoire, c'est-à-dire de six à seize ans. Il correspond pour l'essentiel aux enseignements de l'école élémentaire et du collège qui constituent une culture scolaire commune. L'élève engagé dans la scolarité apprend à réfléchir, à mobiliser des connaissances, à choisir des démarches et des procédures adaptées, pour penser, résoudre un problème, réaliser une tâche complexe ou un projet, en particulier dans une situation nouvelle ou inattendue. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture est constitué de cinq domaines : Infographie : passez votre souris sur les ronds pour accéder aux contenus vidéos

Évaluation des élèves du CP à la 3e. Un livret scolaire plus simple, un brevet plus complet Évaluer est un geste professionnel des enseignants qui doit avant tout être compris des élèves. Mais dans la majorité des cas, les évaluations sont aussi le premier point d’entrée des parents dans la scolarité de leurs enfants. A ce titre, elles peuvent être sources d’incompréhensions. Rapport du jury de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves Aujourd’hui, les pratiques sur le territoire divergent, les documents communiqués aux parents sont extrêmement différents d’une école à une autre, parfois peu clairs. Le nouveau livret scolaire de l’école et du collège est un outil simple et précis pour rendre compte aux parents des acquis de leurs enfants et permettre ainsi une évaluation plus complète et exigeante. Aujourd’hui, à quoi ressemble le livret scolaire ? Ce sont deux objets : Un livret de compétences créé localement, le plus souvent très complexe, pour le suivi des élèves à l’école élémentaire. Annexe 1 - Extrait d’un livret de compétences Le bulletin périodique Actuellement

Le Sac de plage 2015 : Collège : La circulaire d'application de la réforme est publiée Présentée en CSE le 18 juin, la circulaire d'application de la réforme du collège est publié eau Bulletin officiel du 2 juillet. Par rapport au texte présenté le 18 juin, on observe une modification de taille. Le paragraphe qui invite à prévoir des temps de réunion dans les emplois du temps des professeurs est rédigé de façon moins impérative. La circulaire annonce la nouvelle politique d'évaluation qui devrait être un objectif de la prochaine année. Une circulaire pour convaincre La particularité de ce texte c'est qu'il consacre des paragraphes entiers à tenter de convaincre les enseignants des avantages de la réforme alors qu'il est juste censé l'appliquer. Le rôle des personnels d'encadrement a été réécrit. Un pas en arrière sur les nouvelles réunions d'enseignants Mais la principale modification c'est la nouvelle rédaction d'une phrase qui a fait du bruit. Concrètement les principaux ont parfois anticipé sur le texte comme cela nous a été signalé. Le rôle des différents conseils F. R.

MENE1512598C Introduction Troisième rentrée de la refondation de l'École de la République, celle de septembre 2015 ouvre une étape déterminante. L'année scolaire 2015-2016 doit d'abord mobiliser tous les acteurs de l'école pour engager ou poursuivre l'évolution des contenus d'enseignement et des pratiques pédagogiques au service de la lutte contre les inégalités et renforcer la transmission des valeurs de la République. C'est tout le sens, notamment, de la priorité au premier degré, mise en œuvre depuis deux ans et qui doit continuer à se déployer pour que chaque enfant puisse disposer, dès son entrée à l'école, des meilleures conditions pour nouer et développer ses apprentissages. L'année 2015-2016 sera aussi une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée 2016. I - Construire une école plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite 1) Renforcer l'acquisition du socle commun notamment grâce à la maîtrise des langages 1) Une politique globale de formation

Continuer à réformer l’école française est indispensable pour concilier excellence et réussite scolaire pour tous 10/07/2015 - Les réformes menées en France vont dans la bonne direction mais il est nécessaire de les poursuivre pour diminuer les inégalités en croissance dans l’éducation et inverser la courbe de l’échec scolaire. Il sera notamment important de continuer à adapter le métier d’enseignant pour une école plus inclusive, selon une nouvelle note de travail remise aujourd’hui par le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, à la Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Najat Vallaud-Belkacem à l’occasion de sa visite à l’OCDE visant à discuter des réformes dans le contexte des expériences et comparaisons internationales. Les inégalités de performance des élèves se sont en effet considérablement creusées depuis 10 ans en France, alors même que l’insertion des jeunes les moins qualifiés dans le marché du travail est délicate. Ces six axes sont détaillés dans la note de travail disponible ici.

MENF1520608C L'objet de la présente circulaire est de présenter et de préciser les nouvelles modalités de recrutement et de gestion des maîtres délégués des établissements d'enseignement privés sous contrat à compter de la rentrée scolaire 2015, compte tenu des modifications apportées par le décret du 31 juillet 2015 susvisé et de l'évolution des dispositions du décret du 17 janvier 1986 également cité en référence. Il est rappelé que l'article R. 914-58 du code de l'éducation prévoit que les dispositions du décret du 17 janvier 1986 s'appliquent aux maîtres délégués des établissements d'enseignement privés sous contrat d'association pour les matières qui suivent : - congés (Titre III, Titre IV, Titre V, Titre VII) ; - autorisations d'absence (Titre VI) ; - travail à temps partiel (Titre IX) ; - suspension et discipline (Titre X) ; - fin de contrat et licenciement. 1. 1.1. 1.2. Pour le 2nd degré, l'autorité de recrutement est le recteur. 1.3. L'engagement est conclu pour la durée du besoin à couvrir. 1.4.

Quelle interdisciplinarité à l’école ? (texte complet) Vous lirez ici l’article dans sa version longue. Un résumé est également disponible en ligne. Mise en garde Soyons clair immédiatement : il n’y a pas d’interdisciplinarité sans disciplinarité, c’est-à-dire sans un contenu cognitif formalisé et sans des dispositifs instrumentaux et procéduraux qui lui sont reliés, ce que nous appelons dans le jargon éducatif des « démarches d’apprentissage » (Lenoir, 2014). Non, l’éducation ne doit pas être utilitaire ; elle doit être utile, c’est-à-dire qu’elle doit préparer les futures générations à devenir des êtres humains vivant en société, socialement émancipés, aptes à réfléchir et à porter des regards critiques sur la société, de manière à pouvoir en saisir les caractéristiques, à porter des jugements éclairés et à agir en toute conscience et de manière responsable en pensée et en action sur elle (Ibid.). Pourquoi l’interdisciplinarité scolaire ? Pourquoi alors l’interdisciplinarité scolaire ? Trois conséquences Des écueils à éviter Conclusion

Réussir le développement de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans Consulter la version pdf de l'infographie "L'école dès 2 ans" Consulter la transcription de l'infographie "L"école dès 2 ans" L'école dès deux ans, c'est possible Scolarisation des moins de 3 ans : un an de plus pour découvrir et aimer l'école La mobilisation de tous les acteurs pour la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, pourquoi ? L’école maternelle française est un vrai modèle pour de nombreux pays. L’école maternelle est le moment de la première expérience collective. Parce que les inégalités qui apparaissent dès les premiers moments de la vie peuvent s’installer pour très longtemps, parce qu’un enfant de 3 ans issu de milieu populaire a trois fois moins de vocabulaire qu’un enfant issu de milieu favorisé, la scolarisation des enfants les plus jeunes est au cœur des préoccupations du gouvernement. L’école maternelle assure une prise en charge de l’enfant de deux ans qui tient compte, en continu, des rythmes et du développement propres à cette tranche d’âge. Le plaisir du jeu

Modalités d'attribution de l'indemnité pour mission particulière Les décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014 ouvrent la possibilité aux enseignants qui exercent dans un établissement public d'enseignement du second degré, à l'exception de ceux assurant un service complet dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) dont les obligations de service restent encadrées par les décrets n° 50-581 et n° 50-582 du 25 mai 1950, d'accomplir, avec leur accord et pour répondre à des besoins spécifiques, des missions particulières, soit au sein de leur établissement, soit à l'échelon académique sous l'autorité du recteur. Ces missions ne relèvent ni du service d'enseignement proprement dit, ni des missions définies au II de l'article 2 du décret n° 2014-940 et au II de l'article 25 du décret n° 86-492 du 14 mars 1986. La reconnaissance de l'exercice de ces missions particulières, qui peuvent être nécessaires à l'accomplissement de l'ensemble des missions du service public de l'éducation, peut prendre deux formes : Contenu de la mission

Onze mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République Après les attentats qui ont visé le cœur des valeurs républicaines, Najat Vallaud-Belkacem a présenté onze mesures issues de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, jeudi 22 janvier 2015. Transmission des valeurs républicaines, laïcité, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. La grande mobilisation pour les valeurs de la République est celle de toute l'École, y compris l'enseignement agricole et l'enseignement privé sous contrat. [En vidéo : le discours de Najat Vallaud-Belkacem] Présentation de la grande mobilisation pour l'École pour les valeurs de la République Retrouvez en vidéo le discours de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, sur les onze mesures de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, jeudi 22 janvier 2015.

Related: