background preloader

Icare

Icare
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Icare (en grec ancien Ἴκαρος / Ikaros) est le fils de l'architecte athénien Dédale et d'une esclave crétoise, Naupacté (également appelée Naucraté). Il est connu principalement pour être mort après avoir volé trop près du Soleil alors qu'il s'échappait du labyrinthe avec des ailes de cire créées par son père. Mythe[modifier | modifier le code] À cause de ses trahisons répétées, Dédale est jeté avec son fils Icare dans le labyrinthe dont il est l'architecte. Ne pouvant emprunter ni la voie des mers, que Minos contrôlait, ni celle de la terre, Dédale eut l'idée, pour fuir la Crète, de fabriquer des ailes semblables à celles des oiseaux, confectionnées avec de la cire et des plumes. Interprétations[modifier | modifier le code] D’après Dion de Pruse dans le IVe Discours, la machine de Dédale est « impuissante », et Icare est victime de sa vantardise et sa naïveté. Sources[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Icare

Related:  Mythologie grequecathyti0708

Tirésias Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origines du don de prophétie[modifier | modifier le code] Tirésias ne naquit pas devin et aveugle : son pouvoir et sa cécité résultent de sa rencontre avec les dieux. Il existe différentes versions de ce mythe. Héphaïstos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Héphaïstos ou Héphaestos (en grec ancien Ἥφαιστος / Hếphaistos) est le dieu du feu, de la forge, de la métallurgie et des volcans. Selon les sources, il est le fils d'Héra et de Zeus, ou d'Héra seule.

Amphiaraos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Amphiaraos (en grec ancien Ἀμφιάραος / Amphiáraos) est un héros et devin argien. Il est un des meneurs de la guerre des sept chefs contre Thèbes. À la suite de la trahison de sa femme Ériphyle, ses deux fils Alcméon et Amphiloque prendront également part à la guerre des Épigones contre Thèbes. Il fait l'objet d'un culte héroïque chthonien à l'Amphiaréion d'Oropos.

Oreste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Oreste (en grec ancien Ὀρέστης / Oréstês) est un Atride, fils du roi Agamemnon et de Clytemnestre, et le frère cadet d'Iphigénie et d'Électre ainsi que, selon Sophocle et Euripide, de Chrysothémis. Mythe[modifier | modifier le code] Sources[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] Hadès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hadès[modifier | modifier le code] Souverain des Enfers[modifier | modifier le code] Asclépios Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Asclépios (en grec ancien Ἀσκληπιός / Asklêpiós, en latin Aesculapius) est dans l'épopée homérique un héros thessalien puis, à l'époque classique, le dieu de la médecine. Fils d'Apollon, il meurt foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité les morts, avant d'être placé dans le ciel sous la forme de la constellation du Serpentaire. Il correspond à l'Esculape romain, dont le nom est une traduction en alphabet latin du dieu grec, et à l'Imhotep égyptien.

Iolaos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mythe[modifier | modifier le code] Il aide son oncle à vaincre l'hydre de Lerne, à capturer les bœufs de Géryon, prend part à l'expédition des Argonautes et à la chasse du sanglier de Calydon. D'après Pausanias, il remporte aussi la course de chars aux premiers Jeux olympiques institués par Héraclès (V, 8, 3), ainsi qu'aux jeux funéraires de Pélias (V, 17, 11)[3]. « On l'ensevelit non loin du monument d'Amphitryon, son aïeul paternel, (...) » (trad. de A. Perrault-Maynand, cf.

Dionysos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Dionysos (en grec ancien Διώνυσος / Diốnusos ou Διόνυσος / Diónusos) est le dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et la démesure, ainsi que du théâtre et de la tragédie. Il est le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé.

Capanée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il fut foudroyé devant Thèbes par Zeus, irrité de son mépris pour les dieux. Eschyle, dans les Sept contre Thèbes, a évoqué cet orgueil. Sur les autres projets Wikimedia : Capanée, sur Wikimedia Commons

Télamon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Télamon (en grec ancien Τελαμών / Telamốn), fils d'Éaque et d'Endéis, frère de Pélée et père d'Ajax le grand et de Teucros, est roi de l'île de Salamine. Dans sa jeunesse, il se rendit coupable, avec Pélée, du meurtre de son demi-frère Phocos. Son père Éaque ayant participé à la construction des murailles de Troie, il connaissait leur point faible et parvint à entrer dans la ville lors de l'expédition d'Héraclès contre Troie. Il obtint en butin Hésione, fille de Laomédon[1] et la rendit mère de Teucros, demi-frère d'Ajax le Grand[2] : avec Hésione comme mère de Teucros, celui-ci a également du sang de la famille royale de Troie. Selon certains auteurs, Ajax et Teucros sont frères.

Déméter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Déméter (en grec ancien Δημήτηρ / Dêmếtêr qui dérive de Γῆ Μήτηρ / Gễ Mếtêr, « la Terre-Mère » ou de Δημομήτηρ / Dêmomếtêr, « la Mère de la Terre », de δῆμος / dễmos, « la terre, le pays ») est la déesse de l'agriculture et des moissons. Mythe[modifier | modifier le code] Quand Hadès, souverain des morts, enleva Perséphone pour en faire son épouse, sa mère, Déméter, partit à sa recherche et négligea les récoltes de la Terre. En prenant la forme d'une vieille femme nommée « Doso », elle erra pendant neuf jours. Se rendant compte qu'une famine menaçait les mortels, Zeus se décida à envoyer Hermès au royaume d'Hadès pour lui demander de rendre Perséphone à sa mère.

Related: