background preloader

Strategie de fidélisation dans le marketing des service - Ibrahima SIDIBE

Strategie de fidélisation dans le marketing des service - Ibrahima SIDIBE
1-1) Analyse et approche théorique Qu'est-ce que la fidélisation ? La fidélisation est un attachement, une constance de la relation dans le temps. Le client souscrit au produit et service par l'instauration d'une confiance souvent clairement exprimée car il devient prescripteur en recommandant à son entourage, notre entreprise. Jacoby et kyner (1973), définissent la fidélité de la manière suivante : « la fidélité est.... » 1-2) Les avantages de la fidélisation Plusieurs auteurs et institutions d'analyse ont clairement mis en évidence, les avantages financiers d'une stratégie de fidélisation par rapport à une stratégie offensive de conquête. Les travaux du TARP (Technical Assistance Reseach Program) comportent ces observations. Ils montrent que conquérir un nouveau client revient quatre à cinq fois plus cher que de garder un client déjà actif. 2-1) La nécessité de conserver sa clientèle La théorie marketing a surtout examiné la conquête de nouveaux marchés. 2-1-1) Les coûts des clients perdus Related:  fidelisation de la clienteleQu'est ce que la fidélisation client ?

Document 21 La fidélisation des clients repose sur deux idées principales : Le premier postulat est une baisse de la fidélité des consommateurs. Ces derniers auraient profité de la crise pour remettre en cause leurs habitudes, pour réutiliser leur « pouvoir d’achat » et ils seraient devenus plus « zappeurs » que jamais... « Reconnue comme objectif indispensable de toute stratégie de relation client, la fidélisation est trop souvent associée à des programmes promotionnels aux effets douteux. Autre contresens, l’opposition fréquemment exprimée entre acquisition et fidélisation : les deux sont bien complémentaires » (Les Echos 14/03/2001). La fidélisation des clients figure aujourd’hui au premier rang des préoccupations des entreprises. .L’entreprise qui parvient à faire de ses clients ses meilleurs alliés génère ainsi une partie des flux d’acheteurs potentiels par le rôle de prescription qu’ils pourront jouer auprès de leur entourage. il devrait plutôt être question de « bouquet de solutions ».

La fidélisation client : un enjeu stratégique capital Beaucoup de marchands, qu'ils aient une boutique physique ou virtuelle, pensent que leur fond de commerce correspond à leurs produits. C'est une erreur. Le fond de commerce d'une société repose sur son portefeuille clients, ses bases de données (BDD). La difficulté réside en la constitution de cette clientèle. En effet, face à notre environnement concurrentiel, les consommateurs sont de plus en plus volatiles et infidèles, et consomment au gré de leurs humeurs... et des promotions. Mais pas seulement. Il faut tenir compte de l'implication du produit, de sa valeur (financière et psychologique) dans la vie du consommateur. En réalité, l'internaute prend en compte un ensemble de critères l'incitant à consommer et... à revenir que cela soit pour un achat de forte valeur financière ou pas. Un visiteur entrant devient automatiquement un visiteur sortant, la difficulté est d'en faire un visiteur récurrent, un visiteur fidèle. Quels sont les outils de fidélisation ? Partagez pour mieux fidéliser

Créer un programme de fidélisation de la clientèle - 6 étapes Par Normand Coulombe, Conseiller d’affaires Un bon programme de fidélisation peut procurer des revenus récurrents importants à votre entreprise en améliorant le rendement de votre budget de vente et de marketing. Voici quelques faits: Garder un client actuel coûte jusqu’à cinq fois moins cher que d’en acquérir un nouveau. Il est plus facile de convaincre un client qui vous connaît déjà d’acheter de nouveau ou d’acheter davantage. Un programme de fidélisation convient‑il à votre entreprise? Avant de développer un programme de fidélisation, vous devez savoir s’il s’agit d’une bonne tactique dans votre cas. Vous devez d’abord déterminer la valeur que représente un client pour votre entreprise et combien il en coûte pour l’acquérir. La valeur d’un client Disons qu’un bon client d’une entreprise B2B achète annuellement pour 30 000 $ de produits. Étapes pour créer un programme de fidélisation 1. Voici des questions à poser à propos de chaque client: 2. 3. 4. 5. 6. Visite mensuelle du représentant.

Les 10 outils de la fidélisation. La fidélisation ne doit rien au hasard. Elle résulte d’un ensemble de moyens et d’actions mis en synergie pour élaborer une véritable stratégie d’entreprise visant à produire de la valeur ajoutée tant pour l’entreprise que pour ses clients. Les gains retirés seront bien sûr des profits pour l’entreprise, mais aussi des améliorations d’image de marque, de qualité de services, de valorisation vis-à-vis de la concurrence, de satisfaction ressentie par le client, et donc de pérennisation du lien avec celui-ci… Le savoir-faire 1. Le produit lui-même. Rien ne sert d’envisager un programme de fidélisation, si le produit ne répond pas à l’attente. 2. Le processus de fidélisation suppose l’implication de l’ensemble des membres de l’entreprise. 3. Le fond de commerce d’une société s’établit autant sur le portefeuille clients que sur les produits.C'est son véritable trésor de guerre, celui qu'on enrichit, qu'on peaufine, dont on vérifie régulièrement l'actualisation des informations. 4. 5. 6. 7.

Quels leviers utiliser pour développer la fidélité de ses clients ? Dans cet article nous allons voir les leviers pour développer la fidélité de ses clients, en débutant par l’analyse des mécanismes essentiels de la fidélisation, puis la mise en place des fondamentaux indispensables pour créer un programme de fidélisation, pour finir par la mise en place d’une stratégie pour obtenir naturellement la fidélité de ses clients. Avant de commencer il faut tout d’abord distinguer fidélisation et fidélité, l’un étant une démarche volontaire de l’entreprise, tandis que l’autre étant une attitude “naturelle” des clients envers une marque. Cette différence sémantique peut sembler subtile, mais c’est tout ce qui fait la différence entre les clients d’Air France qui sont séduits par le programme de fidélisation avec des Miles, et d’autre part Apple qui a une communauté de Fans sans pour autant mettre en place un véritable programme de rétention clients. Pourquoi est-ce important de fidéliser ? La Pyramide de la Fidélisation Les Mécanismes de la fidélisation

Techniques de fidélisation clients : les basiques pour réussir Qu’est ce que la fidélisation clients ? La grande majorité des sociétés cherche à fidéliser ses clients. Pourquoi ? Avoir des clients fidèles, c’est s’assurer : De réaliser des économies (l’acquisition coûte entre 3 et 10 fois plus cher que la fidélisation)La récurrence du chiffre d’affaires et donc la pérennité de l’activitéD’obtenir une rentabilité croissanteDe la promotion gratuite (bouche à oreille, recommandations) Une fois que l’on a ces avantages en tête, encore faut-il s’y prendre avec un minimum de méthode et de bon sens. Un client fidèle, c’est quoi ? Un client fidèle est un client que l’on conserve dans le temps et qui consomme régulièrement les produits ou services que vous proposez. Pourquoi un client est fidèle à une marque ou une société ? Les « mauvaises » raisons de la fidélité : Parce qu’il ne veut pas faire l’effort de chercher vos concurrentsParce qu’il a peur de modifier ses habitudesParce qu’il est obligé Les « bonnes » raisons de la fidélité : En synthèse :

Gestion de la satisfaction et de la relation client | Ipsos Reid Accueil / Spécialisations de recherche / Fidélité / Au cours dernières décennies, l’offre de choix pour le consommateur a explosé que ce soit pour les détaillants, les banques, les télécommunications, les médias et plusieurs autres sphères des affaires. Le monde dans lequel nous évoluons est clairement devenu un environnement beaucoup plus complexe. Suite à ces changements constants s’est affirmé le besoin de développer une relation client plus solide et plus profonde, ainsi que de surveiller la force de cette relation avec un niveau de raffinement toujours plus élevé. Cela a conduit à l’avènement de la gestion de la relation client et de la mesure de leur satisfaction, à un point tel que ces deux dimensions sont désormais indissociables. Reconceptualiser la gestion de la relation client Après une période de désillusion, la gestion de la relation client semble connaître un mouvement de renaissance. Au-delà de la zone de satisfaction Mener à l’enthousiasme

Fidélisation : les techniques de fidélisation du client Écrit par les experts Ooreka | Fidéliser ses clients garantit les performances d'une entreprise. Le CRM a plusieurs objectifs dans une entreprise : Fidélisation du client : essentielle pour l'entreprise Pour qu'une entreprise fasse des bénéfices, il ne suffit pas de mettre sur le marché un produit ou un service innovant : il faut avoir des clients et travailler la fidélisation. Selon le principe de Pareto, 80 % du chiffre d'affaires d'une entreprise est apporté par 20 % des clients. La fidélisation du client est une pratique très utilisée qui permet aux entreprises d'avoir une relation durable avec ses clients en instaurant un climat de confiance. augmenter les bénéfices d'une entreprise, lui donner une position de force face à la concurrence. La fidélisation du client se travaille à court, moyen et long terme. Enjeu de fidélisation : valoriser la base de données clients Une fidélisation réussie passe par une excellente connaissance de la clientèle et des clients potentiels.

document 18 Pourquoi fidéliser ? D'une part, le marché est saturé : avec 99% des ménages déjà détenteurs d'un compte, le gain de nouveaux clients est une problématique désormais complexe pour le secteur bancaire. En moyenne, il coûte trois fois plus cher à une banque d'acquérir un nouveau client que de le fidéliser.[1] C'est pourquoi les banques réorientent leurs efforts marketing en proposant de nouvelles offres de fidélité à leurs clients déjà conquis et actifs. D'autre part, la volatilité des clients pourrait s'accroitre : attrition et pression concurrentielle menacent tous les acteurs du secteur, ce qui exige qu'ils sachent renforcer les liens de proximité avec leurs clients. Vers de nouvelles tendances Portés par l'essor des approches communautaires et des capacités avancées d'analyse de données clients, de nouveaux mécanismes permettent de renouveler les offres de fidélisation et de renforcer la proximité. Sia Partners [1] :Sources : Customer Genius, Peter Fisk, 2009

La fidélisation client La fidélisation des clients figure aujourd’hui au premier rang des préoccupations des entreprises. Cette prise de conscience récente de l’importance de la fidélisation s’inscrit dans le contexte d’une concurrence mondiale de plus en plus ouverte qui rend la conquête de nouveaux clients difficile et coûteuse. Ce nouveau crédo repose sur la baisse de la fidélité des consommateurs (ces derniers auraient profité de la crise pour remettre en cause leurs habitudes, pour réutiliser leur « pouvoir d’achat » et ils seraient devenus plus « zappeurs » que jamais), mais également la fidélisation des clients existants coûterait beaucoup moins cher que le recrutement de nouveaux clients. En conséquence les politiques de fidélisation amélioreraient les résultats dans des proportions considérables (une augmentation de 5 % du taux de fidélisation de la clientèle peut augmenter de 25 à 100 % la valeur du client moyen »). Publication le 14 avril 2013 2) Qui fidéliser et pourquoi ? Définition Prospection III.

Offrir pour conquérir et fidéliser de nouveaux clients | Portail Web dédié à la Formation Professionnelle Tout a un prix ! Rien n’est gratuit ! Cette phrase est encore plus valable aujourd’hui qu’elle l’était hier ! L’essence, le pain, le champagne, l’or… ne sont pas gratuits ! À ce jour, il n’y a pas de doute, tout à un prix. En tant que professionnel, pensez-vous proposer à vos clients, un produit ou un service qui est gratuit ? Posez-vous et réfléchissez. Vous pouvez offrir un service ou un produit à un client ou prospect. Rien n’est gratuit c’est vrai ! Autrement dit, la notion relative de « rapport qualité/prix » n’est pas le prix en lui-même, mais le prix que l’on va payer en échange d’un produit ou service dont on a besoin et que l’on va utiliser. Et vous, quelle stratégie de fidélisation avez-vous décidé de mettre en place ? Pour compléter cette lecture, je vous propose d’écouter l’interview de Franck Rosenthal sur Widoobiz radio : « Le prix seul ne suffit plus »

Fidélisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La fidélisation est, pour une marque, une entreprise ou une organisation, l'art de créer et de gérer une relation durable personnelle avec chacun de ses clients afin de maximiser sa part de portefeuille (SOW, Share Of Wallet [1]) et sa valeur vie client Elle contribue à entretenir un lien fort, un « effet de loyauté » [2] qui consolide la position compétitive de celui qui offre un service ou un produit sur le marché et préserve à terme sa part de marché et sa rentabilité. Pourquoi fidéliser ?[modifier | modifier le code] Selon Frederic Reichheld[3] consultant chez Bain & Company et auteur de L'Effet Loyauté paru en 1999 [4]: à court terme : sur des marchés de plus en plus saturés, où la situation concurrentielle se durcit, il apparait que les coûts de prospection de nouveaux clients sont supérieurs aux couts de conservation des clients. L'alternative plus efficace consiste donc : La communication est donc l'alimentation de cette relation :

Satisfaction client, Fidélisation, Qualité Satisfaction, Fidélisation et Qualité sont trois notions intimement liées, et déterminantes pour le succès à long terme d'une entreprise. Schématiquement, la qualité des produits et/ou services génère de la satisfaction pour le client, cette satisfaction pouvant se traduire par sa fidélité. La fidélité accroît la performance de l'entreprise, qui peut réinvestir dans la qualité pour alimenter un cercle vertueux. Ces problématiques sont bien connues et traitées depuis longtemps par le monde des études, qui a développé un certain nombre d'outils : Baromètres de satisfaction client Baromètres de satisfaction, pour mesurer la qualité perçue par les clients : ceux-ci jugent de la qualité d'une prestation par rapport à leurs attentes et sur des critères qui ne sont pas forcément ceux que l'entreprise anticipait. Baromètres qualité Politique de fidélisation client La construction ou l'optimisation d'une politique de fidélisation à travers des études clients et un benchmark.

Gestion et fidélisation de sa clientèle Durée : 2 jours Après la phase d'acquisition, vient la phase de fidélisation : parrainage, programme de fidélité, cagnotte... N'acceptez plus l'infidélité ! Objectifs Apprendre à s'occuper de ses clients et de sa base de données clientsGénérer un taux de rachat importantUtiliser les bonnes techniques pour fidéliser ses clientsFaire face à la concurrence Présentation Les clients, vous les avez, mais vous aimeriez instaurer une relation plus étroite et les fidéliser ? Thèmes abordés Le marketing relationnelLa chaine des points de contactLa fidélisation défensiveLes conditions de paiementL'e-CRMLes canaux de distributionLe programme de fidélitéLes réseaux sociauxL'analyse de la satisfaction clientLa fidélisation offensiveLe parrainageLes ventes VIP

Related: