background preloader

Liproco - Circuits courts

Liproco - Circuits courts

Circuits courts Les circuits courts de commercialisation des produits agricoles sont une activité non négligeable pour de nombreuses exploitations en France. En effet, la vente directe concerne toutes les filières, surtout celles des fruits et légumes, de l’horticulture, de la viticulture et des filières animales. 4% des fruits et légumes achetés le sont en vente directe, ce pourcentage atteint 7% si l’on prend en compte l’ensemble des formes des circuits courts. Plus généralement, 16,3 % des exploitations agricoles font de la vente directe, dont 47% qui transforment les produits De nombreux pays sont concernés par le sujet du développement des circuits courts qui font l’objet d’un grand intérêt. La démarche des circuits courts de commercialisation a toujours existé, mais elle tend à se développer depuis plusieurs années. Un comité chargé du suivi de la mise en œuvre des mesures annoncées a été institué.

Coduco Circuits courts/circuits de proximité Objectifs du projet de coopération Conforter et mettre en cohérence et en commun des savoir-faire locaux, mettre en réseau les acteurs et promouvoir les produits Conforter, mettre en cohérence et en commun les expériences, les connaissances et savoir-faire des territoires coopérant autour des produits du terroir Mettre en réseau les acteurs des territoires (producteurs, artisans, restaurateurs, acteurs du tourisme…) pour structurer des filières locales, soutenir la recherche de nouveaux débouchés Promouvoir les spécificités locales/ produit du terroir auprès des consommateurs. Créer une « identité culinaire » Touraine Partenaire du projet Thèmes Agriculture et produits agricoles Aménagement du territoire Circuits courts/circuits de proximité Commercialisation Date d'approbation du projet 8 Novembre, 2012 Date (prévue) de fin du projet 31 Décembre, 2014 Contexte et origine Objectifs opérationnels Créer une plus value des opérations déjà entreprises autour des produits locaux.

Les Producteurs Fermiers du Rhone, découvrez notre association et nos produits fermiers les AMAP disent NON à la Ruche qui dit oui Le “frelon” Parisien exterminateur de la petite paysannerie continue ses ravages ! Depuis plusieurs années, des groupes de consom-acteur-actrices se sont regroupés pour aider au maintien ou à l’installation de paysans (AMAP , ACAPE , centres de réinsertion, etc…), mais depuis peu cette mouvance semble s’essouffler. Par contre, de nouveaux moyens de distribution ont vu le jour, via internet comme “La ruche qui dit oui”. Grâce à la médiatisation énorme dont a bénéficié cette nouvelle formule, l’engouement auprès de celle-ci a bien pris. En effet, la presse laisse supposer aux lecteurs qu’il s’agit de distribution de paniers en vente directe, alors que c’est une plate-forme logistique qui prélève près de 20 % du chiffre d’affaires aux paysans adhérents à ce système. Un apiculteur à 90% en vente directe, distribuant dans 10 lieux d’AMAP a dit « NON » aux sollicitations d’une « ruche qui dit oui » (1) près de chez lui ! par AMAP Bio Devant – Courbevoie Petite mise à jour:

Réseau des acteurs bruxellois pour l'alimentation durable - Le Rabad est un réseau de 29 organisations (agriculteurs, distributeurs, restaurateurs et ONG) qui travaillent autour de l'alimentation durable. Amalgames sur les Amap Dans leur article sur « L’autosuffisance agricole des villes, une vaine utopie ? », André Fleury et Roland Vidal posent la question de l’échelle pertinente pour penser l’autosuffisance alimentaire. Ils insistent sur la complexité et l’ambivalence de la notion d’autosuffisance en montrant que, parfois, « l’écologie d’échelle rejoint l’économie d’échelle » et que la production à proximité des lieux de consommation n’est pas toujours le choix le plus rationnel, ou le plus raisonnable, en matière écologique. Les analyses de ces deux ingénieurs agronomes sont pertinentes et utiles : elles montrent la complexité des enjeux actuels ainsi que l’ambivalence des liens entre les espaces urbains et leur périphérie rurale. La diversité des circuits courts Selon les deux auteurs, la seule fonction utile des « circuits courts » serait de construire « une nouvelle relation culturelle entre la ville et le monde agricole », et de « renouer le lien social distendu entre agriculteurs et citadins ».

Près de chez vous | www.demeter.fr M et Mme AUDIO/DAUDIN Gérard et Anne-Claire Produits : fruits(cerises, pêches, prunes, poires, raisins, pommes, kiwis, kakis, noix, noisettes), confitures, jus de fruits, miel, cire, propolis, semenc... Vente : vente à la ferme, marchés bio, Biocoop. Les Jamerons49390 MOULIHERNETél : 02 41 50 82 38 Produits : céréales : pois protéagineux, lentilles, millet, sorgho. Vente : UFAB, Biograin(86), Corab (17). Mme et M BARBOT Yvonne et FrédéricLes Davières37350 LA CELLE GUENANDTél : 02 47 94 96 68 Monsieur BARBOT Jean-Luc Produits : Céréales. Vente : UFAB, Biograin, Corab. Les Davières37350 LA CELLE GUENANDTél : 02 47 94 96 68 E.A.R.L. Produits : abricots, pêches, prunes, grenades. Vente : coopérative Terranéo. Monsieur BAREIL Jean-LouisMas La Machine66300 TROUILLASTél : 06 27 29 03 49 Possibilité d'accueil à la fermeAccueil de classes S.C.E.A. Produits : Munster/Bargkass/Fromage blanc/Yaourt/Fromage frais/Viande et charcuterie bœuf et porc/Pain/Farine. Mesdames BERTRAND Héliane et Magali Vente : Grossistes.

Bienvenue sur www.green-cook.org ! - www.green-cook.org

Related: