background preloader

Les bibliothèques se transforment en espaces créatifs : quand les usagers deviennent acteurs

Les bibliothèques se transforment en espaces créatifs : quand les usagers deviennent acteurs
Makerspace, Fab lab. 2 termes que nous voyons apparaître dans la littérature professionnelle sans trop savoir ce qui se cache derrière… Fab lab est la contraction du terme anglais fabrication laboratory, traduit de façon littérale par : laboratoire de fabrication, et makerspace par atelier de bricolage. Ce sont des lieux d’innovation ouverts à tous, dans lesquels les utilisateurs fabriquent des objets à partir d’outils numériques. Ce sont surtout des lieux d’échanges et de partages des savoirs et savoir-faire. Wikimedia Foundation, San Francisco, California Issus du mouvement DIY – Do It Yourself, les fab labs sont apparus aux Etats-Unis au début des années 2000 (le premier fablab a vu le jour au MIT). Une association internationale Fab Lab s’est créée en 2009 pour faciliter et permettre le développement de fab labs, une charte a été rédigée et un wiki a vu le jour (dans lequel vous trouverez une carte mondiale des Fab labs). Et les bibliothèques françaises me direz-vous ? Thomas Fourmeux.

http://cestpasdemainlaveille.com/2015/10/01/les-bibliotheques-se-transforment-en-espaces-creatifs-quand-les-usagers-deviennent-acteurs/

Related:  Lab en bibBibliothèques 3e lieu, fablabs, living lab...FABLABSBibliothèques innovantes

Comment créer un living lab ? Guide complet De plus en plus de structures (EPN, collectivités territoriales, associations, entreprises, institutions) structurent des projets en mettant en place un Living Lab. Un living lab est un laboratoire d’innovation ouverte. L’utilisateur est placé au centre du dispositif afin d’imaginer, créer et développer des idées, services ou des outils innovants qui répondent aux espérances et nécessités des citoyens, employés… Résidence à Lezoux – Les nouveaux usages de la médiathèque Au Point Info Tourisme, le va-et-vient des visiteurs se poursuit : certains – déjà connus- reviennent exposer leurs idées germées pendant la nuit, quand d’autres, venant au départ glaner des infos touristiques, se retrouvent finalement à « postiter » leurs constats et leurs envies autour de la future médiathèque. Pendant ce temps, l’équipe poursuit sa tournée de rendez vous (BDP, associations, maisons de retraite, commerçants, tournée des communes du territoire) et ses cogitations notamment en vue de la restitution publique du soir. Au gré des rencontres et des échanges, les pistes de réflexion évoluent, se transforment, s’affinent ; les idées se confrontent ou se confortent pour finalement être restituées sous la forme d’un poster avec les grands enjeux et d’une maquette pour spatialiser les futurs usages. A 18h, les visiteurs affluent, une quarantaine de personnes – partenaires institutionnels, experts du livre, habitants, représentants associatifs.

The HUB by Kedge Business School - France Entreprise Digital 2015 Transformation de la bibliothèque classique de l'école en un espace de co-working entièrement digital. Pourquoi soutenir ce projet ? Nous avons décidé de transformer la bibliothèque du campus de Marseille. La décision la plus déterminante a été de vouloir supprimer tous les ouvrages papier. Le nouveau site a donc été pensé entièrement digital. Toutes les ressources ont été numérisées, tous les livres sont accessibles au travers d’abonnements et de bases de données numériques auxquels tous nos étudiants ont accès.

Médiathèque de la Canopée la fontaine (en construction) Ouverture prévue 1er trimestre 2016 La fabrique des idées Facebook Twiter Instagram Pinterest Scoop.it Flickr Pearltrees Une bibliothèque innovante, participative et mobile D’une superficie de 1000 m², la médiathèque de la Canopée proposera un modèle d’organisation original avec un espace « chaud », zone conviviale et propice à la détente, et un espace « froid », plus calme et traditionnel. Bibliothèque troisième lieu : quelles caractéristiques ? Ray Oldenburg a établi une typologie présentant les caractéristiques du troisième lieu dans son livre The Great, Good Place : 1- Un espace neutre et vivant : propice à un échange informe entre tous les membres de la communauté. Ces espaces agissent comme niveleur social où les individus se positionnent sur un même pied d’égalité.

Rencontre avec les publics: et les ados, que veulent-ils ? Si vous consultez nos articles précédents sur les groupes de consultation avec les parents ou les actifs travaillant dans le quartier, vous avez pu découvrir les racines des intentions du projet de la future médiathèque. Nous avions ressenti le besoin d’entrer directement en contact avec des usagers potentiels issus du quartier des Halles ou y passant très régulièrement pour évaluer auprès d’eux certains de nos projets, mieux cerner leurs attentes vis-à-vis d’un lieu culturel et une bibliothèque aujourd’hui et intégrer résolument ces éléments. Nous avons ainsi organisé des groupes de consultation en mars avec l’aide de la Direction de la Démocratie des Citoyens et des Territoires (DDCT). Nous avons pu réunir des ados en deux groupes: l’un de 13-14 ans et l’autre de 15-16 ans. Voici ce qu’ils nous ont livré…

Les bibliothèques troisième lieu Concept encore peu répandu en France, la bibliothèque troisième lieu 1 incarne un modèle phare aux États-Unis, où l’appellation « third place library » fleurit sur la biblioblogosphère et dans la littérature bibliothéconomique. Elle y fait figure de voie d’avenir et semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord, où la filiation directe à ce modèle est parfois ouvertement revendiquée, à l’exemple du « Fil rouge », bibliothèque centrale de la ville de Hjoerring, au Danemark, présentée au dernier congrès de l’Ifla 2 (International Federation of Library Associations and Institutions). Si le concept est abondamment utilisé, il reste toutefois peu documenté, peu explicité, et son usage peut connaître des acceptions divergentes.

Biblio Remix Biblio Remix est un dispositif librement copiable, remixable et adaptable. Si vous avez envie d’en organiser un dans votre bibliothèque, n’hésitez plus : voici la documentation détaillée de l’organisation de l’évènement. En bref Biblio Remix est un dispositif d’expérimentation, d’invention et de création participatives, autour des services en bibliothèque. Bibliothèques : s'éloigner des livres pour devenir "troisième lieu" Si les bibliothèques n'ont plus l'apanage de l'accès à la culture, elles font toujours figure de « troisième lieu », un endroit autre que celui du travail ou de la vie privée, favorisant les rencontres et le lien social. Les recherches architecturales tendent désormais à penser ces espaces de manière différente, par rapport à la seule nécessité de stocker et de présenter des documents. Le plan retenu pour la Washington DC Library, par Mecanoo Architecten et Martinez+Johnson Architecture

Démarches participatives Si vous consultez nos articles précédents sur les groupes de consultation avec les parents ou les actifs travaillant dans le quartier, vous avez pu découvrir les racines des intentions du projet de la future médiathèque. Nous avions ressenti le besoin … Lire la suite Bâtir la collection et les services d’un lieu culturel en préfiguration réclame d’analyser finement les besoins de ses futurs usagers et de ne pas proposer des ressources en décalage avec leurs pratiques culturelles. Pour construire le projet de la médiathèque de la Canopée nous avons utilisé des ressources statistiques tirées de l’INSEE et de la chambre de commerce et d’industrie de Paris. Des cartes nous ont également été fournies par l’APUR, l’atelier parisien d’urbanisme.

Related: